Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 I puritani

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: I puritani   Mer 8 Nov - 1:09

I puritani est un mélodrame en 3 actes de Vincenzo Bellini sur un livret de Carlo Pepoli, basé sur un drame historique de Jacques d'Ancelot et Boniface Saintine, Têtes rondes et Cavaliers. La première représentation eut lieu au Théâtre-Italien de Paris le 24 janvier 1835, où il reçut un accueil tromphal.

Personnages:

Arturo (ténor)
Elvira (soprano - mezzo-soprano dans la version napolitaine)
Riccardo (baryton - ténor dans la version napolitaine)
Giorgio (basse)
Enrichetta (mezzo-soprano)
Gualtiero Valton (basse)
Bruno (ténor)

Bellini composa son dernier opéra en neuf mois, d'avril 1834 à janvier 1835 : une gestation extraordinairement longue pour l'époque. Durant cette période, la dramaturgie subit des transformations radicales, et le compositeur guida pas à pas le travail de l'inexpérimenté librettiste.
Initialement structuré en deux actes, l'opéra fut subdivisé en trois actes peu avant la première représentation. À cette occasion, sur les conseils de Rossini, Bellini ajouta un duo entre Giorgio et Riccardo, comme final du nouveau second acte en remplacement d'un court récitatif.

À la veille de la première représentation, la longueur excessive du spectacle imposa la coupure de 3 grands airs, aujourd'hui souvent repris à l'occasion d'une nouvelle mise en scène :

Le trio entre Arturo, Riccardo et Enrichetta (acte I) Se il destino a te m'invola

Le duo entre Arturo et Elvira (acte III) Da quel dì ch'io ti mirai

L'air final (acte III) Ah! sento o mio bell'angelo

La version napolitaine

Il existe une version alternative, composée pour Maria Malibran et destinée au Teatro San Carlo de Naples, dans lequel, outre l'absence du duo entre Giorgio et Riccardo, présente plusieurs différences mineures, particulièrement dans la tonalité et dans les lignes mélodiques, dues à la différence de la distribution des rôles avec Elvira mezzo-soprano et Riccardo ténor. Cette version ne fut jamais montée dans le cours de l'Ottocento, mais ne fut représentée que le 2 avril 1986, au Teatro Petruzzelli de Bari.

L'action se déroule près de Plymouth, en Angleterre au cours du XVIIe siècle, à l'époque d'Oliver Cromwell. L'histoire d'amour se noue lors d'une rencontre entre ennemis politiques, un partisan des Puritani et celui des Stuart, après la décapitation du roi Charles Ier.

Acte I

La forteresse de Plymouth : la nouvelle que Elvira Valton va épouser Arturo Talbo attriste sir Riccardo Forth, à qui Gualtiero Valton avait un temps promis la main de sa fille.

Alors que tout est prêt pour la cérémonie, Arturo, partisan des Stuart, reconnaît dans une mystérieuse prisonnière la reine déchue, Henriette de France (Marie Henriette de Bourbon), qu'il doit accompagner au tribunal.
En la faisant passer pour son épouse grâce à un voile qu'Elvira, par jeu, lui a posé sur la tête, Arturo réussit à sauter le mur avec la prisonnière. Avant de s'enfuir, le couple tombe sur Riccardo, qui les laisse partir, bien heureux de se libérer de son rival.

À la nouvelle que son promis s'est enfui avec une dame, Elvira tombe folle.

Acte II

Dans une salle du château, le bon oncle Giorgio raconte avec douleur à l'assistance la folie d'Elvira. Peu après la jeune fille paraît, délirante et réclamant son aimé, Arturo.

Giorgio tente de convaincre Riccardo de ne pas traduire le rival devaant le tribunal, puisqu'il n'est pas le seul responsable de la fuite de Enrichetta.

L'occasion de la capitulation des contes sera plutôt la bataille imminente entre Puritain et Stuarts.

Acte III

La scène se déroule dans un jardin empli de bosquets, proche de la maison d'Elvira. Sous un ouragan épouvantable, le fugitif Arturo, traqué par les soldats puritains, tente de rejoindre la maison de son aimée, de laquelle il entend la voix lointaine entoner leur chant d'amour.

Arturo lui répond avec la même mélodie, et finalement Elvira le reconnaît et le rejoint. L'émotion est telle qu'elle fait vaciller la raison. Mais la paix est de courte durée : l'armée fait irruption, interrompt et encercle les deux amoureux.

Pour Arturo, la condamnation à mort a déjà été prononcée, quand une sonnerie de trompettes annonce la défaite définitive des Stuart.
Pour célébrer la victoire, Cromwell prononce une amnistie : les tribulations d'Arturo et d'Elvira sont enfin terminées.

Grands airs

Ah, per sempre io ti perdei, cavatine Riccardo (acte I)
A te, o cara, cavatine Arturo (acte I)
Son Vergin Vezzosa, cavatine Elvira (acte I)
Ah, vieni al tempio, chœurs (acte I)
Cinta di fiori, romance Giorgio (acte II)
Qui la voce sua soave, aria Elvira (acte II)
Suoni la tromba, e intrepido, cabaletta duo entre Giorgio et Riccardo (acte II)
Corre a valle, corre a monte, chanson Arturo (acte III)
Credeasi, misera, chœurs (acte III)
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: I puritani   Lun 12 Fév - 15:07

Cette oeuvre est très peu donnée que ce soit en version de concert ou en version scénique. C'est d'autant plus regrettable que Bellini a composé la un petit bijou. La version de référence a été enregistrée en 1973 avec un quator magique Joan Sutherland, Lucianno Pavarotti, Piero Cappucilli et Nicolaï Ghiaurov sous la direction de Richard Bonynges.

I Puritani sera donné en version concert à Bruxelles en Mai prochain avec un cast italien :

Chef d'orchestre
Maurizio Benini

Chef de choeur
Piers Maxim

Lord Gualtiero Valton
Riccardo Ferrari

Sir Giorgio Valton
Michele Pertusi

Lord Arturo Talbo
Antonio Siragusa

Sir Riccardo Forth
Stefano Antonucci

Sir Bruno Robertson
Cristiano Crémonini

Enrichetta di Francia
Gabriella Colecchia

Elvira
Désirée Rancatore
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
joachim
Admin


Nombre de messages : 15567
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: I puritani   Lun 12 Fév - 15:18

Mon préféré parmi les opéras de Bellini Very Happy

J'adore en particulier le "Suoni la tromba", cette marche, reprise par Liszt dans l' Hexameron.
Revenir en haut Aller en bas
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: I puritani   Lun 12 Fév - 15:37

joachim a écrit:
Mon préféré parmi les opéras de Bellini Very Happy

J'adore en particulier le "Suoni la tromba", cette marche, reprise par Liszt dans l' Hexameron.

Ce duo pour deux voix de basses est une petite merveille. De tels duos devraient être plus nombreux.
Quelques duos à retenir pour son interprétation : Ramey/Hampson; Ghiaurov/Cappucilli; C.Alvarez/Pertusi.
Je ne manquerai pas de vous donner un compte rendu dès mon retour de Bruxelles (et quand je serai redescendue de mon petit nuage)
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: I puritani   Jeu 29 Mar - 19:33

Citation :
Suoni la tromba, e intrepido, cabaletta duo entre Giorgio et Riccardo (acte II)

cette cabalette pour deux voix de basses est intégrée au très beau duo "il rival salvar tu deî, il rival salvar tu puoi" et dure en totalité 12 à 14 mn selon le tempo adopté par le chef.


Dernière édition par le Dim 15 Juil - 15:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5597
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: I puritani   Jeu 12 Juil - 23:58

Merveilleux opéra de Bellini et pourtant pas des plus connus, sans doute parce que peu souvent mis à l'affiche.
J'ai eu la chance de le voir à Liège en 2002, défendu par de très bons interprètes dont Marcel Laho, ténor belge et Stefania Bonfadelli. Il avait d'ailleurs été retransmis à la télévision.
L'enregistrement cité par Calbo est fabuleux ; le livret signale que "Lors des premières représentations, le public ne manquait pas de bisser "Son vergin vezzosa" et "Suoni la tomba", ce qui allongea la durée de l'opéra dont le succès contraignit Bellini à procéder à des coupures. Il dut sacrifier une demi-heure ..."
Fameux exploit que de bisser un air comme "Suoni la tomba" !
Je ne connais pas les duos cités, mais j'aimerais bien les découvrir ...
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: I puritani   Ven 13 Juil - 0:22

Bel Canto a écrit:
Merveilleux opéra de Bellini et pourtant pas des plus connus, sans doute parce que peu souvent mis à l'affiche.
J'ai eu la chance de le voir à Liège en 2002, défendu par de très bons interprètes dont Marcel Laho, ténor belge et Stefania Bonfadelli. Il avait d'ailleurs été retransmis à la télévision.
L'enregistrement cité par Calbo est fabuleux ; le livret signale que "Lors des premières représentations, le public ne manquait pas de bisser "Son vergin vezzosa" et "Suoni la tomba", ce qui allongea la durée de l'opéra dont le succès contraignit Bellini à procéder à des coupures. Il dut sacrifier une demi-heure ..."
Fameux exploit que de bisser un air comme "Suoni la tomba" !
Je ne connais pas les duos cités, mais j'aimerais bien les découvrir ...

Il y a déjà le duo Ghiaurov Capuccilli qui est, je crois, LA référence. Tu peux aussi écouter la version Pertusi/C.Alvarez (enregistré pour la collection jungen stimmen der oper dans le récital de jeunesse de Pertusi qui date de 1995), il existe aussi une version Ramey/Hampson qui est aussi très belle ("No ténors allowed" qui ne contient que des duos pour basse et baryton). Par contre tu devras attendre demain au plus tard ce week-end parce que la j'ai la flemme de chercher les références de ces deux CDs. Fin Mai j'ai pu voir une très belle version du duo "il rival salvar tu puoi...Suoni la tromba intrepida" mais malheureusement le chef a mis tellement d'enthousiasme à diriger que la fin du duo a été couverte par l'orchestre.
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5597
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: I puritani   Ven 13 Juil - 0:32

Merci pour votre réponse.
Je possède l'enregistrement avec Sutherland, Pavarotti, Cappuccilli et Ghiaurov ... ainsi que le CD "No Ténors Allowed", que je vais m'empresser de réécouter ! Embarassed
Par contre, quand vous avez le temps, je suis intéressée de connaître la référence du duo Pertusi/Alvarez ; il doit être plus récent car si je connais Pertusi qui a vos faveurs, je crois (et je comprends très bien, j'aime beaucoup aussi !), j'ai beaucoup entendu parler d'Alvarez mais je ne l'ai jamais écouté.
Quel dommage, le chef qui couvre les voix !
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: I puritani   Ven 13 Juil - 0:44

Bel Canto a écrit:
Merci pour votre réponse.
Je possède l'enregistrement avec Sutherland, Pavarotti, Cappuccilli et Ghiaurov ... ainsi que le CD "No Ténors Allowed", que je vais m'empresser de réécouter ! Embarassed
Par contre, quand vous avez le temps, je suis intéressée de connaître la référence du duo Petrusi/Alvarez ; il doit être plus récent car si je connais Petrusi qui a vos faveurs, je crois (et je comprends très bien, j'aime beaucoup aussi !), j'ai beaucoup entendu parler d'Alvarez mais je ne l'ai jamais écouté.
Quel dommage, le chef qui couvre les voix !

Le duo Pertusi/Alvarez date de 1995 et il est de toute beauté car ces deux voix se "marient" très bien. Quant à Carlos Alvarez (je précise, car il éxiste aussi un Marcelo Alvarez qui est lui ténor et qui est je crois argentin) les enreistrements ne manquent pas, je ressortirai d'ailleurs sa discographie d'ici à la fin de la semaine. Concernant Pertusi, j'ai mis sa bio et une discographie sélective ici :

http://musiqueclassique.forumpro.fr/La-musique-c2/Les-interpretes-f17/Michele-Pertusi-t274.htm?highlight=Michele+Pertusi

Pour finir avec les Puritains voici la critique que j'ai faite au lendemain du concert bruxellois en Mai dernier :

http://musiqueclassique.forumpro.fr/Informations-musicales-c3/Concerts-informations-musicales-diverses-f8/I-Puritani-Bruxelles-Mai-2007-t2443.htm?highlight=I+Puritani
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: I puritani   Ven 13 Juil - 9:39

Bel canto, voici les références du CD de Michele Pertusi ou est gravé le duo des puritains avec Carlos Alvarez.

Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5597
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: I puritani   Dim 15 Juil - 13:46

Merci pour tous ces renseignements Calbo.
J'ai effectivement confondu Carlos Alvarez (je ne connais pas d'ailleurs) et Marcelo Alvarez qui est effectivement ténor et n'aurait pu chanter ce duo de basse/baryton !
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: I puritani   Dim 15 Juil - 14:43

Bel Canto a écrit:
Merci pour tous ces renseignements Calbo.
J'ai effectivement confondu Carlos Alvarez (je ne connais pas d'ailleurs) et Marcelo Alvarez qui est effectivement ténor et n'aurait pu chanter ce duo de basse/baryton !

C'est pour cela que je précise toujours car il est aisé de faire la confusion. D'ailleurs, Carlos Alvarez a bien dit dans une interview qu'il n'y avait aucun lien de parenté entre eux. Le baryton est espagnol (de Malaga) alors que le ténor est, si ma mémoire est bonne, argentin.
Pour finir avec Carlos Alvarez, il fut un très beau Simon Boccanégra à l'Opéra de Paris en 2006 malgré la mise en scène véritablement horrifique de Johan Simmons.
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: I puritani   Mer 19 Sep - 20:54

Aujourd'hui je me suis acheté la version avec cette distribution:

Lord Gualtiero Valton: Gian Carlo Luccardi
Elvira: Joan Sutherland
Sir Giorgio: Nicolai Ghiaurov
Lord Arturo Talbo: Luciano Pavarotti
Sir Rioccardo Forth: Piero Cappucilli
Sir Bruno Roberton: Renato Cazzaniga
ENrichetta di Francia: Anita Caminada

Orchestre: Royal Opera House ( Covent Garden )
Chef: Richard Bonynge



Dernière édition par le Jeu 20 Sep - 23:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: I puritani   Mer 19 Sep - 22:03

Snoopy a écrit:
Aujourd'hui je me suis acheté la version avec cette distribution:

Lord Gualtiero Valton: Gian Carlo Luccardi
Elvira: Joan Sutherland
Sir Giorgio: Nicolai Ghiaurov
Lord Arturo Talbo: Luciano Pavarotti
Sir Rioccardo Forth: Piero Cappucilli
Sir Bruno Roberton: Renato Cazzaniga
ENrichetta di Francia: Anita Caminada

Orchestre: Royal Opera House ( Covent Garden )
Chef: Richard Bonynge

Tu viens d'acheter la version de référence snoopy. Je te souhaite une bonne écoute
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: I puritani   Mer 19 Sep - 22:07

J'ai reçu et écouté dans la foulée cette version de I Puritani Samedi dernier



Je ne connaissais pas du tout Stéfano Secco, que j'avais découvert dans la mise en scène horrifique de Simon Boccanégra à l'Opéra de Paris, dans Bellini et c'est une révélation : son Arturo est remarquble sur toute la tessiture du rôle et l'investissement scénique est total (eh oui même au CD on peut deviner cela). Je découvre Stéfania Bonfadelli et je suis séduite par son Elvira tant sur le plan vocal qu'au niveau scénique. Vocalement c'est très beau et les aigus sont bien la dans tout leur éclat; quel agrèable changement par rapport à l'Elvira de Sumi Jo à Bruxelles en Mai dernier. La scène de la folie est de toute beauté, et l'on perçoit bien la détresse de la pauvre Elvira qui se croit abandonnée. Vladimir Chernov que j'avais découvert lors d'une rediffusion d'Eugène Onéguine est certes un beau Riccardo mais malheureusement il chute gravement sur le duo avec Giorgio ou la voix est trop claire, forçée et les aigus tendus et sans éclat; c'est d'autant plus dommage que le reste est fort joli. Monsieur Pertusi : c'est sans aucun doute LE Giorgio de sa génération, je le retrouve tel que je l'avais vu à Bruxelles c'est à dire impeccable dans tous les domaines. Des quatre grands rôle de l'opéra c'est lui qui a le plus de charisme. Pour les rôle secondaires à présent; Mario Bolognesi est un beau Bruno doté d'une fort belle voix de ténor, le baryton Angélo Nardinocchi est un Gualtiero Valton tout à fait honorable qu l'on écouterait volontiers plus longtemps. Annamaria Popescu est une Enrichetta honnête mais je lui préfère quand même Gabriella Colecchia entendue à Bruxelles. La direction de Gustav Kuhn est correcte mais par trop inégale surtout à l'éxécution de la très courte sinfonia d'ouverture
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: I puritani   Mer 19 Sep - 22:08

calbo a écrit:


Tu viens d'acheter la version de référence snoopy. Je te souhaite une bonne écoute

BEn cool alors! Tu me fais plaisir en me disant cela I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: I puritani   Jeu 20 Sep - 21:35

Rien à redire, c'est ( trop ) homogène, tous d'un excellent niveau, belles voix,etc...Mais j'ai pas plus accroché que ça. Ca reste "standard" dans le sens ou sa manque de "fantaisie" ( selon mes goûts qui n'engagent que moi ) et que personne ne se "démarque" dans son rôle. Du moins c'est l'impression que j'en ai malgré de beaux moments musicaux.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5597
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: I puritani   Jeu 20 Sep - 23:48

Snoopy a écrit:
Rien à redire, c'est ( trop ) homogène, tous d'un excellent niveau, belles voix,etc...Mais j'ai pas plus accroché que ça. Ca reste "standard" dans le sens ou sa manque de "fantaisie" ( selon mes goûts qui n'engagent que moi ) et que personne ne se "démarque" dans son rôle. Du moins c'est l'impression que j'en ai malgré de beaux moments musicaux.

C'est du bel canto !!! Very Happy
On ne peut pas dire que Bellini était un "fantaisiste" en effet. Laughing
Cependant cet opéra, s'il est vrai qu'il manque peut-être de reliefs, reste un de mes préférés. Maintenant, j'avoue que dans le bel canto, c'est à Donizetti que je reviens souvent. I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: I puritani   Ven 21 Sep - 7:53

Bel Canto a écrit:
'il est vrai qu'il manque peut-être de reliefs,

C'est ce que je voulais dire en effet! Merci. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
shanessean



Nombre de messages : 842
Age : 80
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: I puritani   Mar 8 Sep - 18:56

Moi j'ai la version de 1953, "remasterisée" en 1997 par EMI, avec Maria Callas, Guiseppe di Stephano et Rolando Panerai, l'orchestre de la Scala dirigé par Tullio Serafin.

Je trouve cette version remarquable. Bien sûr le duo que vous citez est formidable. C'est drôle, il me rapelle une chanson avec des paroles de corps de garde !!! Mais chut....c'est un souvenir de ma jeunesse peu studieuse. Il y a aussi un magnifique duo dans Don Carlos de Verdi. Pour moi, Bellini est le plus mélodieux compositeur du bel canto. Tout coule comme de l'eau dans les mains. Lorsque je l'ai vu il y a une 20aine d'année, je dois dire que ce fut la première fois où mon attention fut continue, tellement j'étais sous le charme. Dans d'autres op.ras, parfois mon esprit s'évade.... Mais pas là.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5597
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: I puritani   Mar 8 Sep - 19:20

Je trouve que l'adjectif "mélodieux" est tout à fait à propos pour Bellini.
Dans les belcantistes, c'est sans doute celui qui a écrit les plus belles musiques ; je m'en faisais encore la réflexion en écoutant hier "I Capuleti e i Montecchi".
Cependant, côté 'profondeur des personnages ou de l'action', je préfère Donizetti dont je ne me lasse jamais et que je peux écouter en boucle sans m'évader comme tu dis. Mais c'est vraiment question de goût, de personnalité ...
Reste Rossini pour le côté couleurs et feu d'artifice !!! J'aime beaucoup aussi.


Dernière édition par Bel Canto le Mer 9 Sep - 15:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
shanessean



Nombre de messages : 842
Age : 80
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: I puritani   Mer 9 Sep - 15:04

Tout-à-fait d'accord avec Bel Canto. De plus j'aime aussi énormément "I Capuleti e i Montecchi".
Mais c'est aussi vrai que Donizetti va plus loin est surtout est plus varié. Peut-être que si Bellini avec vécu plus longtemps il y serait parvenu, chi lo sà?
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5597
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: I puritani   Mer 29 Aoû - 17:21



DVD en suite des représentations à Bologne en 2009.

Distribution :

Elvira - Nino Machaidze
Arturo Talbot - Juan Diego Flórez
Sir Riccardo Forth - Gabriele Viviani
Sir Giorgio - Ildebrando d' Arcangelo
Enrichetta di Francia - Nadia Pirazzini
Sir Bruno Robertson - Gianluca Floris
Lord Gualtiero Valton - Ugo Guagliardo

Conductor - Michele Mariotti
Orchestra - Teatro Comunale di Bologna
Chorus - Teatro Comunale di Bologna

J'ai lu beaucoup de choses négatives sur cette version mais personnellement j'ai vraiment beaucoup apprécié !

Une des critiques avec laquelle je suis tout à fait d'accord concerne la mise en scène de Pier'Alli ... enfin plutôt faut-il parler de l'absence de mise en scène car celle-ci s'occupe simplement de quelques mouvements de choeurs avec des positions de mains ridicules, laissant les solistes livrés à eux-mêmes !

La direction musicale est assez conventionnelle et masque parfois toute la subtilité de la musique de Bellini mais cela reste très honnête ainsi que les chœurs d'une grande uniformité. Côté seconds rôles, rien d'exceptionnel sinon la très belle Erichetta de Nadia Pirazzini, très engagée et présente en scène avec une belle voix profonde et riche en couleurs.

L'entrée en matière de Gabriele Vivani en Riccardo faisait craindre une interprétation assez terne du rôle mais il s'est repris en cours de représentation pour donner notamment un très beau duo patriotique. Je reste quand même sur ma fain avec ce baryton, certes capable de bravoure mais pas toujours au service du bel canto.

Ildebrando d'Arcangelo n'est pas toujours très régulier dans ses prestations mais ici il campe un très beau Giorgio. La voix est chaude et profonde tandis que son personnage est profondément humain … il m'a énormément émue !

D'aucuns disent que Nino Machaidze n'a pas la voix du rôle … je ne suis pas spécialiste mais personnellement elle m'a beaucoup plu : elle est très jolie, a l'âge et la fraîcheur du rôle et chante très bien et très juste. Quant à son couple avec Juan Diego Florez, il est très équilibré et crédible.
Grandiose interprétation du ténor argentin qui a vraiment une facilité étonnante à porter ce rôle qui en a rebuté plus d'un. Tout y est : la couleur de voix, la facilité dans les vocalises et même l'investissement. C'est vrai que Florez n'est pas connu pour son charisme en scène mais, malgré une direction d'acteurs inexistante, il est très touchant … le final, où il défend Elvira contre ses pairs est de toute beauté !

Bref, pour moi, un très bon moment …

Deux reportages sur les représentations et le DVD :
http://www.classictoulouse.com/dvd-puritani-bologna.html
http://www.classiquenews.com/voir/lire_chronique_dvd.aspx?id=1178
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: I puritani   Mer 5 Déc - 14:32

J'avais chroniqué ce DVD en son temps pour classiqueinfo. Je rejoins Bel Canto en ce qui concerne les solistes; concernant la mise en scène j'ai été assez sévère et je maintiens ce que j'avais dit à l'époque ou j'avais reproché au "metteur en scène"de faire une mise en espace qui ne dit jamais son nom, livrant sans remords les solistes à eux mêmes les empêchant de se lâcher tant scéniquement que vocalement. Bref un gâchis qui aurait pu être évité avec un metteur en scène plus charismatique
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
calbo



Nombre de messages : 999
Age : 45
Date d'inscription : 01/10/2006

MessageSujet: Re: I puritani   Mer 5 Déc - 16:06

Voila ce que je disais après la présentation en version concert des Puritains au Théâtre des Champs Élysées le 16 novembre dernier :

http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1/I-puritani-en-version-concert-au-Theatre-des-Champs-Elysees-b1-p69.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://artistes-italiens.forumsactifs.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I puritani   Aujourd'hui à 19:02

Revenir en haut Aller en bas
 
I puritani
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: L'opéra, les ballets et le chant-
Sauter vers: