Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Richard GALLIANO, né en 1950

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11087
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Richard GALLIANO, né en 1950   Jeu 20 Oct - 14:49

<< Dans mon enfance, j'ai rêvé d'être un jour concertiste. Seulement, ayant choisi très tôt l'accordéon et plus tard le bandonéon comme instruments principaux, le problème de répertoire s'est vite posé à moi. Que jouer? Bach? Bério? Scarlatti? Pourquoi pas? Cela est bien sûr possible mais jusqu'à la rencontre avec Astor Piazzolla (début des années 80) j'éprouvais un certain malaise à me situer par rapport à mon instrument. Il n'était pas question pour moi de couper les liens avec l'histoire de l'accordéon dans le monde. Le musette n'est qu'une facette, évidemment très intéressante, de la musique qui peut se jouer à l'accordéon. En observant le travail et l'oeuvre d' Astor Piazzolla, J'ai réalisé qu'il me fallait, dans un premier temps, prendre un chemin parallèle au sien. Cette démarche qui part de la musique populaire,folk, et qui va vers la musique, non pas sérieuse parce que je pense que toute bonne musique est sérieuse, mais la musique précise, orchestrée, pensée...écrite. Astor Piazzolla et moi-même ne sommes pas les seuls compositeurs à avoir fait ce choix. Bela Bartok,Manuel de Falla,Heitor Villa-Lobos l'on fait avant nous. Tout le monde sait d'ailleurs que de nombreux thèmes classiques ont été empruntés à la musique populaire chez BACH, BEETHOVEN, MOZART... Restait le problème de trouver une équipe de musiciens classiques qui puisse jouer un tango, une valse, une ballade avec swing. Dès les premières notes jouées avec "I Solisti dell'Orchestra della Toscane" j'ai tout de suite senti que ça fonctionnait. Le swing et l'émotion était au rendez-vous.>> Richard Galliano.


 Opale Concerto pour accordéon soliste et orchestre à cordes en trois mouvements est une oeuvre superbe d'un point à l'autre. Le troisième mouvement est un peu célèbre car le thème énergique de celui-ci sert de générique-début à la série française QUAI N°1.
Parmi d'autres pièces de musique plutôt courtes; San Peyre pour accordéon et orchestre à cordes, La valse à Margeaux pour accordéon et orchestre à cordes, Mélodicelli pour accordéon, piano et orchestre à cordes, mon intention s'est focalisée sur un magnifique Habanerando, une habarena pour bandonéon, harpe, piano et orchestre à cordes d'une beauté renversante.

Petite biographie:

 Richard Galliano est un compositeur et accordéoniste/bandonéoniste franco-italien né le 12 décembre 1950, à Cannes. Il débuta l'accordéon dès l'âge de quatre ans, sous l'influence de son paternel Luciano Galliano, un accordéoniste italien vivant près de Nice. Son père lui fit découvrir très tôt les joies de la musique, et plus particulièrement ceux de l'accordéon et du piano. Le jeune Gallianocontinuera de jouer de ces deux instruments avec Claude Noël. Ce dernier lui fera connaître le jazz. Ensuite, il entrera au Conservatoire de Nice, dirigé par l'organiste Pierre Cochereau, et commence le trombone à coulisse dont il obtient le premier prix d'excellence en 1969. En parallèle à ces activités, il participe à des concours internationaux d'accordéon pour lesquels il remportera:

1er Prix au Trophée Mondial de 1966 à Valencia, et l'année suivante à Calais.
1er Prix du Président de la république en 1968.

En 1992, il est nommé "musicien de jazz de l'année" par l'Académie du Jazz français et récipiendaire du Prix Django-Reinhardt.

Sa rencontre avec Astor Piazzolla au début des années 80 fut déterminante dans sa "construction" personnelle de musicien interprète et compositeur et il collabora avec de nombreux artistes tels que, pour n'en citer que quelques-uns: Ron Carter,Jan Garbarek, Chet Baker,Enrico Rava, Claude Nougaro, Michel Portal, Martial Solal, Juliette Gréco, Trilok Gurtu,Michel Petrucciani, Khalil Chahine....


Dernière édition par Icare le Sam 11 Mar - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16384
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Richard GALLIANO, né en 1950   Lun 24 Juin - 11:20

Une belle interprétation des Quatre Saisons de Vivaldi, pour accordéon et orchestre, avec un accordéon époustouflant qui imite à la perfection la partie de violon solo !
Richard Galliano dans le pur classique, très bien aussi. Le CD consacré à Nino Rota est à connaître aussi. On y trouve en bonus une propre composition de Galliano : Nino, un hommage au compositeur.



Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11087
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Richard GALLIANO, né en 1950   Lun 23 Juin - 23:04

Ce soir, je me suis réécouté trois concertos français qui me tiennent particulièrement à coeur. Le premier des trois fut l'Opale Concerto pour accordéon solo et orchestre à cordes. Si la référence à Piazzolla me semble toute tracée, que ce soit dans le premier ou le troisième mouvement, le second, plutôt lent, est d'une poétique très française, pour ne pas dire très parisienne. La partie rapide du troisième mouvement qui donne du rythme et du punch à la série policière tv Quai n°1 est vraiment sensationnelle dans sa dynamique, dans ce qu'elle extirpe de l'accordéon, tirant cet instrument généralement mal connoté vers les hauteurs du bandonéon. Une musique passionnée qui a du nerf et remue les tripes...le premier mouvement est également superbe, enlaçant de manière imagée Buenos Aires et Paris dans une même danse viscérale.  
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11087
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Richard GALLIANO, né en 1950   Sam 11 Mar - 19:11

Icare a écrit:
Ce soir, je me suis réécouté trois concertos français qui me tiennent particulièrement à coeur. Le premier des trois fut l'Opale Concerto pour accordéon solo et orchestre à cordes. Si la référence à Piazzolla me semble toute tracée, que ce soit dans le premier ou le troisième mouvement, le second, plutôt lent, est d'une poétique très française, pour ne pas dire très parisienne. La partie rapide du troisième mouvement qui donne du rythme et du punch à la série policière tv Quai n°1 est vraiment sensationnelle dans sa dynamique, dans ce qu'elle extirpe de l'accordéon, tirant cet instrument généralement mal connoté vers les hauteurs du bandonéon. Une musique passionnée qui a du nerf et remue les tripes...le premier mouvement est également superbe, enlaçant de manière imagée Buenos Aires et Paris dans une même danse viscérale.  

Réécoute aujourd'hui et plaisir identique. Je l'ai même réécouté deux fois de suite! Cette fois, parmi les autres compositions de Richard Galliano, j'ai remarqué un superbe Habanerando pour bandonéon, harpe, piano et orchestre à cordes, l'une des plus belles habanera que je connaisse avec celle de Frédéric Devreese.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16384
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Richard GALLIANO, né en 1950   Sam 27 Mai - 10:17

Cet Opale-concerto est vraiment pas mal du tout Very Happy

https://www.youtube.com/watch?v=qkFI0IzUVmo




On trouve aussi un florilège de morceaux, dont un concerto pour bandoneon et orchestre, dédiés à Piazzolla

https://www.youtube.com/watch?v=mAhebGhFCzc

Je ne sais pas, par contre, si ces morceaux sont de Piazzolla ou de Galliano lui-même
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Richard GALLIANO, né en 1950   

Revenir en haut Aller en bas
 
Richard GALLIANO, né en 1950
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: