Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Fomin: Orphée et Euridyce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
shanessean



Nombre de messages : 842
Age : 80
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Fomin: Orphée et Euridyce   Jeu 14 Juil - 17:22

Voilà j'ai fait cette présentation, mais quel travail (j'en suis tout de même content).

Orfej i Evridika

La recréation fortement saluée du plus grand succès dans son temps du compositeur russe Yevstigney Fomin (1761-1800), son opéra-mélodrame Orfeo ed Euridice, écrit en 1792 et redécouvert, puis remis en scène en Russie dans les années 1950. Durant sa carrière entre Saint Petersbourg et Moscou et malgré sa disparition prématurée, Fomin a écrit ni plus ni moins qu’une trentaine d’opéras. Voici son bijou dans l’interprétation historique du Pratum Integrum Orchestra, le seul ensemble russe comprenant toutes les catégories d’instruments d’époque plus un orchestre de cors.

"En cette fin XVIIIe siècle, le monde musical russe connaît une évolution prodigieuse et se développe grandement. Les compositeurs russes tels E.I. Fomin, V.A. Pakeviã ou encore D.S. Bortnjanskij participent à ce vaste et profond mouvement.
Le compositeur russe Evstignej I. Fomin (1761-1800), certainement l'un des compositeurs les plus talentueux de sa génération, écrit principalement des opéras-comiques, comme " Les postillons au relais de poste " composé en 1787. Vers la fin de sa vie, Fomin abandonne le genre de l'opéra comique pour se consacrer au genre tragique. Le mélodrame " Orphée et Eurydice " (" Orfej i Evridika "), d'après un livret de Ja.B. KnjaÏnin, en est son chef-d'œuvre. Composé en 1792, cette œuvre majeure ouvre de nouvelles perspectives dans l'expression musicale russe.
" Pygmalion ", écrit par Jean-Jacques Rousseau en 1775, servit de modèle à Fomin pour composer son " Orphée ". On y retrouve, par exemple, le principe de la déclamation, comme le préconisait Rousseau. Les déclamations des héros, Orphée et Eurydice, seuls acteurs du mélodrame sont entrecoupées par la Voix du Destin, choeur de basses à l'unisson comme dans les tragédies antiques.
Fomin et KnajÏnin restent fidèles au texte de Virgile, Orphée sera livré aux Furies et Eurydice disparaîtra à jamais dans le Royaume des Ombres. Le mélodrame " Orphée et Eurydice " de Fomin se distingue notamment de l'"Orfeo " de Monteverdi et de l'"Orphée " de Gluck, par cette fin tragique."
[i]Florence PETITZON[/i

La forme musicale du mélodrame d'Orphée et Eurydice pourrait être assimilée à un temple grec, avec ses proportions régulières et des symboles profondément métaphoriques. Au court des 9 sections dramatiques qui composent la partition de Fomine, toutes les scènes impaires (1-3-5-7-9) racontent la dure vérité des jugements divins et les lois immuables du destin., tandis que les scènes paires (2-4-6-8) concernent les destins de nos héros et font appel à la compassion de l'auditeur. Voici une liste des scènes avec une brève description de leur contenu:

1. Ouverture - les thèmes tragiques sont brièvement présentés dans la tradition du prologue classique -
lamentations du héros, la rage des Furies, caractère de l'héroïne, la perte amère. [6:56]
2. Monologo - Orphée rappelle la mort d'Eurydice et exprime sa ferme volonté de descendre dans le royaume d'Hadès. [3:58]
3. Coro primo - Les voix des messagers divins lui disent: "Que l'espoir renforce ta détermination" [2:15]
4. Monologo - Orphée jour de la lyre (pizzicati) et chante (clarinette solo); sa prière funèbre (si bémol mineur) [9:44]
5. Coro secondo - Voix des messagers divins: "Pluton brise les chaînes de la mort et te ramène ta femme" [2:44]
6. Dialogo - Orphée et Eurydice sont réunis, mais la condition est brisée: un regard en arrière à son bien-aimé
et ils sont séparés pour toujours. [4:43]
7. Coro terzo - Les voix des messagers divins chantent: "Ton temps n'est pas encore venu.
Tes tourments t'accompagneront toute ta vie amèrement." [2:37]
8. Monologo - Le seul désir d'Orphée est de mettre fin à sa vie mais il est condamné par le dieux
à vivre dans un tourment éternel. [3:37]
9. Final: Danza delle furie - Danses des Furies. [4:41]

Total time [41:21]

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
 
Fomin: Orphée et Euridyce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: L'opéra, les ballets et le chant-
Sauter vers: