Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-36%
Le deal à ne pas rater :
-100€ sur la Centrale vapeur Calor PRO EXPRESS ULTIMATE
179.99 € 279.99 €
Voir le deal

 

 Nikolaus Zmeskall (1759-1833)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22478
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Nikolaus Zmeskall (1759-1833) Empty
MessageSujet: Nikolaus Zmeskall (1759-1833)   Nikolaus Zmeskall (1759-1833) Empty2011-07-31, 13:19

On ignore souvent que cet ami et confident de Beethoven était également compositeur.

Le Baron Nikolaus Zmeskall von Domanovecz est un diplomate et mélomane-compositeur hongrois, né le 19 novembre 1759 à Lestine (auj. en Slovaquie) et mort le 23 juin 1833 à Vienne.

Nikolaus Zmeskall a perdu son père très jeune, et nous ne savons rien de sa jeunesse et de ses études.
Il a travaillé comme Secrétaire de la Chancellerie de Hongrie à Vienne de 1784 à 1825.
Dès 1790, il rencontre Beethoven dont il devient l'un des meilleurs amis. De nombreuses lettres (env 160) et de notes (dont la dernière écrite un mois avant la mort du compositeur) témoignent de leur amitié et complicité.
Zmeskall était un passionné de musique et un excellent violoncelliste qui jouait dans un quatuor à cordes le dimanche.

Vers 1820 Zmeskall est devenu grabataire, handicapé des mains et de jambes. Il était néanmoins présent lors de la création de la 9ème symphonie le 7 mai 1824. En 1825, en récompense de 40 ans de bons services, la Chancellerie lui alloue une pension équivalente à son salaire.

En 1816 Beethoven lui dédia son quatuor à cordes opus 95. Le duo pour alto et violoncelle "avec deux paires de lunettes obligées" WoO 32 a été composé par Beethoven en 1796/97 alors que les deux compositeurs commençaient à porter des lorgnons.

Zmeskall est l'auteur de 15 ou 16 quatuors à cordes et autres pièces instrumentales


Dernière édition par joachim le 2019-03-05, 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22478
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Nikolaus Zmeskall (1759-1833) Empty
MessageSujet: Re: Nikolaus Zmeskall (1759-1833)   Nikolaus Zmeskall (1759-1833) Empty2011-07-31, 13:24

Ce CD reprenant deux de ses quatuors à cordes parmi les derniers (sol mineur et ré majeur) nous montre Zmeskall compositeur. Bien entendu, le style est proche de celui de Beethoven.

Nikolaus Zmeskall (1759-1833) Folder11
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22478
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Nikolaus Zmeskall (1759-1833) Empty
MessageSujet: Re: Nikolaus Zmeskall (1759-1833)   Nikolaus Zmeskall (1759-1833) Empty2021-06-17, 20:13

Un peu plus de précisions sur sa biographie et ses œuvres

Nikolaus Zmeskall von Domanovecz (20 novembre 1759 à Unterkubin, en Hongrie (aujourd'hui en Slovaquie) – 23 juin 1833 à Vienne) est un fonctionnaire et compositeur austro-hongrois, ami et dédicataire d'œuvres pour quatuor à cordes de Beethoven et Haydn.

Les Zmeskáll sont une famille de la petite noblesse, originaire de Silésie et de confession luthérienne, établie au comitat d'Árva dès le xvie siècle. Ferdinand Ier leur accorde le rang de barons.

Nikolaus perd son père très jeune et on ignore presque tout de sa jeunesse et son éducation. Zmeskall de 1784 à 1825 est fonctionnaire de la Chancellerie hongroise à la cour de Vienne (aujourd'hui le bâtiment de l'Ambassade de Hongrie à Vienne). Il commence au bas de l'échelle en tant que comptable au paiement des salaires. Souffrant de rhumatismes, il prend congés dès 1822 pour se faire soigner à Carlsbad et Teplice, en vain. En 1825, sa main droite est paralysée et il ne peut plus marcher sans aide.

C'est l'un des amis proches et des plus fidèles de Ludwig van Beethoven dès 1793. Dès son arrivée à Vienne fin 1792, Beethoven est recommandé à Zmeskall. Ce dernier lui sert de guide pour aller chez Haydn, mais aussi chez les aristocrates : la comtesse de Thun, les Lichnowsky, Razumovsky, Lobkowitz, van Swieten etc. qui restent dans l’histoire par les dédicaces de certaines grandes œuvres du musicien. Zmeskall était chargé de plusieurs tâches purement pratiques après du grand musicien, dont celle "d'approvisionner l'écritoire" (Beethoven n'a jamais su tailler la plume d'oie), de gérer la correspondance avec les éditeurs et autres hommes d'affaires, commander les perruques, quérir le médecin... et lui prête de petites sommes d'argent. Mais leurs relations sont surtout fondées sur leur passion musicale, car Zmeskall joue lui-même du violoncelle en amateur et est bon pianiste.
À partir de 1806, lorsque Beethoven rompit ses relations avec le prince Lichnowsky, la plupart de sa musique de chambre fut jouée pour la première fois dans la maison de Zmeskall.
Vers 1820, la maladie l’empêche de fréquenter Beethoven, mais il assiste néanmoins à la création de la neuvième symphonie. Certains contemporains laissent des notes sur lui (lettres ou journaux de Teréz Brunszvik par exemple).

On dispose de 160 lettres ou billets de Beethoven à Zmeskall, parfois très drôles ou facétieux (dès 1798, souvent non datés) : Beethoven le nomme son "ami a très bon marché" ou "Très cher baron vidangeur", ou déforme ou joue sur son titre de baron ou sur son nom, "Zmeskall-Domanosvezique".

Zmeskall est le dédicataire des quatuors à cordes opus 20 de Haydn (édition corrigée publiée chez Artaria, 1800) et du quatuor en fa mineur, op. 95 de Beethoven (1810/11, imprimé en 1816). Le duo en mi pour alto et violoncelle, Wo 32 (1795) sous titré exactement : Duo pour deux paires de lunettes obligées [Mit zwei obligaten Augengläsen], a été écrit pour Beethoven et Zmeskall, qui portaient tous deux des lunettes, pour jouer ensemble. En outre, Anton Halm lui a dédié sa Sonate pour piano et violoncelle, op. 52 (vers 1824).


Œuvres

En tant que compositeur, il a laissé seize quatuors à cordes (dont le premier date de 1776) et d'autres pièces de musique de chambre, jamais publiées. Des copies de quinze quatuors et d'un rondo pour piano sont conservés à la bibliothèque Gesellschaft der Musikfreunde de Vienne. Deux quatuors (en sol mineur et ré majeur) étaient en préparation d'édition, mais le projet ne se réalisa pas.

Nombreuses sont les œuvres disparues : des symphonies, des concertos (un pour piano et un pour violoncelle), des œuvres de chambre (Sonate pour violoncelle, pièces pour violoncelle seul), des pièces pour piano.

Il reste donc quinze quatuors à cordes (d'autres ayant eux-aussi été perdus) et un rondo en fa mineur pour clavecin.

Quatuor à cordes no 1 en sol majeur (Pressburg, 22 mai 1776)
Quatuor à cordes no 2 en si-bémol majeur (Pressburg, 18 octobre 1777). La partie de violoncelle est en scordatura.
Quatuor à cordes no 3 en fa mineur (c. 1782-84)
Quatuor à cordes no 4 en ré majeur (c. 1782-1784/85)
Quatuor à cordes no 5 en la-bémol majeur (c. 1782-1784/85)
Quatuor à cordes no 6 en la majeur (c. 1782-1784/85)
Quatuor à cordes no 7 en ut/fa majeur (1784-86)
Quatuor à cordes no 8 en mi-bémol majeur (c. 1791)
Quatuor à cordes no 9 en sol majeur (entre 1787 et 1791)
Quatuor à cordes no 10 en ré mineur (selon les sources : 1782 à 1786 ou de la décennie 1790)
Quatuor à cordes no 11 en si mineur (début des années 1790)
Quatuor à cordes no 12 en sol mineur (début des années 1790)
Quatuor à cordes no 13 en ut mineur (entre 1783 et 1794)
Quatuor à cordes no 14 en ré majeur (entre 1801 et 1806)
Quatuor à cordes no 15 en sol mineur (entre 1801 et 1806)




https://www.youtube.com/watch?v=sncj9hfXTkA
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Nikolaus Zmeskall (1759-1833) Empty
MessageSujet: Re: Nikolaus Zmeskall (1759-1833)   Nikolaus Zmeskall (1759-1833) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nikolaus Zmeskall (1759-1833)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: