Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Que recherchons-nous dans la musique?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
vizZ

avatar

Nombre de messages : 729
Age : 29
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    Lun 23 Avr - 13:31

Icare a écrit:
Snoopy a écrit:
Icare a écrit:
.bien que cela ne signifie pas systématiquement qu'elles doivent l'être pour d'autres mélomanes qui aurons une perception et une capacité d'acceptation différente de la mienne et pour des raisons qui sont les leurs.

On en revient donc toujours à la subjectivité, ce qui est logique mais quand même. le but d'un chef d'oeuvre c'est de faire la quasi unanimité. Il doit bien exister son contraire? Donc malgré tout, "la preuve" que cette subjectivité à des limites dans les deux sens malgré tout

Même dans le classique, aucun chef-d'oeuvre ne fait l'unanimité ni même la quasi-unanimité et le Sacre du printemps est considéré comme un chef d'oeuvre par beaucoup de musiciens et mélomanes dans le monde. Est-ce que Rachmaninov fait l'unanimité même chez les amateurs de classique? NON et loin de là. Il se fait bien démonter parfois sur les forums et ailleurs...Et encore une fois, ressentir du plaisir et des émotions fortes avec les NOTATIONS de PIERRE BOULEZ ne m'empêche absolument pas d'en ressentir AUSSI avec beaucoup de "chefs-d'oeuvre" de l'ère baroque et classique. Je crois que vous en avez eu la démonstration sur ce forum.
La seule question que l'on devrait se poser finalement c'est pourquoi certains franchissent le pas, pourquoi des mélomanes - et j'en connais un certain nombre - aiment Beethoven et Ligeti, aiment Bach et Takemitsu. Si j'écoute aussi bien Brahms que Kagel c'est parce que dans les deux cas je ressens du plaisir et non par masochisme...DU PLAISIR en lettres majuscules, parce que je ne pourrais en aucun cas concevoir l'écoute de la musique à la manière d'un expert d'Adorno. Je ne suis ni expert ni musicien et pourtant la musique contemporaine ne me pose aucun problème d'incompréhension et si tu te promènes sur d'autres forums classiques tu verras des noms de compositeurs contemporains de plus en plus cités, notamment celui de Xavier. Tu peux trouver aussi des amateurs éclairés dans le petit monde des béophiles.


Je ne suis pas vraiment d'accord pour Rachmaninoff. Il est vrai qu'il fut décrié de son vivant principalement mais c'était plus par jalousie et par le fait que sa musique n'était pas assez "élitiste". Au cours des dernières années il a été réintégré et aujourd'hui au même titre que certaines pièces de Beethoven, Mozart ou Vivaldi ses concertos sont célèbres et reconnus du grand public.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10629
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    Lun 23 Avr - 16:02

Ce qui est sûr c'est qu'il ne fait pas l'unanimité même chez les amateurs de classique que je connais et lui préfèrent souvent Stravinsky, Bartok, Shostakovich et Prokofiev. C'est aussi mon cas et je préfère mille fois écouter des compositeurs comme Arthur Honegger et Frank Martin que je trouvent plus modernes et intéressants. J'ai du mal avec le côté symphonique trop classieux de Rachmaninov. Le symphonique de Mahler m'est beaucoup plus captivant, plus frais, bien plus recherché et inventif ne serait-ce que sur le plan harmonique déjà. Ceci-dit, VizZ, je comprends tout-à-fait ce qui te plait chez le Russe et j'avoue moi-même écouter sans déplaisir les oeuvres que je possède de lui mais c'est rare que j'en éprouve l'envie et je ne me relèverai pas la nuit pour lui. Pour Bach et Honegger oui. Pour la 5ème et 7ème de Mahler, sans aucun doute. Very Happy Mais qu'importe! Ce que je voulais surtout souligner c'est que personne ne fait l'unanimité, pas même Bach, le génialissime J. S. Bach, mon chouchou de toujours... Wink Maintenant, Rachmaninov a écrit la musique qu'il a toujours voulu écrire, n'a jamais failli à ses principes ni à ses idées. Je respecte le musicien et l'artiste qu'il fut.


Dernière édition par Icare le Lun 23 Avr - 16:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
vizZ

avatar

Nombre de messages : 729
Age : 29
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    Lun 23 Avr - 16:12

Icare a écrit:

Ce qui est sûr c'est qu'il ne fait pas l'unanimité même chez les amateurs de classique que je connais et lui préfèrent souvent Stravinsky, Bartok, Shostakovich et Prokofiev. C'est aussi mon cas et je préfère mille fois écouter des compositeurs comme Arthur Honegger et Frank Martin que je trouvent plus modernes et intéressants. Mais qu'importe, ce que je voulais surtout souligner c'est que personne ne fait l'unanimité, pas même Bach, le génialissime J. S. Bach, mon chouchou... Wink

Tu as parfaitement raison sur ce point Icare :)
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10629
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    Lun 23 Avr - 16:16

vizZ a écrit:
Icare a écrit:

Ce qui est sûr c'est qu'il ne fait pas l'unanimité même chez les amateurs de classique que je connais et lui préfèrent souvent Stravinsky, Bartok, Shostakovich et Prokofiev. C'est aussi mon cas et je préfère mille fois écouter des compositeurs comme Arthur Honegger et Frank Martin que je trouvent plus modernes et intéressants. Mais qu'importe, ce que je voulais surtout souligner c'est que personne ne fait l'unanimité, pas même Bach, le génialissime J. S. Bach, mon chouchou... Wink

Tu as parfaitement raison sur ce point Icare :)

Mais nous avons TOUS absolument raison d'aimer ce que nous aimons et de suivre la voie et l'évolution musicales qui nous correspondent . A côté de cela, nos divergences de points-de-vue n'occupent qu'une place anecdotique.
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2014
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    Dim 13 Mai - 12:00

Ba en fait, la musique est tellement variée : certaines sont faites pour vous faire plaisir, d'autres pour montrer et dénoncer quelque chose, d'autres pour danser et s'amuser, d'autres pour faire entendre nos ressentis, nos sentiments, d'autres en quête de vérité, d'autres qui nous font voyager dans un autre monde...

Personnellement, j'aime beaucoup les musiques qui poussent à la réflexion, parfois reflexion sur soi-même, ou alors sur le monde, et la musique contemporaine peut apporter beaucoup dans ce sens car ce sont des optiques nouvelles et plus proches de notre époque, et l'interprétation est tellement importante qu'elle peut apporter beaucoup de vérité pour chacun d'entre nous. En revanche, je ne dis pas qu'il n'y a que la musique contemporaine, car dès la musique baroque, on trouve des oeuvres qui font réfléchir, qui ont beaucoup de profondeur et qui, pour le philosophe qui chercherait à comprendre un sens dans la musique, pourrait apporter de nombreuses solutions, des vérités possibles sur le monde et sur nous-même. :)

Mais ce que j'aime encore plus, et pas QUE pour la musique dite "classique", ce sont les musiques qui font voyager. Parfois un mélange de musiques traditionnelles (personnellement, je les aime beaucoup pour leur côté tellement proche de nous, de la région, leur simplicité qui les rendent immortelles et qui sont accessibles à tous), de pagan folk... Ou des musiques originales où l'on ne sait pas à quoi s'attendre, très étranges, mystérieuses, et qui par leur sonorité étranges, nous font voyager dans un autre monde.
C'est je crois ce que j'apprécie le plus, Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    Dim 13 Mai - 19:16

Pianoline a écrit:

Mais ce que j'aime encore plus, et pas QUE pour la musique dite "classique", ce sont les musiques qui font voyager. (...) par leur sonorité étranges, nous font voyager dans un autre monde.

100% d'accord!
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Je n'aime pas écrire de longs textes   Lun 30 Juil - 4:41

Émotion... La première (ex. Wagner)
Originalité, nouveauté (ex. Schönberg, Webern, Berg, Ligeti)
Souvent, des défis (ex. Krenek)
Parfois, seulement l'amusement (ex. Oscar Strauss)

Les œuvres qui n'ont aucune de ces caractéristiques sont rarement susceptibles de m'intéresser.
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2014
Age : 23
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    Lun 30 Juil - 23:39

Tu as fait ca court, mais en attendant, c'est très bien résumé je trouve Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Muaddid

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 55
Date d'inscription : 15/09/2012

MessageSujet: Concerto # 23 de Mozart   Ven 5 Oct - 18:59

Je ne sais pas comment ni pourquoi, mais ce concerto m'emmène en un endroit que je ne fréquente pas régulièrement, mais qui réussit à imbiber ma mémoire d'un air grave et profond. Étant donné mon côté sérieux peut accaparé, ce concerto comble cette lacune.

Mais je reconnais que ce genre d'expérience musicale est purement personnelle et on sera toujours bien maladroit de partager ce que nous nous-même avons ressenti.

Tout ce je peux donc affirmer sans prouver : ce concerto est sublime.

Dominic
Revenir en haut Aller en bas
http://muaddid.jimdo.com/
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10629
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    Ven 5 Oct - 19:24


J'ai dû rater un épisode mais je ne vois pas de quel concerto tu parles.. confused
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21020
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    Ven 5 Oct - 19:34

Je me suis fait la même réflexion en lisant son message aussi
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5687
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    Sam 6 Oct - 10:13

Icare a écrit:

J'ai dû rater un épisode mais je ne vois pas de quel concerto tu parles.. confused

Snoopy a écrit:
Je me suis fait la même réflexion en lisant son message aussi

Laughing notre ami MD n'a pas changé de procédure > il marque chaque fois le sujet dans le titre de son post >> concerto 23 de Mozart
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Muaddid

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 55
Date d'inscription : 15/09/2012

MessageSujet: Désolé   Mar 9 Oct - 0:03

Désolé de cette maladresse.

Je parlais effectivement de ce que je recherche dans la musique via ce concerton (# 23) de Mozart.

J'aime le ton grave et solennel dans la musique.

J'affectionne le ' capricio italien ' de Tchaikovsky ; ' dans les steppes de l'Asie mineure ' de Borodine (J'avais écris Korsakov avant), et beaucoup d'autres.

Dominic
Revenir en haut Aller en bas
http://muaddid.jimdo.com/
Tourangelle

avatar

Nombre de messages : 25
Age : 60
Date d'inscription : 26/11/2012

MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    Sam 12 Jan - 12:07

Je reviens après un moment d'absence car je ne retrouvais plus ni mon pseudo ni mon mot de passe. Eh oui, je suis un peu distraite...

J'aime beaucoup ce forum car on y apprend beaucoup et certaines personnes ont beaucoup de connaissances !

Moi j'aime la musique comme j'aime la vie, avec tous mes sens en éveil...
La musique est l'expression de nos ressentis par quelqu'un d'autre.
J'y retrouve, mes joies, mes peines, mes colères, ...J'écoute souvent une musique en fonction de mon humeur. Cela m'apaise ou m’exalte, selon...et toutes les musiques peuvent m'apporter quelque chose puisqu'elles passent toutes par nos sens!
Oui,oui, je dis bien nos sens.Dans le le film "professeur Holland" avec Richard Dreyfuss, compositeur qui a un fils sourd, on comprend que la musique est vraiment pour tous...

Bonne année musicale 2013 à tous !:)
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10629
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    Mar 2 Sep - 23:04

Anouchka, je te réponds sur ce fil:

Si tu me dis que tu adores la musique dodécaphonique et tout Pierre Boulez.

Ne transformons pas ce topic sur une énième discussion sur la musique contemporaine, mais il y a effectivement des oeuvres dodécaphoniques et certaines compositions de Pierre Boulez que je trouve bien plus colorées et fascinantes et surtout moins monotones que les symphonies et quatuors de Haydn que j'ai pu écouter jusqu'à aujourd'hui. (Je pourrais citer des oeuvres d'autres compositeurs de cette même époque et pas seulement Haydn.) Les symphonies que je connais de Mozart et Beethoven (sauf la première) me plaisent davantage, mille fois plus en réalité. Aimer une symphonie de Per Norgard ne me paraît ni plus ni moins étonnant que d'aimer une symphonie de Haydn, c'est d'abord et surtout une simple affaire de goût. La symphonie de Norgard m'est bien plus colorée et riche harmoniquement et en rebondissements que celle de Haydn qui évolue dans une espèce d'interminable mécanique mélodico-contrapuntique peu passionnante. Autant chez un Bach et un Mozart je trouve des moments musicaux de pure magie, autant dans la symphonie de Haydn je cherche encore. De lui, je préfère de loin son oeuvre religieuse. Wink Voir le fil concerné. Wink

Encore une fois, tout dépend de ce que l'on recherche dans la musique, si on est davantage un mélomane de la couleur ou plutôt un mélomane du discours. Personnellement, je me considère comme un peu des deux, c'est-à-dire autant un mélomane de la couleur que du discours, mais Haydn, pour ces symphonies et quatuors, le discours m'est trop monotone et mécanique. Trop de couleurs et de complexifications peuvent aussi m'ennuyer dans le contemporain...

Un mélomane de la couleur va généralement aimer Debussy, Berlioz, Wagner, Ravel, Bartok, Lutoslawski, Messiaen...alors qu'un mélomane du discours privilégiera une des périodes antérieures à 1830, se spécialisera par exemple dans la ligne de crête Haydn, Mozart, Beethoven.

Evidemment, je schématise et c'est fait exprès afin de mieux fluidifier mon propos. Il est évident que des gens comme Joachim, Laudec, Jean et moi-même trouvons quand même notre bonheur avant et après 1830. Cependant, si joachim devait conserver une époque et trois compositeurs, je sais déjà ce qui constituerait son choix car il est davantage un mélomane du discours, tout comme Snoopy. Mon cas est peut-être plus compliqué puisque mon époque serait nettement après 1830 mais avec l'exception Bach...et j'aurais beaucoup de mal à ne plus écouter non plus Mozart, Beethoven, Brahms et Schubert. En fait, je me rends compte que je suis presque autant un mélomane du discours que de la couleur même si ma période de prédilection demeure le vingtième siècle. Ce qui est sûr c'est que si je devais faire un choix cornélien, le seul classique que je ne pourrais jamais me défaire est Bach. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10629
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    Sam 11 Oct - 20:16

Vinnie a écrit: Il y a un côté "petit compositeur" qui ma foi me plaît bien. Finalement on peut préférer Salieri à Mozart et aimer son écriture avec de "grosses mains.

Mais bien sûr que l'on peut! Bien sûr que tu peux aimer la musique de Salieri et même la préférer globalement à celle de Mozart si celle-ci te procure davantage de plaisir et d'émotion. Je préfère encore croiser quelqu'un qui aime sincèrement Salieri et m'en parle avec passion plutôt que cette personne que je croisai un jour et qui me tint comme discours que Salieri fut un sous-Mozart, voire un piètre compositeur, alors qu'en le cuisinant un peu je me rendis compte qu'il n'avait quasiment jamais rien écouté de lui. Je trouve dommage de se contenter ainsi de ce qui se dit généralement à ce sujet, à ces "vérités pré-établies" sans vérifier par soi-même, sans se faire sa propre idée par l'écoute. Donc préférer Salieri à Mozart; pourquoi pas? La première question qu'il faut se poser: Que recherchons nous dans la musique? Personnellement, comme tout le monde, j'ai mes préférences: il y a des compositeurs qui m'impressionnent plus que d'autres, seulement, le fait que je préfère Mr B à Mr H ne veut pas forcément dire que je considère Mr B comme un compositeur plus important que Mr H. Je n'ai pas besoin d'être convaincu que Mr B est le plus grand compositeur du monde pour le préférer aux autres, c'est juste que sa musique m'impressionne, m'émeut davantage de celle de Mr H, par exemple.

En conclusion, pourrait-on établir de manière objective que Ligeti a été un compositeur plus "grand" que Kagel, il devrait toujours être possible pour chaque mélomane de préférer l'un ou l'autre, au-delà de cette "vérité pré-établie". Personnellement, la musique de Kagel me fascine et me divertit plus que celle de Ligeti, et tant pis si j'avance à contre-courant. Vive ma liberté de mélomane! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Vinnie Johnson

avatar

Nombre de messages : 111
Age : 36
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    Sam 11 Oct - 21:05

Icare a écrit:

Mais bien sûr que l'on peut! Bien sûr que tu peux aimer la musique de Salieri et même la préférer globalement à celle de Mozart si celle-ci te procure davantage de plaisir et d'émotion.

Il faut faire attention à la diffusion et au phénomène de masse, qui sont les deux fléaux modernes de la musique. La diffusion est justifiée...

La notoriété est un facteur important dans le conditionnement des beaucoup de gens quand à leur goût. Il ne faut pas faire de jugement hâtif et subjectif.

Je ne disais pas ça pour plaisanter, j'avais beaucoup apprécié un concerto pour trombone d'Albrechtberger, en même temps j'avais écouté des oeuvres de Salieri, etc. Je m'étais réellement demandé alors qui étaient les petits maîtres de l'époque...
Revenir en haut Aller en bas
http://vinniejohnson.legtux.org/
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2314
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    Dim 12 Oct - 0:38

C'est toi Icare qui le premier me répondait en septembre sur ce fil, et je t'en remercie.
Et merci aux autres inscrits pour leur avis.
Tout d'abord, tolérance me semble de rigueur. "Des goûts et des couleurs", c'est le cas de le dire ! C'est formidable de témoigner tous ensemble de notre passion ; pour citer Mozart (sa correspondance) : "Nous vivons en ce monde pour apprendre avec une ardeur toujours plus grande, pour nous éclairer les uns les autres et pour nous efforcer toujours de faire progresser les sciences et les arts". J'ajouterai à cela une dimension plus "spirituelle" au sens de "spiritus", mais c'est un autre axe de réflexion de l'existence humaine -que Mozart a fort bien exploré d'ailleurs-.
Je ne suis pas complètement d'accord avec le distinguo que tu fais entre le discours et la couleur. Cela me semble plus complexe. Et je te trouve très sévère avec Haydn, je te cite :
Icare a écrit:
Autant chez un Bach et un Mozart je trouve des moments musicaux de pure magie, autant dans la symphonie de Haydn je cherche encore. De lui, je préfère de loin son oeuvre religieuse. Wink Voir le fil concerné. Wink

Encore une fois, tout dépend de ce que l'on recherche dans la musique, si on est davantage un mélomane de la couleur ou plutôt un mélomane du discours. Personnellement, je me considère comme un peu des deux, c'est-à-dire autant un mélomane de la couleur que du discours, mais Haydn, pour ces symphonies et quatuors, le discours m'est trop monotone et mécanique. Trop de couleurs et de complexifications peuvent aussi m'ennuyer dans le contemporain...

Un mélomane de la couleur va généralement aimer Debussy, Berlioz, Wagner, Ravel, Bartok, Lutoslawski, Messiaen...alors qu'un mélomane du discours privilégiera une des périodes antérieures à 1830, se spécialisera par exemple dans la ligne de crête Haydn, Mozart, Beethoven.
Haydn a pour moi des oeuvres "mineures" et "faciles", j'en ai assez parlé avec d'autres mélomanes et ce n'est pas fini d'ailleurs. Son oeuvre est géniale, j'ai mis beaucoup de temps à entrer en découverte, et je la trouve souvent fascinante. Actuellement, je prépare une exégèse personnelle de l'oratorio "die Jahreszeiten" (les Saisons), c'est un chef d'oeuvre empli de couleurs et le discours est justement dans, et sous la couleur descriptive qui jaillit pendant toute l'oeuvre. D'autre part, beaucoup des "belles" symphonies de Haydn (pas toutes, évidemment), sont éminemment descriptives et portent d'ailleurs des noms très explicites.
Quant à Beethoven, certes sa "Pastorale" n'a pas la palette de Haydn sur "les Saisons", mais elle m'évoque autant des tableaux bucoliques que les sentiments ressentis devant le spectacle de la nature.
On peut aussi jouer sur les mots, car le"DISCOURS" peut se trouver ennuyeux et lassant, alors que le génie MOZART, sans faire de musique "matériellement descriptive", est un "COLORISTE" de l'âme, de nos chagrins, de nos espérances, de nos espoirs, de l'amour, de l'humour, et du jeu -souvenons-nous de tous ses opéras géniaux = Il est un parfait coloriste, par exemple, dans ce que j'estime son chef d'oeuvre, "La Flûte enchantée". Aucun discours didactique, mais toute une palette fantaisiste de sentiments et d'émotions.

En fait, et Icare tu me pardonneras, je pense qu'il n'y a pas de règles pré-établies, et surtout pas des "avant" et des "après", qui catalogueraient trop les oeuvres de façon stricte. Exemple, des musiques période fin Moyen-Age et Renaissance (je ne parle pas de musique sacréee), et qui illustrent de façon exceptionnelle et très visuelle : l'aube, le jour, les oiseaux, les fleurs, les jardins, etc... Je pense à certaines musiques composées au XVIème en particulier, pour illustrer les poèmes de Ronsard, qui... ô génie de la poésie, panache justement la couleur (que l'on sent dans la musique sur ses textes grâce au contrepoint et aux vocalises), et le discours (l'amour et sa fragilité, la sensualité, la fuite du temps et l'angoisse de la mort).
D'autre part, Debussy, Berlioz, Wagner, Ravel, Bartok, Lutolawski et Messiaen ont aussi un "discours" parfaitement clair au travers de leur oeuvre.

En fait, ce n'est pas un débat pour moi !  C'est un avis un peu différent du tien,  qui ne "classifie" pas pour garder toutes ces oeuvres musicales parfaitement fraîches et libres à l'écoute. Car dans une écoute, tu me l'accorderas, on découvre, on est souvent "interpellé" par l'inconnu, mais on se projette aussi avec toute sa subjectivité....Toujours très humble avis bien sûr, c'est bien plutôt pour moi la musique qui me domine, que l'inverse... C'est pour cela, "par ce lâcher-prise que je fais toujours dans l'écoute", que je trouve l'émotion et la main artistique qui m'aide sur mon chemin de vie....

Très intéressant tout cela. Quant à la musique dodécaphonique, j'ai aussi appris à l'aimer (pas tout, rires, mais je progresse).............. Very Happy

 (à suivre)....
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2314
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    Dim 12 Oct - 0:51

Icare a écrit:
Ce qui est sûr c'est que si je devais faire un choix cornélien, le seul classique que je ne pourrais jamais me défaire est Bach.

Et de mon côté, je n'aime pas les choix cornéliens (d'ailleurs Chimène n'en fait pas vraiment un...., finalement....)...
Pas de choix , mais une Sainte Trinité (ou un Triangle des Bermudes, si tu veux une image plus "colorée"..), : BACH-MOZART-BEETHOVEN.

Avec les outsiders nombreux suivant l'air du temps Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10629
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    Dim 12 Oct - 16:37

Je ne suis pas complètement d'accord avec le distinguo que tu fais entre le discours et la couleur. Cela me semble plus complexe

Afin d'ouvrir un débat sur un sujet comme celui-là, et comme sur beaucoup d'autres, il est parfois nécessaire de caricaturer ou schématiser un peu son propos si on veut faire passer ses idées ou du moins les lignes directrices de celles-ci. Il est bien évident que le monde des mélomanes n'est pas divisé en deux catégories bien distinctes avec une ligne rouge inviolable entre les deux: les mélomanes du discours d'un côté et les mélomanes de la couleur de l'autre. Et je n'ai jamais écrit qu'il n'y avait pas de discours chez des compositeurs comme Messiaen ou Ravel, tout comme je n'ai jamais écrit non plus qu'il n'y avait pas de couleur chez Haydn ou Mozart. Il s'agit d'abord de proportion, de dominante. Encore faut-il être d'accord sur ce que l'on entend par couleur et par discours, savoir comprendre le propos de l'autre, en l'occurrence le mien, sans le rendre plus manichéen qu'il ne l'est en réalité. Je sais bien que tout cela est complexe, que l'humain est lui-même fait de complexité et de contradiction. Je ne suis pas naïf à ce point.   La musique est par définition un art fondamentalement abstrait et, à partir de là, elle donne un champs libre de perceptions plus ou moins subjectives et personnelles...peut-on voir alors de la couleur dans un menuet de Haydn et un semblant de discours dans la forme sonore la plus aléatoire: pourquoi pas? Ce n'était pas exactement mon propos. 

D'un autre côté, je parlais davantage de tendance, de préférence, de penchant, de prédilection, et sans avoir à s'imposer des choix cornéliens, nous avons tous nos préférences et les raisons originelles de celles-ci, qu'il s'agisse d'une époque ou d'une " Sainte Trinité" de compositeurs, comme tu le dis toi-même. Il est impossible de nier une telle réalité. Lorsque j'évoque ces mélomanes très érudits qui n'aiment pas trop la musique avant 1830, il ne s'agit bien sûr pas d'une position catégorique mais d'une préférence nettement affirmée et assumée. Puis il y a ces mélomanes à l'image de Joachim qui revendiquent clairement leur période de prédilection, ce qui ne veut évidemment pas dire qu'ils soient totalement hermétiques à tout ce qui est extérieur à cette dite période. Personnellement, je ne me considère pas exclusivement comme un mélomane de la couleur parce que ma préférence s'affirme à partir des Modernes ni exclusivement comme un mélomane du discours parce que Bach est le compositeur classique que j'aime le plus écouter...D'ailleurs, ma Sainte Trinité serait davantage....et puis non, ce n'est même pas possible pour moi de placer trois compositeurs sur un piédestal, en revanche je pourrais en citer beaucoup plus sur différentes époques.... Complexe, je le suis moi-même et en ai conscience. Mais il faut bien commencer par schématiser et caricaturer si on veut clarifier un minimum notre rapport complexe à la musique. Wink

Je ne suis absolument pas sévère avec Haydn. J'exprime un ressenti et je n'y peux rien si je ne perçois aucune couleur ni ne ressens aucune émotion dans les symphonies et quatuors que j'ai écoutés, ce qui ne veut pas dire non plus que je les trouve désagréables ou déplaisants. C'est indépendant de ma volonté. Pourrait-on me rappeler maintes fois, en masse, son importance dans l'histoire de la musique, ça ne changera rien car c'est mon oreille et ma sensibilité qui décident de ce que je ressens et perçois dans la musique. Je ne vais pas me forcer non plus. Selon moi il n'y a pas de compositeurs qu'il Faut aimer et d'autres qu'il ne faut pas aimer. Je n'ai pas de rapport panurgiste avec la musique. Je tiens à ma liberté de mélomane et donc à ma liberté de penser!
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2314
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    Dim 12 Oct - 19:43

Mais tu as tout-à-fait raison ! Aucun besoin de justifications ou d'explications pour moi, j'avais parfaitement tout compris, je n'ai jamais pensé que ton message était manichéen , et je n'étais pas du tout agressive !
J''exprimais aussi mon point de vue........, très subjectif...., et avec l'espace de liberté que l'on me donne sur le forum.
Moi aussi, je ne mets pas de barrière, mon avis fluctue suivant le cours de ma vie ou mes humeurs... Je préfère Prokofiev à Tchaikovski, Schubert à Brahms et Fauré à Saint-Saens etc..., mais tout cela c'est NOUS !
Merci encore et bonne soirée Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10629
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    Dim 12 Oct - 19:54

Je n'ai pas perçu ta réponse comme agressive, Anouchka et j'espère que tu n'as pas ressenti d'agressivité dans la mienne car je l'ai écrite en toute amicalité et dont mon seul souci fut de clarifier ma pensée. Si tu n'avais pas écrit que tu préféres Schubert à Brahms, je l'aurais deviné. En revanche, j'aurais pensé que tu préfères Tchaikovski à Prokofiev... Very Happy

Sache que je suis très heureux de tes réactions pleines de vie et justement de couleurs. Mains


Dernière édition par Icare le Dim 12 Oct - 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2314
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    Dim 12 Oct - 20:03

MERCI !
Eh oui, j'ai une admiration éperdue pour Prokofiev.... On en parlera sur le bon fil plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
autoweb



Nombre de messages : 10
Age : 36
Date d'inscription : 13/10/2011

MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    Lun 3 Nov - 22:47

Moi j'écoute tous genres mais je réecoute ce qui me provoque
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mp3-arabe.com
Henri



Nombre de messages : 271
Age : 63
Date d'inscription : 23/05/2015

MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    Mar 26 Mai - 1:06

Ce que je recherche dans la musique ? Question difficile, donc intéressante. On peut la comprendre de deux façons différentes : 1) qu’est-ce que je recherche dans la musique en général, et 2) qu’est-ce que je recherche comme types de musiques ? Si je réponds à la deuxième que je recherche des musiques qui me font rêver, voyager, qui m’emmènent dans des ailleurs inconnus, étranges, étrangers, hors du temps, ou au contraire dans des paysages de notre monde qui n’existent peut-être plus, ou que je voudrais habiter toute ma vie, j’ai peut-être répondu en même temps à la première. Ma réponse peut vous paraître curieuse, puisqu’elle suggère que dans la musique je recherche quelque chose qui n’est pas dans la musique proprement dite mais quelque chose qu’elle fait naître dans ma tête. Mais n’est-ce pas pour tout le monde pareil ? Non, sans doute, car on peut aussi rechercher dans la musique l’excitation qu’elle procure au corps, le besoin de bouger, la danse, voire la marche. Pour moi c’est moins cela, même si ça arrive parfois. Mais je peux y rechercher aussi le goût du son. Le son pour le son. Aimer un son, l’écouter pour lui-même, s’en emplir et résonner avec. L’onde, la vibration, plonger dedans ou flotter dessus, nager dans des nappes d’orgue ou de violons… Autrefois j’y cherchais un medium pour crier à ma place ma douleur de vivre. Les guitares hurlaient pour moi, elles étaient ma voix, ma peine et ma rage.
Mais ça c’était autrefois.
Il m'en reste sans doute quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que recherchons-nous dans la musique?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Que recherchons-nous dans la musique?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: