Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Zbigniew Preisner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16729
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Zbigniew Preisner   Ven 17 Fév - 18:10

Zbigniew Preisner, né le 20 mai 1955 à Bielsko-Biala en Pologne, est un compositeur de musique de films polonais.


Preisner a fait des études d'histoire et de philosophie à Cracovie. il est complètement autodidacte en musique, n'ayant jamais reçu de formation scolaire dans ce domaine. Son style est surtout romantique, et il reconnaît en Jean Sibelius une de ses sources.
Il a acquis une notoriété particulière du fait de sa collaboration avec le cinéaste polonais Krzysztof Kieślowski, en mémorial duquel (1998) il publia une œuvre non destinée au cinéma : Requiem for My Friend, méditation en musique sur la mort et l'espérance chrétienne en l'au-delà, dans des thèmes musicaux qui s'inspirent des traditions de la musique religieuse occidentale et orientale. Il semble qu'à l'origine de ce mémorial, il y ait eu un projet cinématographique commun des deux hommes, qui ne vit pas le jour du fait du décès de Kieślowski. La chanteuse soprano polonaise Elzbieta Towarnicka qui chante dans Requiem for My Friend est aussi celle avec laquelle Preisner fait tous ses enregistrements de soprano dans toute sa musique. Le morceau Lacrimosa est utilisé pour accompagner la séquence de la création de l'univers dans le film The Tree of Life de Terrence Malick qui remporta la Palme d'Or au festival de Cannes 2011.
Il a composé le thème musical de People's Century, un documentaire monumental de 26 parties réalisé conjointement en 1994 par les chaines télévision de la BBC au Royaume-Uni et de PBS aux États-Unis.
Il a gagné un César en 1996 pour son travail (avec Michel Colombier et Serge Gainsbourg) sur Élisa de Jean Becker. On peut aussi mentionner un autre César en 1995 pour Trois couleurs : Rouge, et l'ours d'argent du Festival du film de Berlin en 1997 pour The Island on Bird Street.
Preisner a travaillé avec divers producteurs de films, tels que Louis Malle ou Agnieszka Holland (avec laquelle il a collaboré dans Trois couleurs : Bleu) ou Effroyables jardins. Il a également participé avec Thomas Vinterberg à It's All About Love en 2003, ou encore l'orchestration de On an Island de David Gilmour en 2006.
Son projet le plus vaste pour orchestre, chœur et solistes, Silence, Night and Dreams, fondé sur des textes tirés du Livre de Job, est sorti le 4 février 2008. À cette occasion, Zbigniew Preisner s'est produit en concert pour la première fois en France, le 19 mars 2008 au Grand Rex.
La musique composée pour le film de Claude Miller, Un secret, a été nominée aux Césars 2008.


Musiques de film

Sans fin de Kieślowski (1984)
Le Décalogue de Kieślowski (1987-1988)
Tu ne tueras point de Kieślowski (1988)
Brève histoire d'amour de Kieślowski (1988)
Europa Europa de Agnieszka Holland (1989)
La double vie de Véronique, de Kieślowski (1990-1991), dans lequel il se cache sous un pseudonyme (H. Van den Budenmayer) pour une composition du xviiie siècle
Olivier, Olivier de Agnieszka Holland (1991)
At Play In The Fields Of The Lord de Hector Babenco (1991)
Fatale de Louis Malle 1992
Le Fil de l'horizon de Fernando Lopes (1992)
Trois Couleurs : Bleu de Kieślowski 1993
Le Jardin secret de Agnieszka Holland (1993)
Trois couleurs : Blanc de Kieślowski 1994
Trois Couleurs : Rouge de Kieślowski (1994)
Mouvements du désir de Léa Pool (1994)
Radetzky March de Axel Corti (1994)
Pour l'amour d'une femme de Luis Mandoki (1994)
Quartet in 4 Mouvements de Luca Rikaki (1994)
Élisa de Jean Becker (1995)
Feast Of July de Christopher Menaul (1995)
The Island On Bird Street de Søren Kragh-Jacobsen (1996)
Le Mystère des fées - Une histoire vraie (Fairytale: A True Story) de Charles Sturridge (1997)
Foolish Heart de Hector Babenco (1998)
Dreaming Of Joseph Lees de Eric Styles (1999)
The Last September de Deborah Warner (2000)
Aberdeen de Hans Petter Moland (2000)
Weiser de Wojciech Marczewski (2001)
Between Strangers de Edoardo Ponti (2002)
Effroyables jardins de Jean Becker (2003)
Supertex de Jan Schütte (2003)
It's All About Love de Thomas Vinterberg (2003)
Le Beau pays (The Beautiful Country), de Hans Petter Moland en 2004
Un secret (musique nominée aux césars 2008) de Claude Miller (2007)


Musique pour orchestre ou instrument

Requiem for my Friend 1998, en hommage à Krzysztof Kieślowski
Dix pièces pour piano
Silence, night & dream (2007)
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Zbigniew Preisner   Ven 17 Fév - 19:29


Le Requiem est assez beau et j'ai une compilation assez fameuse de sa musique de film.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16729
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Zbigniew Preisner   Ven 17 Fév - 20:10

Comme je ne connais pas Preisner, j'ai téléchargé le Requiem à tout hasard, mais je ne l'ai pas encore écouté.



On dit dans la bio que sa musique est post romantique : je suppose donc que ce Requiem me plaira ?

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Zbigniew Preisner   Ven 17 Fév - 20:32


Oui, je pense qu'il devrait te plaire. Il y a de beaux passages. Toutefois, c'est un compositeur qui écrit un peu toujours la même chose. Il n'y a pas de grand écart artistique chez lui, peu de place pour la surprise. Je me contente de ce que j'ai.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11554
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Zbigniew Preisner   Sam 11 Oct - 23:06

Je viens de réécouter l'album-concert Preisner's Music qui réunit à l'occasion d'un concert majestueux, réalisé dans une mine de sel polonaise aménagée, les plus beaux extraits de ses musiques de films, qu'elles furent écrites pour Krzysztof Kieslowski ou, par exemple, Léa Pool ou encore Agnieszka Holland. Preisner a une prédilection pour les thèmes lents, emprunts d'une beauté particulière, de ceux qui inspirent le recueillement. Il emploie souvent un soliste, qu'il s'agisse d'un instrument comme le hautbois ou le saxophone, mais le plus fréquemment une voix soprane. Parfois, la musique peut sembler évoluer sur le même ton et s'appuyer sur une même recette, toutefois, elle arrive aussi à surprendre par des moments d'incisivité comme sur Europa Europa ou d'une belle intensité dramatique comme sur Labyrinthe de l'Opéra Egyptien, formidable morceau tout en progression avec soprano solo. Sinon Enfer dans La Double vie de Véronique est l'un des piliers de ce concert au même titre que Conte d'amour tiré de Mouvements du désir, bénéficiant d'une superbe construction et d'un romantisme inouï.

Pour plus de précision sur l'album, cliquer = ici
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zbigniew Preisner   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zbigniew Preisner
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: