Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

  Peter RUZICKA, né en 1948

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin


Nombre de messages : 10031
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Peter RUZICKA, né en 1948   Sam 8 Oct - 18:35

Expression du chaos, tension dramatique qui ne baisse jamais en intensité, crispation de l'orchestre dans un contexte atonal et touffu, violon soliste virtuose et désespérément passionné ou passionnément désespéré, c'est au choix, choeur poignant et suspendu, sensation d'apocalypse,  Inseln Randlos...,concerto pour violon, choeur et orchestre de Peter Ruzicka n'est pas sans m'évoquer la musique symphonique personnelle d'Ennio Morricone. J'en adore le ton chaotique et l'intensité presque en continu, comme un suspens insoutenable maintenu en permanence avant d'évoluer dans le mystère du néant par un violon errant et toujours désespéré. Il flotte entre les sons clairsemés d'une percussion et d'une harpe, avant les explosions répétées de l'orchestre et des choeurs. Le soliste ne taira pourtant jamais sa plainte ensanglantée et cela malgré l'agressivité des dissonances et des stridences qui l'encerclent,vont et viennent de manière obsessionnelle,ponctuées par le rituel d'un tambour qui semble annoncer la mort certaine du violon solo.    

  Die Sonne Sinkt pour baryton et orchestre ne rompt pas avec cette ambiance de chaos et de tension où les dissonances sont plus agressives encore, noircissant le récit dramatique du soliste. Le style est brutal entre intensité et retenue, explosion d'une forte expressivité et éclosion de sonorités incisives des instruments à vent alors que le baryton oriente sa voix vers une certaine tristesse apaisée... à moins qu'il s'agisse de résignation, tout simplement.  

Le compositeur, chef d'orchestre et directeur de théâtre Peter Ruzicka est né en 1948. Il reçut sa formation musicale au Conservatoire de Hambourg. Après avoir étudié le droit et la musicologie à Munich, Hambourg et Berlin, il passa en 1977 une thèse de doctorat interdisciplinaire sur le thème de "l'éternel droit moral de l'auteur". Après s'être formé auprès des musiciens Hans Werner Henze et Hans Otte, il s'est peu à peu distingué comme compositeur. En 1969, il obtint le prix d'encouragement de la ville de Stuttgart pour la cantate Esta Noche. Plusieurs autres de ses compositions firent également l'objet d'une distinction: En 1970, le Quatuor à cordes ...Fragment..., lors du Concours international de composition Béla Bartok à Budapest, en 1971 la pièce pour orchestre Metastrofe lors de l'International Rostrum of Composers à Paris, et en 1972 In processo di tempo... lors du Concours international de composition Gaudeamus aux Pays-Bas.


Dernière édition par Icare le Jeu 22 Sep - 11:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10031
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Peter RUZICKA, né en 1948   Sam 8 Oct - 19:25


....suite de la biographie...En 1972, Peter Ruzicka se vit offrir la bourse Bach de la Ville hanséatique libre de Hambourg. Il est membre de l'Académie bavaroise des Beaux-Arts de Hambourg depuis 1987. En 199O, Ruzicka a été nommé professeur à l'Ecole Supérieure de musique et de théâtre de Hambourg. En 1979, il avait été désigné au poste de directeur du Radio-Symphonie-Orchester de Berlin. De 1988 à 1997, il fut le directeur du Staatsoper de Hambourg. En 1996, il remplaça Hans Werner Henze aux fonctions de directeur artistique de la Biennale de Munich; en 1997, il fut de surcroît nommé conseiller artistique au Royal Concert- gebouw orchester d'Amsterdam.

Peter Ruzicka a surtout composé des pièces pour orchestre, des oeuvres avec voix chantée et de la musique de chambre. Il est également chef d'orchestre et il a notamment dirigé, tant pour des compositions de sa plume que pour des oeuvres d'autres auteurs, le "deutsches symphonie-Orchester de Berlin (avec lequel il enregistra des oeuvres de Mahler, Pettersson et Schreker).
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10031
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Peter RUZICKA, né en 1948   Lun 24 Nov - 19:51

<<Expression du chaos, tension dramatique qui ne baisse jamais en intensité, crispation de l'orchestre dans un contexte atonal et touffu, violon soliste virtuose et désespérément passionné ou passionnément désespéré, c'est au choix, choeur poignant et suspendu, sensation d'apocalypse, Inseln Randlos...,concerto pour violon, choeur et orchestre de Peter Ruzicka n'est pas sans m'évoquer la musique symphonique personnelle d'Ennio Morricone. J'en adore le ton chaotique et l'intensité presque en continu, comme un suspens insoutenable maintenu en permanence avant d'évoluer dans le mystère du néant par un violon errant et toujours désespéré. Il flotte entre les sons clairsemés d'une percussion et d'une harpe, avant les explosions répétées de l'orchestre et des choeurs. Le soliste ne taira pourtant jamais sa plainte ensanglantée et cela malgré l'agressivité des dissonances et des stridences qui l'encerclent,vont et viennent de manière obsessionnelle,ponctuées par le rituel d'un tambour qui semble annoncer la mort certaine du violon solo>>

C'est moderne et sans grande concession, mais il y a cette tension dramatique, ce violon errant et désespéré, ce sentiment de chaos sans la lueur d'espoir qui viendrait éclairer le concerto d'un rai lumineux. L'oeuvre est sombre, impitoyable, juste les choeurs qui l'humanisent par l'endroit, lui apporte une vague dimension religieuse.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15570
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Peter RUZICKA, né en 1948   Lun 24 Nov - 20:03

... manque un catalogue digne de ce nom Wink


Oeuvres pour la scène

Celan, Musiktheater in sieben Entwürfen (1998–1999)
Hölderlin, Eine Expedition (2007)


Orchestre

Metamorphosen über ein Klangfeld von Joseph Haydn for Large Orchestra (1990)
"... das Gesegnete, das Verfluchte ...", 4 Orchestra Sketches (1991)
Tallis (1993)
Nachtstück (1997)
"... Vorgefühle ..." (1998)
Nachklang (1999)
Memorial (2001)
Affluence (2003)
"... ins Offene ...", Music for 22 Strings (2005–2006)
Vorecho, 8 Rudiments (2005)
Maelstrom (2007)
"...Zurücknehmen..." (2009)
Mahler - Bild for orchestra (2010)
" Trans" for chamber ensemble (2010)
Clouds for orchestra an d string quartet (2012/13)
"Zwei Übermalungen (Über Unstern, R.W.") (2010-2012)


Concertante

"...den Impuls zum Weitersprechen erst empfinge...", Music for Viola and Orchestra (1981)
"...Inseln, randlos ..." for Violin, Chamber Chorus and Orchestra (1994–1995)
Erinnerung for Clarinet and Orchestra (2001)
...Über die Grenze for Cello and Chamber Orchestra (2009)
Aulodie“ (2011), Musik für Oboe und Orchester
. Spiral" for horn quartet and orchestra (2013)


Musique de chambre

... über ein Verschwinden, String Quartet No.3 (1992)
"... sich verlierend" for String Quartet and Narrator (1996)
Tombeau for Flute (Alto Flute, Bass Flute) and String Quartet (2000)
Sturz for String Quartet (2004)
Nachschrift, 3 Pieces for Cello and Piano (2008)
Erinnerung und Vergessen, String Quartet No.6 with Soprano (2008)
...Je weiter ich komme...“, Hommage für Kammerensemble (2011)
Drei Stücke“ für Klarinette solo (2012)


Musique vocale

Acht Gesänge nach Fragmenten von Nietzsche (8 Songs after Fragments of Nietzsche) for Mezzo-Soprano (or Baritone) and Piano (1992)
Die Sonne sinkt, 8 Songs after Fragments of Nietzsche for Baritone (or Mezzo-soprano) and Orchestra (1997-2000)
Recherche (-im Innersten) for Chorus and Orchestra (1998)
Celan Symphonie for Baritone, Mezzo-Soprano and Orchestra (2002)
"... und möchtet Ihr an mich die Hände legen ...", 5 Fragments by Hölderlin for Baritone and Piano (2006–2007)


Piano

Parergon, 7 Sketches to Hölderlin (2006)
Five Scenes for Piano (2009)
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10031
Age : 52
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Peter RUZICKA, né en 1948   Jeu 22 Sep - 12:14

Parmi ce que je connais de Peter Ruzicka, Inseln, Randlos... pour violon (Christian Tetzlaff), choeur de chambre et orchestre (1995) et Die Sonne Sinkt pour baryton (Andreas Schmidt) et orchestre (1997) sont les deux oeuvres qui me touchent le plus. Le concerto pour violon me fascine carrément de la première note à la dernière; dire qu'il commence comme il finit, en douceur, sur presque rien, et qu'entre le début et la fin c'est un volcan en éruption, une tension dramatique constante et impitoyable. Gestalt und Abbruch - Sieben Fragmente für Stimmen pour choeur à cappella (1979) a un côté mystérieux et étrange, avec des moments où il ne se passe pas grand chose et des moments plus intenses qui récupèrent provisoirement mon attention. C'est un peu la même chose avec Vorgefühle... pour orchestre (1998) avec son concept répété d'explosions orchestrales s'appuyant sur un même motif et de replis systématiques plaçant l'auditeur dans une position d'attente. Au final, ce n'est pas très passionnant, en tout cas pour moi qui préfère me référer aux deux premières oeuvres citées, notamment Inseln, Randlos... développant avec art une expression contemporaine virtuose et emplie de turbulences qui, à mon oreille, fonctionne à merveille.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peter RUZICKA, né en 1948   Aujourd'hui à 0:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Peter RUZICKA, né en 1948
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: