Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Viktor Ullmann : Der Kaiser von Atlantis (1943)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15591
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Viktor Ullmann : Der Kaiser von Atlantis (1943)   Lun 26 Sep - 10:18

Viktor ULLMAN (1898 - 1944)


par Benoit van Langenhove

Drame en un acte
Titre complet : Der Kaiser von Atlantis oder Die Todverweigerung
Titre français : L'Empereur d'Atlantis ou Le Refus de mourir
Livret de Petr Kien
Composition : 1943
Création : Amsterdam, Bellevue-Theater, le 16 décembre 1975


L'oeuvre

Der Kaiser von Atlantis est un opéra conçu durant la Seconde Guerre mondiale par Viktor Ullman, un compositeur juif élève d'Arnold Schoenberg, derrière les barbelés du camp de transit de Theresienstadt (Terezin) près de Prague. Dans ce camp de concentration, les nazis avaient rassemblé un nombre élevé de musiciens, permettant la création d'une vie musicale de très haute qualité. Vitrine « idéale » et savamment organisée, ce camp fut même l'objet d'un film de propagande censé défendre et illustrer le bon traitement de la population juive. Terezin fut le lieu d'une effervescence artistique véritablement phénoménale.

Même si elle est censée se dérouler dans une contrée légendaire, Der Kaiser von Atlantis est une fable qui se déroule dans un univers chaotique et qui doit être entendue dans son rapport avec l'actualité. Le livret de Petr Kien, autre déporté, ne cesse de faire des allusions aux événements du régime hitlérien sous l'apparence d'un conte de fée et du rêve.

Situé quelque part entre opéra à numéro et cabaret, Der Kaiser von Atlantis vise à l'essentiel. Une musique grinçante s'articule sur de nombreux récitatifs; le style oscille entre Mahler et Weill en passant par la polyphonie et le jazz, soulignant avec fluidité un livret qui tient à la fois du conte philosophique, du pamphlet surréaliste et du théâtre de tréteaux. Calqué sur le modèle des formations de l'École de Vienne, l'effectif réuni par Ullmann, dicté, on s'en doute, par les circonstances, réclame treize instruments, dont trois claviers (piano, orgue, clavecin) et quelques instruments extraordinaires (banjo, saxophone) qui trahissent une seconde influence, celle de Kurt Weill. L'opéra utilise quelques citations, dont le sens ne pouvait échapper au public : le Deutschland über alles exposé en mode mineur quand le Tambour proclame les conquêtes sans fin de l'empereur, le thème du choral luthérien Ein feste Burg dans l'hymne final sous les mots Komm Tod, du unser werter Gast et le thème récurant du Hallo, hallo du Haut-parleur est une citation de la Symphonie Asraël de Josek Suk faisant référence à l'Ange de la mort.

L'oeuvre fut longuement répétée au camp de concentration, avant d'être interdite avant sa création. Viktor Ullman et Petr Kien meurent dans la chambre à gaz d'Auschwitz le 18 octobre 1944.


Distribution


L'empereur Overall - baryton
Le haut-parleur - baryton
Un soldat - ténor
Bubikopf, un soldat - soprano
La mort - basse
Arlequin - ténor
Le tambour - mezzo-soprano


Livret

Harlekin (la Vie) et la Mort désespèrent de l'époque qui ne les respecte plus. L'Empereur d'Atlantis déclare une guerre totale entre ses sujets. Furieuse, la Mort brise sa faux: les hommes ne pourront plus mourir. L'Empereur fait annoncer à ses sujets qu'ils lui doivent l'immortalité. La Mort propose de délivrer le peuple si l'Empereur consent à mourir le premier.


Discographie

Les deux versions existantes du Kaiser von Atlantis ont choisi des options assez différentes. Lothar Zagrossek (EU4940) utilise une version arrangée, l'orchestre est étoffé, les chanteurs sont des habitués des grandes scènes internationales. Alexander Drcar (EU4941) utilise le manuscrit et retourne à l'instrumentation originale, à savoir un seul instrument par partie. La troupe de jeunes chanteurs est peut-être moins aguerrie vocalement, mais elle a eu l'occasion de peaufiner son travail dramatique au cours de représentations en Autriche.


Source : http://www.lamediatheque.be/travers_sons/op_ull01.htm



Revenir en haut Aller en bas
 
Viktor Ullmann : Der Kaiser von Atlantis (1943)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: L'opéra, les ballets et le chant-
Sauter vers: