Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

  Alain KROTENBERG, né en 1956

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11069
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Alain KROTENBERG, né en 1956   Lun 18 Juil - 12:44

Alain Krotenberg est né à Paris le 5 septembre 1956 d'une famille d'origine juive polonaise. Très tôt passionné de musique classique (alors qu'il n'y a aucun musicien professionnel dans sa famille proche), il commence le piano à l'âge de 7 ans.

A l'âge de 11 ans, il sait qu'il veut devenir pédiatre ou pédopsychiatre (11 ans, c'est précisément l'âge où sa mère fut déportée dans le camp de concentration de Bergen-Belsen,là où étaient également Anne Franck et Simone Veil).

Après le baccalauréat,Krotenberg débute ses études de médecine à Paris, tout en continuant le piano et en se perfectionnant en composition,harmonie et contrepoint.

De 15 à 30 ans, ses premières compositions sont essentiellement des improvisations pour piano qu'il joue en public,notamment à la Salle Gaveau,en 1986. C'est à l'âge de 33 ans qu'il décide de faire une vraie carrière de compositeur de musique contemporaine.

De 1989 à 2009, Alain Krotenberg a composé 23 oeuvres:

Opus 1 - CONCERTO POUR PIANO ET ORCHESTRE - 1989
Opus 2 - SUITE SYMPHONIQUE SLAVE - 1990
Opus 3 - CONCERTO POUR VIOLON ET ORCHESTRE - 1991
Opus 4 - POEME MUSICAL "Les 5 lumières" - 1992
Opus 5 - IMPROVISATION LIBRE AU PIANO - 1993
Opus 6 - SYMPHONIE CONCERTANTE pour hautbois,violoncelle,piano et orchestre dite "Symphonie cosmopolite" - 1994
Opus 7 - 3 MELODIES POUR MEZZO-SOPRANO ET ORCHESTRE - 1995
Opus 8 - SEPTUOR POUR CORDES ET VENTS - 1996
Opus 9 - SHOAH,Quintette à cordes avec clarinette - 1997
Opus 10 - LA SOPHIA ,opéra en 3 actes -1998-2002
Opus 11 - CONCERTO POUR VIOLONCELLE ET ORCHESTRE - 2002
Opus 12 - TRIO pour clarinette,piano et saxophone baryton - 2002
Opus 13 - FRATERNITE pour 14 instruments à cordes - 2002
Opus 14 - ODE A L'EUROPE NOUVELLE pour choeur d'enfants (chantant dans 6 langues),solistes,orgue et orchestre à cordes - 2003/04
Opus 15 - 5 CHANSONS DE VARIETE FRANCAISE (Musique et orchestration) - 2004/05
Opus 16 - LA LEGENDE D'HIRAM,oratorio pour basse-baryton et orchestre - 2004/05
Opus 17 - TENEBRES ET LUMIERE,oratorio pour ténor,baryton,basse et orchestre - 2005/06
Opus 18 - LE CHEVALIER ARME POUR LE COMBAT DE LA VIE,oratorio pour 3 ténors,1 soprano,1 baryton,1 basse-baryton,1 basse,un
choeur de 7 enfants,harpe et orchestre - 2007/08

Opus 19 - CLAGARY, sonate pour piano -2007
Opus 20 - QUATUOR A CORDES - 2007
Opus 21 - RHAPSODIE SLAVE pour 18 cordes et vents - 2008
Opus 22 - LA FEMME, sextuor pour flûte,4 violoncelles et soprano - Fin 2008
Opus 23 - PARADOXE, sonate pour hautbois et contrebasse avec acompagnement d'une voix d'enfant - 2009

En préparation: Opus 24 à 33: LA COLONNE D'HARMONIE, 10 morceaux originaux pour les Loges Maçonniques qui sera achevée fin 2009.


Dernière édition par Icare le Dim 10 Jan - 23:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11069
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alain KROTENBERG, né en 1956   Lun 18 Juil - 17:40

Au sujet de sa manière de composer,Alain Krotenberg reconnaît avoir beaucoup évolué entre d'une part ses premières oeuvres des années 1990 (dont les concertos pour piano et violon) écrits dans un style néoclassique et d'autre part le Concerto pour violoncelle ou "Fraternité" pour 14 cordes composés en 2002 ou le Quatuor à cordes composé en 2007 ou "Chana" pour 18 cordes et vents ou "La femme",un sextuor pour flûte,4 violoncelles et soprano composés en 2008, écrits tous les cinq dans un langage musical beaucoup plus contemporain,tout en conservant une ligne mélodique,même réduite,la considérant comme indispensable pour l'auditeur.

En effet,Krotenberg aime citer cette phrase de Sergueï Rachmaninov: "Quiconque n'est pas capable d'inventer une mélodie qui s'impose,s'imprime et demeure,ne sera jamais un grand maitre."

L'écoute des concertos pour piano et violon m'ont effectivement révélé un langage musical un peu rétrograde prenant ses sources avant les Contemporains et les Modernes,cependant,je trouve que ces musiques qui font toutefois figure d'exercices de style sont attachantes - j'aime bien le leitmotiv du Concerto pour violon et l'espèce de marche qui ouvre et referme celui pour piano. Ce néoclassicisme un peu appuyé m'a quand même davantage interpelé que celui de Lionel Stoléru sur sa Symphonie juive. Au moins,sut-il orner ces deux concertos d'un thème accrocheur et sut-il aussi leur apporter un certain charme. Dans le genre "régressif" le concerto pour piano est un petit bijou qui transmet du bien-être. "Fraternité" est effectivement d'un caractère plus contemporain et tout aussi attachant. Reste un TRIO pour flûte,clarinette et saxophone baryton qui me laissa pour la troisième fois indifférent.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16377
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Alain KROTENBERG, né en 1956   Lun 18 Juil - 20:01

Si je comprends bien, mes préférences iraient vers ses premières oeuvres un style neo-classique...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11069
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alain KROTENBERG, né en 1956   Lun 18 Juil - 20:18

Sans doute et certaines de ses oeuvres avec choeur et solistes...cependant,Joachim,même ses oeuvres "plus contemporaines" te resteront très accessibles, je pense.


Dernière édition par Icare le Jeu 27 Nov - 12:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11069
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alain KROTENBERG, né en 1956   Mar 1 Jan - 22:58

Très beaux moments musicaux passés avec trois oeuvres d'ALAIN KROTENBERG: tout d'abord la très belle Symphonie Cosmopolite pour hautbois, violoncelle, piano et orchestre, divisée en quatre mouvements: "Europe, Asie, Afrique & Finale". S'y révèle une belle mise en valeur des trois solistes dans un univers très mélodique et chaleureux. Ce sont toutefois les mouvements les plus rythmés et enlevés (Asie et Afrique) qui m'ont le plus emballé. Le Finale est également superbe dans le raffinement et l'élégance dont il procède pour développer une belle mélodie. Les Trois Mélodies pour mezzo-soprano et orchestre sur des poèmes de Michel Montet sont toutes les trois très belles et merveilleusement chantées par Catherine Cardin. La dernière oeuvre intitulée Shoah, pour clarinette et cordes ne manque pas d'intérêt non plus. Vraiment joli et raffiné. Touchant.

Un compositeur qui devrait logiquement plaire ici. Wink



Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11069
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alain KROTENBERG, né en 1956   Ven 7 Juin - 21:05

joachim a écrit:
Si je comprends bien, mes préférences iraient vers ses premières oeuvres un style neo-classique...

Oui, notamment son concerto pour piano et orchestre ainsi que celui pour violon que je viens de réécouter aujourd'hui, à l'occasion de mon nouveau cycle "Au K par K" réunissant sept compositeurs dont le nom commence par la lettre K; Krotenberg, Krauze, Kernis, Koering, Koppel, Kagel, Kopelent...que des contemporains!...remarquera Joachim Hehe ...Mais, cette fois, j'ai une excuse de taille car je n'ai trouvé aucun compositeur classique dont le nom commence par la lettre K. Embarassed

Pour en revenir à Alain Krotenberg, je trouve vraiment superbe son concerto pour piano dans un style purement néo-classique. Je le trouve déjà d'une grande inspiration mélodique, virtuose et lyrique, quasi-épique. Comme quoi une oeuvre tonale aussi inspirée que son concerto pour piano peut m'emporter très haut dans l'émotion, bien plus que la Symphonie juive de Lionel Stoléru qui, selon moi, tourne à vide et tombe à plat. Son Concerto pour violon est quelques crans en dessous, il n'en demeure pas moins une pièce de violon attachante portée par un leitmotiv mélodique accrocheur et savoureusement décliné. Son oeuvre pour 14 cordes intitulée "Fraternités" est d'une écriture certes plus contemporaine même si elle n'exclut pas la mélodie que le compositeur estime indispensable à son élan créatif. J'aime bien cette composition qui ne manque pas de caractère ni d'intensité. I love you I love you Seul son Trio pour flûte, clarinette et saxophone m'a laissé quelque peu indifférent.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16377
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Alain KROTENBERG, né en 1956   Sam 8 Juin - 9:58

Icare a écrit:
...Mais, cette fois, j'ai une excuse de taille car je n'ai trouvé aucun compositeur classique dont le nom commence par la lettre K. Embarassed

Tu y as mis de la mauvaise volonté Que fais tu de Krebs, Kuhlau, Kuhnau, Kreutzer (Rodolphe et Conradin), Krommer, Kozeluh, et j'en passe... Wink
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3325
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Alain KROTENBERG, né en 1956   Sam 8 Juin - 11:49

Voila encore une musique qui me fait voyager, très agréable à mes oreilles. Je verrais bien cette musique comme musique de film aussi Wink

Je commence à paniquer quelque peu en découvrant (sur ce forum) tant de compositeurs et d'interprètes intéressants et d'autres moins intéressants aussi, mais une telle quantité que ça m'effraie, rien qu'avec la lettre K, tous ces compositeurs dont je n'en connais aucun...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11069
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alain KROTENBERG, né en 1956   Sam 8 Juin - 15:06

joachim a écrit:
Icare a écrit:
...Mais, cette fois, j'ai une excuse de taille car je n'ai trouvé aucun compositeur classique dont le nom commence par la lettre K. Embarassed

Tu y as mis de la mauvaise volonté Que fais tu de Krebs, Kuhlau, Kuhnau, Kreutzer (Rodolphe et Conradin), Krommer, Kozeluh, et j'en passe... Wink

Bah! ils sont tellement connus que je n'ai même pas pensé à eux. Hehe En plus, je n'ai aucun cd de ces compositeurs. Embarassed Mais j'en connais un que tu as oublié, KODALY! et il est plus connu que tous ceux que tu as cités...
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16377
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Alain KROTENBERG, né en 1956   Sam 8 Juin - 18:49

Icare a écrit:


Bah! ils sont tellement connus que je n'ai même pas pensé à eux. Hehe En plus, je n'ai aucun cd de ces compositeurs. Embarassed Mais j'en connais un que tu as oublié, KODALY! et il est plus connu que tous ceux que tu as cités...

Oui mais... je ne citais que les baroques jusqu'aux romantiques. Kodaly est un moderne, auquel cas j'aurais pu ajouter Korngold, Kreisler, Kalomiris, Kuula, Komitas, Karlowicz, Ketelbey, plus Kraus un important classique que j'avais oublié, Kalkbrenner... et aussi sans compter la multitude de Russes, comme Kallinikov, Kabalevski, Khatchaturian, Koussevitzky, Khrennikov
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11069
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alain KROTENBERG, né en 1956   Sam 8 Juin - 18:57

Icare a écrit:
Très beaux moments musicaux passés avec trois oeuvres d'ALAIN KROTENBERG: tout d'abord la très belle Symphonie Cosmopolite pour hautbois, violoncelle, piano et orchestre, divisée en quatre mouvements: "Europe, Asie, Afrique & Finale". S'y révèle une belle mise en valeur des trois solistes dans un univers très mélodique et chaleureux. Ce sont toutefois les mouvements les plus rythmés et enlevés (Asie et Afrique) qui m'ont le plus emballé. Le Finale est également superbe dans le raffinement et l'élégance dont il procède pour développer une belle mélodie. Les Trois Mélodies pour mezzo-soprano et orchestre sur des poèmes de Michel Montet sont toutes les trois très belles et merveilleusement chantées par Catherine Cardin. La dernière oeuvre intitulée Shoah, pour clarinette et cordes ne manque pas d'intérêt non plus. Vraiment joli et raffiné. Touchant.

Si j'aime toujours autant les trois oeuvres citées ci-desus, avec toutefois une préférence pour sa Symphonie Cosmopolite,
Parmi les trois nouveaux opus que je viens de découvrir, je retiens une très belle Cantate maçonnique pour baryton-basse et orchestre La Légende d'Hiram et un passionnant Concerto pour violoncelle et orchestre avec le très talentueux violoncelliste Dilshod Nazarov. On sent effectivement une grande différence de style entre, par exemple, son Concerto pour violon et celui pour violoncelle. Ce dernier est indéniablement plus contemporain mais demeure malgré tout une oeuvre intelligible et porteuse d'émotions fortes, qui jamais ne se perd dans un "modernisme" imbitable, gratuit et prétentieux. L'élan lyrique n'y est pas non plus exclus. C'est de la grande musique. Je ne saurai pour le moment dire pourquoi mais Alain Krotenberg me fait penser, par certains aspects de son approche musicale, à Arthur Honegger. Ce qui est sûr c'est que Krotenberg est entrain de devenir parmi les nouvelles générations de compositeurs, l'un de mes préférés avec Fazil Say. Seule sa Sonate pour piano intitulée Clargary ne m'a pas beaucoup enthousiasmé.


Dernière édition par Icare le Sam 8 Juin - 19:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11069
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alain KROTENBERG, né en 1956   Sam 8 Juin - 18:59

Citation :
Kodaly est un moderne,

C'est vrai et c'est pour cette raison que je le connais. Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11069
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alain KROTENBERG, né en 1956   Lun 10 Fév - 18:47


Parmi les petites folies de janvier, j'étais heureux de trouver à bon prix de nouvelles oeuvres d'Alain Krotenberg car il s'agit-là d'un compositeur qui m'intéresse beaucoup. Se trouvent réunis sur un même cd, deux poèmes symphoniques; La Femme et Les Cinq Lumières, un Quatuor à cordes, un Septuor pour cordes et vents et une pièce pour piano intitulée Improvisation libre pour le piano. Je ne les ai pas encore écoutées mais je suis très confiant. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
avatar

Nombre de messages : 2020
Age : 24
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Alain KROTENBERG, né en 1956   Lun 10 Fév - 21:31

C'est vrai que le concerto de piano est très beau, je viens de l'écouter là, :) manque peut-être un chouilla de dynamisme par moments, mais c'est souvent le cas dans le néoclassique et même le classique tout court. Quand la nuance est piano et le tempo assez lent, j'ai tendance à m'ennuyer, surtout quand on connaît direct les résolutions et les cadences...

Mais il reste très doux, et très beau et romantique.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11069
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alain KROTENBERG, né en 1956   Mer 19 Mar - 20:14

Icare a écrit:
Parmi les petites folies de janvier, j'étais heureux de trouver à bon prix de nouvelles oeuvres d'Alain Krotenberg car il s'agit-là d'un compositeur qui m'intéresse beaucoup. Se trouvent réunis sur un même cd, deux poèmes symphoniques; La Femme et Les Cinq Lumières, un Quatuor à cordes, un Septuor pour cordes et vents et une pièce pour piano intitulée Improvisation libre pour le piano. Je ne les ai pas encore écoutées mais je suis très confiant. Very Happy 

Je viens de découvrir les deux premières oeuvres présentées sur ce cd, La Femme, sextuor pour soprano, flûte et 4 violoncelles, sur un poème de Jérôme Touzalin et Poème musical, Les Cinq Lumières. Tout d'abord, j'ai eu un peu de mal à pénétrer la poétique du sextuor. Les cordes y sont pourtant intenses...C'est à partir de onze minutes que j'ai commencé à me laisser séduire par son charme très français. Les Cinq Lumières est un poème musical découpé en cinq mouvements. Il y quelque chose à la fois de très français et d'un peu rétro dans cette musique. Très charmante en tout cas, mes préférences allant nettement pour les "Seconde & Cinquième Lumières".  I love you  I love you De cette première écoute, je retiens deux oeuvres plaisantes et attachantes, surtout Les Cinq Lumières.

Il me reste à écouter son Quatuor à cordes, son Septuor pour cordes et vents et enfin son Improvisation libre pour le piano.

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11069
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alain KROTENBERG, né en 1956   Jeu 20 Mar - 13:43

Hier soir, j'ai terminé la soirée en beauté. Pendant que mon épouse regardait encore une ânerie à la télévision, je me suis collé entre les oreilles les trois oeuvres de KROTENBERG qu'il me restait à découvrir; Quatuor à cordes, Septuor pour vents et cordes et Improvisation libre pour le piano. Si je n'ai pas particulièrement mordu à l'hameçon lors de l'écoute du Quatuor à cordes, son Septuor m'a, en revanche, laissé bouche bée comme une carpe. J'ai adoré cette oeuvre et plus principalement les second et troisième mouvements. J'ai été subjugué par son ambiance cordes/vents, ses couleurs, ses climats, sa verve, son énergie. C'est sans aucun doute (en tout cas pour moi) la pièce maîtresse de cet album. Non vraiment, à l'écoute de ce septuor original, j'étais comme un poisson dans l'eau! La pièce pour piano est plaisante et attractive, bien sympathique conclusion à l'ensemble.   
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11069
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alain KROTENBERG, né en 1956   Jeu 27 Nov - 12:21


<<Pour en revenir à Alain Krotenberg, je trouve vraiment superbe son concerto pour piano dans un style purement néo-classique. Je le trouve déjà d'une grande inspiration mélodique, virtuose et lyrique, quasi-épique. Comme quoi une oeuvre tonale aussi inspirée que son concerto pour piano peut m'emporter très haut dans l'émotion, bien plus que la Symphonie juive de Lionel Stoléru qui, selon moi, tourne à vide et tombe à plat. Son Concerto pour violon est quelques crans en dessous, il n'en demeure pas moins une pièce de violon attachante portée par un leitmotiv mélodique accrocheur et savoureusement décliné. >>

Une petite envie de réécouter le Concerto pour violon d'Alain Krottenberg s'est faite ressentir. J'avais ce besoin de revivre cette belle cadence mélodique qui revient sous la forme d'un leit motiv durant toute l'oeuvre, cette trompette un peu exposée...Il est vraiment très attachant. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11069
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alain KROTENBERG, né en 1956   Dim 10 Jan - 23:47

Icare a écrit:
Icare a écrit:
Parmi les petites folies de janvier, j'étais heureux de trouver à bon prix de nouvelles oeuvres d'Alain Krotenberg car il s'agit-là d'un compositeur qui m'intéresse beaucoup. Se trouvent réunis sur un même cd, deux poèmes symphoniques; La Femme et Les Cinq Lumières, un Quatuor à cordes, un Septuor pour cordes et vents et une pièce pour piano intitulée Improvisation libre pour le piano. Je ne les ai pas encore écoutées mais je suis très confiant. Very Happy 

 Je viens de découvrir les deux premières oeuvres présentées sur ce cd, La Femme, sextuor pour soprano, flûte et 4 violoncelles, sur un poème de Jérôme Touzalin et Poème musical, Les Cinq Lumières. Tout d'abord, j'ai eu un peu de mal à pénétrer la poétique du sextuor. Les cordes y sont pourtant intenses...C'est à partir de onze minutes que j'ai commencé à me laisser séduire par son charme très français. Les Cinq Lumières est un poème musical découpé en cinq mouvements. Il y quelque chose à la fois de très français et d'un peu rétro dans cette musique. Très charmante en tout cas, mes préférences allant nettement pour les "Seconde & Cinquième Lumières".  I love you  I love you De cette première écoute, je retiens deux oeuvres plaisantes et attachantes, surtout Les Cinq Lumières.

Une nouvelle écoute n'a pas fait évoluer mon impression première si ce n'est que j'aime bien ces musiques, très plaisantes et surtout charmantes. Concernant Les cinq Lumières, ce sont toujours la seconde et la cinquième qui me plaisent le plus.

J'avais écrit:

<<Hier soir, j'ai terminé la soirée en beauté. Pendant que mon épouse regardait encore une ânerie à la télévision, je me suis collé entre les oreilles les trois oeuvres de KROTENBERG qu'il me restait à découvrir; Quatuor à cordes, Septuor pour vents et cordes et Improvisation libre pour le piano. Si je n'ai pas particulièrement mordu à l'hameçon lors de l'écoute du Quatuor à cordes, son Septuor m'a, en revanche, laissé bouche bée comme une carpe. J'ai adoré cette oeuvre et plus principalement les second et troisième mouvements. J'ai été subjugué par son ambiance cordes/vents, ses couleurs, ses climats, sa verve, son énergie. C'est sans aucun doute (en tout cas pour moi) la pièce maîtresse de cet album. Non vraiment, à l'écoute de ce septuor original, j'étais comme un poisson dans l'eau! La pièce pour piano est plaisante et attractive, bien sympathique conclusion à l'ensemble.>>

Là, il y a une petite évolution favorable au Quatuor à cordes, virtuose et tourmenté. Je l'apprécie de plus en plus. Et le Septuor pour cordes et vents est à mes oreilles un chef d'oeuvre - terme que j'emploie rarement - une de mes oeuvres préférées du compositeur, peut-être même ma préférée désormais. Il y en faut bien une! Que du bonheur! Une formidable inspiration et un beau moment de créativité intelligible. Ces bois et ces vents entremêlés m'ont fasciné. Excellent.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alain KROTENBERG, né en 1956   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alain KROTENBERG, né en 1956
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: