Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Jean-Pierre DROUET, né en 1935

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10966
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Jean-Pierre DROUET, né en 1935   Ven 18 Mai - 17:37

 <<Percussionniste, un peu pianiste, improvisateur, un peu compositeur, j'ai écouté, pratiqué, aimé toutes sortes de musiques, sans en situer une au-dessus des autres: j'y ai admiré de nombreux musiciens qui ont changé ma vie, et certains ont été des amis et des guides précieux: Chemirani, Berio, Chatur Lal, m'ont ouvert des portes nouvelles que je ne saurais refermer. J'ai joué avec enthousiasme pour de nombreux créateurs de la musique contemporaine (Boulez, Cage, Stockhausen, Globokar...), pour la danse (Gallotta, Verret...), la chanson, le jazz, le théâtre musical (Kagel, Aperghis...), équestre (Bartabas), ou le théâtre tout court...Aujourd'hui un peu compositeur (Aleph, Ars Nova...), pas mal improvisateur (Sclavis, Globokar, F. Frith) et le plus possible sur scène (Hélène Delavaux, Brigitte Seth et Roser Montilo...), avec toujours dans ma vie, les machines musicales de Claudine Brahem.>>

__Jean-Pierre Drouet__

Jean-Pierre Drouet est un percussionniste multi-instrumentiste et compositeur français né en 1935. Il étudia auprès de René Leibowitz, Jean Barraqué et André Hodeir. Parti en Inde, il approfondit ses connaissances des instruments et des musiques extra-européens, comme le Tabla et surtout le Zarb (tambour perse) qu'il a étudié avec Djamshid Chemirani. Il contribue très tôt à l'essor de la "nouvelle musique improvisée" aux côtés de Michel Portal et Vinko Globokar, puis, dans un domaine plus classique, il jouera sur les disques des Double-Six qui est un groupe français de jazz vocal créé en 1959 par Mimi Perrin et qui rencontra une renommée international l'année qui suivit sa création. (notamment par la reprise de grands standards du jazz, de Dizzy Gillespie à Quincy Jones, chantant dans la langue de Molière, grâce aux textes poétiques ou humoristiques signés Mimi Perrin.)

Outre une grande implication dans le domaine de la musique contemporaine auprès de compositeurs déjà mentionnés plus haut, il a aussi largement participé au développement du Zarb en France, par sa contribution dans la création de pièces de compositeurs contemporains, mais aussi pour l'avoir introduit dans le jazz et la musique improvisée. Il enseigna l'instrument au Conservatoire expérimental de Pantin de 1980 à 1984.

Le compositeur Jean-Pierre Drouet a souvent écrit des musiques pour le théâtre et pour toutes formes de spectacles vivants, pour la danse avec Jean-Claude Gallotta; Les Variations d'Ulysse donné en 1995 à l'Opéra Bastille qui lui valut une récompense de la Victoire de la musique classique, et pour les spectacles équestres de Bartabas.


Dernière édition par Icare le Jeu 28 Avr - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10966
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jean-Pierre DROUET, né en 1935   Ven 18 Mai - 18:04



__CHARMES pour voix, accordéon, clarinette et violoncelle, basé sur un texte traditionnel roumain.

__SOLO pour violoncelle.

__LABE pour accordéoniste chantante sur un poème de Louise Labé (1555)

__THERESE pour violoncelliste et pianiste récitants, sur un extrait de Sainte Thérèse d'Avila.

__SOLO pour voix, sur un extrait de Rainer Maria Rilke.

__LIEUX pour pianiste récitante, voix, accordéon, clarinette, violoncelle et percussion, sur un extrait de l'Eloge de l'ombre de Jurichiro Tanizaki.

__SOLO pour clarinette.

__HEUREUX pour clarinettiste basse et percussionniste récitants, voix et piano, sur un extrait de Caisse de Christophe Tarkos.

__OUVERTURE pour voix, synthétiseur, siffleur et clarinette.

__EN PLEIN VIDE, solo de percussion sur un poème de Ghérasim Lucas.

__THESE pour conférencier, voix, clarinette basse, violoncelle, piano et synthétiseur, sur un extrait de la thèse de Jean-Charles François: "L'instrumentiste créateur".

__CHAMANE, musique du film du même nom réalisé par Bartabas.

__LES VARIATIONS D'ULYSSE, sur une chorégraphie de Jean-Claude Gallotta, pour violoncelle, guitares, alto, clarinette, accordéon, percussions, violon et trompette.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10966
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jean-Pierre DROUET, né en 1935   Ven 15 Juin - 13:55

Chamane de Bartabas:

Evadés du goulag sur des chevaux yakoutes, Dimitri, autrefois violoniste à Moscou, et un vieux chamane s'enfuient dans la taïga. Avant de mourir, le chamane révèle à son compagnon que les esprits l'entourent, et qu'ils l'accompagneront dans ses aventures et ses rencontres vers ces immensités où aucun homme ne peut survivre seul. Dimitri s'évade ainsi pour toujours sur son petit cheval yakoute et ne rentrera plus dans le rang des hommes silencieux qui marchent en file dans les rues d'Irkoutsk.

J'ai le souvenir d'un film magnifique. Il faut dire que la neige symbolise souvent chez moi un cinéma que j'adore...Chamane de Bartabas, bien sûr, Le Grand silence de Sergio Corbucci, Le dernier trappeur de Nicolas Vanier, The Thing de John Carpenter, Les survivants de Frank Marshall...Du Chamane de Bartabas que je n'ai pas revu depuis sa sortie en salle, il ne me reste que sa musique, une musique aussi cinglante qu'un vent glacial!. Des images du film se sont évidemment greffées à l'écoute, celui d'un homme dans la neige, d'un cheval qui s'écroule, sur le son d'une guimbarde, d'une percussion, d'un violon. C'est une musique hors civilisation, aux traits sauvages et souvent brutaux. Elle possède à la fois la froideur bestiale et la beauté flippante d'une taïga enneigée et hostile. Elle m'est fascinante par la spontanéité de son discours et la pureté de sa forme, s'articulant autour d'une poignée d'instruments tels que ceux énumérés plus haut, mais aussi autour de divers bruits du film savamment distillés; cris d'animaux dont le hennissement du cheval, craquements de bois, dialogues succincts, autant d'éléments insolites qui firent fusionner la poétique du film à celle de la partition - j'estime qu'il y a un bel équilibre entre ces éléments non-musicaux et la musique de Drouet qui reste sur disque l'organisme dominant et bienvenu. Cette musique, si elle est un chant ou une danse étrange de la guimbarde, un envoûtement indescriptible des percussions, elle est aussi la lutte effrénée d'un homme avec son cheval. Elle est sa respiration, ses pulsions, ses efforts, ses épuisements, ses peurs, ses réflexions, ses palpitations, ses essoufflements, sa vitalité et sa peine. Elle est sans doute aussi les esprits qui l'accompagnent, le souffle rassurant du vieux chamane comblant ses longs moments de doute et de solitude.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10966
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jean-Pierre DROUET, né en 1935   Ven 15 Juin - 18:15


Jean-Pierre Drouet à propos de sa rencontre avec Jean-Claude Gallotta sur Les Variations d'Ulysse.

J'ai beaucoup travaillé pour la danse, à travers des formes très diverses de collaboration: création de partitions préalables à la chorégraphie (Félix Blaska, Jacques Garnier), compositions collectives avec les danseurs de la compagnie devenus compositeurs et interprètes (Jacques Garnier, Brigitte Lefèvre), improvisations instantanées (Viola Farber, Mom'x), ou affinées peu à peu, comme avec François Verret, jusqu'à fixer sans figer par l'écriture, en essayant de redécouvrir toujours les sources des premières improvisations, ou encore avec Stéphanie Aubin récemment, composer de mon côté pendant qu'elle chorégraphiait du sien sans échanger d'autres informations que la durée de la pièce et son esprit général, et mettre le tout ensemble au dernier moment! Ici, avec Les Variations d'Ulysse, je me suis trouvé exactement à l'opposé, devant une chorégraphie préexistante rigoureusement fixée: nombre de pas, tempi métronomiques, durée, déroulement dramatique, exigences rythmiques, etc... une structure indéformable dans laquelle couler ma propre musique en m'adaptant à chaque recoin du moule, tout en essayant de lui donner une forme à moi. J'ai aimé faire ça. Chaque détail caché de la structure de ce merveilleux ballet devait devenir un élément musical significatif de la composition. C'était difficile et passionnant. J'espère que l'effort ne se sentira pas dans le résultat! Dès le départ, j'ai voulu rendre hommage dans cette partition à des musiques à danser que j'admire particulièrement; celles de la Méditerranée (Ulysse!), Grèce, Moyen-Orient, Afrique du Nord, Espagne, les percussions de l'Afrique Noire, le jazz, etc...Je me suis permis en outre quelques allusions peu déguisées (mais bien modestes!) au plus grand compositeur de musique de danse de ces quelques siècles: Igor Stravinsky (qu'il me pardonne s'il m'entend!). De ce projet découle l'orchestre choisi: un trio à cordes pour le côté classique, clarinette et trompette mi-classique mi-jazz jouées par des musiciens de jazz, guitare flamenca et jazz, également dans les mains d'un jazzman, accordéon, instrument de danse populaire par excellence, et percussions, recouvrant un peu tous les domaines. La musique qui en sort est cosmopolite, voyageuse, et (espérons-le) dansante.

Les variations d'Ulysse:
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Jean-Pierre DROUET, né en 1935   Ven 15 Juin - 18:29

T'as pas un extrait ou une vidéo?
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10966
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jean-Pierre DROUET, né en 1935   Ven 15 Juin - 19:54


Hélas non, pas de cette partition en tout cas. Je n'en ai pas trouvé. Sinon, c'est un compositeur qui fait des choses assez particulières où les percussions sont souvent très présentes. Il utilise aussi beaucoup l'accordéon et la voix. Il a son univers à lui, hors des dogmes et des conventions, un inclassable en quelque sorte.



Sa musique est principalement axée sur les rythmes où même la voix est employée comme instrument rythmique. Les deux extraits que j'ai posté n'ont rien à voir avec Les variations d'Ulysse qui est une musique de commande mais illustrent davantage ses recherches les plus personnelles. Moi, j'aime bien, n'empêche.



Celui-ci c'est surtout parce que ces deux charmantes jeunes femmes m'amusent dans leur jeu aussi théâtral que musical. Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10966
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jean-Pierre DROUET, né en 1935   Ven 15 Juin - 20:06

Un autre numéro de spectacle musical quasi humoristique fondé sur le rythme et la percussion à dimension humaine et théâtrale:



Voilà de quoi soigner ta migraine... Hehe

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10966
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jean-Pierre DROUET, né en 1935   Ven 15 Juin - 23:41

__CHARMES pour voix, accordéon, clarinette et violoncelle, basé sur un texte traditionnel roumain.
__SOLO pour violoncelle.
__LABE pour accordéoniste chantante sur un poème de Louise Labé (1555)
__THERESE pour violoncelliste et pianiste récitants, sur un extrait de Sainte Thérèse d'Avila.
__SOLO pour voix, sur un extrait de Rainer Maria Rilke.
__LIEUX pour pianiste récitante, voix, accordéon, clarinette, violoncelle et percussion, sur un extrait de l'Eloge de l'ombre de Jurichiro Tanizaki.
__SOLO pour clarinette.
__HEUREUX pour clarinettiste basse et percussionniste récitants, voix et piano, sur un extrait de Caisse de Christophe Tarkos.
__OUVERTURE pour voix, synthétiseur, siffleur et clarinette.
__EN PLEIN VIDE, solo de percussion sur un poème de Ghérasim Lucas.
__THESE pour conférencier, voix, clarinette basse, violoncelle, piano et synthétiseur, sur un extrait de la thèse de Jean-Charles François: "L'instrumentiste créateur".

Toutes ces pièces de musique forment un cd intitulé Vie de Famille et sont interprétée par l'Ensemble Aleph.

<<Vie de Famille, par séquences, par fragments, par facettes, comme des "photos" sonores, inspirées de comportements qui semblent familiers, et à première vue indolores. Comme une anesthésie qui traverserait l'univers mental des membres d'une famille, les musiques tissent des "tissus" rassurants, comme la succession des saisons quand on est enfant. Rien ne laisse à penser que sous ce linge (linceul?) sonore qui recouvre les tournures mélodiques naissantes (comme les housses les meubles de campagne), se nouent des drames, des tensions, des tragi-comédies. L'humour et la douceur de certaines séquences nous trompent. Mais soudain, comme sortis d'une rencontre furtive dans l'ombre, certains "gestes" musicaux se développent et créent des personnages. leur comportement sonore, leurs récitatifs, nous paraissent tantôt étranges, tantôt reconnaissables. Ils avancent souvent masqués. La musique leur fournit ce masque. Ils semblent fragiles, telles des créatures en porcelaine, n'éprouvent pas de sentiments, n'obéissent pas à une dramaturgie prévisible. Mais il suffit qu'un rayon de soleil vienne les faire briller, et à travers leur masque devenu transparent, on devine leurs tourments, leur envie de pouvoir, leur haine. Seule la vie de famille "tranquille" peut engendrer des atrocités aussi rentrées. Alors il y a des crises, des passages à l'acte, que la musique alimente d'une manière distante et ironique. Coups de folie, écrits, maîtrisés, sortes d'explosions virtuoses. Personne n'en sort intact, même quand la porcelaine revient, elle sonne autrement. Le quotidien sonore, anodin et trompeur du début est désormais teinté de ces batailles sanglantes que ces personnages ont fantasmé tout au long de la pièce. Le compositeur déroule ce chapelet doucement, posément, presque "objectivement". Grâce à sa totale maîtrise du parcours, il nous amène, comme sous hypnose, à travers les replis de ce "corps" composite et paradoxal qu'est: La vie de Famille.>> Georges Aperghis.

J'aime beaucoup la dimension poétique de la plupart des pièces réunies sur cet album. Aucun rapport direct avec les deux dernières vidéos postées ci-dessus, on est davantage dans l'intimité dramatique et détachée d'une musique de chambre originale et poétique.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Jean-Pierre DROUET, né en 1935   Ven 15 Juin - 23:45

Merci pour les extraits mais c est pas mon truc
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10966
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jean-Pierre DROUET, né en 1935   Ven 15 Juin - 23:54

Snoopy a écrit:
Merci pour les extraits mais c est pas mon truc

Oui, je m'en doutais un peu, toutefois, ce n'est pas représentatif ni de sa B.O. Chamane ni de sa musique de ballet Les Variations d'Ulysse, ni vraiment non plus des pièces de musique de chambre réunies sous le titre Vie de Famille, même si dans ces trois opus le rythme et le percussif sont l'élément prépondérant. Jean-Pierre Drouet est un brillant percussionniste et sa musique en est imprégnée. Danses, Rythmes et sonorités insolites fondent les structures d'une imagination singulière.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10966
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jean-Pierre DROUET, né en 1935   Jeu 28 Avr - 22:44

Icare a écrit:
__CHARMES pour voix, accordéon, clarinette et violoncelle, basé sur un texte traditionnel roumain.
__SOLO pour violoncelle.
__LABE pour accordéoniste chantante sur un poème de Louise Labé (1555)
__THERESE pour violoncelliste et pianiste récitants, sur un extrait de Sainte Thérèse d'Avila.
__SOLO pour voix, sur un extrait de Rainer Maria Rilke.
__LIEUX pour pianiste récitante, voix, accordéon, clarinette, violoncelle et percussion, sur un extrait de l'Eloge de l'ombre de Jurichiro Tanizaki.
__SOLO pour clarinette.
__HEUREUX pour clarinettiste basse et percussionniste récitants, voix et piano, sur un extrait de Caisse de Christophe Tarkos.
__OUVERTURE pour voix, synthétiseur, siffleur et clarinette.
__EN PLEIN VIDE, solo de percussion sur un poème de Ghérasim Lucas.
__THESE pour conférencier, voix, clarinette basse, violoncelle, piano et synthétiseur, sur un extrait de la thèse de Jean-Charles François: "L'instrumentiste créateur".

Toutes ces pièces de musique forment un cd intitulé Vie de Famille et sont interprétées par l'Ensemble Aleph. J'aime beaucoup la dimension poétique de la plupart d'entre elles. Aucun rapport direct avec les deux dernières vidéos postées ci-dessus, on est davantage dans l'intimité dramatique et détachée d'une musique de chambre originale et poétique.

Je viens de me replonger dans l'univers atypique de ces musiques avec beaucoup de plaisir. Je ne saurais définir ce qui me plait dans ces oeuvres qui sortent des sentiers battus: le caractère insolite? une forme de spontanéité dûe à une part d'improvisation? L'aspect ludique? J'aime ce qui ressort de cette poétique faite de voix, de textes, de clarinette, de violoncelle, de piano, d'accordéon...Des combinaisons instrumentales fortes en rythmes qui font mouche. J'adhère! Very Happy



Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10966
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Jean-Pierre DROUET, né en 1935   Ven 29 Avr - 13:15


Je viens de réécouter ses fameuses Variations d'Ulysse, musique composée par Jean-Pierre Drouet pour une chorégraphie de Jean-Claude Gallotta et qui correspond à une commande de l'Opéra National de Paris. J'ai édité un peu plus haut un beau commentaire du compositeur à ce sujet. Bien que j'adore cette composition, riche en rythmes et en couleurs, de laquelle émerge une belle dimension poétique, très probablement ma musique préférée de Drouet, je n'arrive pas vraiment à mettre des mots sur mon ressenti, à exprimer tout ce qui s'est passé pendant l'écoute, son caractère chambriste d'une part, son caractère dansant d'autre part, l'influence du jazz aussi: c'est tout un voyage sans bouger de mon fauteuil qui s'est ouvert à moi. Un beau moment.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean-Pierre DROUET, né en 1935   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean-Pierre DROUET, né en 1935
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: