Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

  Konstantia GOURZI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11071
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Konstantia GOURZI   Ven 27 Avr - 10:59


La compositrice et chef d'orchestre grecque née en 1962 Konstantia Gourzi fait figure d'une des principales mentors de la musique contemporaine. Lauréate de la Fondation Christoph und Stephan Kaske, elle s'inscrit dans la lignée de Pierre Boulez et György Ligeti. Dans les années 1990, elle crée "Atacca Berlin" et réalise avec cet ensemble de 1991 à 1997 le projet international "Zeitzonen" (fuseaux horaires). De 1999 à 2007, elle prend à Berlin la direction artistique de l'"Ensemble écho" et fonde en 2002 l'"Ensemble Oktopus für Musik der modern" à l'Ecole Supérieure de Musique de Munich. La création en 2007 du réseau "Opus21musikplus" qui met en relation la musique contemporaine, le théâtre, la danse et les Arts Plastiques, est une étape capitale de son oeuvre artistique. A la tête des différents orchestres, Konstantia Gourzi est constamment amenée à se produire dans les festivals les plus prestigieux en Europe et en Israël.
Ses compositions - dont certaines musiques de films et musiques pour le théâtre - sont jouées en Europe, au Japon, en Amérique et en Israël. La version complétée par Konstantia Gourzi de Philemon und Baucis, opéra de Haydn dont on avait conservé que des fragments, pour le Deutsche Staatsoper de Berlin en 2003, a été reprise en 2009 au Festival de printemps de Budapest dans une nouvelle mise en scène. Le travail de Konstantia Gourzi est illustré par de nombreux enregistrements pour la radio et la télévision sur ARTE, ZDF, WDR, SR, RBB, SWR et BR - cette dernière la décrivant comme une <<célèbre pionnière internationale de la musique moderne>>.

(biographie - NEOS)
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11071
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Konstantia GOURZI   Ven 27 Avr - 17:37

<<Un tout et un non tout, uni et séparé, unanime et divisé - et de tout vient l'un et de l'un vient tout.>>

Cet épigramme d'Héraclite m'accompagne et m'inspire depuis de nombreuses années. Je le trouve d'une incomparable justesse et concentration et c'est une merveilleuse expression de mon but intérieur, de relier dans ma musique la tradition et ma propre vie d'aujourd'hui. Le souhait dans mes compositions est de faire confluer les diverses sonorités, et timbres des instruments de différentes époques et cultures - et ainsi former un nouveau tout. Ce fut aussi le coeur de ma vision du son pour les morceaux comme "Leratiki Poiisi",Opus 34 pour quatuor à cordes, psalmiste byzantin, ney et piano, "Flammenarie",Opus 44 pour psalmiste byzantin, tarhu et piano, "Verbindungen",Opus 32 pour psalmiste byzantin, tarhu et piano ou encore "Kastalia",Opus 35 pour saz et quatuor à cordes. Les contradictions des différentes conceptions musicales, techniques de jeu et timbres m'ont poussée à générer des ambiances particulières qui trouvent leurs racines à l'Est et à l'Ouest. Ainsi ai-je pu, au sens propre du terme, dépasser les frontières: le quatuor à cordes classique rencontre ici les instruments traditionnels ottomans, le ney et le saz dont on jouait il y a déjà 5000 ans. Le tarhu, instrument émouvant, construit et développé il y a peu en Australie par Peter Biffin sur un modèle historique, se joue avec le piano, sur lequel on improvise aussi. Ce mélange des sons et des temps se voit poussé encore plus loin par la voix humaine: les origines du style des chants byzantins du psalmiste remontent au moins à 1000 ans, et il est pourtant toujours utilisé dans l'Eglise orthodoxe et reste aussi présent dans le quotidien des hommes. Chercher l'harmonie de ces sons apparemment étrangers les uns aux autres, dont les éléments et leurs sources doivent également rester perceptibles dans leur originalité, est pour moi un enjeu particulier de la composition.
Konstantia Gourzi.


Des oeuvres mentionnées par la compositrice ci-dessus, celle intitulée Leratiki Poiisi pour quatuor à cordes, psalmiste byzantin, ney et piano m'a beaucoup plu et même fasciné. Les autres déjà moins même si ça reste pour moi très intéressant. . toutefois, je pense que les prochaines écoutes vont me permettre de les apprécier mieux encore.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11071
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Konstantia GOURZI   Jeu 23 Aoû - 8:44

Je m'apprêtais à refaire ce que j'avais déjà fait. Shocked C'est la seconde fois que ça m'arrive en peu de temps. Heureusement que j'ai eu l'idée de cliquer sur "recherche" pour m'apercevoir finalement que j'avais déjà ouvert un topic sur cette compositrice. Alzheimer? A la seconde écoute du CD que je possède d'elle, mon impression très favorable à la première oeuvre "Leratiki Polisi", n'a pas bougé d'un iota!

Voici des extraits d'un concert en plein air et très convivial jouant une musique certes assez différente de celle dont je viens de faire l'éloge ci-dessus. Toutefois, j'aime bien le concept, la manière dont les chanteurs sortent du public et se joignent à l'orchestre:

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11071
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Konstantia GOURZI   Dim 18 Jan - 20:12

Je viens d'écouter pour la première fois de la musique de chambre récemment acquise de Konstantia Gourzi et je n'ai, encore une fois pas été déçu. Qu'y trouve-t-on? Ein Klein Geschichte - 2008 pour piano solo, P-ilion - Quatuor à cordes n°2 - 2007, Aïotos Wind - six pièces pour piano - opus 41 - 2010, Israël - Quatuor à cordes n°1 - Opus 19 - 2010, noch fürcht ich - 7 miniatures pour piano - opus 8 - 1993, Vibrato 1 pour quatuor à cordes et piano - opus 38 - 2009/10, Klavierstücke I-V - 5 miniatures pour piano - opus 24 - 2004 et Vibrato 2 pour quatuor à cordes et piano - opus 38 - 2010. De cette première impression sont ressorties plusieurs couleurs pétiques qui avaient déjà irisé d'autres compositions évoquées en amont de ce fil. La compositrice semble vasciller avec bonheur entre musique atonale et musique tonale et je dirais volontiers que dans ces deux aspects de sa musique se sont révélés à mes oreilles de beaux instants musicaux, certains pouvant s'avérer audacieux, d'autres plus chaleureux et réconfortants, comme le conclusif Vibrato 2. Il n'y a pas à dire, je suis très sensible à la poétique sonore de cette musicienne et j'ai déjà hâte d'y revenir...

Par Loranda Ramou au piano et l'ensemble Coriolis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Konstantia GOURZI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Konstantia GOURZI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: