Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Alexei Verstovski (1799-1862)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin


Nombre de messages : 15592
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Alexei Verstovski (1799-1862)   Mer 21 Sep - 9:10

Alexeï Nikolaïevitch Verstovski, né le 18 février (1er mars) 1799 au domaine de Seliviorstovo, dans le gouvernement de Tambov et mort le 5 (17) novembre 1862 à Moscou, est un compositeur et dramaturge russe.


Le père du compositeur est lui-même le fils illégitime du général Seliviorstov et reçoit donc à la naissance un nom dérivé de celui de son père (de Seliviostr, dérivé de Sylvestre ou Silvestrus). À l'âge de dix ans, le jeune Alexis se produit en concert à Oufa et à dix-sept ans se rend à Saint-Pétersbourg pour mieux étudier le piano (avec Daniel Steibelt et John Field), mais aussi le violon avec Louis Maurer, le chant et la composition.

Il habite à Moscou à partir de 1823 et devient deux ans plus tard inspecteur de musique, puis inspecteur du répertoire des théâtres impériaux de Moscou (1830). Il est à la direction des finances des théâtres impériaux de Moscou de 1848 à 1860.

Le théâtre Bolchoï a inauguré sa scène avec son opéra (écrit avec Alexandre Aliabiev) Le Triomphe des muses, en 1825.

Verstovski est enterré au cimetière Vagankovo de Moscou.


Œuvre

Verstovski est l'auteur de spectacles musicaux, d'opéras, d'opéra-vaudevilles et de ballades. Il est pendant trente-cinq ans au service des théâtres impériaux de Moscou et cette période est qualifiée parfois d' époque verstovskienne. Le théâtre Maly inaugure sa scène avec sa pièce Lili de Narbonne, le 14 octobre 1824. Il compose six opéras, comme Pan Twardowcki (1828), ou Vadim, ou le réveil des douze vierges dormantes (1832). On peut retenir La Tombe d'Askold (1835) d'après le roman éponyme de Michel Zagoskine qui eut un grand succès.

Il a écrit aussi une trentaine d'opéras dans le style vaudeville, comme Le Perroquet de grand-mère (1819), Qui est le frère, qui est la sœur, ou de tromperie en tromperie (1824, livret de Griboïedov et Wiazemsky) Deux billets, ou innocents coupables avec Alexandre Aliabiev (1827, livret de Pissarev), etc...

Il excellait aussi dans les romances à la mode, certaines sur des vers de Pouchkine, comme Romance tsigane, interprétée par Pauline Viardot et composa des cantates, de la musique de chœur liturgique, ainsi que des ballades (souvent appelées par lui cantates dramatiques), ce qui était nouveau pour la musique russe de l'époque. C'était en général une œuvre pour voix accompagnée d'un seul instrument. Ses plus connues sont Le Châle noir (sur des vers de Pouchkine), Le Pauvre chanteur, La Revue de nuit (sur des vers de Joukovski), ou Les Trois chansons du scalde.

Son rival de l'époque était Glinka.


Opéras

Pan Tvardovski (en russe: Пан Твардовский, livret de Mikhaïl Zagoskine, 1828);
Vadim, ou le réveil des douze jeunes filles endormies (Вадим, или пробуждение двенадцати спящих дев - Vadim, ili probuzhdenie dvenadtsati spyashchikh dev, après Vassili Joukovski, 1832)
Le Tombeau d'Askold, Аскольдова могила - Askol'dova Mogila, 1835)
Envie de domicile (Тоска по родине - Toska PO Rodine, 1839)
Rêve d'un jour ou de la vallée de Churova (Сон наяву, или Чурова долина - Fils nayavu ou Churova dolina, 1844)
Gromoboy (Громобой, après Joukovski, composée 1854, mise en scène 1857)


Opéras-vaudevilles (plus de 30) dont:

Le Seigneur Sentimental dans le Village de la Steppe (pour le texte traduit du français par Verstovsky, 1817)
Le Perroquet de Grand-mère (Бабушкины попугаи - Babushkiny popugai, le texte traduit du français par NI Khmelnitski, 1819)
La Maison de fous, ou étrange mariage (pour le texte traduit du français par Verstovsky, 1822),
Qui est un frère, qui est une soeur, ou une tromperie après une tromperie (texte écrit en collaboration avec Alexandre Griboïedov, 1824)


Musique au Théâtre dramatique

Cantates incluant la Fête de Pierre le Grand (après Pouchkine)
Chorus
Chansons, Romances et Ballades dont le célèbre le châle noir ou chant moldave (le poème d'Alexandre Pouchkine)

Musique pour piano, etc
Revenir en haut Aller en bas
vincent.piot



Nombre de messages : 303
Age : 40
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Alexei Verstovski (1799-1862)   Mar 20 Sep - 12:10

Une photo du compositeur :


Voici le tombeau d'Askold, son oeuvre phare :

https://youtu.be/0wMo9WuFZsw
Revenir en haut Aller en bas
 
Alexei Verstovski (1799-1862)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: