Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Nike : 25% de réduction supplémentaire ...
Voir le deal

 

 Luis Enriquez BACALOV, né en 1933

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13726
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Empty
MessageSujet: Luis Enriquez BACALOV, né en 1933   Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Empty2012-06-16, 00:22



En attendant la biographie.


Dernière édition par Icare le 2015-07-31, 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13726
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Empty
MessageSujet: Re: Luis Enriquez BACALOV, né en 1933   Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Empty2012-06-22, 19:55

La biographie:


Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Luis-Bacalov- Luis Enriquez Bacalov est un compositeur argentin né en 1933 à San Martin (Argentine).

<<Luis Bacalov est argentin, mais il vit à Rome (Italie). Rien d'étonnant à ce que, pour lui comme pour tant d'autres, la nostalgie de Buenos Aires s'incarne dans le rythme du tango. Cependant, le tango n'est pas seulement un rythme de danse, c'est toute une philosophie de la vie. Sa substance fondamentale, c'est le déracinement, l'exil. Les Anglais ont pour cela un mot magnifique "homeless". Se sentir "homeless" ne renvoie pas tant à la condition du sans-logis, ou à l'apatride, qu'à celle de l'homme qui, où qu'il aille, se sent étranger, même là où il est né - car forcément, les années durant lesquelles son lieu de naissance lui était familier se sont envolées. La nostalgie qui étreint alors le coeur est une nostalgie des origines, du retour aux origines. "Ô ma terre lointaine, sous ton ciel je veux mourir un jour, avec ta consolation" (Lejana tierra mia - Ô ma terre lointaine - de l'immortel Carlos Gardel et Le Pera). Affirmation extrême sans appel. On pense au désespoir lucide de Baudelaire dans "Les fleurs du mal" et "Les petits poèmes en prose". Le titre de ces poèmes ou de ces proses est souvent Spleen ou le Spleen de Paris - ceci aussi est un spleen, mais un spleen du Rio de la Plata, un spleen de Buenos Aires. Le protagoniste du tango veut, avant toute chose, se persuader lui-même de ceci: que le déracinement  naît d'une faute dont il n'est pas coupable, mais avec laquelle il est né. Il n'est pas jusqu'à l'instrument même du tango, le bandonéon, qui ne vienne de l'extérieur: il s'agit d'une espèce d'accordéon - mais ce n'en est pas un! - qui doit son nom à celui de son inventeur, l'Allemand Heinrich Band. Né en Allemagne, cet instrument immigré a porté en Amérique le déracinement de l'Européen, qui est devenu à partir de là le déracinement de l'Américain.

Luis Bacalov est d'origine juive. Le déracinement va donc encore plus en profondeur, en l'occurrence, les origines sont une terre promise et perdue. Aujourd'hui, il existe un Etat d'Israël, mais comment un juif pourrait-il effacer de sa propre expérience de voyageur errant deux mille ans de diaspora? Non seulement le monde occidental, mais aussi le monde oriental, sont redevables au peuple juif de presque toutes les intuitions essentielles sur lesquelles se fonder une théorie de la condition humaine, c'est-à-dire d'une condition fondamentale du déracinement. Bacalov a obtenu un Oscar en 1994 pour la musique du film de Michaël Radford "Il postino" (Le facteur), avec Massimo Troisi et Philippe Noiret, dont l'action était également fondée sur l'expérience d'un exil, d'un déracinement. En 1997, Luis E. Bacalov a composé la "Misa Tango", et d'une certaine façon, dans cette page extrêmement ambitieuse et parfaitement réussie, on peut reconnaître encore une fois l'expérience du déracinement.(...)

Dino Villatico.

Luis Bacalov, outre des pièces importantes pour solistes, choeur et orchestre telles que la "Misa Tango", est surtout connu pour ses musiques de film et débuta dans ce domaine grâce à son ami Ennio Morricone sur des westerns italiens comme "Quien Sabe", "Django", "Le Grand Duel", "Storm Rider". Puis il travailla sur différents styles de cinémas italiens et même français: "Le Juge" de Philippe Lefebvre (1984), "Un amour interdit" de Jean-Pierre Dougnac (1984), "Coup de foudre" de Diane Kurys (1983).


Dernière édition par Icare le 2019-07-12, 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20060
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Empty
MessageSujet: Re: Luis Enriquez BACALOV, né en 1933   Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Empty2012-06-22, 20:23

Avec un nom comme celui ci, il a sûrement une racine russe ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13726
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Empty
MessageSujet: Re: Luis Enriquez BACALOV, né en 1933   Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Empty2012-06-22, 21:27


Oui c'est possible.

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13726
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Empty
MessageSujet: Re: Luis Enriquez BACALOV, né en 1933   Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Empty2012-11-02, 19:27

Belle découverte, ce soir, de son Triple Concerto pour bandonéon, piano, soprano et orchestre qui propose une oeuvre autour du tango argentin. Le premier mouvement est dynamique avec de beaux effets sonores ci et là. Mais c'est surtout le second mouvement avec la voix de soprano que s'inscrit le premier point culminant de ce concerto. Le mouvement est lent, la musique privilégie un large moment d'intimité et de tendresse avec la voix de Virginia Tola. J'adore aussi la tendresse dans la musique lorsqu'elle s'exprime avec autant de sensibilité et de retenue. Le second point culminant intervient lors du quatrième mouvement, pendant un nouveau passage lent, lorsque le bandonéon s'accapare un tango mélancolique sur les effets d'une harpe mystérieuse. L'effet y est irrésistible. Le nocturne s'effacera sous la fougue d'un tango bien plus symphonique avant que la voix de soprano offre son chant conclusif. Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 333455
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13726
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Empty
MessageSujet: Re: Luis Enriquez BACALOV, né en 1933   Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Empty2014-05-30, 19:20

Icare a écrit:
Belle découverte, ce soir, de son Triple Concerto pour bandonéon, piano, soprano et orchestre qui propose une oeuvre autour du tango argentin. Le premier mouvement est dynamique avec de beaux effets sonores ci et là. Mais c'est surtout le second mouvement avec la voix de soprano que s'inscrit le premier point culminant de ce concerto. Le mouvement est lent, la musique privilégie un large moment d'intimité et de tendresse avec la voix de Virginia Tola. J'adore aussi la tendresse dans la musique lorsqu'elle s'exprime avec autant de sensibilité et de retenue. Le second point culminant intervient lors du quatrième mouvement, pendant un nouveau passage lent, lorsque le bandonéon s'accapare un tango mélancolique sur les effets d'une harpe mystérieuse. L'effet y est irrésistible. Le nocturne s'effacera sous la fougue d'un tango bien plus symphonique avant que la voix de soprano offre son chant conclusif.  Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 333455

J'ai traversé un dur moment d'hésitation, ce qui m'arrive parfois mais finalement assez rarement. C'est-à-dire que j'ai hésité entre plusieurs oeuvres de différents compositeurs, sans savoir trop laquelle choisir. Je redoute ces moments d'indécision. Heureusement qu'ils sont rares parce que lorsqu'ils arrivent, ils peuvent me couper l'envie d'écouter quoi que ce soit.  Evil or Very Mad  Mon idée de départ était de réécouter les trois compositions de Juan José Falcon Sanabria puis je me suis tourné vers un album d'Egberto Gismonti que j'ai commencé à écouter sans vraiment apprécier; la musique me laissa impassible. Je n'étais sans doute pas dans le bon état d'esprit. J'abandonnai ce choix au profit du Triple Concerto pour piano, bandonéon, soprano et orchestre de Luis Enriquez Bacalov. Ce n'était pas exactement ce que j'avais envie d'écouter non plus. J'aurais dû suivre mon idée de départ et privilégier Sanabria, cependant, l'oeuvre est belle et m'a tenu en haleine jusqu'au bout. La beauté de ce concerto a eu raison de mon indécision. C'est l'essentiel!  Very Happy  Le ressenti qui transparaît de mon précédent commentaire, remontant à 2012, me semble très proche de ce que j'ai pu revivre aujourd'hui, presque deux ans plus tard, en le réécoutant.  Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 333455
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5010
Age : 68
Date d'inscription : 25/02/2013

Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Empty
MessageSujet: Re: Luis Enriquez BACALOV, né en 1933   Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Empty2014-05-31, 11:30

Belle découverte pour moi que cette "messe tango" de Luis Enriquez BACALOV ! Ambiance latino, Tango sacralisé, bandonéon, violoncelle, chœur mixte, voix solo de ténor et mezzo, orchestre, le tout bien dosé pour parcourir l'univers d'une action de grâce d'un bout à l'autre   Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 333455 Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 333455 Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 333455 
Pour l'entendre "toute", avec Placido Domingo et Ana-Maria Martinez  : ici, ça vaut la peine !
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13726
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Empty
MessageSujet: Re: Luis Enriquez BACALOV, né en 1933   Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Empty2015-07-31, 22:20

laudec a écrit:
Belle découverte pour moi que cette "messe tango" de Luis Enriquez BACALOV ! Ambiance latino, Tango sacralisé, bandonéon, violoncelle, chœur mixte, voix solo de ténor et mezzo, orchestre, le tout bien dosé pour parcourir l'univers d'une action de grâce d'un bout à l'autre   Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 333455 Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 333455 Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 333455 
Pour l'entendre "toute", avec Placido Domingo et Ana-Maria Martinez  : ici, ça vaut la peine !

Oui, excellente Messe qui respire bon l'Argentine et le tango. Le bandonéon n'est jamais très loin. En dehors des solistes déjà cités, la Misa Tango est joyeusement interprétée par les choeurs et l'orchestre "Dell'Accademia Nazionale di Santa Cecilia" sous la direction de Myung-Whun Chung. C'est une oeuvre qui m'a toujours beaucoup ému et, pour cette raison, il m'aurait été bien difficile de ne pas l'inclure dans mon cycle.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20060
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Empty
MessageSujet: Re: Luis Enriquez BACALOV, né en 1933   Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Empty2016-07-31, 12:52

Je viens d'écouter ce CD qui comporte la messe tango et trois autres pièces : Tangosain, Adios nonio et Libertango.


Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Misa_t10

Je n'ai pas trop aimé, je préfère nettement la Misa Criola de Ramirez ! Il est vrai que le tango et le bandonéon m'agacent Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13726
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Empty
MessageSujet: Re: Luis Enriquez BACALOV, né en 1933   Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Empty2019-07-12, 16:38

Personnellement, j'ai toujours aimé le bandonéon et le tango argentin. C'est évidemment l'incontournable Astor Piazzolla qui, par sa musique pleine de saveur et de caractère, m'en communiqua le goût. Luis Bacalov est le sixième portrait de mon cycle après Leos Janacek, Alexei Aigui, Ottorino Respighi, Nigel Hess et Albert Roussel. Inutile de préciser que, question style, c'est varié, c'est non seulement un voyage d'un pays à un autre, un voyage temporel et aussi un voyage entre différents caractères et styles musicaux. La Misa Tango, par Placido Domingo, Ana Maria Martinez, Héctor Ulises Passarella au bandonéon et le "Coro e Orchestra dell'Accademia Nazionale di Santa Cecilia" sous la direction de Myung-Whun Chung, possède quand même un caractère très religieux qui atténue les traits du tango argentin. J'ai réécouté cette oeuvre aujourd'hui, peut-être parce que j'avais besoin d'être à nouveau traversé par les fougues et les parfums mélodiques de Buenos Aires. Toutefois, cette Misa Tango m'est moins émouvante que son Triple Concerto pour bandonéon, piano, soprano et orchestre par Juanjo Mosalini, Luis Bacalov, Virginia Tola et le "Santa Barbara Symphony" sous la direction de Gisèle Ben-Dor. Le triple concerto se divise en quatre mouvement d'un caractère de tango argentin évident, oeuvre pour laquelle Luis Bacalov s'impose en digne héritier d'Astor Piazzolla sans jamais céder à une plate imitation parmi d'autres. Il y développe un style et une fantaisie qui lui sont propres. Le second mouvement emploie la superbe voix de la soprano Virginia Tola et c'est très certainement le moment le plus beau et poétique de tout le concerto. L'"Allegro moderato" et la "Cadenza - piano et bandonéon" sont d'une dynamique saisissante, une dynamique qui se poursuit selon les règles fermes d'un tango caractériel sur l'"Allegro" final. La "Cadenza" est particulièrement courte, puisque n'atteignant pas les deux minutes, peut-on la considérer comme un interlude entre la "Canta, canta" (second mouvement) et l'"Allegro" final. Dans ce dernier, il y a un passage magnifique qui offre un irrésistible moment de répit d'une tendresse infinie, avec ce travail sur la douceur des sons, une forme de peaufinement qu'il a beaucoup élaboré dans ses compositions pour le cinéma, je pense notamment à ce qu'il composa sur Un Amour Interdit de Jean-Pierre Dougnac (1984). La soprano intervient à nouveau dans la dernière partie du concerto, mais sans jamais atteindre la beauté ni la force poétique de "Canta, canta". En complément du triple concerto, il m'offre une version pour bandonéon et orchestre à cordes du thème principal du film Il Postino/Le Facteur qui lui valut un Oscar.

Pour LAUDEC:

https://www.youtube.com/watch?v=-ckSCrj074o
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Empty
MessageSujet: Re: Luis Enriquez BACALOV, né en 1933   Luis Enriquez BACALOV, né en 1933 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Luis Enriquez BACALOV, né en 1933
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: