Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -50%
-50% sur le Vélo électrique Xiaomi Mi ...
Voir le deal
499.99 €

 

 Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26303
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 Empty
MessageSujet: Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621   Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 Empty2006-11-09, 08:19

Michael Prætorius est un compositeur allemand (Creuzburg an der Werra, 15 février 1571 - Wolfenbüttel, 15 février 1621).

Michael Prætorius est né à Creuzburg an der Werra, en Thuringe (dans le nord de l'Allemagne), le 15 février 1571. Son père est pasteur luthérien. Il suit des études à l'université de Francfort-sur-l'Oder. Puis il devient organiste, Kapellmeister et secrétaire du duc de Brunswick, après avoir commencé en tant que Maître de chapelle (Kapellmeister) à Lüneburg.

Praetorius est considéré comme l'un des meilleurs compositeurs luthériens, et il a laissé une œuvre très importante. Mais il est également célèbre pour avoir écrit une remarquable Encyclopédie, le Syntagma musicum, qui traite très précisément des genres musicaux utilisés depuis l'Antiquité, ainsi que des instruments de musique (étude quasi exhaustive qui est encore aujourd'hui d'un intérêt considérable).

Michael Prætorius s'éteint à Wolfenbüttel, à l'âge exact de 50 ans, le 15 février de l'année 1621. Il laisse des milliers d'œuvres derrière lui, parmi lesquelles 16 volumes de Musæ Sioniæ (plus de 1200 motets), 15 volumes de Polyhymnia, 9 volumes de Musa Aonia (profanes), des pièces instrumentales et le fameux Syntagma musicum.


Liste des recueils

1605-1610 - Musae Sioniae (I - IX)
1611 - Missodia Sionia
1611 - Hymnodia Sionia
1611 - Eulogodia Sionia
1611 - Megalynodia Sionia
1612 - Terpsichore
1613 - Urania
1614 - Kleine und Litaney
1614 - Epithalamion dem Fürsten ... Fr. Ulrich von Braunschweig
1617 - Konzert
1619 - Polyhymnia caduceatrix et panegyrica
1620 - Polyhymnia exercitatrix
1621 - Puericinium
1623 - Psalm CXVI
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22477
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 Empty
MessageSujet: Re: Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621   Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 Empty2008-01-22, 18:00

Les danses de Terpsichore regroupent 312 chants et danses de la Renaissance, principalement des provinces françaises.

Elles sont un peu l'équivalent baroque de l' Orchesographie de Thoinot Arbeau (Jehan Tabourot).

Une sélection de ses danses a été réalisée par l'inépuisable Naxos.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 Empty
MessageSujet: Re: Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621   Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 Empty2008-02-02, 23:43

Puer Natus
par le choeur Amici Cantores

* * *

Resonet in Laudibus
par le Fountain Valley High School

* * *

Es ist ein Ros' entsprungen
par le Canta Nova Saar

* * *

Psallite
par le Caltech Women's Glee Club

* * *

Coco
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22477
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 Empty
MessageSujet: Re: Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621   Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 Empty2012-10-08, 19:58

Un autre enregistrement des danses de Terpsichore (du moins des extraits, car une intégrale de 312 danses n'existe pas)

Dans le tas, il y en a pas mal qu'on connaît bien, mais qu'on ne sait pas qu'elles sont dans Terpsichore (attention, ces danses ne sont pas de Praetorius : ce sont des danses populaires françaises qu'il a harmonisées).

Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 Scan0011



Et dans un tout autre domaine, de jolis motets de Noël (il y a quand même du beau dans le baroque Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 699201 )

Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 Scan0012

Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 Scan0010
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22477
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 Empty
MessageSujet: Re: Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621   Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 Empty2015-02-15, 19:04

Catalogue :


Musique religieuse

Musae Sioniae … geistliche Concert Gesänge über die fürnembste deutsche Psalmen und Lieder … erster Theil, 8vv (Regensburg, 1605);
Sacrarum motectarum primitiae, 4–16vv (Magdeburg, 1606), lost
Musarum Sioniarum motectae et psalmi latini, 4–16vv (Nuremberg, 1607, possibly 2nd edn of Sacrarum motectarum primitiae);
Musae Sioniae … geistliche Concert Gesänge über die fürnembste deutsche Psalmen und Lieder … ander Theil, 8, 12vv (Jena, 1607);
Musae Sioniae … geistliche Concert Gesänge … dritter Theil, 8, 9, 12vv (Helmstedt, 1607);
Musae Sioniae … geistliche Concert Gesänge … vierdter Theil, 8vv (Helmstedt, 1607);
Musae Sioniae … geistlicher deutscher … üblicher Lieder und Psalmen … fünffter Theil, 2–8vv (1607);
Musae Sioniae … deutscher geistlicher … üblicher Psalmen und Lieder … sechster Theil, 4vv (1609, abridged ?2/1611 as 134 geistliche Lieder und Psalmen auf die Fest-Tage … in Contrapuncto simplici);
Musae Sioniae … deutscher geistlicher … üblicher Psalmen und Lieder … siebender Theil, 4vv (1609) [incl. 4 org works];
Musae Sioniae … deutscher geistlicher … Lieder und Psalmen … in Contrapuncto simplici … gesetzet … achter Theil, 4vv (1610, 2/1612 as Ferner Continuierung der geistlichen Lieder und Psalmen);
Musae Sioniae … deutscher geistlicher … Psalmen und Lieder … auf Muteten, Madrigalische und sonsten eine andere … Art … gesetzet … neundter Theil, 2, 3vv (1610, 2/1611 as Bicinia und Tricinia);
Eulogodia Sionia, 2–8vv (1611);
Hymnodia Sionia, 3–8vv (1611) [incl. 4 org works];
Megalynodia Sionia, 5–8vv (1611);
Missodia Sionia, 2–8vv (1611);
Kleine und Grosse Litaney, 5–8vv (1613);
Urania, oder Urano-Chorodia, 2–4 choirs (1613);
Epithalamium: dem … Fürsten … Friedrich Ulrichen, Herzogen zu Braunschweig, 17vv, bc, perf. 4 Sept 1614 (1614);
Concertgesang … dem … Fürsten … Mauritio, Landgrafen zu Hessen, 2–16vv, bc, perf. 26 June 1617 (1617, repr. in Polyhymnia caduceatrix);
Polyhymnia caduceatrix et panegyrica, 1–21vv, bc (1619);
Polyhymnia exercitatrix seu tyrocinium, 2–8vv, bc (Frankfurt, 1619, bc 1620);
Puericinium … darinnen 14 teutsche Kirchenlieder und andere Concert-Gesänge, 3–14vv (Frankfurt, 1621) [= pt.iii of Polyhymnia];


Hors recueil

Ich suchte des Nachts;
Wie schön leuchtet der Morgenstern;
Attollite portae capita vestra;
Quis est iste qui venit;
Venite ad sanctuarium Domini;
2 Ger., 1 Lat. works: 1618, 1623, Cantionale sacrum, i (Gotha, 1646)
Euphemia harmonica, 2-8vv 1610,


Musique instrumentale

Terpsichore, musarum aoniarum quinta, a 4–6 (1612);
8 chorales, org., in Musae Sioniae … siebender Theil (1609) and Hymnodia Sionia (1611);



https://www.youtube.com/watch?v=uwNP3oHay0c


Dernière édition par joachim le 2020-05-28, 19:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 Empty
MessageSujet: Re: Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621   Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 Empty2015-02-15, 19:34

Joachim a écrit:
Et dans un tout autre domaine, de jolis motets de Noël (il y a quand même du beau dans le baroque

Sur YT j'ai trouvé les danses Terpsichore mais aussi et surtout beaucoup de chants de Noël, des classiques, je ne me doutais pas du tout que leur musique datait de cette époque si lointaine !

Sublime messe (ou office) de Noël luthérienne postée par Joachim et le superbe "Es Ist Ein Ros Entsprungen" par le Monteverdi Choir (lien juste en-dessous de la vidéo) ainsi que les danses Terpsichore (dernier lien)   Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22477
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 Empty
MessageSujet: Re: Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621   Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 Empty2021-02-14, 19:51

Rien depuis 2015 ? Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 1521897346

Nouvelle biographie

Michael Praetorius [Schultheiss, Schultze], né à Creuzburg an der Werra le 15 février 1571 -mort à  Wolfenbüttel le 15 février 1621, est un compositeur allemand, théoricien et organiste. Wetzel et Walther ont tous deux déclaré que Praetorius est né le 15 février 1571 et est mort le jour de son 50e anniversaire, mais cela pourrait être une erreur, car selon un poème annexé à son sermon funéraire, il n'était que dans sa 49e année quand il est mort. Mais 1571 est l'année la plus communément acceptée de sa naissance.

Son père, qui s'appelait également Michael et venait de Bunzlau, Silésie, était au plus tard à partir de 1534 un collègue de Johann Walter à la Lateinschule de Torgau. Son fils Michael est né pendant une deuxième période de service à Creuzburg qui a commencé en 1569, mais en 1573 la famille a déménagé à Torgau. À la Lateinschule, Praetorius a appris la musique de Michael Voigt, le successeur de Walter en tant que Kantor. En 1582, il s'inscrivit à l'Université de Francfort an der Oder, où son frère Andreas était professeur de théologie.
En 1584, il fréquenta la Lateinschule de Zerbst, la maison de deux de ses sœurs, et de là, il retourna à Francfort an der Oder. Bien qu'il n'ait probablement pas eu d'éducation musicale à la sortie de l'école, il est certain qu'il a fait la connaissance de Bartholomäus Gesius à Francfort, avec qui il partageait un fort intérêt pour les hymnes protestants et leurs mélodies ainsi que pour la pratique alternative.
Après la mort prématurée de son frère, il fut nommé organiste de St Marien, Francfort, probablement au début de 1587. De son propre chef, il occupa ce poste pendant trois ans, mais on ne sait pas pourquoi il y renonça ni où il est allé en 1590. Selon un rapport ultérieur, Praetorius s'est installé à Wolfenbüttel vers 1592-93, mais à en juger par son propre témoignage dans ses Motectae et psalmi (1607) et Polyhymnia caduceatrix (1619), ce n'est qu'en 1595 qu'il est entré au service, en tant qu'organiste, du duc Heinrich Julius de Brunswick-Wolfenbüttel, qui y avait sa résidence.

En 1596, il participa avec les organistes allemands les plus célèbres de l'époque à la consécration de l'orgue de la chapelle du château de Gröningen, près de Halberstadt. En 1602, il resta à Ratisbonne «pour ses propres affaires» et en tant que membre de la délégation de Wolfenbüttel au Reichstag.

En février 1603, il est de nouveau à Ratisbonne pour affaires ducales et est enregistré comme organiste. En septembre 1603, il épousa Anna Lakemacher, qui lui donna deux fils. Praetorius avait acquis une telle estime en 1604 que, tout en conservant le poste d'organiste, il fut nommé à la cour Kapellmeister à la retraite de Thomas Mancinus.
Il est prouvé qu'en 1605 et 1609, il séjourna à la cour du Landgrave Moritz de Hesse, mélomane, à Kassel. Ce fut une période extrêmement chargée pour lui: la plupart de ses recueils de musique parurent entre 1605 et 1613. La mort subite du duc Heinrich Julius à Prague en 1613 marqua un tournant dans la vie de Praetorius. L’électeur Johann Georg de Saxe a immédiatement demandé au successeur du duc, Friedrich Ulrich, de laisser Praetorius passer son année de deuil en tant qu'adjoint du vieillissant Rogier Michael, Kapellmeister de la cour électorale. L'année devint finalement deux ans et demi, que Praetorius passa principalement à Dresde. Il avait non seulement la responsabilité de la musique à l'Assemblée des électeurs de Naumburg en 1614 et a rencontré Schütz à Dresde, mais aussi, plus important encore, a appris à connaître la nouvelle musique italienne, qui a influencé ses travaux ultérieurs de manière significative; il doit aussi avoir consacré de plus en plus de temps à son travail théorique.
Son séjour à Dresde prend officiellement fin en 1616, mais il y est de nouveau en 1617 pour organiser la musique de cérémonie pour la visite de l’empereur et pour la célébration du centenaire de la Réforme. À partir de 1614, il était également Kapellmeister de l'administrateur de l'évêché de Magdebourg. À Pâques 1616, il travaillait à Halle, et en 1617, il construisit la Hofkapelle des comtes de Schwarzburg à Sondershausen et resta également avec le Landgrave Moritz de Hesse à Kassel, cette fois pour une célébration baptismale, pour laquelle il écrivit un Concertgesang.

En 1618, il fut convoqué, avec Schütz et Scheidt, à la cathédrale de Magdebourg pour marquer la réorganisation de la musique, et il est connu pour avoir visité Leipzig, Nuremberg et Bayreuth (de nouveau avec Schütz et Scheidt) en 1619.

Après sa mort, il a laissé une fortune impressionnante, dont la plus grande partie devait servir à créer une fondation pour les pauvres. En tant que fils et petit-fils de théologiens, il a été un chrétien fervent toute sa vie.




https://www.youtube.com/watch?v=H3U5aYluCVk
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22477
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 Empty
MessageSujet: Re: Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621   Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 Empty2021-07-19, 20:20

Du recueil Polyhymnia Caduceatrix et Panegyrica : motet n° 11 Gelobet und Gepreiset sei Gott Vater



https://www.youtube.com/watch?v=7Fahu5K7zOg
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 Empty
MessageSujet: Re: Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621   Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Michael Prætorius (Praetorius) 1571-1621
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: