Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Henri REBER (1807-1880)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean

avatar

Nombre de messages : 6443
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Henri REBER (1807-1880)   Mer 6 Juil - 23:27

Napoléon Henri Reber est un compositeur français, né à Mulhouse le 21 octobre 1807 et mort à Paris le 24 novembre 1880.

Biographie

Il étudie avec Anton Reicha et Jean-François Lesueur, compose de la musique de chambre, et met en musique les nouveaux poèmes des meilleurs poètes français. Il devient professeur d'harmonie au Conservatoire de Paris en 1851 et succède à Jacques Fromental Halévy en tant que professeur de composition en 1862. Il est inspecteur du Conservatoire en 1871 et il est élu à la place de George Onslow à l'Académie des beaux-arts en 1853.

Famille

Sa sœur était Henriette Reber, Madame Édouard Koechlin, dont on trouve une rue à son nom à Mulhouse (la rue Henriette) ; elle fut le premier enfant né à Mulhouse suite au rattachement de la ville à la France en 1798.

Œuvres

Parmi ses œuvres, on trouve un ballet, Le Diable amoureux (1840) ; et cinq opéras : La Nuit de Noël (1848), Le Père Gaillard (1852), Les Papillotes de M. Benoist (1853) et Les Dames capitaines (1857).
On trouve aussi dans son oeuvre : 4 Symphonies (1 en ré mineur - 2 en Ut majeur - 3 en mi bémol majeur - 4 en sol majeur op 33), un Quintette à cordes (ut mineur op 1), trois Quatuors à cordes (si b majeur op 4, ré b majeur op 5, la majeur op 7), un Quatuor avec piano et sept Trios avec piano (la majeur op 8, mi b majeur op 12, sol mineur op 16, trio-sérénade op 25, ut majeur op 30, mi majeur op 34, la mineur op 37).

Il publia également un Traité d'harmonie (1862).


Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6443
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Henri REBER (1807-1880)   Mer 6 Juil - 23:33

sa discographie semble plus que mince:je ne retrouve pas le seul enregistrement de lui que j'ai: trois trios (4 6 et 7) pour piano violon violocelle chez le label KOCH- SCHWANN: peut être pas des chefs d'oeuvre absolus...mais bien agréable à écouter, d'un romantisme serein
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10707
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Henri REBER (1807-1880)   Jeu 7 Juil - 8:51


Lorsque l'on pense à toutes ces oeuvres qui dorment peut-être à jamais...Il a écrit cinq opéras! Seront-ils joués un jour? Peu de chance,non? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16097
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Henri REBER (1807-1880)   Jeu 7 Juil - 9:44

Icare a écrit:

Lorsque l'on pense à toutes ces oeuvres qui dorment peut-être à jamais...Il a écrit cinq opéras! Seront-ils joués un jour? Peu de chance,non? Rolling Eyes

Peu de chance, en effet : en France, hormis quelques "tubes", on n'aime pas l'opéra français. Quand on voit qu'un chef d'oeuvre comme Sigurd d'Ernest Reyer n'est jamais joué, c'est à désespérer

Pour Henri Reber, je crois n'avoir jamais rien entendu de lui...
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16097
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Henri REBER (1807-1880)   Dim 24 Mar - 20:02

Je viens enfin d'écouter le CD Koch Schwann présenté par Jean, qui comporte les Trios n° 4 (sérénade) op 25, n° 7 en la mineur op 37 et 6 en mi majeur op 34. Oeuvres qui se laissent écouter avec plaisir, bien sûr, mais qui à mon avis n'ont rien de très génial. C'est dans les mouvements lents (Adagio du n° 7 et Larghetto du n° 6) que je suis le plus touché.



Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16097
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Henri REBER (1807-1880)   Sam 14 Déc - 16:55

Oeuvres


orchestre

Symphonie n° 1 en ré mineur
Symphonie n° 2 en ut majeur
Symphonie n° 3 en mi bémol majeur
Symphonie n° 4 en sol majeur, op 33 (1849, éditée 1858)
Suite de morceaux, op 31b (1878)


Musique de chambre

Quatuor avec piano (1866)
Trio avec piano n° 1 en la majeur, op 8 (1837)
Trio avec piano n° 2 en mi bémol majeur, op 12
Trio avec piano n° 3 en sol mineur, op 16
Trio avec piano n° 4 "Sérénade", op 25
Trio avec piano n° 5 en ut majeur, op 30
Trio avec piano n° 6 en mi majeur, op 34 (1876)
Trio avec piano n° 7 en la mineur, op 37 (1881)
Quintette à cordes en ut mineur, op 1 (1835)
Quatuor à cordes n° 1 en si bémol majeur "Grand Quatuor", op 4 (1832)
Quatuor à cordes n° 2 en ré bémol majeur "Petit Quatuor", op 5 (1832)
Quatuor à cordes n° 3 en la majeur, op 7
Trio à cordes
Air et danses pour violon et piano
6 Pièces pour violon et piano (1849)
9 Pièces pour violon et piano (1866)
2 Morceaux caractéristiques pour violon et piano (1881)
Berceuse célèbre pour violon et piano (1901)
6 Valses pour violon ou violoncelle et piano, op 9
Pièces de différents caractères, en 3 suites, pour violon ou violoncelle et piano, op 11
Six pièces de différents caractères, en 3 suites, pour violon ou violoncelle et piano, op 15 (1855)
Rêverie pour violon (ou flûte) et piano, d'après la Suite op 31 (1879)


piano

9 Pièces de différents caractères en forme de valses, op 3
Six Valses expressives, op 10
6 Pièces de différents caractères, en trois suites, op 13 (1845)
6 Pièces, op 14
Souvenirs d' Alsace, six valses op 28 (1866)
Suite de morceaux à quatre mains : Pastorale, Danse des Pirates, Hymne, Valse, Marche, Pas de deux, Entract valse, Menuet, Reverie, Galop, op 31 (également orchestré) (1876)
Trente Petites Bagatelles op 36 (1879)
Traité d' harmonie (1862)
Duo pour 2 pianos


Musique vocale

Le Départ -  Chanson de Malherbe pour voix de femmes et baryton
Le Soir, choeur à 4 voix d'hommes et piano
18 Vocalises pour soprano, ténor et piano, op 16 (1845)
Ave Maria et Agnus Dei, pour 2 sopranos, ténor et basse, avec orgue
Choeur des pirates, à 3 voix d'hommes et piano


Mélodies (en 2 Livres : 55 en tout)

A un Passant (V Hugo 1880)
Au bord du ruisseau
Blessures (H Taupin)
La captivité (V Hugo)
Chanson de Barberine (Alfred de Musset)
Chanson de Grand Pere (V Hugo)
L'échange (A Dumas)
Mandoline (T Massiac)
Le message - Chanson Basque
"V" (V Hugo)
Deux (H Farnie)


ballet

Le Diable Amoureux, composé avec Benoist (1840)


cantate

Roland, scènes lyriques sur des poèmes de Quinault, op 35 (1875)


opéra

La Nuit de Noel, opéra comique  (1848)
Le Pere Gaillard  (1852)
Les Papillotes de Monsieur Benoist  (1853)
Les Dames Capitaines  (1857)
Le Menetrier a la Cour
Naim ou les Maures en Espagne


Dernière édition par joachim le Mer 1 Jan - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16097
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Henri REBER (1807-1880)   Mer 1 Jan - 17:12

J'écoute en ce moment sa symphonie n° 4 en sol majeur op 33 (la seule avec opus, donc seule éditée ?). Je suis vraiment étonné que cette oeuvre soit complètement inconnue, et pourtant je la place tout près des symphonies romantiques célèbres, comme Schumann par exemple, dont le style, d'ailleurs, est assez proche, moins tragique peut-être. .les deux oeuvres qui complètent le CD : Rêverie et Caprice pour violon et orchestre, et le premier concerto de Liszt, sont, je trouve, remarquablement interprétées. Un CD à connaître  Very Happy 



Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16097
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Henri REBER (1807-1880)   Lun 9 Nov - 10:36

Alors, c'est-y pas beau ?



https://www.youtube.com/watch?v=i5RWFTyPZbM
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6443
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Henri REBER (1807-1880)   Lun 9 Nov - 10:56

SI !! c'est superbe
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21019
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Henri REBER (1807-1880)   Lun 9 Nov - 11:44

En effet, c'est très bien. J'aime beaucoup aussi. Vous ne trouvez pas qu'il y a parfois de faux airs à la Schubert? (en particulier au milieu de la symphonie). L'utilisation des cuivres vers la fin, bien que timide, fait penser aussi à du Beethoven mais dans une bien moindre mesure. Mais dans l'ensemble, ça me semble proche du style de Schubert je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

avatar

Nombre de messages : 6443
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Henri REBER (1807-1880)   Lun 9 Nov - 11:56

oui j'ai aussi trouvé une parentée avec schubert;;et aussi Mendelsshon et en premier Berlioz Wink : les toutes premières mesures m'ont amené à fredonner la prmemière des mélodies des "Nuits d'été": ":..."Quand viendra la saison nouvelle"...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Henri REBER (1807-1880)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Henri REBER (1807-1880)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: