Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Francis Edward Bache (1833-1858)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shanessean

avatar

Nombre de messages : 842
Age : 81
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Francis Edward Bache (1833-1858)   Jeu 19 Jan - 10:27

Francis Edward Bache (1833 - 1858), organiste et compositeur anglais, né à Birmingham. Il a étudié avec James Stimpson ,  organiste de Birmingham , et avec le violoniste Alfred Mellon, tout en suivant  l'école de son père.  Il joua du violon lors du festival de 1846 à Birmingham, et en 1849 il alla à Londres étudier la composition comme étudiant privé auprès de William Bennett Sterndale où il resta durant trois ans.

En Octobre 1850, Bache devint organiste de la "Toussaint" à Gordon Square.  Tout en continuant ses études avec Sterndale Bennett, Bache composa des concertos , des ouvertures , deux œuvres dramatiques, un quatuor à cordes et un trio pour piano ainsi que de nombreuses pièces pour piano.  Il fit ses débuts de concertiste à Keighley , Yorkshire, le 21 Janvier 1851.  Il joua l'Allegro inédit de son premier concerto pour piano en Juin 1852. Henry Chorley fit remarquer, «Nous avons enfin rencontré un Anglais sur lequel nous avons si longtemps attendu, M. Bache".  En Novembre 1851 Bache alla à vivre alors à Londres, et en 1852 il reçut un contrat d' Addison, Hollier et Lucas pour écrire des pièces légères pour piano , il en composa un grand nombre.  D'une de ces composition, il écrit «Je dois dire que j'aurais préféré  avoir composé mon Galop di Bravura plutôt que beaucoup de ces sonates , qui ne sont imprimées que pour se retrouver sur une étagère comme un poids mort si l'on tient compte de la carence d'idée.»

En 1853, sur les recommandations de Sterndale Bennett, Bache  poursuivit son éducation musicale à Leipzig .  Il y étudia avec Moritz Hauptmann, apprenant les préjugés, de l'époque, contre la musique de Berlioz , Liszt et de Wagner .  (Ce serait peut-être par opposition avec son frère Walter , qui allait devenir un champion ardent de la musique de Liszt et de Wagner.) Après la visite de Dresde, il retourna à Londres en passant par Paris en février 1855.  Il participa au Festival de Birmingham en 1855 et passa en revue certains des journaux locaux.  Soudain, il eut une  attaque sévère de tuberculose qui le tourmentait depuis plusieurs années.
Sur avis médical, Bache alla à Alger au début de 1856.  Là, il donna un concert en mars 1828.  Il repris ses voyages de Paris à Leipzig, où il  arriva en Juin, ensuite par Dresde et  Vienne, jusqu' à Rome en décembre de la mênme année.  Sa santé se détériora à nouveau, alors il retourna chez lui en juin 1857.  Il passa l'hiver suivant à Torquay , où il  réussit à donner un concert en février 1858.  Après son retour à Birmingham, sa maladie continua à progresser.  Il décéda moins de trois semaines après un concert d'adieu à sa musique, le 5 août, à l'âge de 24 ans.

Considérant l'âge précoce auquel il est mort, ses compositions sont assez nombreuses, et peut-être le meilleur, un trio pour piano et cordes , a été longtemps tenu en haute estime.  Deux opérettes , un concerto pour piano et un certain nombre de morceaux piano et des chansons publiées font plus que montrer comment grande était ses promesses.

Son frère cadet, Walter Bache (1842-1888), fut un  pianiste et chef d'orchestre à succès .
Un mémoire sur les deux frères, écrit par leur sœur Constance Bache , parut en 1901 sous le titre de Frères musiciens.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
shanessean

avatar

Nombre de messages : 842
Age : 81
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Francis Edward Bache (1833-1858)   Jeu 19 Jan - 10:28

Je n'ai écouté que son concerto pour piano que j'aime beaucoup. C'est très romantique et "musical".
Chez Hypérion on n'en dit pas grand'chose de plus:
Le concerto de Francis Edward Bache (1833-1858) n'a peut-être jamais été enregistré. Le compositeur, élève de Sterndale Bennett, et acclamé à un jeune âge par les contemporains de toute l'Europe comme un talent prodigieux dont de grandes choses étaient attendus, est mort de tuberculose à l'âge de 25 ans, laissant le manuscrit de son Concerto pour piano en la bibliothèque de l'Académie royale de musique, où il a langui jusqu'à cet enregistrement. Ce travail enchanteur est une grande découverte.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16559
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Francis Edward Bache (1833-1858)   Lun 10 Avr - 20:31

Oeuvres principales


Orchestre

Concerto pour piano et orchestre en mi majeur Op.18 (1852)
Concerto pour piano et orchestre en sol mineur
Morceau de Concert pour piano et orchestre Op.22
Andante et Polonaise pour piano et orchestre Op.9 (1850)
Concerto pour flûte (1852)
Jessie Gray, ouverture
Ouverture en mi  
Marche


Musique de chambre

Romance pour piano et violon ou violoncelle op.21
Seconde Romance pour piano et violon ou violoncelle ou flûte
Trio pour piano, violon, violoncelle en ré mineur op.25
Quatuor à cordes en fa majeur (1851)
Duo pour violon et piano; Introduction, air, quatre variations, Intermezzo, Fugue.  
Duo Brillante pour violon et piano
Romance pour "Vous Deux" pour flûte et piano (1855)


Piano

Moments de Récréation, 3 impromptus  Op.1 (1851)
Rêve d'amour  Op.2
La Belle Capricieuse - morceau de salon  Op.3
Reverie du soir  Op.4
L'Irresistible - galop di bravura  Op.5  
L'Esprit de la danse -  valse  Op.6
Quatre Fantasies Op.7 (1852) : 1.sur une mélodie écossaise "Bonnie Dundee", 2. sur la mélodie de Melesville, "Those Evening Bells", 3. sur l'aria de Rossini, "Non piu mesta", 4. Fantasia sur un air russe favori
Eugenie- mazurka de salon  Op.8
Polonaise brillante - également version orchestre  Op.9
Allegretto grazioso  Op.10  
Le Carnaval de Venise  duo pour 2 pianos  Op.11
Deux Romances, en si bémol et fa majeur  Op.12
Quatre mazurkas de salon, en sol mineur, mi bémol, ut mineur, la bémol  Op.13
Deux Rêveries caractéristiques  Op.14 : sur 1. The Last Rose of Summer, 2. The Harp that once thro' Tara's bells
Cinq pièces caractéristiques  Op.15 (1858) : Drinking Song, Beloved, Forsaken, Barcarole, Village Merrymaking
Deux polkas de salon  Op.17 
Souvenir d'Italie  Op.19 : n° 1 Toujours Gai, n° 2 Madeleine, n° 3 Bon Matin, bluette, n° 4 Sur les lagunes, n° 5 L'Allégresse, n° 6  Rêve d'une villageoise,  n° 7 Dors, mon enfant, berceuse, n° 8 Fête Napolitane (1857)
Les Clochettes du Traîneau  Op.20
Feu Follet - second grand galop brillante  Op.23
La Penserosa e L'Allegra  Op.24
Souvenirs de Torquay Op.26  (1859)
Fairy Lillian
Barcarolle
Deux polkas, en mi et mi bémol
Consolation - mélodie-étude pour piano
Deux duos pour ses petits frères
En avant - fanfare militaire  (1855)
L'esprit de la danse -  valse brillante  (1852)
Spring-tide Faith
Sur le boulevard - marche Parisienne
Chanson du Zéphir - étude
Fantasia sur 'Il balen di suo sorriso' de Il Trovotore de Verdi
Potpourri on Lucia di Lammermoor, duo pour 2 pianos
Oesten's Fantasia on Lucrezia Borgia, duo pour 2 pianos
Overture to William Tell, duo pour 2 pianos


Orgue

Introduction et Allegro
A short Voluntary en la mineur
A short Voluntary en mi majeur


Operas

Which is Which (Qui est qui ?), livret de Mellon (1851)
Rubezahl, livret de Palgrave Simpson (1852)


Mélodies

Six mélodies sur des poèmes de J L Uhland, Goethe et Heine, Op.16 (1850) : Frühlingsglaube, Nähe, Die Bekehrte, Lebewohl, Und wüssten's die Blumen, Ständchen
Quatre Mélodies : L'Absent, Amitié dans la douleur, Partance, L'Invitation.
Chanson de Fortunio sur le texte de A de Musset
Childhood's Joy (Joie enfantine), texte de E H Blyth
The Farewell "Go where you will", texte de J P Simpson
Parted, "The winter it is past" texte de R Burns
She is far from the Land, Ballad in the Irish Style, paroles de Moore
Rêverie, texte de G Rey
Vie ni barca e pronta, barcarolle vénitienne, texte de Metastasio
Wanderer's Nachtlied, poème de Goethe


Autres musiques vocales

Kyrie eleison  pour choeur et orgue pub. by Novello & Co.
Litanie, paroles de F.E. Bache
Glad was ny heart - hymn




https://www.youtube.com/watch?v=3eaQ_LOOxWg
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Francis Edward Bache (1833-1858)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Francis Edward Bache (1833-1858)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: