Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Florence Foster Jenkins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Florence Foster Jenkins   Mar 7 Nov - 4:01

Florence Foster Jenkins (26 novembre 1868 - 1944) était une soprano Américaine, célèbre pour son incapacité totale à chanter correctement.

Un exemple: Air de la reine de la nuit de la Flûte enchantée

Née Florence Foster en 1868 à Wilkes-Barre, Pennsylvanie, Jenkins eut, enfant, des cours de musique, et exprima le désir de partir étudier la musique à l'étranger. Comme son riche père refusa de payer ces études, elle s'enfuit à Philadelphie avec Frank Thornton Jenkins, un médecin qui devint son mari. Ils divorcèrent en 1902.

Elle vécut en tant qu'enseignante et pianiste. À la mort de son père en 1909, Jenkins hérita d'un pactole qui lui permit d'entamer la carrière de chanteuse, que ses parents et son ex-mari avaient découragée. Elle s'impliqua dans la vie musicale de Philadelphie, en fondant et finançant le Club Verdi ; elle pris des cours de chant et commença à donner des récitals en 1912. La mort de sa mère en 1928, alors que Florence avait 60 ans, lui fit gagner une liberté accrue et les ressources supplémentaires pour poursuivre sa carrière.

En écoutant ses enregistrements, il apparaît clairement que Jenkins avait un très faible sens de la gamme et du rythme et était à peine capable de tenir une note. On peut entendre son accompagnateur tenter de compenser ses variations de tempo et ses erreurs rythmiques. Néanmoins, elle devient très rapidement populaire grâce à son talent peu académique. Son audience l'adorait, plus pour l'amusement qu'elle procurait que pour sa compétence musicale. Les critiques la décrivait souvent en des termes équivoques, qui ont certainement aidé à attiser la curiosité du public.

En dépit de son manque évident de sens musical, Florence Jenkins était entièrement persuadée de son talent extraordinaire . Elle n'hésitait pas à se comparer aux sopranos connues, telles Frieda Hempel et Luisa Tetrazzini. Elle considéraient les éclats de rire qui ne manquaient pas de se produire durant ces concerts, comme provenant de rivales rongées de « jalousie professionnelle ». Consciente des critiques, elle rétorquait : « Les gens pourront toujours dire que je ne sais pas chanter, mais personne ne pourra jamais dire que je n'ai pas chanté. ».

Les morceaux auxquels F. Jenkins s'attaquaient lors de ses récitals, étaient un mélange de standards du répertoire de Wolfgang Amadeus Mozart, Giuseppe Verdi and Richard Strauss (tous largement au-delà de ses capacités), ainsi que des Lieder (incluant des œuvres de Johannes Brahms et des Clavelitos de Joaquín Valverde, un succès redemandé et bissé), et de chansons composés par elle-même et son accompagnateur, M. Cosmé McMoon. F. Jenkins portait souvent des tenues sophistiquées, dessinée par elle-même, apparaissant sur scène drapées de tulles et portant des ailes. Pour les Clavelitos, il lui arrivait de jeter des fleurs dans l'audience, secouant un éventail et exhibant encore plus de fleurs dans sa chevelure.

Lors d'un accident à bord d'un taxi en 1943, elle découvrit qu'elle pouvait chanter un « Fa encore plus haut qu'avant ». Au lieu de poursuivre la compagnie de taxis, elle envoya donc une boîte de bons cigares au conducteur.

Malgré les demandes de son public pour qu'elle se produisit plus souvent, Jenkins restreignait ses rares apparitions à quelques endroits favoris, et son récital annuel se tenait à la salle de bal du Ritz-Carlton à New York City. L'auditoire de ses récitals était toujours limité à son loyal club féminin and d'autres hôtes choisis - elle supervisait elle-même la distribution des billets tant convoités. À 76 ans, F. Jenkins céda finalement à la demande de son public et se produisit au Carnegie Hall le 25 octobre 1944. Le récital était tant attendu que les billets pour l'événement furent vendus des semaines à l'avance. F. Jenkins mourut un mois plus tard.

Certains ont prétendu que les 32 ans de carrière de F. Jenkins étaient un canular élaboré, ce qui semble en contradiction avec d'autres avis alléguant que sa mort après la performance du Carnegie Hall était le résultat de la dérision prononcée par les critiques. Quoi qu'il en soit, des preuves des deux théories existent. Tout indique que F. Jenkins soit morte avec le sentiment de plénitude heureuse et confiante avec laquelle elle traversa sa vie d'artiste.

F. Jenkins a enregistré neuf arias sur cinq disques 78 tours, qui ont été ressortis en trois CD (aux USA) :

The Muse Surmounted: Florence Foster Jenkins and Eleven of Her Rivals (Homophone Records) qui reproduit un seul morceau de Jenkins, Valse Caressante, pour voix, flute et piano, mais inclut aussi une entrevue avec le compositeur, qui était aussi son accompagnateur, M. Cosmé McMoon.
The Glory of the Human Voice (RCA Victor) qui contient les 8 autres arias, tout avec M. Moon comme accompagnateur.

Murder on the High C's (Naxos) qui reprend les 9 arias et des morceaux chantés par d'autres personnes, sans l'entrevue avec McMoon.

En 2001, une pièce de théâtre sur F. Jenkins, écrite par Chris Ballance, s'est joué à l'Edinburgh Fringe. Une autre pièce sur la vie de Jenkins, Souvenir, s'est donné à Broadway en novembre 2005, avec Judy Kaye dans le rôle Jenkins. Entretemps, une autre pièce sur Jenkins, Glorious par Peter Quilter, se jouait en septembre 2005 au Royaume-Uni.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Florence Foster Jenkins   Dim 12 Nov - 17:17

Ouh la.... même moi je ne ferais pas pire Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Florence Foster Jenkins   Dim 12 Nov - 17:24

Sans être méchant ( mais juste moqueur ) je crois qu'il n'y a pas pire, ce n'est pas possible. Peut être tu peux nous faire découvrir son homologue masculin qui "chante" Ave Maria? Wink

Après on s'arrêtera là, car on va dire que nous sommes mauvaises langues... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Florence Foster Jenkins   Dim 12 Nov - 23:38

Vi c'est vrai, c'est vraiment pas gentil du tout...

Mais franchement on a de la peine à ne pas partager le rire

Et pis le pauvre gars, il y met tout son coeur, alors quelque part ça me fait mal au coeur aussi

Mais on va dire que c'est le bêtisier de fin d'année du forum :|

http://music.download.com/pierluigibortoluzzi/3600-8876_32-100552225.html?tag=MDL_listing_song_artist

L'Ave Maria le plus étonnant que j'aie entendu pour ne pas dire... détonnant.

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Florence Foster Jenkins   Lun 13 Nov - 8:02

Comme ça, on a fait le couple de l'année. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Florence Foster Jenkins   

Revenir en haut Aller en bas
 
Florence Foster Jenkins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les interprètes-
Sauter vers: