Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

  Gustavo BEYTELMANN, né en 1945

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Gustavo BEYTELMANN, né en 1945   Jeu 24 Mai - 17:58


Gustavo Beytelmann est venu au monde en 1945 à Venado Tuerto en Argentine, au sein d'une famille mélomane. Très jeune, il commence à jouer du piano et accompagne son père, violoniste amateur de talent, lors de fêtes familiales. A l'âge de treize ans, il incorpore l'orchestre de bal où joue son paternel. Il apprend alors à interpréter professionnellement le tango et d'autres musiques de danse. C'est en réponse à cette magnifique aventure et expérience qu'il décide de dédier son existence à la musique. En 1962, il étudie le piano, l'harmonie et la composition à l'Institut de Musique de Rosario. Quelques années plus tard à Buenos Aires, il étudie la composition avec Francisco Kröpfl. Dans cette ville, il occupe une place professionnelle et artistique prolixe et intense. Il compose pour le Septième Art, il oeuvre en tant que pianiste et arrangeur pour l'industrie du disque et fait partie de plusieurs ensembles de jazz. Il s'installe à Paris en 1976. Astor Piazzolla l'invite en mars 1977 à participer à sa tournée européenne qui débute à l'Olympia. Ensuite, en collaboration avec d'autres sensibilités musicales argentines, il fonde Tiempo Argentino, groupe d'une durée de vie limitée mais qui marqua une étape cruciale dans son évolution de compositeur. Il s'installe plus tard à Rome où il compose pour la télévision, la radio et le cinéma italien. De retour à Paris, il fonde avec Juan-José Mosalini et Patrice Caratini un trio qui se produira en Europe et en Amérique pendant plus de douze ans. Ils enregistrerons ainsi trois disques qui soulignent une évidente contribution à l'évolution du tango. Toujours sollicité par le Septième Art, Gustavo Beytelmann compose parallèlement pour le cinéma français et allemand. A partir de 1993 il intensifie son travail de compositeur.


Dernière édition par Icare le Ven 18 Aoû - 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Gustavo BEYTELMANN, né en 1945   Jeu 24 Mai - 18:15



Dernière édition par Icare le Sam 19 Aoû - 15:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Gustavo BEYTELMANN, né en 1945   Sam 16 Juin - 23:06

<<Les 8 pièces qui composent mon oeuvre "Huit airs autour du tango" pour saxophone soprano et orchestre à cordes reprennent d'une manière légèrement modifiée les rythmes et les formes habituelles du tango. J'ai voulu imprimer à l'ensemble des pièces une harmonie qui essaie de déborder du cadre traditionnel de cette musique. J'ai essayé aussi , dans les limites du style, de trouver des rapports différents entre voix principale et accompagnement. La spécificité du tango: son caractère est invariablement respecté. Pour finir, cette oeuvre rend hommage à certains grands noms du tango: Horacio Salgan (n°3), Affredo Gobbi (n°5), Astor Piazzolla (n°8).>> Gustavo Beytelmann.

J'aime beaucoup ces "Huit airs autour du tango", que je trouve à la fois si mélancoliques et si romantiques. Très raffinés aussi.

Même impression pour sa délicieuse "Pièce Concertante" pour saxophone soprano et orchestre à cordes.

Deux oeuvres superbement interprétées par l'excellent saxophoniste Jean-Pierre Baraglioli
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Gustavo BEYTELMANN, né en 1945   Sam 19 Aoû - 16:26


Mon cycle autour de la musique de film ayant un lien avec l'Amérique latine devait me conduire un jour ou l'autre vers un compositeur et pianiste argentin que j'apprécie beaucoup; il s'agit de Gustavo Beytelmann que j'avais découvert par le biais d'une bande originale intitulée Corps Perdus, pour une pellicule du même nom d'Eduardo de Gregorio mettant en scène Laura Morante et Tchéky Karyo. La musique est interprétée par une formation instrumentale restreinte: clarinette basse, saxophone soprano, piano, 2 violons, contrebasse, guitare électrique, violoncelle, flûtes, percussions, alto, bandonéon et batterie. C'est un jazz "latino" aux relents de tango, plutôt tourmenté, dans lequel se joint une ambiance de musique de chambre. C'est peut-être aussi mélancolique que du "Astor Piazzolla", mais dans un lyrisme moins exacerbé et plus tourmenté...Et si j'aime beaucoup Astor Piazzolla, cette approche me plait finalement tout autant. C'est sûrement pour cette raison que lorsque je tombe sur un nouvel album de Gustavo Beytelmann je n'hésite pas! Il faut dire qu'il est rare. ses disques sont rares. Donc lorsque je suis tombé sur un disque plus large que la norme, bien qu'il me sera difficile de ranger, petit problème technique qui ne m'aura nullement découragé, avec le célèbre bandonéoniste Juan José Mosalini et le Quatuor (à cordes) Benaïm, sous le titre Clasico y moderno, je n'ai pas hésité une seconde. Jusqu'ici, je ne connaissais que Corps Perdus, Huit airs autour du tango et Pièce concertante pour saxophone soprano et orchestre à cordes. Clasico y moderno pour bandonéon et quatuor à cordes complète avec brio cet univers dans un même esprit tourmenté et chaleureux à la fois, latino et inspiré aussi par une certaine musique française...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Gustavo BEYTELMANN, né en 1945   Jeu 21 Sep - 12:29

Icare a écrit:
C'est sûrement pour cette raison que lorsque je tombe sur un nouvel album de Gustavo Beytelmann je n'hésite pas! Il faut dire qu'il est rare. ses disques sont rares. Donc lorsque je suis tombé sur un disque plus large que la norme, bien qu'il me sera difficile de ranger, petit problème technique qui ne m'aura nullement découragé, avec le célèbre bandonéoniste Juan José Mosalini et le Quatuor (à cordes) Benaïm, sous le titre Clasico y moderno, je n'ai pas hésité une seconde. Jusqu'ici, je ne connaissais que Corps Perdus, Huit airs autour du tango et Pièce concertante pour saxophone soprano et orchestre à cordes. Clasico y moderno pour bandonéon et quatuor à cordes complète avec brio cet univers dans un même esprit tourmenté et chaleureux à la fois, latino et inspiré aussi par une certaine musique française...

Je suis tellement heureux de cette acquisition, complètant ainsi mes connaissances de ce merveilleux musicien argentin qu'est Gustavo Beytelmann, que je l'ai réécouté ce matin, à l'occasion de mon grand cycle "Autour du Costaguana", un cycle également consacré à l'Amérique latine mais privilégiant cette fois la musique de concert. Tous les morceaux sont composés, arrangés et dirigés par Gustavo Beytelmann. Ce disque a aussi l'avantage de me faire connaître un autre merveilleux musicien argentin, le fameux bandonéoniste Juan José Mosalini. Bien que cet album Clasiso y moderno y réunit donc des pièces pour bandonéon et quatuor à cordes, le style de Beytelmann se distingue très vite de celui d'Astor Piazzolla. Les constructions mélodiques y sont généralement plus alambiquées, peut-être moins inscrites dans une certaine mélancolie, mais plus cérébrales. C'est sûrement ce qui me touche dans cette musique où les cordes y sont cependant si chaudes, si pénétrantes. Le bandonéon et le quatuor à cordes s'y entendent à merveille dans ce croisement entre deux mondes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gustavo BEYTELMANN, né en 1945   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gustavo BEYTELMANN, né en 1945
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: