Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Ludwig THUILLE (1861-1907)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 18303
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Ludwig THUILLE (1861-1907)   Dim 16 Oct - 13:14

Ludwig Thuille est un compositeur, pédagogue et théoricien autrichien, né Ludwig Wilhelm Andreas Maria Thuille à Bozen (Tyrol) — actuellement, Bolzano en Italie — le 30 novembre 1861, décédé à Munich (Allemagne) le 5 février 1907.

Fils d'un musicien amateur, il s'est formé initialement avec son père. En 1872, après le décès de ses parents, il se rendit à Kremsmünster pour vivre avec son oncle. Il y entra comme chanteur de l'abbaye bénédictine de la ville, où il reçut également une formation de piano, d'orgue et de violon. En 1876, il reçut le soutien financier de l'épouse du compositeur Matthäus Nagiller motivant son transfert à Innsbruck en 1877. Il y suivit des cours de Joseph Pembauer puis en 1879 de Joseph Rheinberger et Karl Bärmann au Königliche Musikschule à Munich.

Diplômé de cette Académie en 1882, il y enseigne à son tour dès l'année suivante (1883), d'abord le piano et l'harmonie, ainsi que la théorie musicale,
En 1888, il fut nommé professeur à Munich et en 1891 directeur de la chorale Liederhort. Tout au long de sa carrière d'enseignant, il a mis l'accent sur des étudiants tels que Ernest Bloch , Walter Courvoisier, Walter Braunfels, Rudi Stephan et Hermann Abendroth. En 1903, au décès de Rheinberger, il reprend sa classe de composition.

En 1902 et pour le mérite obtenu à Munich, il fut décoré, entre autres, du ' Kgl Ludwigs-Medaille für Kunst und Wissenschaft'.

En tant que compositeur, il était d'abord conservateur, proche de l'académisme de Rheinberger et admirateur du classicisme viennois. Plus tard, et grâce au contact établi avec Alexander Ritter, il a été influencé par le travail et le style de Richard Strauss qu'il a adoptés à la fin de sa carrière.

On lui doit entre autres des pièces pour piano, une sonate pour orgue, de la musique de chambre, des œuvres avec orchestre (dont un concerto pour piano et une symphonie), des musiques de scène, des pièces pour voix soliste(s) (notamment des mélodies — Lieder — avec piano) et/ou chorales, ainsi que quatre opéras (le dernier inachevé).


Œuvres


Œuvres avec orchestre

1880 : Ouverture Le Printemps (Frühlingsouvertüre) sans op. ;
1882 : Concerto pour piano en ré majeur sans op. ;
1886 : Symphonie en fa majeur sans op. ;
1893 : Fridolin, cantate pour soli, chœur d'hommes et orchestre sans op. ;
1896 : Ouverture romantique (Romantische Ouvertüre) op. 16.
1907 : Symphonischer Festmarsch, op.38 (1907) [tirée de Allegorisches Festspiel]


Musique de chambre

1878 : Quatuor à cordes n° 1 en la majeur sans op. ;
1880 : Sonate n° 1 pour violon et piano en ré mineur op. 1 ;
1880 : Sonate pour orgue en la mineur op. 2 ;
1880 : Quintette avec piano n° 1 en sol mineur sans op. ;
1881 : Quatuor à cordes n° 2 en sol majeur sans op. ;
1883 : Quatuor à cordes n° 3 en fa majeur sans op.
1885 : Trio avec piano en mi bémol majeur sans op. ;
1888 : Sextuor pour piano et vents (flûte, hautbois, clarinette, cor, basson) en fa majeur op. 6 ;
1897 : 13 Fugues pour quatuor à cordes
1901 : Quintette avec piano n° 2 en mi bémol majeur op. 20 ;
1902 : Sonate pour violoncelle et piano en ré mineur op. 22 ;
1904 : Sonate n° 2 pour violon et piano en mi mineur op. 30
1916 : Allegro giusto pour violon et piano op. 39


Piano

1883 : 3 Pièces op 3 : Ständchen-Humoreske-Capriccio I
1904 : 3 Pièces op 33 : Varfrühling-Reigen-Capriccio II
1904 : 3 Pièces op 34 : Gavotte-Auf dem See-Walzer
1905/6 : 2 pièces op 37 : Threnodie-Burla


Musiques de scène / Opéras

1897 : Theuerdank, opéra en 3 actes sans op. ;
1898 : Lobetanz, opéra en 3 actes sans op. ;
1900 : Die Tanzhexe, mélodrame dansé sans op. ;
1901 : Gugeline, opéra en 5 actes op. 18 ;
1905 : Der Heiligenschein, légende dramatique en 1 acte sans op. (inachevé, extraits orchestrés en 1910 par W. Courvoisier) ;
1906 : Allegorisches Festspiel, musique de scène sans op. ;
1907 : Epilog, musique de scène sans op.


Musique chorale

chœurs d'hommes a cappella:

12 collections, incl. Weihnacht im Walde (F. Schanz), op.14 (Zürich, 1899);
3 Soldantenlieder (from Des Knaben Wunderhorn), op.35 (Zürich, 1906)


Autres chœurs a cappella:

Russischer Vespergesang, 6 mixed vv (1893);
Abendlied, 3 female vv (Bierbaum) (Zürich, 1900);
Osterlied (A. Boettcher), 3 female/children’s vv, in C. Huber: Liederbuch, ii (1904)


Chœurs avec instruments

Fridolin (R. Kathan, after F. Schiller), Burleske, soloists, male chorus, orch, 1893;
Traumsommernacht (Bierbaum), 4 female vv, vn, harp/pf, op.25 (1902);
3 Gesänge (J. Eichendorff), 3 female vv solo/chorus, pf, op.31 (1904);
Rosenlied (Anna Ritter), 3 female vv, pf, op.29 (1904)


Dernière édition par joachim le Mar 5 Fév - 10:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
Stadler

Nombre de messages : 4218
Age : 49
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Ludwig THUILLE (1861-1907)   Dim 16 Oct - 13:40

Je me suis laissé dire que son père était ardoisier Hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21008
Age : 44
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Ludwig THUILLE (1861-1907)   Dim 16 Oct - 13:42

Il est tombé sur une "Thuille" Hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Olivier

Olivier

Nombre de messages : 799
Age : 51
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Ludwig THUILLE (1861-1907)   Dim 16 Oct - 14:11

Ci dessous, un bel ensemble en double CD de sa musique de chambre. Il contient 2 quintettes pour piano, un trio pour piano et un sextuor pour piano et quintette à vent. Hehe

La musique de chambre de Thuille sans être totallement novatrice, est cependant très agréable à découvrir et peut être considérée comme un chainon entre la musique de chambre de Brahms et celle de Schoenberg.

Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
Stadler

Nombre de messages : 4218
Age : 49
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Ludwig THUILLE (1861-1907)   Dim 16 Oct - 14:21

Cela donne envie
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 18303
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ludwig THUILLE (1861-1907)   Lun 19 Mar - 19:55

Voici un autre CD des deux quintettes (WoO en sol mineur et op 20 en mi b majeur) :




C'est curieux, mais j'y retrouve les angoisses du quintette de César Franck. Il est vrai qu'on est en plein romantisme bien que le second date de 1901 !

Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7138
Age : 76
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Ludwig THUILLE (1861-1907)   Mar 20 Mar - 10:05

on retrouve l'un des deux quintettes cités par Joachim dans ce cd Naxos et un Sextet de caractère nettement plus joyeux (sextet pour flute, hautbois, clarinette, cor , basson et piano)
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7138
Age : 76
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Ludwig THUILLE (1861-1907)   Mar 27 Nov - 23:32

son concerto pour piano vaut aussi largement le détour:



https://www.youtube.com/watch?v=Po1ei8rb2x8

je ne trouve pas sa symphonie qui complète avantageusement le cd CPO du concerto
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ludwig THUILLE (1861-1907)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ludwig THUILLE (1861-1907)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: