Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Saisons de Haydn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 50
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Les Saisons de Haydn   Dim 19 Juin - 15:16

Les Saisons (Die Jahreszeiten) est le dernier des grands oratorios de Joseph Haydn après "Le retour de Tobie" oeuvre de jeunesse en Italien, "Les sept Dernières Paroles de Notre Sauveur sur la croix" en 1785 et "La Création" composée entre 1791 et 1795.

Les Saisons est un grand oratorio composé à partir de mars 1789 et terminé en début d'année 1801. Les premières représentations ayant lieu le 24 avril 1801 dans le palais du prince Schwararzenberg puis en concert publique le 29 mai 1801. 

Contrairement aux oratorio précédents et à l'exception de la fin de l'oeuvre, il ne s'agit pas d'un sujet religieux mais plutôt d'une oeuvre emprunte de symbolisme. Les différentes saisons peuvent être mise en correspondance avec les différentes périodes de la vie, comme cela est fait par ailleurs en peinture notamment par les 4 Saisons de Nicolas Poussin.

L'oeuvre résulte comme pour La Création d'un livret constitué par Gottfried van Swieten pour être mis en musique par Haydn. Le livret s'inspire du poète écossais James Thomson (1700-1748). Thomson publia sa version définitive en 1745 et la traduction en allemand parue la même année. Elle servie de base à Swieten pour l'adaptation. Le livret de Swieten fut, à l'époque violemment critiqué pour ses épisodes descriptifs teinté de naïveté. Le génie de Haydn a totalement transcendé les faiblesse du livret pour une des premières grandes partitions du 19eme siècle anticipant des créations romantiques telle que celle du Freischutz de Weber, ou le voyageur perdu dans le brouillard d'hiver anticipant merveilleusement bien Schubert.

On a souvent qualifié Les Saisons non pas d'oratorio mais de cycles de quatre cantates distinctes, ce que la partition originale, dénuée de toute indication précise, semble corroborer. Cependant, s'il est indéniable que l'oeuvre n'obéît pas à une progression narrative stricto sensu, il n'en demeure pas moins que le cadre structurel créé par Swieten (solo, duos, trios, récitatifs, coeur et airs ..) privilégie la musique avant tout, dénotant une compréhension peu commune du génie particulier de Haydn. Car c'est la musique seule qui, évitant l'écueil du morcellement en une succession de tableaux pittoresques, développe une dynamique à grande échelle. 

Conçues pour grands orchestre (comprenant trois trombones et contrebasson) Les Saisons, à l'instar de La Création, opposent à la masse orchestrale trois solistes : Simon le fermer (basse), sa fille Jeanne (soprano) et le jeune paysan Lucas (ténor). Traités la plupart du temps (sauf dans l'automne, saison de l'amour et de l'abondance) non comme des simples personnages, mais comme des sortes d'aédes comtaplatifs, ils dépeignent et commentent les différentes parties de l'année.  

Chaque saison est introduite par une piéce instrumentale, puis se succède une série de tableau alternant les différentes combinaisons : récitatif, air, duo, trio et choeur. On retrouve une atmosphère populaire sublimée par la musique de Haydn. Les choeurs représentent une des plus incontestable réussites de l'oeuvre. Il y a ceux qui, en de vaste déploiement scéniques ouvrent la voies au XIX eme siècle (Weber et Wagner notamment) tels que l'Hymne au soleil et l'Orage. D'autres choeurs, font appel aux cuivres et timbales ainsi qu'au rythme pointé à la Française, et développe un caractère majestueux tels que le chœur final du Printemps dont la partie fuguée n'est pas sans rappeler le Quam olim Abraham du Requiem du Mozart. Ou bien encore, conçu dans le caractère même du choral, la Prière du Printemps adapte un style plus recueillie.  

Au cours des différentes saisons, qu'on pourra détailler par la suite, des atmosphères particulières sont magnifiquement évoquées : Choeur des paysans, thème du laboureur, chœur de joie, Lever de soleil, Orage, choeur des fileuses, hymne à l'amour fidèle, choeur des Chasseurs, vendanges, ambiance hivernale, voyageur d'hiver, mélodie populaire non dénuée d'humour sur une histoire entre une jeune fille et son seigneur, Prière quand arrive le dernier jour....

Informations reprises notamment du guide Fayard ainsi que de la notice du CD de l'oeuvre dirigée par JE Gardiner.
  
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 50
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Les Saisons de Haydn   Dim 19 Juin - 16:57

Pour un parallèle avec la peinture, voici une série de tableaux "Les Saisons" selon Nicolas Poussin (1594-1665) exposée dans une trés belle salle du Louvre. Ces oeuvres comme l'Oratorio de Haydn fait un lien entre les saisons et les période de la vie. On y retouve, une série d'atmosphères et de scènes en commun sans les deux oeuvres.

Je viens de voir que la pochette du CD dans l'interpration de René Jacob reprend un extrait de chacun de ces tableaux.

Le Primtemps :


l'Eté :


L'Automne :


et l'Hiver :
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5927
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Les Saisons de Haydn   Dim 19 Juin - 18:20



J'ai cette version de l'oeuvre.
J'accroche moins aux Saisons qu'à la Création - c'est plus dû à l'oeuvre je crois, car Jacobs j'aime toujours beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 50
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Les Saisons de Haydn   Dim 19 Juin - 18:39

Bel Canto a écrit:

J'ai cette version de l'oeuvre.
J'accroche moins aux Saisons qu'à la Création - c'est plus dû à l'oeuvre je crois, car Jacobs j'aime toujours beaucoup.
J'ai eu aussi plus de mal qu'avec La Création que j'ai aimé directement. Je trouve La Création assez proche des oratorio de Handel et de Mendelssohn. En revanche, Les Saisons est dans un autre esprit moins religieux et probablement plus moderne dans le style.

j'ai pris le temps ces deux derniers week end d'ecouter cette oeuvre en lisant le livret. J'ai l'impression de découvrir cette oeuvre avec ses différents climats. Je commence à apprécier différents morceaux et je commence à vraiment aimer cette oeuvre.

J'écoute la version de Gardiner qui me semble bonne. J'ai également la première version de Harnoncourt que je ne connais pas trop.

Quelles sont les autres versions intéressantes ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6571
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Les Saisons de Haydn   Dim 19 Juin - 19:16







3 belles versions un peu moins "baroque" que celles de Gardiner ou Jacobs, superbes solistes (surtout Boehm)
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

avatar

Nombre de messages : 799
Age : 50
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Les Saisons de Haydn   Dim 26 Juin - 17:04

Voici un lien sur un site internet avec le livret en Français des Saisons :

http://catherinewelog.blogspot.com/2009/02/die-jahreszeiten-les-saisons-joseph.html

Je pense que la lecture du livret peut vraiment aider à la découverte de cet oeuvre, comme cela est d'ailleurs dit dans le site en lien :

Pour apprécier toute la saveur de la musique, il est utile de comprendre le déroulé de l’action. De saisir la force du soleil au mois d’aout, qui au zénite, écrase de chaleur tout ce qui vie. Ou encore le silence avant l’orage qui va éclater…
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2686
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les Saisons de Haydn   Mar 9 Déc - 22:53

Très beau, votre fil, avec cette splendeur de tableaux...
"Les Saisons" ? , c'est l'un de mes coups de coeur "majeurs" de cet automne.... :

J'avais déjà entendu "les Saisons" en concert sur Mezzo... , me promettant d'y revenir d'urgence après l'été.  Puis, petit rappel pour moi  dans la revue "Classica" du mois de septembre :
DVD "Les Saisons", choeurs de l'Opéra de Vienne, Orchestre Philarmonique de Vienne, direction Nikolaus Harnoncourt. - sortie ce mois, édition 2013, 2 h 30-, Harmonia Mundi.
La critique est dithyrambique... Je cite un extrait de l'article " : une extraordinaire dimension humaine, bourrue parfois"... "délice de musique, de fête et de gentillesse, avec les standards musicaux les plus inapprochables du monde". ... "Le quotidien de la campagne, on pourrait être chez le Virgile des Georgiques", "de l'humour, pour teinter de tendresse les fatigues -le travail, les intempéries")...Sans compter les félicitations chaleureuses pour les chanteurs (Dorotha Röschmann, Michael Schade et Florian Boesch, jugé meilleur pour ce dernier à Fischer Dieskau ou Van Dam...

Voilà une oeuvre sublime, qui manquait  à ma CDthèque.... Donc... ! Cet automne, j'ai commandé non en DVD, mais en 2 CD, -.Version 2007, Harnoncourt bien sûr, mais avec Genia Kühmeier (Hanne), Werner Güra (Lukas), Christian Gerhaher (Simon). Coffret très luxueux incluant livret très explicatif (en anglais et en allemand), pas de problème pour moi mais la version française était sans doute plus chère ou indisponible (ou alors je me suis trompée dans la commande !).
Il y a même 4 ravissantes cartes postales sur les 4 saisons, et un magnifique tableau de Giuseppe Arcimboldo (1573, exposé au Louvre), en couverture -et en carte .
J'ai  ressenti de l'émotion en prenant le coffret dans mes mains, parce que j'avais l'intuition de ce qui m'attendait. Je me suis précipitée sur l'écoute deux fois de suite (ravie), mais bien sûr je ne comprends pas parfaitement l'allemand à ce point (surtout chanté). Donc, j'ai relu le livret en anglais (très bien fait donc, magnifique analyse de Josef Beheim), pour commentaires et texte des chants. Puis j'ai relu un topo sur "les Saisons" sur Wikipédia. Il y a bien sûr musicalement des moments plus forts que d'autres, dont évidemment l'introduction que je trouve extrêmement créative.
C'est quand même formidable de voir à quel point  Haydn avait été marqué par son enfance campagnarde... , et que cela devienne une oeuvre de vieillesse géniale... Retour sur sa vie, angoisse aussi de la vieillesse et de la mort dans "l'hiver"... : On est très loin du concerto "l'hiver" de Vivaldi (par ailleurs magnifique).
Ce thème des "Saisons" de Haydn est d'autant plus émouvant qu'il reprend de façon très réaliste, avec les choeurs et les solistes, le cours de la vie de tout être humain.... Et on est loin des rond-de-jambes mythologiques des oeuvres de cour...
J'ai ré-écouté après un mois , pour mieux goûter le "chant" des différents instruments (assez "fou"!),  m'imprégner de l'osmose incroyable qui existe entre cet hymne à la nature, et la fragilité de l'être humain qui en vit, qui espère et qui rend grâce...
Comme je l'avais dit à Piero, je souhaite relire les chants en allemand de façon plus attentive, comprendre pourquoi tel tempo, pourquoi telle intonation de voix, pourquoi tel instrument, et une complexité plus grande qu'il ne semble dans les relations entre les trois protagonistes...
A suivre....


Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6571
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Les Saisons de Haydn   Mer 10 Déc - 0:15

Anouchka a écrit:
 
Voilà une oeuvre sublime, qui manquait  à ma CDthèque.... Donc... ! Cet automne, j'ai commandé non en DVD, mais en 2 CD, -.Version 2007, Harnoncourt bien sûr, mais avec Genia Kühmeier (Hanne), Werner Güra (Lukas), Christian Gerhaher (Simon). Coffret très luxueux incluant livret très explicatif (en anglais et en allemand), pas de problème pour moi mais la version française était sans doute plus chère ou indisponible (ou alors je me suis trompée dans la commande !).

Es tu bien sûr qu'à la commande on puisse choisir ou distinguer une version française du livret?...Je n'ai jamais remarqué çà, tout en constatant que certaines éditions étrangères n'ont de toute façon que deux langues proposées : l'anglais et l'allemand et n'ont pas de traduction française Crying or Very sad ...D'autres (je l'ai constaté chez CPO, mais aussi certain cd CBS) ont plusieurs formules de livret selon les pays où ils sont distribué ; en fait toujours les versions anglaises et allemandes et en plus une traduction française lorsqu'ils sont distribués en France et je suppose dans les pays francophones; mais ces précisions ne figurent jamais dans le descriptif du "produit"?

Pour moi la Création et les Saisons et aussi la plupart des messes sont les grands chef-d'oeuvre vocaux de Haydn!!   ...et les très belles versions ne manquent pas!
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2686
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les Saisons de Haydn   Mer 10 Déc - 19:03

Merci Jean pour cette réponse. C'est sûr que les belles versions ne manquent pas, mais j'adore Harnoncourt, donc je suis ravie de la version ci-dessus indiquée (pureté des voix, grande maîtrise d'un orchestre qui n'est pas trop "pompeux" -très doué Harnoncourt de toute façon sur ce plan, je vais en parler sur "son fil", tiens... car il est dans l'actualité en ce moment !-).
Pour en revenir à ce que tu expliques, comme tu as raison !! Ce n'est jamais clair ces histoires de livrets, quand on commande des DVD d'opéras, pareil.
J'avoue que cela ne me gêne pas d'avoir des livrets en anglais, mais c'est parce que je parle couramment. Mais j'imagine très bien que l'on puisse se faire "piéger" facilement, rien n'est clair, 100 % D'ACCORD !!. Les traductions françaises accompagnant celles en anglais ou allemand sont rares !! Je viens de recevoir ma version préférée des "Nozze", livret en anglais évidemment (c'est une coproduction BBC-ARTE). Sauf évidemment les arias, italiens (heureusement Hehe ).
Etc...
Solution ? Le titre, tout bêtement, je crois... Dès qu'un titre est auf Deutsch or into English, MEFIANCE !!.
Pour "La Flûte" de Mozart, version Kenneth Brannagh (le film, que j'ai adoré), le titre en français ne laissait aucun doute, par exemple. La série Mozart, non plus...
Je me suis laissée piéger aussi par une version du "Dictionnaire amoureux du piano" de Bellamy, commandée en version électronique et jamais reçue pour cause, parce que rien n'est clair !! (Amazon Kindle = livres électroniques, encore faut-il le savoir !!! ).
Bon , papa Haydn pardonnera cet aparté sur ses "Saisons", mais la pertinence printanière de Jean a percuté mon expérience automnale.... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2686
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les Saisons de Haydn   Mer 10 Déc - 19:17

Malheureusement Olivier ne doit plus être présent sur le forum, car vraiment je le remercie pour son lien donnant le livret en français.
Bien que je l'aie en anglais, évidemment, pour faire ma petite exégèse perso avec les instruments etc..., c'est encore plus facile de passer de la traduc française au texte allemand des chants.
Super. Ce fil , je le répète, est vraiment très beau, et entre Poussin, Botticelli etc..., que de magnifiques tableaux.... !!
Et puisque nous sommes sur "Les Saisons" de Haydn, je renvoie aussi au magnifique livre de Jean d'Ormesson , florilège de ses poèmes préférés , au cours des quatre saisons de la nature et de la vie : "Et toi mon coeur pourquoi bats-tu" (mon livre de chevet).

D'accord sur le fait que "la Création" est plus extraordinaire dans sa composition, son émotion etc... (j'en ai parlé sur le forum Haydn il y a quelques mois).
Mais nous sommes , avec "les Saisons", dans un monde totalement différent, celui de l'homme Haydn, qui revient sur son enfance campagnarde , de façon descriptive, avec sa propre réflexion métaphysique sur sa vie, la vie en général....
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2686
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les Saisons de Haydn   Ven 22 Sep - 20:23

En cette saison qui commence, merci à Bel Canto et Joachim pour leurs vidéos...
Concernant Haydn, mon livret dans le coffret Harnoncourt, est en anglais et en allemand, donc pour Lukas, Hanne et Simon (nos paysans qui travaillent et en sont heureux, dans la nature au gré des saisons..).., je vous renvoie à un site de traduction (j'ai téléchargé mais je le garde pour moi, c'est vraiment long).
Et je viens de trouver un autre site que celui qu'Olivier nous indiquait (merci à lui s'il nous lit encore),  qui donne la traduc complète du livret des "Saisons" de Haydn :
dominique.sourisse.free.fr/cariboost.../haydn_saisons_complet.pdf

A vous d'aller chercher vos "petits" pour l'automne, évidemment saison de récoltes de fruits, de vendanges, de chasses, d'amour apaisé, de préparation de l'hiver.... (Lukas, Hanne et Simon..)
P.S. : si le lien ne s'ouvrait pas, allez alors en tapant sur google sur le site de dominique sourisse. Très poétique. A écouter avec la musique ! 
A noter une jolie petite pensée... : Dans ce livret Harnoncourt, (Deutsche Harmonia Mundi /collaboration avec Sony), il y a quatre jolies (et grandes) cartes postales suivant les saisons...
Celle de l'automne est ravissante, ramassage de pommes, une photo avec des couleurs dans un fondu vert et rouge...
Je vous traduit de l'allemand les lignes de cette carte.. :
"Dans le jardin, sous chaque arbre, 
les jeunes filles et les fillettes,
ramassent les fruits à leurs fraïches couleurs pareils..."


Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Amoulette



Nombre de messages : 2
Age : 32
Date d'inscription : 04/10/2017

MessageSujet: Re: Les Saisons de Haydn   Jeu 5 Oct - 12:13

Olivier a écrit:
Voici un lien sur un site internet avec le livret en Français des Saisons :

LIEN

Je pense que la lecture du livret peut vraiment aider à la découverte de cet oeuvre, comme cela est d'ailleurs dit dans le site en lien :

Pour apprécier toute la saveur de la musique, il est utile de comprendre le déroulé de l’action. De saisir la force du soleil au mois d’aout, qui au zénite, écrase de chaleur tout ce qui vie. Ou encore le silence avant l’orage qui va éclater…

Vraiment intéressant, ça donne une autre tournure à la vision que l'ont a des tableaux.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2686
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Les Saisons de Haydn   Jeu 5 Oct - 19:31

Tout-à-fait ! Very Happy  On pourrait simplement goûter la musique de Haydn et la beauté des voix. Mais !! 
Mais lorsqu'on connaît un peu "le fil" de l'histoire sur ces "Saisons", les relations entre les trois principaux personnages, ce qui va se passer, sur un fond de nature simple, et éblouissant..., cela prend une autre dimension !
J'ai ré-écouté récemment "l'automne", puisque c'est la saison, avec justement la traduction des chants, et une relecture (en anglais) du livret avec l'analyse de ce que Haydn a voulu transmettre.
Cela me permet de comprendre MIEUX ce sublime hommage à la nature, au travail des paysans, et aussi à Dieu, puisque tous le remercient et espèrent.
C'est très profond, "les Saisons", en plus Haydn en sa fin de vie y a mis toute sa mémoire d'enfant, sa passion de compositeur, sa nostalgie. Sublime... 
A mon avis, continue de bien connaître le livret avant d'écouter .....En plus, on s'y attache, à leur histoire, à ces trois-là !  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Saisons de Haydn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Saisons de Haydn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Oeuvres & analyses musicales-
Sauter vers: