Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Carl August Nielsen (1865-1931)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16202
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Carl August Nielsen (1865-1931)   Sam 28 Déc - 18:41

Les poèmes symphoniques de Nielsen sont moins connus que ses symphonies et ses concertos. Et c'est dommage, car ils sont tous admirables !



Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10806
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Carl August Nielsen (1865-1931)   Dim 29 Déc - 18:45


En clôture de mon cycle, je viens d'écouter la Symphonie n°4 - "L'Inextinguible" par le Royal Stockholm Philharmonic Orchestra (RSPO) et Gennady Rozhdestvensky. C'est la première fois que je l'écoute sans avoir écouté au préalable la N°1 avec laquelle elle est couplée. Encore une fois, si j'ai suivi d'une oreille attentive ses péripéties et ses rebondissements sans déplaisir ni ennui, je ne peux pas dire que j'en suis sorti fasciné ni même ému. Il n'y a décidément rien à faire, mon impression (ressenti) n'a pas évolué depuis la dernière fois; cette quatrième symphonie ne fait que m'effleurer.  I love you  La Quatrième de Martinu m'a finalement davantage touché.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10806
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Carl August Nielsen (1865-1931)   Mar 21 Oct - 19:11


Je suis vraiment émotionnellement très épris de la Symphonie n°1 de Carl Nielsen. J'adore les deux premiers mouvements et le second me met presque la larme à l'oeil.

Il était toutefois temps que j'approfondisse un peu l'oeuvre du compositeur danois. Je me suis donc procuré deux nouvelles symphonies, la N°2 - "The Four Temperaments" et la N°3 - "Sinfonia Espansiva", cette dernière semble jouir d'ailleurs d'une très belle réputation, invitant sur un mouvement la soprano Lucy Hall et le baryton Marcus Farnsworth, par le LSO sous la direction de Sir Colin Davis. Me reste plus qu'à les écouter! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10806
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Carl August Nielsen (1865-1931)   Mer 22 Oct - 19:09

Icare a écrit:
En clôture de mon cycle, je viens d'écouter la Symphonie n°4 - "L'Inextinguible" par le Royal Stockholm Philharmonic Orchestra (RSPO) et Gennady Rozhdestvensky. C'est la première fois que je l'écoute sans avoir écouté au préalable la N°1 avec laquelle elle est couplée. Encore une fois, si j'ai suivi d'une oreille attentive ses péripéties et ses rebondissements sans déplaisir ni ennui, je ne peux pas dire que j'en suis sorti fasciné ni même ému. Il n'y a décidément rien à faire, mon impression (ressenti) n'a pas évolué depuis la dernière fois; cette quatrième symphonie ne fait que m'effleurer.  I love you  La Quatrième de Martinu m'a finalement davantage touché.  

Je ne vais pas revenir sur la Symphonie n°4 même si, cette fois-ci, elle m'a un peu plus captivé que lors des écoutes précédentes. Je viens de découvrir aujourd'hui la Symphonie n°2 - Les Quatre Tempéraments. Je ne l'avais jamais écoutée auparavant. En tout cas ce n'est pas celle que j'avais entendue en partie sur Arte, à une époque, et qui m'avait beaucoup plu. Elle était plus moderne, dans un style rythmique qui m'évoqua un peu le Stravinsky du Sacre. La N°2 est dans un style plus sage, plus "romantique" et lyrique. C'est surtout le troisième mouvement qui m'a plu dans cette symphonie. J'aime beaucoup la manière dont il est orchestré et développé: il est très émouvant. Globalement, c'est une oeuvre plutôt belle et agréable mais disons que les trois autres mouvements me plaisent sans plus. Heureusement que le troisième m'a vraiment ému. Il est selon moi le point fort et incontournable de cette seconde symphonie; une première impression qui a tout le temps d'évoluer.

J'ai hâte de découvrir la Symphonie n°3 - Sinfonia Espansiva. C'est pour ce soir! Very Happy


Dernière édition par Icare le Ven 27 Mar - 11:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16202
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Carl August Nielsen (1865-1931)   Mer 22 Oct - 19:17

Icare a écrit:


J'ai hâte de découvrir la Symphonie n°3 - Sinfonia Espansiva. C'est pour ce soir! Very Happy


Tu ne seras pas déçu, je pense. En tout cas, pour moi, c'est ma préférée, avec la cinquième que je place ex-eaquo. Wink

Tiens, pour les symphonies de Nielsen, mon classement : 3 et 5 - 1 - 2 - 4 - 6
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10806
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Carl August Nielsen (1865-1931)   Mer 22 Oct - 19:29

joachim a écrit:
Icare a écrit:


J'ai hâte de découvrir la Symphonie n°3 - Sinfonia Espansiva. C'est pour ce soir! Very Happy


Tu ne seras pas déçu, je pense. En tout cas, pour moi, c'est ma préférée, avec la cinquième que je place ex-eaquo. Wink

Tiens, pour les symphonies de Nielsen, mon classement : 3 et 5 - 1 - 2 - 4 - 6

Je n'ai pas encore fait l'acquisition des N°5 & 6. L'idéal serait qu'elles soient éditées sur un même cd. Des trois que je connais désormais, mon classement serait 1 - 2 - 4, ce qui veut dire que pour le moment nous sommes d'accord...le tout est de savoir si je le serai toujours lorsque je connaîtrai la 3, 5 et 6. Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10806
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Carl August Nielsen (1865-1931)   Mer 22 Oct - 23:18

Tu as raison, Joachim, je n'ai pas été déçu par la Symphonie n°3 de Carl Nielsen, bien au contraire, j'ai été séduit et ému par la beauté de cette oeuvre, notamment le mouvement qui emploie les voix de soprano et baryton que je trouve magnifique, mais pas seulement. Cette symphonie est merveilleuse en entier, d'un grand raffinement dans les orchestrations. Coup de coeur du moment!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10806
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Carl August Nielsen (1865-1931)   Ven 27 Mar - 16:07

Entre ce matin et cet après-midi, j'ai eu l'opportunité de réécouter d'abord les Symphonies n°2 & 3 de Carl Nielsen par le "London Symphony Orchestra" sous la direction de Sir Colin Davis et deux symphonies - Sinfonia Breve & Sinfonia del Mare de Gösta Nystroem par le "Malmö Symphony Orchestra" sous la direction de Christoph König. Il me semble que ce sont des symphonies que j'ai découvertes à peu près dans la même période. Ce ne fut donc guère étonnant d'avoir eu envie de les réécouter le même jour, ne serait-ce pour cette simple raison mais aussi pour l'assimilation que je fais entre la Sinfonia del Mare de Nystroem et la Sinfonia Espansiva de Nielsen, qui, toutes deux, sollicitent la voix - soprano (Malena Ernman) dans le mouvement lent (3ème) dans la "Sinfonia del Mare" et soprano (Lucy Hall) et baryton (Marcus Farnsworth) dans l'"Andante pastorale" de la "Sinfonia Espansiva". Outre l'emploi de la voix au coeur de ces symphonies et la grande beauté des mouvements qui les portent, je suis davantage touché par l'approche symphonique de Carl Nielsen que je trouve plus aérée et moins "bavarde" que celle de Gösta Nystroem. Rien que le premier mouvement de cette Symphonie n°3 est déjà un début d'enchantement. Le chef d'orchestre Osmo Vänskä le définit comme une "valse cosmique": <<Après l'excitante parade militaire qui ouvre le mouvement, avec son tempo croissant et ses notes répétées, la musique déferle comme une danse au milieu des cieux.>> La seconde symphonie de Carl Nielsen est également très belle, par ses pointes de mélancolie, ses élans lyriques souvent ébranlés par des ruptures de ton, son humeur versatile, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10806
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Carl August Nielsen (1865-1931)   Mar 21 Fév - 23:22

<<La deuxième symphonie de Nielsen fut inspirée par une peinture naïve mais pittoresque représentant les < quatre tempéraments > de la personnalité humaine. Adoptant ces humeurs caractéristiques dans chaque mouvement de sa symphonie, Nielsen y dépeint les émotions par des sons. La troisième symphonie, la plus ostensiblement danoise de ses symphonies, exprime l'espace, la puissance et la vitalité, elle est considérée comme sa plus grande réussite internationale.>>

De la seconde symphonie, le troisième mouvement est celui qui correspond généralement le mieux à mon humeur, celui qui, généralement, me touche le plus. Ce fut encore vrai ce soir. La troisième symphonie demeure ma préférée, sachant que je ne connais pas encore les N°5 & 6. Le troisième mouvement dans lequel la voix de baryton intervient en premier, suivi de peu par la voix de soprano, est exquis. Très beau. Emouvant.

https://www.youtube.com/watch?v=WKQ-ylQLQ5M
Revenir en haut Aller en bas
vincent.piot

avatar

Nombre de messages : 320
Age : 40
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Carl August Nielsen (1865-1931)   Mer 22 Fév - 20:46

joachim a écrit:
Les poèmes symphoniques de Nielsen sont moins connus que ses symphonies et ses concertos. Et c'est dommage, car ils sont tous admirables !




Ce disque a l'air des plus intéressant en effet !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carl August Nielsen (1865-1931)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carl August Nielsen (1865-1931)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: