Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Les timbales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Les timbales   Sam 12 Aoû - 17:14

Les timbales sont des instruments à percussion constitués d'un bassin en cuivre couvert d'une peau. L'instrumentiste en joue en frappant la peau avec des baguettes spéciales. La principale caractéristique des timbales est la possibilité de les accorder afin d'obtenir des hauteurs précises. À l'aide d'une pédale, la tension sur la peau peut être augmentée ou diminuée, influençant le son produit. Chaque timbale est d'une grosseur différente afin d'obtenir un plus large registre. Initialement conçues comme des tambours militaires, les timbales sont devenues un instrument de base de l'orchestre classique au XVIIe siècle. Elles sont très utilisées dans tous les types de formations dont les marching band ou même les groupes de rock. Dans un orchestre ou un ensemble à vents (harmonie), les timbales viennent généralement par nombre de quatre ou cinq, mais il arrive d'en voir seulement deux ou trois.

Le joueur de timbales est appelé un timbalier.

L'étymologie de ce mot vient du latin « tympanum » qui désignait un tambour phrygien en usage dans les orgies et les mystères de Cybèle.

Elles produisent un son grave et profond, comparé à celui du tambour. Grâce aux différentes baguettes, on obtient une riche variété de timbres et d'intensités sonores. La plupart des baguettes sont en bois tandis que leur extrémité est recouverte de feutre, de flannelle, de bois, de liège, d'éponge, ou d'autres matériaux. La tête des baguettes peut également être de différentes tailles. Le timbalier peut aussi assourdir le son des timbales en plaçant un morceau de tissu à l'extrémité de la baguette, à l'opposé du point de frappe. Lorsqu'on désire obtenir une note courte, on peut arrêter la vibration de la membrane tendue avec le bout des doigts. Pour jouer une note longue, en revanche, le timbalier utilise de petits coups très rapprochés de sorte qu'ils ne paraissent pas discontinus.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: les timbales   Lun 27 Nov - 20:55

Tes explications sur les timbales sont formidables, je les connaissais sans toutefois savoir expliquer, je n'ai pas aimé celles du concert Mozart, ce n'est plus une peau, mais du plastique, mais les gestes pour accorder les timbales identiques, le timbalier est en perpetuel mouvement pour ce faire,

Je n'ai pas vu le piano-forte, pourrais-tu en donner la description et la différence par rapport aux autres pianos.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Les timbales   Lun 27 Nov - 21:25

C'est ici Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les timbales   Dim 28 Fév - 3:24

Quelques précisions sur les timbales: à l'époque baroque, elles étaient utilisées par 2, avec des peaux animales (ça pue d'ailleurs ). Mais à cette époque, elles ne sont pas accordables vite, donc hors de question de changer l'accord pendant le morceau (même à la période classique, ça ne ce fait pas). Utilisées pour ponctuer les cadences orchestrales, elles sont toujours accordées à la tonique (I) et la dominante (V). Curiosité de l'époque classique: la symphonie 103 dite "roulement de timbale" qui commence par un roulement de timbale (MIb). Très osé pour l'époque!

Au fil du temps, et comme les orchestres deviennent plus gros (rappelons que beethoven grossi l'orchestre en amenant le piccolo et en créant des parties différentes pour les violoncelles et contrebasses, qui jusqu'ici jouait la même chose à l'octave). Il y a donc plus d'aigues et plus de graves, la sonorité de l'orchestre est changée! De plus, il incorpore des traits aux timbales (comme dans la 5ème). De plus en plus de compositeurs vont s'en servir dés lors. Je vous passe les détails, vous avez sans doute déjà dans la tête des morceaux avec des timbales!!

Les premiers morceaux pour timbales solo sont composés par Elliot Carter, et à ce jour, ses 8 études pour timbales sont la partition de timbales solo la plus acheté au monde. Utilisant divers systèmes, de sonorité et rythmique (il écrit ces pièces pour arriver à progresser rythmiquement), elle sont une véritable révolution pour les percussionistes!

Il invente un système de notation : au dessus des notes il écrit N pour frappe normale (normal stroke) ou C pour frappe au centre de la peau (center stroke), ce qui donne un son mat avec peu de résonance. R coup aubord en tapant très près du cercle de la timbale (rim stroke) ce qui donne une teinte métallique au son! Il utilise aussi des sourdines à poser sur les timbales (VII March). Il utilise enfin des équivalences rytmiques, c'est à dire que la mesure et le tempo changent sur la partition, mais ne sont pas audibles! Ainsi, il peut passer d'un langage rythmique à un autre aisément, en fonction de ce qu'il veut! J'oubliais: il demande aussi certaines fois d'inverser les baguettes, et donc de jouer avec le coté bois (le manche)!
Voilà à peu près tout sur les sonorités des timbales. Un détail sur les marques de timbales: il y a surtout un gros facteur dans les timbales, c'est le système de pédalage (eh oui finit le système de clé où il fallait resserrer toutes les vis pour pouvoir tendre la peau et ainsi changer la note): maintenant le système se fait aux pieds (ce qui explique que les timbaliers d'orchestre puissent être assis). Il y a à ce jour deux types de système de pédalage: le système Ludwig et le système Premier: la différence se fait a niveau des pédales. Sur les pédales ludwig, il faut appuyer avec le bout du pied pour monter la note, et le talon pour la baisser (imaginez une barre sur laquelle vous posez le milieu de votre pied, au creux de la plante donc. Vous poussez avec le bout du pied pour monter la note, votre chaussure tourne donc sur l'axe sans le quitter. Sens inverse pour descendre la note, il faut pousser avec le talon. Le pédalage se fait donc par rotation du pied).

Le système premier (considéré par la majorité des timbaliers comme meilleur) est différent: la pédale est actionnée de haut en bas. Il faut appuyer dessus pour que la note monte, et la relever en désactionnant le dispositif bloquant pour baisser la note.

Je ne pense pas avoir été clair du tout, mais bon j'ai fait ce que j'ai pu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les timbales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les timbales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Les instruments de musique-
Sauter vers: