Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Theodore ANTONIOU, né en 1935

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15387
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Theodore ANTONIOU, né en 1935 Empty
MessageSujet: Theodore ANTONIOU, né en 1935   Theodore ANTONIOU, né en 1935 Empty2012-04-27, 23:14

Theodore ANTONIOU, né en 1935 Conductors  Théodore Antoniou est un compositeur et chef d'orchestre grec né en 1935. Il est un artiste prolifique qui mène une excellente carrière de compositeur, chef d'orchestre et professeur de composition à l'Université de Boston. Il étudia le violon, la voix et la composition au Conservatoire d'Athènes, avec d'autres études dans la conduite et la composition à la Hochschule für Musik de Munich et au Centre international de Musique à Darmstadt. Après avoir occupé des postes d'enseignement à l'Université de Stanford, l'Université de l'Utah et le Philadelphia Musical Academy. Il devint professeur de composition  à l'université de Boston en 1978. En tant que chef d'orchestre, Theodore Antoniou a été engagé par plusieurs grands orchestres et ensembles, tels que le Boston Symphony Orchestra, les orchestres de radio de Berlin et Paris, l'Orchestre de la radio bavaroise, l'Orchestre de la Tonhalle à Zurich, L'Opéra National de Grèce...




J'aime beaucoup cette pièce de piano malgré son apparente excentricité et l'exubérance de son interprétation, car je lui trouve une réelle construction ainsi qu'une véritable concession vers la tonalité suggérée. J'aime l'ambiguïté de son discours, l'ambiguïté dans son rapport confus au bruit et au son, au bruit qui devient musique alors que se dessine plutôt furtivement une ligne mélodique typiquement grecque, l'ambiguïté du piano devenant percussion ou de la percussion redevenant piano.

Theodore Antoniou est un ardent défenseur de la musique moderne, c'est dans cet engagement qu'il fonda plusieurs ensembles de musique contemporaine, y compris ALEA II à l'Université de Standford; ALEA III, en résidence à l'Université de Boston, puis le groupe New Music de Philadelphie, et le groupe hellénique de la musique contemporaine. Beaucoup de ses compositions furent commandées par des orchestres majeurs à travers le monde, et plus de 150 de ses oeuvres furent publiées tout comme il reçut de nombreux prix et récompenses. Le corpus d'Antoniou est constitué d'oeuvres diverses et variées allant de l'opéra à la musique de chambre en passant par la musique orchestrale, concertante et vocale, avec ou sans narrateur. Il composa également pour le cinéma et le théâtre. L'une des oeuvres les mieux abouties serait son opéra BACCHANTES. Son opéra le plus récent OEDIPE A COLONE commandé par le Rundfunk Sud-West, Baden-Baden en Allemagne, fut jumelé à des programmes avec le OEDIPUS REX de Stravinsky, et fut créé à Athènes en mai 1998, puis en l'août suivant, un travail qui reçut le prestigieux Prix de la musique décerné chaque année par l'Union Hellénique de la musique et les critiques de théâtre.

https://www.youtube.com/watch?v=GYgufXVkS6o

Je suis touché par la poétique de cette pièce. J'en aime le caractère souvent intimiste et dépouillé, l'errance du violon solo dans un "chaos" harmonique soft et délicieusement coloré.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15387
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Theodore ANTONIOU, né en 1935 Empty
MessageSujet: Re: Theodore ANTONIOU, né en 1935   Theodore ANTONIOU, né en 1935 Empty2018-05-08, 20:17

Theodore Antoniou n'est pas le plus connu des compositeurs grecs mais pas forcément le moins intéressant non plus. J'ai réécouté Circle of Thanatos and Genesis pour narrateur, ténor, orchestre et quatre groupes de percussions, sur un poème homonyme de Takis Antoniou, par le "Symphony orchestra of Bulgaria" sous la direction d'Alkis Panayotopoulos, East-West pour orchestre de chambre, Ode pour soprano et orchestre de chambre (soprano: Iliana Selimska) et Chorochronos II pour baryton, orchestre de chambre et deux groupes de percussions, par le "Chamber Ensemble of Symphony Orchestra of Bulgaria" dirigé par Alkis Panayotopoulos. On y trouve, selon moi, beaucoup de grécité dans la forme et la couleur. En écoutant n'importe laquelle de ces quatre oeuvres, au-delà des textes chantés en grec, il ne m'est pas difficile de deviner l'origine du compositeur. Sans doute peut-on y déceler des relents de musique antique grecque, un certain dénuement, une dimension dramatique quasi-théâtrale, ponctuée par des interventions et des ruptures parfois brutales de différents segments de l'orchestre. La poétique sonore d'Antoniou n'est pas exactement celle d'un Theodorakis ou d'un Hadjidakis, et pas même celle d'un Xenakis bien qu'elle ne soit pas exempte de modernité ni d'originalité. En tout cas ce que je connais désormais de sa musique m'est moins hermétique que celle de Xenakis. Elle s'inscrit cependant dans une modernité franche et parfaitement assumée. Aérée et par moments dénudée, elle m'offre le plaisir de la voix grecque, un lyrisme retenu, un brin austère, une science instrumentale incontestable, une démarche très personnelle et tellement grecque dans sa quête du "beau" musical et du raffinement. Elle confronte habilement la masse et le solo, puisse-t-il s'agir d'un solo de flûte, de trompette ou de hautbois, ou de la voix de femme, inattendue dans East-West, le collectif et l'individuel: c'est un contraste sonore que j'ai toujours adoré: une masse sonore impose toute sa puissance avant d'aboutir à l'errance solitaire et faussement fragile de l'individu instrumental ou vocal, l'individu contre la foule, contre la meute, avant l'émeute. Ca m'émeut! Toutefois, plus qu'émotionnelle, il y a une charge spirituelle dans la musique de Theodore Antoniou. Elle m'a empli de cette force indicible jusqu'au point d'avoir envie de réécouter ces oeuvres une seconde fois. Désormais, voilà qui est fait. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15387
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Theodore ANTONIOU, né en 1935 Empty
MessageSujet: Re: Theodore ANTONIOU, né en 1935   Theodore ANTONIOU, né en 1935 Empty2021-04-27, 08:51

J'ai réécouté les quatre compositions de Theodore Antoniou que je connais depuis au moins 2012. Deux d'entre elles me fascinent particulièrement:

Circle of Thanatos and Genesis pour narrateur, ténor, choeur, orchestre et quatre groupes de percussions.
Narrateur: Teodore Antoniou
Ténor: Plamen Atanasov Prokopiev
Philharmonic Choir "Obretenov"/chef des choeurs: Gueorgui Robev
"Symphony Orchestra of Bulgaria" sous la direction de Alkis Panayotopoulos

East-West pour orchestre de chambre
par le "Chamber Ensemble of Symphony Orchestra of Bulgaria" sous la direction de Alkis Panayotopoulos

Theodore ANTONIOU, né en 1935 Antoniou

Il y a là une approche, une poétique, une modernité qui tranchent avec le style bien plus tonal et mélodique d'Eleni Karaindrou mais qui ne manque, à mon goût, ni de ressort ni de consistance. J'entends par consistance toute l'intensité dramatique et la dimension humaine qui en émane. La narration ne me gêne à aucun moment, il faut dire que depuis mon intérêt pour l'oeuvre d'Arthur Honegger je m'y suis largement habitué, surtout lorsque la musique ne s'arrête pas pendant la narration et qu'elle continue d'accompagner le texte, et peu importe au fond que celui-ci soit narré dans une langue étrangère que je ne comprends pas, le Grec en l'occurrence. J'ai déjà dit à quel point cette langue m'est plaisante à l'oreille, aussi bien lorsqu'elle est chantée que parlée. Avec elle, j'ai toujours la fabuleuse impression d'entrer dans une tragédie grecque. Il y a également une part de narration qui est assumée par le baryton Peter Odajiev dans Chorochronos II pour baryton, orchestre de chambre et deux groupes de percussions. La musique de Circle of Thanatos and Genesis qui a été composé sur un poème homonyme de Takis Antoniou, se glisse entre tonalité et atonalité tout en exaltant à de nombreux moments de fortes dissonances, des dissonances qui me sont viscérales et ne m'apparaissent jamais surfaites, gratuites. Elles font partie des tripes de cette oeuvre, elles jaillissent de l'intérieur d'une tragédie très bien articulée. J'aime le ton apporté par les choeurs dans la partie finale. Je pense néanmoins avoir une préférence pour East-West. J'aime l'insolence de cette musique, l'insolence du cri d'homme(s) qui l'ébranle à plusieurs reprises, mais sans en faire trop, juste ce qu'il faut, apportant un contraste insolite aux interventions plutôt fragiles et lumineuses de l'orchestre de chambre. L'oeuvre m'apparait plutôt tonale dans son essence, mais chahutée par des éclats vocaux impromptus, inattendus. Mon passage préféré est sans doute celui où interviennent deux voix de femmes lointaines, comme un chant derrière la brume, quelque-part au loin. L'effet est poétique, en fait c'est toute l'oeuvre qui est profondément poétique et c'est bien pour cette raison qu'elle m'est chère. La dernière composition que je n'ai pas encore évoquée est une Ode pour soprano (Iliana Selimska) et orchestre de chambre sur un poème d'Andreas Calvos. Sa poétique me touche moins que East-West mais j'aime bien, avec une préférence pour la partie introductive qui délivre des combinaisons instrumentales atypiques et attrayantes.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22465
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Theodore ANTONIOU, né en 1935 Empty
MessageSujet: Re: Theodore ANTONIOU, né en 1935   Theodore ANTONIOU, né en 1935 Empty2021-06-23, 12:23

Symphonie n° 1



https://www.youtube.com/watch?v=qljqm4F5QOs

On a l'impression d'un "n'importe quoi", il n'y a pas de fil conducteur, on ne sait pas où le compositeur veut en venir...

L'œuvre ne dure qu'une vingtaine de minutes, pourtant je ne suis pas allé jusqu'à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26291
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Theodore ANTONIOU, né en 1935 Empty
MessageSujet: Re: Theodore ANTONIOU, né en 1935   Theodore ANTONIOU, né en 1935 Empty2021-06-23, 12:42

joachim a écrit:
On a l'impression d'un "n'importe quoi", il n'y a pas de fil conducteur, on ne sait pas où le compositeur veut en venir...

Oui c'est vrai. Ca fait un peu musique de générique TV ou au mieux musique de film. Mais à écouter seule c'est vite lassant. J'ai tenu 4 minutes et 22 secondes
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




Theodore ANTONIOU, né en 1935 Empty
MessageSujet: Re: Theodore ANTONIOU, né en 1935   Theodore ANTONIOU, né en 1935 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Theodore ANTONIOU, né en 1935
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: