Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-36%
Le deal à ne pas rater :
-36% sur la pot à plante en lévitation dans l’air
53.63 € 83.79 €
Voir le deal

 

 Mario PILATI (1903-1938)

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean

Jean

Nombre de messages : 7563
Age : 77
Date d'inscription : 14/05/2007

Mario PILATI (1903-1938) Empty
MessageSujet: Mario PILATI (1903-1938)   Mario PILATI (1903-1938) EmptyDim 8 Avr 2012 - 11:15

Mario Pilati (2 Juin 1903 - Décembre 10, 1938) était un italien compositeur.

Pilati est né à Naples , et son talent musical naturel lui-même s'est manifesté quand il était très jeune. . Il entra dans la Conservatoiro di Musica San Pietro a Majella, à l'âge de quinze ans, élève de Antonio Savasta .
En 1925, sur les conseils de Pizzetti , il se rendit à Milan , où il a travaillé comme professeur aa, critique musical et arrangeur de partitions vocales pour Ricordi jusqu'en 1930, quand il est retourné à Naples pour prendre un poste de professeur au conservatoire où il avait été un étudiant.
. En 1933, il a accepté un poste au Conservatoire de Palerme , retour à Naples en 1938, où il tomba malade et mourut juste avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale .

Les oeuvres de Pilati ne sont pas très nombreuses compte tenu de ses années de maturité de composition, mais il comprend un Concerto pour orchestre (1932), créée par Dmitri Mitropoulos à la Biennale de Venise en 1938, qui montre des influences modales de Respighi , ainsi qu'un mahlérienne Ländler à la finale. D'autres compositions comprennent une suite pour cordes et piano de 1925 . . A sa mort, il travaillait sur ​​un opéra , Piedigrotta, sur un livret en dialecte napolitain. . Seul le premier acte a été achevée.

. Son travail a continué à être populaire pendant un certain temps après sa mort, mais peu à peu diminué jusqu'à sa redécouverte dans les années 1950, quand sa Sonata per pianoforte e flauto a été publié pour la première fois. En 2001, le chef d'orchestre suisse Adriano a publié une série d'œuvres orchestrales Pilati, y compris le Concerto pour orchestre, sur des dossiers Marco Polo .


LUCA SABBATINI

UN MAÎTRE RESSUSCITÉ

Journal de Genève et Gazette de Lausanne,
25-26 janvier 1997

ARTICLE REPRODUIT



Mort à 35 ans le compositeur Mario Pilati a purement et simplement disparu des programmes de concerts. Jusqu'à a ce que sa fille le sorte de l'oubli.



C'est l'histoire d'une quète qui parvient à sa fin. Mardi 28 janvier, l'Orchestre de chambre de Lausanne va interpréter à la salle du Métropole, en création suísse, la «Suite pour cordes et piano» du compositeur napotitaín Mario Pilati. Jusqu'íci, rien que de très nornal: le concert s'inscrit dans une série de la Radio suisse romande/Espace 2 qui a justement pour principe d'offrir à chaque foìs une ceuvre à découvrir. La surprise vient du compositeur. Mario Pilati est mort en 1938, et ses partitions, son nom mème, ont depuis sombré dans un oubli aussi total qu'iniustifié. Etablie à Lausanne, la fille du compositeur s'est lancée depuis queiques années dans une croisade pour rendre à la musique de son père la place qu'elle mérite. Histoire d'un musicien retrouvé.



«Lorsque mon père est mort, ma sceur et moi étions encore toutes petites. Je ne l'ai pas vraiment connu. Sa disparition précoce, la guerre, le changement de goùt et de génération ont condamné sa musique à disparaître des salles de concert. Il y a quelques années, je suis partie sur les traces de mon père, et je me suis rendue compte de la valeur de son art.» Depuis le jour où elle a ouvert le livre des souvenirs, Laura Esposito Pilati est allée de surprise en émerveillement. «La famiffe avait conservé une malle bourrée de documents et de partitìons. En explorant son contenu, j'ai été stupéfiée de ce que j'ai appris sur mon père, sur ses succès, l'estime que lui portaient les musiciens les plus célèbres de son temps.»



UN MAÎTRE DISPARU TROP TÔT
Fauché par un cancer à 35 ans, Mario Pilati n'en a pas moins eu le temps de prouver qu'il étát - mieux qu'un simple espoir de la composition - un maître. Jasha Heifetz, Marcel Moÿse, Dimitri Mitropoulos, Serge Koussevitzky. Felix Weingartner, Victor de Sabata à la téte du Philharmonique de Berlin: la crème des interprètes de l'entre-deux-guerres a joué ses oeuvres. Dès les années 1920 et iusqu'à sa mort Mario Pilati a été considéré comme l'un des plus brillants jeunes musiciens de sa génération. «Il y avait toujours des visites à la maison, se souvient sa fille: des élèves, des collègues, d'éminents musiciens.»
Publié par le géant Ricordi - comme Puccini ou Verdi - joué autant dans les festivals de musique contemporaine que dans les saisons par abonnement, il suscite partout admiration et encouragements. «Tous ceux quì l'ont approché nourrissaient une véritable vénération pour lui. Le chef Gianandrea Gavazzeni, qui a été son élève à Milan, me disait peu avant de disparaître à son tour à quel point le souvenir de mon père était resté vif dans son esprit.»

La délicieuse «Suite pour cordes et piano», l'oeuvre interprétée par l'OCL, date des 22 ans du compositeur: elle dénote la précocité du talent de Mario Pilati, son assimilation saisissante du langage dominant de son époque. Le jeune musícien mélange impressionnisme et néoclassicisme, pour un résultat d'une constante originalité et d'une facture impeccable. «Au début, je voulais surtout essayer de comprendre qui était Mario Pilati, ce père que j'ai à peine connu, explique sa fille; peu à peu, j'ai appris à aimer sa musique, si souriante et si humaine.» Des qualités qui défient le temps, et qui devraient valoir à Mario Pilati de revenir bìen vite dans le cceur des mélomanes.



L'Orchestre de chambre de Lausanne [a interprété] la «Suite pour piano et cordes» de Mario Pilati, avec Émile Naoumoff en soliste et sous la direction de George Pehlivanian, mardi 28 [janvier 1997] à 20 h., à Lausanne, salle du Métropole.


Oeuvres

Opere liriche

Piedigrotta, opera in 3 atti (incompiuta)


Musica sinfonica

Tre pezzi per orchestra, Curci, (1932)
Concerto in do maggiore per orchestra, Ricordi, (1933)
Bagatelle per orchestra, Carisch, (1933)
Preludio, aria e tarantella, versione sinfonica per sola orchestra dall’originale per violino e pianoforte; Carisch, (1937)
Quattro canzoni popolari italiane per piccola orchestra, Carisch (1937)
Alla culla, ninna nanna per orchestra (1938)


Musica da camera

Quintetto in re per archi e pianoforte, Premio Rispoli 1928, (Ricordi)
Quartetto in la per archi, Ricordi, (1930)
Preludio, aria e tarantella per violino e pianoforte, Carisch, (1930)
Sonata in fa per violino e pianoforte, Ricordi, (1930)
Sonata in la per violoncello e pianoforte, Ricordi, (1930)
Caccia per violino e pianoforte, Carisch, (1937)
Tema con variazioni per violoncello e pianoforte, Ricordi, (1939)
"Sonata per flauto e pianoforte Premio Coolidge 1927 Accademia Italiana del Flauto 1955


Musica per pianoforte

Minuetto (Simeoli), (1920)
Novelletta (Simeoli), (1921)
Due pezzi facili (Curci), (1933)
Tre studi, Ricordi, (1934)
Bagatelle per pianoforte - prima serie, Carisch, (1934)
Bagatelle per pianoforte - seconda serie, Carisch, (1935)
Girotondo per pianoforte, Curci
Canzone per pianoforte, Curci
Habanera per pianoforte, Curci


Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7563
Age : 77
Date d'inscription : 14/05/2007

Mario PILATI (1903-1938) Empty
MessageSujet: Re: Mario PILATI (1903-1938)   Mario PILATI (1903-1938) EmptyDim 8 Avr 2012 - 11:21

Mario PILATI (1903-1938) 0747313262878

un quintette pour corde et piano en trois mouvements. Une musique "post romantique" (?) captivante par son ton dramatique
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 21259
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Mario PILATI (1903-1938) Empty
MessageSujet: Re: Mario PILATI (1903-1938)   Mario PILATI (1903-1938) EmptyMer 18 Avr 2012 - 17:47

Le CD comporte les quintettes de Mario Pilati et d'Achille Longo.

Entre les deux, je préfère Longo qui reste nettement romantique, alors que Pilati a des tournures plus modernes, avec des cordes qui parfois semblent torturées...

Et toi, Jean ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7563
Age : 77
Date d'inscription : 14/05/2007

Mario PILATI (1903-1938) Empty
MessageSujet: Re: Mario PILATI (1903-1938)   Mario PILATI (1903-1938) EmptyMer 18 Avr 2012 - 19:41

joachim a écrit:
Le CD comporte les quintettes de Mario Pilati et d'Achille Longo.

Entre les deux, je préfère Longo qui reste nettement romantique, alors que Pilati a des tournures plus modernes, avec des cordes qui parfois semblent torturées...

Et toi, Jean ?

j'aime bine les deux....mais peut être plus Pilati que je ne trouve pas trop moderne pour moi et qui est du coup , plus original que Longo...? Longo me rappelle un peu plutot l'impressionisme genre Debussy, que je ne déteste pas...mais , a part Pelleas et quelques mélodies, qui n'est pas dans mes préférés
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14658
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Mario PILATI (1903-1938) Empty
MessageSujet: Re: Mario PILATI (1903-1938)   Mario PILATI (1903-1938) EmptyJeu 19 Avr 2012 - 9:25

Jean a écrit:
joachim a écrit:
Le CD comporte les quintettes de Mario Pilati et d'Achille Longo.

Entre les deux, je préfère Longo qui reste nettement romantique, alors que Pilati a des tournures plus modernes, avec des cordes qui parfois semblent torturées...

Et toi, Jean ?

j'aime bine les deux....mais peut être plus Pilati que je ne trouve pas trop moderne pour moi et qui est du coup , plus original que Longo...? Longo me rappelle un peu plutot l'impressionisme genre Debussy, que je ne déteste pas...mais , a part Pelleas et quelques mélodies, qui n'est pas dans mes préférés

Mon petit doigt me dit que j'aurais une préférence pour Pilati...l'idée de cordes torturées me fait déjà plus saliver qu'un romantisme trop éculé... Very Happy Je vais essayer de trouver ça sur Youtube.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 21259
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Mario PILATI (1903-1938) Empty
MessageSujet: Re: Mario PILATI (1903-1938)   Mario PILATI (1903-1938) EmptyJeu 19 Avr 2012 - 10:17

Icare a écrit:


Mon petit doigt me dit que j'aurais une préférence pour Pilati...l'idée de cordes torturées me fait déjà plus saliver qu'un romantisme trop éculé... Very Happy Je vais essayer de trouver ça sur Youtube.

Je l'aurais parié Laughing Malgré tout, il n'est pas assez moderne pour toi, les cordes ne sont pas suffisamment torturées Hehe

Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7563
Age : 77
Date d'inscription : 14/05/2007

Mario PILATI (1903-1938) Empty
MessageSujet: Re: Mario PILATI (1903-1938)   Mario PILATI (1903-1938) EmptyJeu 19 Avr 2012 - 17:19

Ces deux oeuvres me paraissent aussi passionnantes!


Mario PILATI (1903-1938) 51qkyFY0GOL._SS500_
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14658
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Mario PILATI (1903-1938) Empty
MessageSujet: Re: Mario PILATI (1903-1938)   Mario PILATI (1903-1938) EmptyJeu 19 Avr 2012 - 17:50


Ca m'attire beaucoup, à vrai dire...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mario PILATI (1903-1938) Empty
MessageSujet: Re: Mario PILATI (1903-1938)   Mario PILATI (1903-1938) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mario PILATI (1903-1938)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: