Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Alessandro Striggio (v 1540-1592-

Aller en bas 
AuteurMessage
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6421
Age : 63
Date d'inscription : 10/07/2007

Alessandro Striggio (v 1540-1592- Empty
MessageSujet: Alessandro Striggio (v 1540-1592-   Alessandro Striggio (v 1540-1592- EmptyMer 29 Juin - 11:30

Alessandro Striggio (v 1540-1592- 510

Le marquis Alessandro Striggio (I) (né v. 1540 à Mantoue et mort le 29 février 1592 dans cette même ville) était un instrumentiste et compositeur italien de la Renaissance.

Biographie

La page de titre de ses publications le mentionne comme 'gentilhuomo mantovano'; Striggio jouit en effet d’un rang social assez élevé pour que Cosme Ier de Toscane, duc de Florence, l’envoie comme émissaire à la cour d’Angleterre en 1567. Plus tard, il fut fait marquis et, à sa mort, il était grand chancelier de la cour des Gonzague à Mantoue.

Entre environ 1560 et 1584, Striggio fut le principal compositeur à la cour des Médicis à Florence. Striggio fut un violiste réputé dont le jeu fut décrit par Bartoli : « il joue à quatre voix à la fois avec un son d’une telle élégance et d’une telle plénitude qu’il épate les auditeurs ». Mais il doit surtout sa réputation à ses 7 livres de madrigaux dont la popularité s’étendit à l’étranger. L’écriture de Striggio, qui se distingue par un contrepoint élaboré et riche en modulations tout en faisant un usage restreint du chromatisme, témoigne d’un souci constant de la traduction expressive des paroles et d’une diversité rythmique très originale.

Une de ses œuvres les plus impressionnantes, un des accomplissements les plus remarquables de la musique polyphonique de la Renaissance, est son motet 'Ecce beatam lucem' pour 40 voix indépendantes, qui aurait été exécuté à Munich en 1568. Une œuvre encore plus ample avait longtemps été considérée comme perdue, et fut récemment redécouverte par le musicologue Davitt Moroney à la Bibliothèque Nationale de France. Il s'agit d'une messe parodique, Missa sopra Ecco sì beato giorno, écrite pour quarante voix (et même 60 dans l'Agnus Dei final) ; elle reçut sa première interprétation moderne en 2007, et un enregistrement (par le groupe britannique I Fagiolini) en a été publié en mars 2011.

Alessandro (I) Striggio ne doit pas être confondu avec son fils Alessandro (II) Striggio (vers 1573-1630).


Œuvres

Cette liste est établie d'après l'ouvrage de Iain Fenlon.

Il primo libro de madrigali (à 5 voix, 1558, 2/1560).
Il primo libro de madrigali (à 6 voix, 1560).
Il cicalamento delle donne ... (de 4 à 7 voix, 1567)
Il cicalamento delle donne ... (à 5 voix, 1569)
Il secondo libro de madrigali (à 5 voix, 1570).
Il secondo libro de madrigali (à 6 voix, 1571).
Il terzo libro de madrigali (à 5 voix, 1596).
Il quarto libro de madrigali (à 5 voix, 1596).
Il quinto libro de madrigali (à 5 voix, 1597).
Missa in dominicis diebus (à 5 voix, MS Milan, Conservatoire Giuseppe Verdi).
Ecce beatam lucem (motet à 40 voix, MS Zwickau, Raatsschulbibliothek).
Missa sopra Ecco sì beato giorno (messe parodique à 40 voix).

source : wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6421
Age : 63
Date d'inscription : 10/07/2007

Alessandro Striggio (v 1540-1592- Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Striggio (v 1540-1592-   Alessandro Striggio (v 1540-1592- EmptyMer 29 Juin - 11:38

Alessandro Striggio (v 1540-1592- 00028910 Paru le 2 mai 2011 chez Decca

Dirigé par Robert Hollingworth, l'Ensemble I Fagiolini nous propose, en première mondiale, la découverte d’une messe du XVIè siècle, composée par le compositeur florentin Alessandro Striggio, un chef-d'oeuvre redécouvert par l'éminent claveciniste anglais Davitt Moroney. Un événement de première importance pour tous les amateurs de musique ancienne, qui y découvriront une messe à 40 voix réellement gigantesque, colossale. Envoûtant !

Qobuz

Robert Hollingworth créée l'événement en s'intéressant à une partition retrouvée à la BNF à Paris. Le chef britannique surprend en nous dévoilant le sens spatial et polychoral d'Alessandro Striggio (circa 1536-1592), diplomate musicien et créateur génial dont la vision rejoint cette liturgie profane qui place l'homme au centre de l'univers...

Classiquenews (la suite ici)

Diapason d'or de juin

Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19318
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

Alessandro Striggio (v 1540-1592- Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Striggio (v 1540-1592-   Alessandro Striggio (v 1540-1592- EmptyDim 26 Fév - 18:07

Je viens d'écouter ce CD que nous avait présenté Bel Canto. Evidemment, pour l'époque, on est très loin de Palestrina ! Un motet et surtout une messe grandioses, et accompagnés d'instruments à vent (quoique les instruments sont ajoutés pour doubler les choeurs, leur donner plus encore de relief, mais semble-t-il la messe et le motet peuvent être interprétés a cappella). Ce qui est dommage, c'est la monotonie, on a l'impression que c'est toujours le même qui se répète ! Un siècle plus tard, c'est la grandiose Missa Salisburgensis de Biber, c'est autre chose !

Au total : pas mal mais je ne passerai pas en boucle Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13455
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

Alessandro Striggio (v 1540-1592- Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Striggio (v 1540-1592-   Alessandro Striggio (v 1540-1592- EmptyDim 26 Fév - 20:04

joachim a écrit:
Je viens d'écouter ce CD que nous avait présenté Bel Canto. Evidemment, pour l'époque, on est très loin de Palestrina ! Un motet et surtout une messe grandioses, et accompagnés d'instruments à vent (quoique les instruments sont ajoutés pour doubler les choeurs, leur donner plus encore de relief, mais semble-t-il la messe et le motet peuvent être interprétés a cappella). Ce qui est dommage, c'est la monotonie, on a l'impression que c'est toujours le même qui se répète !

Comme quoi, Philip Glass n'a rien inventé. Hehe
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19318
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

Alessandro Striggio (v 1540-1592- Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Striggio (v 1540-1592-   Alessandro Striggio (v 1540-1592- EmptyVen 29 Mar - 15:57

Voici un autre enregistrement de cette Messe particulièrement brillante, et que je trouve bien meilleur que l'autre ci dessus. Finie cette impression de monotonie, ici on ne s'ennuie pas, et pourtant certaines parties sont complétées par du grégorien. Et même là on ne s'ennuie pas !


Alessandro Striggio (v 1540-1592- Cover10
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
Stadler

Nombre de messages : 4220
Age : 49
Date d'inscription : 09/11/2006

Alessandro Striggio (v 1540-1592- Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Striggio (v 1540-1592-   Alessandro Striggio (v 1540-1592- EmptyVen 29 Mar - 16:02

Mort jour pour jour deux siècles avant la naissance de Rossini.

Rien d'exceptionnel me direz-vous ?

Si, si : regardez la date Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 19318
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

Alessandro Striggio (v 1540-1592- Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Striggio (v 1540-1592-   Alessandro Striggio (v 1540-1592- EmptyMer 20 Aoû - 16:58

Stadler a écrit:
Mort jour pour jour deux siècles avant la naissance de Rossini.

Rien d'exceptionnel me direz-vous ?

Si, si : regardez la date Wink

Je n'avait pas vu la remarque judicieuse de Stadler !  Laughing 

Voici le deuxième enregistrement de cette Messe, dont je parlais ci dessus :

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Alessandro Striggio (v 1540-1592- Empty
MessageSujet: Re: Alessandro Striggio (v 1540-1592-   Alessandro Striggio (v 1540-1592- Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Alessandro Striggio (v 1540-1592-
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: