Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Giovanni Paisiello (1740-1816)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
shanessean

avatar

Nombre de messages : 842
Age : 80
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: La Serva Padrona de Giovanni Paisiello   Jeu 24 Mar - 23:40

LA SERVA PADRONA
Intermezzo buffa (10.09.1781, Tsarskoïe Selo)
Giovanni Paisiello (1740 - 1816)

Personages: Cinzia Forte, Serpina; Antonio Abete, Uberto; La Cetra, direction: Attilio Cremonesi

Le thème a déjà été traité en premier par Pergolèse en 1733 et c'est sa représentation à Paris qui a déclanché la fameuse guerre des bouffons.
Il sera repris avec plus d'ampleur par Donizetti en 1843 pour son Don Pasquale.

"La Serva Padrona
raconte la revanche des domestiques contre la prééminence de leurs patrons. La scène annonce les nouvelles configurations du pouvoir : aux débuts, Serpina, servante d'Uberto, renverse l'ordre initial, et épouse son "maître". Les ressorts dramaturgiques fondés essentiellement sur l'opposition des caractères, offrent à la musique de Giovanni Paisiello, âgé de 41 ans, une succession de tableaux comiques, piquants, voire sarcastiques. Dans cet intermezzo buffa, qui obéit aux lois de la commedia dell'arte, l'homme, despote dans son gîte, est souvent caricaturé : un benêt mal dégrossi que la subtilité féminine défait avec maestrià.

Dès l'ouverture et tout au long des deux actes, l'ancien assistant de René Jacobs, Attilio Cremonesi, dirige La Cetra avec un souffle palpitant, soulignant le ressort principal de l'action, son énergie éruptive, sa nervosité explosive. Le travail sur les couleurs et la texture de l'orchestre s'avère éblouissant de finesse et d'expressivité : il exprime à merveille "le marteau" et "le tambour" des cœurs, ici affrontés, enfin réconciliés. L'orchestre porte les chanteurs d'une admirable articulation. Ils ne sont pas uniquement vocalistes, habiles à sculpter nuances et accents du texte, en complicité avec un continuo bouillonnant d'idées, Cinzia Forte (Serpina) et Antonio Abete (Uberto) sont aussi de formidables acteurs, dont l'énergie du jeu éclaire ce qu'a pu être la représentation jouée à Poissy, en mai 2006, dont l'album est l'enregistrement.

Voici donc, non seulement une œuvre de valeur qui démontre la pérennité d'un sujet et d'un genre, et dévoile le génie d'un compositeur qui de son vivant, fut un astre musical, estimé par ses pairs, et comblé de faveurs. Joseph Bonaparte lui alloua une pension à vie. "

Merveilleux, à écouter avec plaisir.

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
shanessean

avatar

Nombre de messages : 842
Age : 80
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Paisiello: les Intermezzi   Mar 24 Mai - 15:29

Le jeune PAISIELLO a composé plusieurs opéras et autant d’intermezzi. Ces intermèdes dans le goût napolitain sont de petites farces fort en vogues jouées pendant les entractes des opéras serias pour distraire le public. Il fait jouer ainsi en 1733 La serva padrona 2 Intermezzi per musica (La Servante maîtresse), pendant les entractes de son opéra principal, Il Prigionier superbo. Cet intermède deviendra une œuvre autonome qui connaîtra un succès exceptionnel tout comme Livietta e Tracollo, joué en 1734, qui connait également une carrière indépendante de son opéra principal.

Livietta e Tracollo
La maligne Livietta veut coincer le grand bénet Tracollo. Ce projet donne l'occasion aux deux héros de commettre des farces invraisemblables sous des déguisements grotesques dans une mise en scène inspirée des farces de commedia dell'arte. Les airs chantés en italien alternent avec un texte grotesque en français. Les décors et costumes flamboyants sont un clin d'oeil à l'esthétique baroque revisitée façon clown.

La Serva Padrona
Le vieil Uberto songe à prendre une épouse qui sera capable de diriger la domestique Serpina qui est maligne et insolente. Pour éviter que cela arrive, Serpina fait semblant de vouloir elle aussi se marier avec un prétendu Capitaine Tempesta, qui est en fait le valet Vespone muet. Le faux fiancé exige que le maître Uberto verse une très grosse somme d'argent comme dot de mariage. Effrayé, Uberto trouve finalement plus simple d'épouser lui-même Serpina (ce qui était ce qu'elle souhaitait !) et c'est ainsi que la servante devient la femme du maître ; elle pourra ainsi régner sur toute la maison.
Les ressorts dramaturgiques fondés essentiellement sur l'opposition des caractères, offrent à la musique de Giovanni Paisiello, âgé de 41 ans, une succession de tableaux comiques, piquants, voire sarcastiques.
Perrgolèse avait déjà composé un opera sur ce thème avec le même titre et pratiquement le même livret.

"Nancy Argenta, charmante Livietta, vocalisant joliment"..."le baryton belge Werner van Mechelen en Tracollo, au timbre plaisant et chantant avec musicalité"..."Patrizia Biccire brûle les planches en piquante Serpina, tandis que Donato Di Stefano fait preuve de souplesse vocale" (théâtre de la Monnaie, novembre 1996)
La Petite Bande - dir. Sigiswald Kuijken -


Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Giovanni Paisiello (1740-1816)   Mar 24 Mai - 15:34

Il existe des enregistrements de ces Intermezzi?
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5699
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Giovanni Paisiello (1740-1816)   Mar 24 Mai - 19:35

Je me suis permise de fusionner les sujets assez semblables.

La Serva Padrona







Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5699
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Giovanni Paisiello (1740-1816)   Mar 24 Mai - 19:44

Livietta e Tracollo



Spectacle enregistré sur CD :



Le Cd dont parlait shane :

Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
shanessean

avatar

Nombre de messages : 842
Age : 80
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Giovanni Paisiello (1740-1816)   Mer 25 Mai - 18:58

Merci Bel Canto pour ta complémentarité.
Il y a aussi un opéra très important que j'avais cité dans la présentation de Agnese de Paer
comme étant le premier opéra qui avait présenté une scène de folie.
Alors pour apporter une petite contribution il y a donc Nina
qu'on retrouve en DVD chez Amazon.com.
Je ne sais pas copier-coller ça aurait fait mieux, mais bon...

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
shanessean

avatar

Nombre de messages : 842
Age : 80
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Giovanni Paisiello (1740-1816)   Mar 14 Juin - 17:11

Je viens de télécharger cet album:
Giovanni Paisiello : Il Barbiere di Siviglia I virtuosi di Roma, Collegium Musicum Italicum
Je trouve ça très plaisant et un petit bijou de fraîcheur.
Dans les commentaires que l'on trouve, on compare toujours ce "barbier" de Paisiello avec celui de Rossini.
Je trouve cela compétement débile de la part des critiques: il y a plus de 30 ans qui séparent les 2 compositions.
Le titre est le même, le sujet est le même, MAIS l'époque ne l'est pas.
Rossini a profité de l'évolution de la musique italienne d'opéras. Donc c'est normal que se musique soit différente.
cela n'enlève rien à son "barbier" que j'adore comme tout le monde.
Alors, messieurs les critiques, comparez ce qui est comparable.

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16103
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Giovanni Paisiello (1740-1816)   Mer 22 Juin - 20:06

Paisiello a composé l'essentiel de la cérémonie du sacre de Napoleon en 1804 : la Messe et le Te Deum. On trouve sur ce CD l'ensemble des oeuvres interprétées à cette cérémonie, avec en outre la marche d'introduction et deux motets de Lesueur, ainsi qu'un "vivat" de Roze.





La Messe et le Te Deum donnent la part belle aux solistes, je trouve même un peu trop, je préférerais plus de choeurs, mais ce sont des oeuvres très intéressantes à écouter.
Revenir en haut Aller en bas
shanessean

avatar

Nombre de messages : 842
Age : 80
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Giovanni Paisiello (1740-1816)   Mar 19 Juil - 15:34

Marcus, es-tu allé écouté et voir le "Barbier" à la cour de l'Hôtel-de-Ville?
C'était génial, pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16103
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Giovanni Paisiello (1740-1816)   Ven 15 Juin - 19:58

Paisiello comme Cimarosa sont principalement des compositeurs d'opéras (et de musique religieuse), mais il existe aussi une importante production de musique instrumentale : 8 concertos pour piano (dont nous avons parlé ci dessus), sinfonias, 12 quatuors à cordes, 12 quatuors avec piano, 6 quatuors pour flûte et cordes et aussi pas mal de musique de piano.

Et aussi 18 petits divertimentos en 2 mouvements pour flûte et cordes, dont le Livre I (6 divertimentos) est enregistré sur ce CD avec 3 des quatuors de Cimarosa. Ce sont des oeuvres très agréables à écouter.

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16103
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Giovanni Paisiello (1740-1816)   Lun 13 Mai - 19:42

Pour ceux qui comme moi ont une petite préférence pour la musique instrumentale par rapport à la musique vocale Embarassed - sauf musique religieuse Wink - voici un CD avec des ouvertures d'opéras ainsi que deux symphonies (sinfonias, guère différentes d'ouvertures)) : la sinfonia in tre tempi et la sinfonia funèbre. Il y a de vrai petits chefs d'oeuvres dans ces ouvertures...




Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16103
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Giovanni Paisiello (1740-1816)   Jeu 21 Mai - 9:33

Catalogue complet d'après le Grove


Opera:
Il ciarlone (12.5.1764 Bolonya)
I francesi brillanti (24.6.1764 Bolonya)
Madama l'umorista, o Gli stravaganti (26.1.1765 Mòdena)
L'amore in ballo (Carnaval 1765 Venècia SM)
I bagni d'Abano (primavera 1765 Parma)
Demetrio (Pasqua 1765 Mòdena)
Il negligente (1765 Parma)
Le virtuose ridicole (1765 Parma)
Le nozze disturbate (Carn. 1776 Venècia SM)
Le finte contesse (2.1766 Roma V) [Il Marchese di Tulissano?]
La vedova di bel genio (prim. 1766 Nàpols N)
L'idolo cinese (prima. 1767 Nàpols N)
Lucio Papirio dittatore (estiu 1767 Nàpols SC)
Il furbo malaccorto (hivern 1767 Nàpols N)
Le 'mbroglie de la Bajasse (1767 Nàpols F)
Alceste in Ebuda, ovvero Olimpia (20.1.1768 Nàpols SC)
Festa teatrale in musica (31.5.1768 Nàpols PR) [Le nozze di Peleo e Tetide]
La luna abitata (estiu 1768 Nàpols N)
La finta maga per vendetta (tardor? 1768 Nàpols F)
L'osteria di Marechiaro (hiv. 1768 Nàpols F)
La serva fatta padrona (estiu 1769 Nàpols F) [rev. Le 'mbroglie de la Bajasse]
Don Chisciotte della Mancia (estiu 1769 Nàpols F)
L'arabo cortese (hiv. 1769 Nàpols N)
La Zelmira, o sia La marina del Granatello (estiu 1770 Nàpols N)
Le trame per amore (7.10.1770 Nàpols N)
Annibale in Torino (16.1.1771 Torí TR)
La somiglianza de' nomi (prima. 1771 Nàpols N)
I scherzi d'amore e di fortuna (estiu 1771 Nàpols N)
Artaserse (26.12.1771 Mòdena)
Semiramide in villa (Carn. 1772 Roma Ca)
Motezuma (1.1772 Roma D)
La Dardanè (prima. 1772 Nàpols N)
Gli amante comici (tardor 1772 Nàpols N)
Don Anchise Campanone (1773 Venècia) [rev. Gli amante comici]
L'innocente fortunata (Carn. 1773 Venècia SM)
Sismano nel Mogol (Carn. 1773 Milà RD)
Il tamburo (prima. 1773 Nàpols N) [Il tamburo notturno]
Alessandro nell'Indie (26.12.1773 Mòdena)
Andromeda (Carn. 1774 Milà RD)
Il duello (prima. 1774 Nàpols N)
Il credulo deluso (tardor 1774 Nàpols N)
La frascatana (tardor 1774 Venècia SS) [L'infante de Zamora]
Il divertimento dei numi (4.12.1774 Nàpols PR)
Demofoonte (Carn. 1775 Venècia SB)
La discordia fortunata (Carn. 1775 Venècia SS) [L'avaro deluso]
L'amor ingegnoso, o sia La giovane scaltra (Carn. 1775 Pàdua)
Le astuzie amorose (prima. 1775 Nàpols N)
Socrate immaginario (tardor 1775 Nàpols N)
Il gran Cid (3.11.1775 Florència P)
Le due contesse (3.1.1776 Roma V)
La disfatta di Dario (Carn. 1776 Roma A)
Dal finto il vero (prima. 1776 Nàpols N)
Nitteti (28.1.1777 Sant Petersburg)
Lucinda e Armidoro (tardor 1777 Sant Petersburg)
Achille in Sciro (6.2.1778 Sant Petersburg)
Lo sposo burlato (24.7.1778 Sant Petersburg)
Gli astrologi immaginari (14.2.1779 Sant Petersburg E) [Le philosophe imaginaire]
Il matrimonio inaspettato (1779 Kammenïy Ostrov) [La contadina di spirito]
La finta amante (5.6.1780 Mogilev) [Camiletta]
Alcide al bivio (6.12.1780 Sant Petersburg E)
La serva padrona (10?.9.1781 Tsàrskoie Seló)
Il duello comico (1782 Tsàrskoie Seló) [rev. Il duello]
Il barbiere di Siviglia, ovvero La precauzione inutile (26.9.1782 Sant Petersburg)
Il mondo della luna (1782 Kammenïy Ostrov)
Il re Teodoro in Venècia (23.8.1784 Viena B)
Antigono (12.10.1785 Nàpols SC)
La grotta di Trofonio (12.1785 Nàpols F)
Olimpiade (20.1.1786 Nàpols SC) òpera estrenada pel castrat Gaspare Pacchiarotti (1744-1821)
Le gare generose (prima. 1786 Nàpols F) [Gli schiavi per amore; Le bon maître, ou L'esclave par amour]
Pirro (12.1.1787 Nàpols SC)
Il barbiere di Siviglia, ovvero La precauzione inutile [rev] (1787 Nàpols F)
La modista raggiratrice (tardor 1787 Nàpols F) [La scuffiara amante, o sia Il maestro di scuola Nàpolstano; La scuffiara raggiratrice]
Giunone e Lucina (8.9.1787 Nàpols SC)
Fedra (1.1.1788 Nàpols SC)
L'amor contrastato (Carn. 1789 Nàpols F) [L'amor contrastato o sia La molinarella]
Catone in Utica (5.2.1789 Nàpols SC)
Nina, o sia La pazza per amore (25.6.1789 Caserta)
I zingari in fiera (21.11.1789 Nàpols Fo)
Le vane gelosie (prima. 1790 Nàpols F)
Zenobia in Palmira (30.5.1790 Nàpols SC)
La molinara (1790 Viena) [rev. L'amor contrastato]
Nina, o sia La pazza per amore [rev] (1790 Nàpols F)
Ipermestra (6.1791 Pàdua)
La locanda (16.6.1791 Londres Pantheon) [La locanda di falcone; Lo stambo in Berlina]
I giuochi d'Agrigento (16.5.1792 Venècia F)
Il fanatico in Berlina (1792 Nàpols F) [rev. La locanda]
Il ritorno d'Idomeneo (tardor 1792 Perusa)
Elfrida (4.11.1792 Nàpols SC) [Adevolto]
Elvira (12.1.1794 Nàpols SC)
Didone abbandonata (4.11.1794 Nàpols SC)
Nina, o sia La pazza per amore [rev 2] (1795 Nàpols F)
Chi la dura la vince (9.6.1797 Milà S)
La Daunia felice (26.6.1797 Foggia)
Andromaca (4.11.1797 Nàpols SC)
L'inganno felice (1798 Nàpols Fo)
Proserpine (28.3.1803 París O)
Elisa (19.3.1807 Nàpols SC) [+ Mayr]
I pittagorici (19.3.1808 Nàpols SC)

Cantatas and occasional works:
Le nozze di Bacco ed Arianna (mascherata coreografica, A. Biondini), Modena, 11 Feb 1765; I-MOe (2)
L’Ebone (cant., S. Mattei), 3vv, orch, Naples, S Carlo, 20 Jan 1768
La Sorpresa delli dei (serenata, G.B. Locatelli), St Petersburg, Prince Potemkin’s palace, Dec 1777
2 notturni, S, S, bc, ?1778–80, F-Pn, GB-Lbl (2 copies), Lcm, Ob (2 copies), HV-Zha, S-Skma (2 copies), RU-SPsc
La libertà e Palinodia a Nice (canzoni, Metastasio), S, S, bc, St Petersburg, before July 1783; A-Wgm (2 copies), D-Hs, Mbs, GB-Lbl (2 copies), Ob (2 copies), I-Mc, Vnm, RU-SPsc (London, n.d.; Paris, n.d.; Zürich, n.d.)
Il ritorno di Perseo (cant., L. Serio), Naples, Accademia degli Amici, 6 Oct 1785; GB-Ob, I-Nc (2 copies, 1 autograph)
Amore vendicato (favola boschereccia, di Gennaro), Naples, Accademia dei Cavalieri, 30 June 1786; as Apollo e Dafne, Naples, S Carlo, carn. 1790; F-Pn, I-Nc*, US-SFsc, RU-Mcm
Il genio poetico appagato (cant., G. Pagliuca), Naples, S Ferdinando, 17 Aug 1790; I-Mc
Cantata epitalamica, Florence, Intrepidi, 6 May 1791
La volontaria & marcia militare, Naples, 1796; I-Vlevi, Vnm (Naples, c1796)
Le nozze di Silvio e Clori (cant.), Naples, Accademia dei Cavalieri, for wedding of Francesco, Prince of Calabria, and Archduchess Maria Clementina, July 1797; F-Pn, I-Nc*
La pace (componimento drammatico), Naples, ?1802; Nc, probably completed by others
Cantata for birthday of Prince Felice of Lucca (B. Cenami), Naples, 1807, I-PAc
Fille a Tirsi (cant.), S, bc, D-MÜs, I-Nc, Vnm; La lontanza di Tirsi (cant.), A, bc, GB-Ckc; La scusa (cant., Metastasio), S, bc, Ckc, Ob (inc.), I-Mc, Nc; Tirsi a Fille (cant.), S, bc, Nc
Miscellaneous arias and ensembles (many doubtful)

Vocal religiosa:

Oratorios and Cantatas:
Jephte sacrificium (actio sacra), Venice, Ospedale dei Mendicanti, 1774
La passione di Gesù Cristo (orat, 2, Metastasio), Catholic Cathedral, St Petersburg, 1783; A-Wn (2 copies), B-Bc (2 copies), D-Bsb, Hs (2 copies), MÜs (inc.), DK-Kk, F-Pn (4 copies), R (1st pt), GB-Lbl (2 copies), Lcm (2 copies), Lgc, Ob, I-Bc (2 copies), Gl, LEp, Mc (2 copies, 1 inc.), Nc (2 copies), OS (2 copies), Pc, PAc (2 copies), Rf (2 copies), Rsc (3 copies, 1 inc.), Tf, Tn, Vc, Vnm (3 copies), P-La (2nd pt), US-Bp (1st pt), RU-SPtob (facs., 1987); with rev. 2nd pt, I-Nc*
Il transito di S Luigi Gonsaga (cant.), ?Naples, c1785–90, Rmassimo
Cantata fatta in occasione della transalazione del sangue di S. Gennaro, Naples, Sedile di Nido, 5 May 1787, Nc*
Baldassare (dramma sacro per musica [pasticcio], 2, P. Giovannini), 1787, Mc
Cantata per la sollenità del SS Corpo di Cristo, Naples, 3 June 1790, Nc
Cantata per la transalazione del sangue del glorioso martire S Gennaro (G. Pagliuca), Sedile di Nido, Naples, 4 May 1793, Nc*
Il fonte prodigioso di Orebbe (cant., P.D.A. Rota), Piazza del Pendio, Naples, 13 June 1805
Passio per la domenica delle palme (Bible: Matthew xxvi-xxvii), Nc
Passio per il venerdì santo (Bible: John xviii-xix), Mc

Doubtful:
La concezione di Maria Vergine (orat), Bc, Mc

Masses:
Messa in pastorale, 1802, F-Pn, I-Nc*;
Masses in A, 1802–3, F-Pn, Us-Wc (inc.);
F, C, F, B , 1802–4, F-Pn;
G, 1802–4, Pn, I-Nc (inc.);
F for Passion and Palm Sundays, 1802–4, F-Pn;
B , 2 Dec 1804, Pn (2 copies), I-Nc*;
D, 1807, F-Pn, I-Mc;
C, 1807, F-Pn (2 copies), I-Mc;
F, c1807, Mc;
D, perf. 15 Aug 1808, F-Pn (2 copies);
G, perf. 15 Aug 1809, Pn (3 copies);
G, perf. 15 Aug 1811, Pn (2 copies);
E , 1811, Pn (2 copies), version dated 1812, I-Mc;
C, perf. 15 Aug 1812, F-Pn;
B , ?1812, Pn, I-Nc*

Other liturgical:
Veni sancte spiritus, 1803, Mc, Nc*;
Laudate pueri, Mc;
Te Deum Breve, 1813, F-Pn (2 copies)

Motets:
Absit sonitus, Coeli stella, Non est in vita amara, Splendete of coeli, Veni ferox, Virgam virtutis tuae, 1802–4, Pn;
Coeli stella, Deh resplende o clara stella, Gratiae sint deo devotae, Heu nos jam velum, In tuo beato ardore, Ne lucem, Non est in vita amara, O mortales summo ardore, Quis est, Rosea lux, Si mare ferox murmurat, Sitibundi desolati, Splendete o coeli stellae, Vivat deus, 1806–8, I-Mc;
Absit sonitus, Alma fax, Atlas olympi fores, 1806–8, Nc

Other sacred:
Sagro trattenimento musicale, B , ?1810, F-Pn, I-Mc;
Sagro componimento musicale, C, 1809–10, F-Pn, I-Mc;
Componimento sagro musicale, G, perf. 9 June 1811, F-Pn (2 copies)

Music for the ordinary and proper of the mass:
Masses in G, c1786–92, A-Wn, I-Nc (2 copies, 1 autograph), PLcom;
D, c1790–91, A-Wn, D-MÜs, I-Nc*;
F, c1787–1800, A-Wn, D-MÜs (2 copies), GB-Lbl, I-Bsf, Nc, US-Wc;
D, c1787–1800, D-Mbs, I-Mc, Nc, Vnm;
B , perf. 21 March 1796, A-Wn, GB-Lbl*;
F, c1796–1800, D-MÜs, I-Bc;
C, c1790–1805, Nc, F, perf. 2 July 1805, F-Pn, I-Mc (2 copies);
Requiem, c, perf. 11 Feb 1789 D-MÜs;
perf. with extra items 7 Nov 1799, I-Fc, FAN, Mc (2 copies), Nc (2 copies, 1 autograph), Nf, vs (Paris, n.d.)
Introit, Gradual, Offertory, Post-Communion, Responsory, Mc;
Introit, Kyrie, Offertory, Bc;
Omnes de Saba venient, Mr;
Alleluja in aeternum, Nc;
Veni Sancte Spiritus, GB-Ob;
Libera me Domine, I-Mc

Reorchd arr. of Pergolesi:
Stabat mater, perf. 16 Sept 1810 (Paris, 1810)

Doubtful:
Masses in B , I-Mc;
B , Bc;
C, D-MÜs (inc.);
D, I-Fc;
E , Mc;
E , Vnm;
E, D-MÜs, I-Mc;
F, D-MÜs (inc.);
G, I-Mc;
7 masses, I-Ac;
Requiem, f (Paris, n.d.);
Kyrie, E , A-Wn;
Lauda Sion, D-Bsb, Quotiescumque manucabitis, I-Bc, Rumpe dolore, CH-E

Other liturgical music:
Benedicat, F, I-Nc;
Christus factus est, & Miserere, perf. Holy Week, 1794, A-Wgm, Wn, GB-Lbl, Ob, I-Ac, Fc, Mc, Nc (2 copies, 1 autograph), Ng, vs (Paris, n.d.);
Dixit Dominus, A, 1789, GB-Lam, Lcm, Lgc, I-Fc (2 copies), Mc (2 copies), Nc*, Ng, P-La;
Dixit Dominus, D, perf. 9 March 1797, I-Nc*;
Dixit Dominus, D, I-Bc, Mc, Nc;
Dixit Dominus, G, Nc;
Dixit Dominus, G, MC, music by Paisiello and Giuseppe Scodari;
Domine ad adiuvandum, & Dixit Dominus, F, 1792, D-MÜs (Domine only), I-Nc (2 copies, 1 autograph), P-La;
Domine ad adiuvandum, & Dixit Dominus, C, 1795, I-Fc, Nc*, PLcom, P-La (Dixit only);
Lesson for Thursday of Holy Week, I-Ac; Litany, Mc, Nc (2 copies);
Magnificat, C, Nc;
Magnificat, G, PLcom;
Pange lingua, 1799, RU-SPtob (inc.);
Regina coeli, B 23 July 1787, F-Pn*;
Responsories for Good Friday, Nc;
Responsories for Thursday of Holy Week, Nc;
Responsories for Wednesday, Thursday & Friday of Holy Week, Nc;
Salve regina, E , OS;
Te Deum, B , April/May 1791, A-Wn (2 copies), D-Bsb, Hs, MÜs, F-Pn (2 copies), F-Pn (version in reduced orch), GB-Lbl, I-Fc, Nc (2 copies, 1 autograph), P-La, US-SFsc;
Te Deum, C, F-Pn, vs (Paris, n.d.); 3 Tantum ergo in B , A, C, I-Mc, Nc; Tantum ergo, A, D-Mbs*; Tantum ergo, C, I-Mc

non-liturgical sacred music
Motets:
Astra coeli, 1762, D-Bsb;
O luminosa aurora, 1762, A-Wgm;
In corde intrepido, 1769, I-Nc;
Mille furis, c1785–90, B-Br;
Absit sonitus, c1787–90, I-Mc;
Si mare ferox, c1785–90, Mc;
Oh stupor! Oh portentum, 1791, D-MÜs, F-Pn, I-Mc, Nc (2 copies, 1 autograph), Nf (3 copies), Ng;
Magna dies, c1787–90, Mc;
Qualis stella, ?1806–8, Nc;
Veni ferox, A-Wn;
Alma fax, Wn
Chorus: Audite pastores, ?1791, I-Mc, Nc
Aria: Miles fortis, F-Pn
Pastorale: Jam splendet, I-Nc

Doubtful:
Dixit Dominus, C, vs (Paris, n.d.);
Confitebor tibi Domine, D, D-MÜs;
Magnificat, G, I-Mc;
Miserere, g, F-Pn;
Pange lingua, 1808, CH-E

Instrumental:

Kbd concs. in C, c1781–3, Gb-Ob, I-Bc, Nc* (Milan, 1937), ed. A. Lualdi (Milan, 1948);
F, c1781–3, GB-Ob, I-Bc, Nc*, ed. G. Tintori (Rome, 1964);
A, A, B , D, before Dec 1788, GB-Ob, ed. P. Spada (Rome, 1977);
g, before Dec 1788, Ob, ed. P. Spada (Rome, 1979);
C, before Dec 1788, Ob, US-Bp
Sym., C, I-Rdp;
12 Syms. for Joseph II, lost
16 Divertimenti, wind instr, c1782-3, RU-SPsc;
Musica funebre, on death of General Hoche, 1797, F-Pn;
3 pieces for military band (Paris, n.d.)
12 Qts, 2 vn, va, kbd, 1774, 9 survive as str qts, A, A, C, C, D, E , E , E , G, GB-Lbl (lacking vc pt), I-Mc, TRc, Vcm (Paris, n.d.; Offenbach am Main, n.d.)
Collection of rondos and capriccios for kbd, opt. vn acc., before April 1783, A-Wn (2 copies), CH-Gpu, F-Pn (inc.), I-Mc, Nc (2 copies), Vnm, RU-SPsc, US-NYp, also many MSS and printed copies of single pieces
Sonata, vn, pf, E, between 1786 and 1798, I-Nc (2 copies) (Naples, n.d.)
Andante, hn, hp, 1802–4, F-Pn

Doubtful:
syms. in C, I-TRc, D, RVE, D, CH-Zz, D, D-MÜu, E , I-Mc; 6 Fl Qts in C, D, e, G, G, G (Berlin, n.d., Brunswick, n.d.);
6 Minuets for orch, I-Mc;
March for wind, Rvat; str trio, C, Gl;
6 kbd sonatas with vn acc., A, B , E , F, G, g, EIRE-Dtc (vn pt only);
6 kbd sonatas with vn acc., A, B , C, D, E , G, I-Rsc;
kbd sonata with vn acc., C, D-Hs;
3 duos, 2 vn, S-Skma;
7 kbd sonatinas, I-Mc;
minuet for kbd, TRa

Pedagogia:

Regole per bene accompagnare il partimento, St Petersburg, c1781–2, I-Bc, Nc (2 copies) (St Petersburg, 1782)

Doubtful:
Regole e partimenti, Nc




Paisiello, comme beaucoup d'artistes (et autres) de l'époque en France, a dû passer de la république au consulat, l'empire et la restauration, et a de ce fait composé selon la situation.

Ce CD concerne des oeuvres composées pour Bonaparte premier consul, avec une très jolie Messe pastorale pour la chapelle de Napoleon (1802), dont les éléments sont Kyrie, Gloria et Credo et se termine par un Oratio pro republica. Pour compléter, 3 motets magnifiques avec appui d'un instrument soliste: un grand Tantum ergo de 10 minutes (très long pour un tantum ergo qui habituellement ne dépasse pas les 3 minutes), un Gloria Patri et un Te cum principium.

Un très beau CD dû à nos amis tchèques...




https://www.youtube.com/watch?v=_J0auDjUQIU&spfreload=10




Tecum principium

https://www.youtube.com/watch?v=Wt29DhTF0UI&spfreload=10


Dernière édition par joachim le Lun 6 Juin - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3208
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Giovanni Paisiello (1740-1816)   Jeu 21 Mai - 10:02

Belles voix, émouvant !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16103
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Giovanni Paisiello (1740-1816)   Ven 20 Mai - 9:38

Icare est dans son cycle "Passions".

Si tu ne connais pas encore, voici celle de Paisiello



https://www.youtube.com/watch?v=PIQz1jZM_Ro
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10716
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Giovanni Paisiello (1740-1816)   Ven 20 Mai - 11:53

Non, je ne la connais pas, mais vais l'inclure dans mon cycle entre la Passion selon Saint-Matthieu de Hilarion Alfeyev que je m'apprête à découvrir et la Passion selon Saint-Jean de J. S. Bach qui en sera la conclusion. Ensuite je passerai à d'autres aventures musicales.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10716
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Giovanni Paisiello (1740-1816)   Ven 20 Mai - 22:26


Merci Joachim pour m'avoir orienté sur cette Passion que je ne connaissais pas. D'ailleurs, je n'avais encore rien écouté de Giovanni Paisiello jusqu'à ce soir. Je peux déjà dire, lors de cette première approche, que je l'ai appréciée quasiment autant que la Passion selon Saint-Jean de Telemann. Il y a de beaux passages qui ont plus particulièrement retenu mon attention. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Giovanni Paisiello (1740-1816)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Giovanni Paisiello (1740-1816)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: