Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

  Cyril MORIN, né en 1962

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12083
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Cyril MORIN, né en 1962   Mer 18 Juil - 13:39

Cyril Morin est un compositeur de formation classique que j'ai découvert au travers de sa musique de film, Samsara, un film de Pan Nalin...Ha! Le magnifique "Tashi's theme"..., Capitaines des ténèbres, un film TV de Serge Moati...Ha! Le superbe thème de "La soif", bien que ce ne soit bien sûr pas le seul intérêt de cette solide partition!...Le film aussi est fort intéressant et réussi:

<< Capitaines des Ténèbres s'inspire librement de faits réels. Il s'agit d'un chapitre occulté et tragique de l'histoire coloniale française. En 1898, deux jeunes capitaines français, Paul Voulet et Julien Chanoine, se lancent à la conquête du Tchad. Mais, à Paris, leur rêve n'est plus de mise: l'affaire Dreyfus agite tous les esprits et l'armée ne leur consent , du bout des lèvres, que de trop maigres troupes...Alors, pour survivre, pour combattre la résistance des villages africains, les deux capitaines tuent, pillent et enrôlent de force. Une folie africaine meurtrière qu'ils transforment en un rêve "d'empire blanc" au coeur du continent noir, au coeur des ténèbres, et qui se termine par le meurtre du Colonnel français chargé de les neutraliser. Quelques années plus tard, quand on ouvre la tombe de Paul Voulet, donné aussi pour mort, elle est vide...il a disparu... Suspect...Qu'est-il devenu? Que reste-t-il de la colonne maudite et des deux Capitaines des ténèbres?   >>

Puis, Cyril Morin a aussi composé de très belles musiques sur Ayurveda de Pan Nalin...là aussi il y a un morceau que j'aime beaucoup, Zaïna, cavalière de l'Atlas, un film de Bourlem Guerdjou, Valley of Flowers, un autre film de Pan Nalin, autant de musiques qui me donnent envie de voir les films auxquels elles se rapportent! Sur Mafiosa, le clan, une série française conçue par Hugues Pagan et réalisée par Louis Choquette, pas de polyphonie corse en réponse au lieu où se situe l'action, pas de lyrisme à la Nino rota ou à la Ennio Morricone, la musique de Cyril Morin est brute, rock, métallique, sans concession ni fioriture. Elle est métallique et glacée comme les armes et les regards des mafieux. La guitare électrique lui apporte la couleur essentielle. Il écrira une partition bien attachante pour le film d'Eran Rildis THE HUMAN RESSOURCES MANAGER ainsi que pour la série télévisée produite par Canal + BORGIA.

Toutefois, Cyril Morin, compositeur français né à Blois en 1962, ne compose pas que pour le cinéma. Il est l'auteur d'une séduisante suite symphonique intitulée Le bal de l'eau en 5 mouvements. il enregistre aussi des musiques d'inspiration contemporaine dont 5 quatuors à cordes et plusieurs albums solo associant habilement  orchestre symphonique et électronique. Dans ce registre, Western Pansori sera salué par la critique.

Il a également orchestré des chansons pour Madonna, Mirwais, Mankato. Il a aussi produit et composé les récents albums des chanteuses Vidya Rao (Song for Shunyata) et de Zera Vaughan (The new seed)...





Dernière édition par Icare le Dim 5 Juin - 20:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12083
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Cyril MORIN, né en 1962   Ven 13 Juin - 23:12

J'ai réécouté la très belle Suite Symphonique - Le bal de l'eau en 5 mouvements de Cyril Morin. Ca faisait longtemps que je ne l'avais pas fait. Ce fut l'occasion de redécouvrir une partition symphonique de facture impressionniste: quelque chose d'aquatique et de scintillant à la surface d'une matière orchestrale mouvante, presque hostile, comme si celle-ci épousait les reflets de l'eau, ses teintes et ses mouvements, absorbait ses effets-miroir, les transformait en une pâte sonore étincelante. Chouette musique!   
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12083
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Cyril MORIN, né en 1962   Mer 8 Juin - 18:58

Aujourd'hui, j'ai réécouté la B.O. que Cyril Morin a composée pour la série TV Borgia. Elle se développe sur deux cd, le premier contenant la partie "score" avec un thème principal plutôt réussi et que l'on remarque aussitôt, le second Cd regroupant davantage des imitations très bien faites, ceci-dit, hormis trois morceaux issus du Domaine Public. Les extraits avec choeurs sont particulièrement beaux. Parmi les instrumentaux, on y trouve évidemment des instruments anciens tels que la vièle, la viole de gambe, le cistre, le cromorne, des chalémies, mais aussi des flûtes à bec puisque le compositeur a aussi pensé à Laudec qui, désormais, fait attention à la musique lorsqu'elle regarde un film. Very Happy Pour en revenir à la partie "score", c'est une partition ample et dynamique, assez captivante dans son ensemble, avec de beaux moments mais aussi d'autres un peu surfaits. Heureux qu'il ait repris de belle façon le thème principal dans l'avant-derniere plage; "Wooden Boxes". "A new Borgia" n'atteint pas la minute, il est toutefois une bonne conclusion à cette partie "score".
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12083
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Cyril MORIN, né en 1962   Mer 1 Nov - 18:22


Aujourd'hui, j'ai réécouté une très attachante partition de Cyril Morin qu'il composa pour le film The Human Ressources Manager d'Eran Rildis. A dimension humaine, elle se constitue de la voix de Monika Lakatos, le cymbalum de Miklos Lukacs, les violons de Igor Ceban & Lajos Sarközy, l'accordéon de Anna Nagy, le piano de Yonathan Riklis, les claviers de Stan Cramer et le "Budapest Symphony Orchestra" sous la direction de Peter Pejsik.

https://www.youtube.com/watch?v=Hbv5A9AD-so
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12083
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Cyril MORIN, né en 1962   Ven 9 Fév - 22:50

Capitaines des Ténèbres:

Voilà un film de Serge Moati qui m'avait beaucoup touché; son histoire, ses personnages, ses paysages et la musique de Cyril Morin.

Petit rappel du synopsis:

Capitaines des Ténèbres s'inspire librement de faits réels. Il s'agit d'un chapitre occulté et tragique de l'histoire coloniale française. En 1898, deux jeunes capitaines français, Paul Voulet et Julien Chanoine, se lancent à la conquête du Tchad. Mais, à Paris, leur rêve n'est plus de mise: l'affaire Dreyfus agite tous les esprits et l'armée ne leur consent , du bout des lèvres, que de trop maigres troupes...Alors, pour survivre, pour combattre la résistance des villages africains, les deux capitaines tuent, pillent et enrôlent de force. Une folie africaine meurtrière qu'ils transforment en un rêve "d'empire blanc" au coeur du continent noir, au coeur des ténèbres, et qui se termine par le meurtre du Colonnel français chargé de les neutraliser. Quelques années plus tard, quand on ouvre la tombe de Paul Voulet, donné aussi pour mort, elle est vide...il a disparu... Suspect...Qu'est-il devenu? Que reste-t-il de la colonne maudite et des deux Capitaines des ténèbres?

Propos du compositeur:

                                  <<Les premières idées sont venues lors de mon entrevue avec Serge Moati. Nous avons parlé de ces "pauvres gars" parachutés en Afrique et qui perdaient leurs points de répère, de l'emprise du soleil, des atrocités commises, de la France, de l'Afrique. Tous ces éléments ont germé en moi et j'ai cherché une approche originale de la musique. Un film en costume évoque naturellement l'orchestre. Je m'y suis dirigé tout de suite mais, petit à petit, je me suis rendu compte qu'il s'agissait davantage d'un film sur la folie. La folie de Voulet et de sa colonne. Je me suis donc concentré sur ce qui se passait dans la tête de ces "pauvres gars" ne cherchant plus qu'à faire ressortir cette folie, cette tension et cette mégalomanie à travers la musique. Je me suis dirigé vers des sons de synthétiseurs auxquels j'ai ajouté des solistes: des cuivres, des cordes, des percussions mais aussi des flûtes (traversière & ney) et surtout une voix africaine magnifiquement interprétée par Aissata Kouyate. Nous sommes dans la tête de cet homme qui, à la fin, ne comprend plus ce qui lui arrive, un homme qui pense sincèrement être une victime tant il a cru à son rêve. Les idées de ce film sont extrêmement claires contre la colonisation (ou du moins sous cette forme-là), le racisme, le sentiment de supériorité. Il montre, sans état d'âme, l'avancée implacable d'une armée qui répond à des ordres. L'émotion que j'ai essayé d'insuffler à la musique nous rapproche de ces hommes, comme si cette folie était malgré tout à notre portée, comme si nous pouvions devenir aussi ces barbares.>> Cyril Morin.

Je trouve que cette approche musicale sur ce film a cela de réussi: une expression de folie qui se mêle à une dimension onirique, où le drame réel s'invite au coeur de l'illusion, à moins qu'il s'agisse de l'illusion qui s'invite au coeur du réel. Sur un autre fil, j'évoquais mon "thème fétiche" chez un compositeur. Je crois le tenir ici, dans cette partition, avec le thème "La Soif" qui m'avait profondément marqué dans le film de Serge Moati et garde toute sa force évocatrice hors du contexte filmique. J'aime sa structure simple et efficace, son dépouillement, son caractère répétitif et singulier. Du coup, s"il y a un thème qui va m'évoquer la soif et l'illusion, c'est à celui-là que je pense aussitôt. Il s'est inscrit en moi comme un point de repère. Il a toutefois un rival de taille avec "Il Deserto" qu'Ennio Morricone composa pour Le Bon, la Brute et le Truand. Là on y mesure une architecture plus complexe et contemporaine qui m'évoque autant la soif que le désert sous un soleil torride. Le thème "La Soif" chez Cyril Morin est plus dénudé, une idée fixe réduite à sa plus simple expression, presque une obsession dans le crâne d'un homme qui n'a plus toute sa tête. La voix africaine est certes sollicitée dans cette musique, mais aussi le corps humain, les mains notamment qui se frappent entre elles aux rythmes de ce qui doit être le thème principal, mêlées aux percussions. Il y aura aussi ces petits souffles et respirations qui marqueront la cadence du chant final, "Fatouna". Il me faudra revoir ce film un jour.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3828
Age : 66
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Cyril MORIN, né en 1962   Sam 10 Fév - 11:35

Des commentaires qui me donnent l'envie de découvrir ce compositeur ainsi que les films dont il a composé la musique. J'ai pu écouter quelques beaux extraits du film "Capitaines des ténèbres" sur Deezer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cyril MORIN, né en 1962   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cyril MORIN, né en 1962
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: