Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Boris Godounov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Boris Godounov   Mer 8 Nov - 1:48

Boris Godounov est un opéra de Modeste Moussorgski sur un livret russe du compositeur, basée sur le drame du même nom d' Alexandre Pouchkine et sur l' Histoire de l'État russe de Karamzine .

La musique est écrite dans un style russe qui reflète la connaissance qu'avait le compositeur de la Musique populaire russe et qui rejète volontairement l'influence de l'opéra allemand et italien. Pouchkine a basée sa pièce sur le personnage historique de Boris Godounov et s'est inspiré d' Hamlet de Shakespeare. Dans la pièce (qui n'est pas fidèle à l'Histoire) Boris devient Tsar après avoir sauvagement tué l'enfant Dmitri, l'héritier légitime. Bien que Boris soit un gouvernant humain, le pays sombre dans le chaos et la pauvreté. Un jeune moine vagabond, Grigori, se fait passer pour Dmitri et réussit à épouser Marina, une femme noble originaire de Pologne qui déguise sa volonté de puissance en amour passionné. Après avoir convaincu le roi de Pologne de sa légitimité, le faux Dmitri convaint les Polonais d'envahir la Russie. Boris, frappé de culpabilité et hanté par des hallucinations, tombe dans la folie et meurt.
L'œuvre de Moussorgsky existe dans deux versions authentiques : la version originale de 1869 (7 scènes) qui n'a jamais été donnée pour la première fois en 1928 et une version fortement révisée de 1872(en un prologue et 4 actes) créée en 1874 au Théâtre Mariinsky de Saint Petersbourg. La "deuxième version" inclut des éléments nouveaux qui ne trouvent pas leur origine chez Pouchkine, donne une représentation quelque peu différente de Boris Godounov devenu tsar prend en compte habilement le besoin conventionnel d'un certain « intérêt d'amour ». L'enregistrement de 1997 à l'Opéra de Kirov inclut les deux versions avec différents chanteurs dans le rôle de Boris.

À la mort de Dostoïevski, le 28 janvier 1881, Moussorgsky bouleversé improvisera une marche funèbre à partir des thèmes de son Boris. Lui-même mourra deux mois plus tard.

Après la mort de Moussorgsky, l'opéra a été largement édité et deux fois re-orchestré (1896 et 1908) par le grand ami du compositeur Nikolaï Rimski-Korsakov ; ces versions plus raffinées et par convention plus " efficaces" ont maintenu l'œuvre vivante pendant plusieurs décennies ; ce sont elles qui sont habituellement exécutées aujourd'hui en Russie. A l'ouest, cependant, les originaux "moins polis" de Mussorgsky sont récemment devenus plus populaires, avec leurs couleurs foncées et leurs bords rugueux qui sont ressentis comme étant plus en phase avec l'histoire. L'opéra a été également orchestré par Dmitri Chostakovitch en 1959.

Personnages:

Boris Godounov (basse) - Tsar de Russie. Il est arrivé au trône en assassinant le jeune fils d’Ivan le terrible ; cependant, il se sent coupable et gêné de son succès.
Xenia (soprano) - La charmante jeune fille de Boris
Fyodor (mezzo-soprano) - Le jeune fils de Boris, héritier du trône de son père.
La nourrice (contralto) - Elle prend soin de Fyodor et Xenia, les enfants royaux.
Le Prince Vassili Shuysky (ténor) - Un prince astucieux. C’est un des conseillers le plus puissant du Tsar qui n’a pas confiance en lui.
Grigori (ténor) - Un moine fugitif qui se fait passer pour Dmitri, le Tsarévitch (le fils du Tsar) qui a été assassiné.
Simpleton (ténor) - Un sacré fou, la coutume russe lui permet d’exprimer ses idées sans aucune crainte de châtiment.
Andrei Shchelkalov (baryton) - Clerc du conseil boyard.
Pimen (basse) - Un vieux moine. Il a été témoin du meurtre du Tsarévitch Dmitri.
Marina Mniszek (soprano) - Une ambitieuse princesse Polonaise qui espère conquérir le trône de Russie en épousant le faux Dmitri.
Rangoni (basse) - Une connaissance jésuite de Marina Mniszek.
Varlam (basse) - Un moine vagabond.
Missail (ténor) - Un moine vagabond.
L’Aubergiste (soprano) - La gardienne d’une auberge de province située près de la frontière Lituanienne.
Krushchyov (ténor) - Un boyard.
Lavitsky (basse) - Jésuite.
Chernikovsky (basse) - Jésuite
Peuple, pèlerins, boyards, gardes, moines, vagabonds, enfants - choeur mixte

Synopsis:

La version de 1869 comporte 7 scènes :

Novodievitchi : Dans le monastère où il fait retraite, Boris refuse la couronne de tsar que la foule, manœuvrée par les boyards et la police, le supplie d’accepter.

Place des Cathédrales : Sous les acclamations du peuple, Boris est couronné tsar.

Le couvent de Tchoudovo : Pendant que le moine Pimen rédige une chronique historique, Grigori s’éveille et exprime ses ambitions et ses rêves fous.

Une auberge à la frontière lituanienne : La police recherche Grigori, échappé du couvent de Tchoudovo et qui se trouve ici en compagnie de deux moines vagabonds et ivrognes. Avec l’aide de l’hôtesse, il s’échappe.

Palais du Kremlin (appartements du tsar) : Boris est en famille avec Xenia et Fedor. Chouïski lui annonce l’entreprise de Grigori, ce qui provoque chez Boris la remontée de ses remords et de ses angoisses.

Le parvis de la cathédrale Saint Basile : Au milieu d’une foule qui crie misère, rencontre entre Boris et un innocent (Iourodivi) qui chante sa solitude et son désespoir.

La Douma : Les boyards, convoqués par Boris, tiennent une assemblée mouvementée, habilement contrôlée par Chouïski. Boris, au comble de l’angoisse après un récit de Pimen, fait ses adieux et meurt.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Boris Godounov   Dim 9 Aoû - 8:59

Images de l'opéra, au Bolchoi:

Et comme vous pouvez le voir, en Russie, on ne lésigne pas sur les décors et les costumes...Wink















Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Boris Godounov   Dim 9 Aoû - 12:06

Cet opéra est très impressionnant !
Je l'ai vu une fois sur scène et normalement, nous devrions le revoir cet année car il est programmé dans la saison de l'ORW à Liège avec R Raimondu en Boris.
Merci pour ces très belles prises de vue, Snoopy ; tu as assisté à la représentation ?
Je vois en effet que, côté décors et costumes, il y a un très gros investissement au Bolchoï ; je suppose que les interprètes sont russes ?
L'opéra du Bolchoï est venu interprété "L'amour des trois oranges" de Prokofiev, il y a déjà quelques années à Liège. J'avais été frappée par la différence d'approche ...
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
joachim
Admin


Nombre de messages : 15591
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Boris Godounov   Dim 9 Aoû - 13:22

Moi je ne l'ai jamais vu sur scène, même pas en vidéo Embarassed

Mais je l'ai bien entendu déjà écouté, musicalement parlant je n'aime que moyennement. Je préfère nettement Rimski Korsakov.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Boris Godounov   Dim 9 Aoû - 14:31

Bel Canto a écrit:

Merci pour ces très belles prises de vue, Snoopy ; tu as assisté à la représentation ?

Non, ce sont les photos officielles de l'opéra que l'on trouve sur le site du Bolchoi.

Citation :

Je vois en effet que, côté décors et costumes, il y a un très gros investissement au Bolchoï ;

Oui et pour TOUS les opéras. Vous comprenez donc que, souvent, en Europe je suis décu devant tant de sobriété pour les memes opéras. C'est plus que fade apres le Bolchoi. Et c'est ce qui m a toujours le plus impressionné ( e dehors de la qualité des artistes ) au Bolchoi: les décors et les costumes. On se croirait dans un film c'est impressionnant.

Citation :
je suppose que les interprètes sont russes ?

Oui, tous.

Citation :

L'opéra du Bolchoï est venu interprété "L'amour des trois oranges" de Prokofiev, il y a déjà quelques années à Liège. J'avais été frappée par la différence d'approche ...

C'est tout a fait exact. J'ai eu l'occasion de voir certains opéras en Russie et les memes en France, c'était la nuit et le jour!
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Boris Godounov   Dim 9 Aoû - 15:45

joachim a écrit:
Moi je ne l'ai jamais vu sur scène, même pas en vidéo Embarassed

Je l'ai vu pour la première fois à la télévision avec Rugerro Raimondi qui m'avait fortement impressionnée ! C'est un interprète que j'aime vraiment beaucoup et, encore aujourd'hui, même si la voix a fortement perdu de ses couleurs, il reste un tout grand chanteur !
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Boris Godounov   Mer 19 Aoû - 15:01

Moi je l'ai vu une 10aine de fois dont la dernière au théâtre Mariinsky. C'est extraordinaire, pour moi l'un des plus grands. Wagner, dit-on, y a puisé les leit-motifs et le carillon des cloches du couronnements. La version de Moussorgski était, disait-on injouable, plerine de fautes d'hamornie etc. J'ai entendus quatre versions. Celle de Rimski, archibrillante, pad diu tput Moussorgsky, celle de Ravel pareil mais un peu moins brillante quoique plus riche sur le plan hamonie. Il y a encore celle plus récente de Chostakovitch qui est etourné à un style plus proche de celuui de Moussogski, plus dépouillé. Enfin gràce au plus grand directeur musical d'aujourd'hui (c'est ce que je pense) Valery Abissalovitch Guerguiev, chef artistique et musicale du théâtre Mariinsky, on joue et enregistre enfin la version originale de l'auteur. Et bien, il n'y a absuolument rien de choquant, la musique est plus belle car plus dépouillée et moins de fanfares (Rimski). Pour moi c'est nettement la meilleure et c'est bien ainsi de Guerguiev l'entend.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Boris Godounov   Mer 19 Aoû - 15:10

La premiere a lieu le 23 septembre a Moscou. J'ai des photos des pubs, affiches et autres dans la ville, il y en a partout. Je posterai tout ca des que j'ai 5mn
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
felyrops



Nombre de messages : 1446
Age : 70
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Boris Godounov   Mer 19 Aoû - 21:05

Bel Canto, voudrais-tu m'avertir lorsque les tickets sont disponibles?
Merci déjà! (flandersfields@telenet.be)
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Boris Godounov   Mer 19 Aoû - 22:38

felyrops a écrit:
Bel Canto, voudrais-tu m'avertir lorsque les tickets sont disponibles?
Merci déjà! ([url=mailto://flandersfields@telenet.be)
flandersfields@telenet.be)[/quote[/url]]

je t'ai répondu par MP - à l'ORW, toute la saison est accessible en billet dès la mi août Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Boris Godounov   Jeu 20 Aoû - 23:06



Quelques photos des affiches et des pubs qui ornent les rues de Moscou actuellement Wink







Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5598
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Boris Godounov   Sam 5 Juin - 14:24

Un très bel article sur le site de la médiathèque

Ce sera notre dernier opéra de cette saison à Liège avec Ruggero Raimondi dans le rôle de Boris ... un rôle qu'il connaît bien !





Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean



Nombre de messages : 6300
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Boris Godounov   Sam 5 Juin - 23:28

Very Happy ..Veinards...j'aimerais tellement voir cet opéra!!
Revenir en haut Aller en bas
Jean



Nombre de messages : 6300
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Boris Godounov   Jeu 17 Juin - 17:16

Vu le prix je me suis payé cette réédition du Boris d'ABBADO...dans l'orchestration originale de Moussorgsky...c'est superbe !
avec Anatoly Kocherga Boris,
Mariana Lipovsek : Marina
Philipp Langridge: prince Shuisky
Samuel Ramey: le moine Pimène
Segei Leiferkus : jesuite secret
Sergei Larin: Grogory l'usurpateur
dans les roles principaux
l'orchestre Phil de Berlin
Choeur Slovac philarmonic de Bratislava, de la radio de Berlin et choeur d'enfant de Tölz

Revenir en haut Aller en bas
shanessean



Nombre de messages : 842
Age : 80
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Boris Godounov   Sam 9 Oct - 18:00

Moussorgsky est certainement le compositeur russe qui s'est le plus voué à la rénovation du folklore russe. Il y a puisé ainsi que dans la musique religieuse toutes les sources de son inspiration. Sa forte personalité donna à ces sources une tournure musicale dont Boris est sans doute l'exemple le plus éclatant. Pour nous autres occidentaux, certains passages peuvent être difficile à enregistrer, ce n'est pas du bel canto italien évidemment.
Le dilemne pour Moussorgsky était de définir qui était le épersonnage le plus important de cette histoire: Boris ou le peuple?
Il se décida pour le peuple, c'est pour cette raison que dans la version définitive il a mis la scène du peuple dans la forêt sous Kromir. Cette scène est le pendant de celle du 1er acte, où il acclamait Boris. Pour le peuple russe, malheureux, il n'a jamais été question d'une ambivalence entre le réel et le faux Dimitri. S'il acclame ce dernier aujourd'hui avec vigueur c'est qu'au-delà de sa versabilité, il y a une misère qu'il espère enrayer. Mais, malheureusement, pour clore l'opéra, l'innocent (allégorie du peuple) resurgit et chante avec une prescience étonnante les malheurs futurs de la Russie, alors même qu'au loin, les cuivres sonnent le tocsin.
La musique de Godounov est toute différente de celle de Rimski qui disait: "j'adore Boris et en même temps je le hais. Je l'adore pour son originalité, sa singularité, sa beauté, et je le hais pour sa grossièreté, ses duretés harmoniques et les inepties musicales dont il présente maints exemples"
Seulement les critiques contemporains ont nettement évolués depuis, et criziquent allégrements les "brillantissimes flons-flons" que Rimski à rajouter dans Boris, se pemettant même de supprimer certains passages qui ne lui plaisait pas ou d'en rajouter d'autres.
Et les leit-motifs? Ils ne viennent pas de Wagner, ça c'est sûr.
Moussorgsky, bien qu'autodidacte, déploie une intelligence, une rigueur, une logique structurelle et techniques des plus évidente. Les exemples de la maîtrise de Moussorgsky sont nombreuses. Il suffit de comparer ce qu'il fit de la chanson de Varlaam (scsène de l'auberge) de ce que concocta Rimski-Korsakov, y gomant toute aspérité, toute couleur toute force descriptive, émotionnelle et dramatique. (Alain Féron)
Il n'y a qu'à écouter la fin de "Kovantschina", son autre grand opéra pour se rendre compte de quoi Rimski est capable dans l'outrance.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
joachim
Admin


Nombre de messages : 15591
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Boris Godounov   Sam 9 Oct - 20:01

Je pense que tu as raison, Hadrien, de préférer la version primitive de Moussorgski à celle de Rimski, car rien ne vaut ce que le compositeur lui-même désirait.

ça c'est pour le principe, mais mon goût personnel me porte plutôt vers Rimski Embarassed Regarde la Nuit sur le Mont Chauve, dont on connaît bien les deux versions, toutes deux enregistrées. Celle de Moussorgski, c'est presque toujours le même d'un bout à l'autre, et se termine abruptement, celle de Rimski voit la disparition des sorcières, et une merveilleuse et calme mélodie achève l'oeuvre (la mélodie étant bien de Moussorgski, tirée de la Foire de Sorotchinski).

Mais les goûts et les couleurs... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Boris Godounov   Aujourd'hui à 20:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Boris Godounov
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: L'opéra, les ballets et le chant-
Sauter vers: