Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Maurice Jaubert (1900-1940)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17749
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Maurice Jaubert (1900-1940)   Lun 2 Mai - 20:40

Maurice Jaubert est un compositeur français né à Nice le 3 janvier 1900 et mort au front, à l'hôpital de Baccarat, le 19 juin 1940.
Maurice Jaubert a écrit de nombreuses partitions pour des films, Zéro de conduite et L'Atalante de Jean Vigo, Quatorze Juillet de René Clair, Un carnet de bal et La Fin du jour de Julien Duvivier, Drôle de drame, Hôtel du Nord, Le Quai des brumes et Le jour se lève de Marcel Carné.
Se faisant une réputation de chef d'orchestre, il conduisit la saison d'opéras bouffes pour l'Exposition universelle de 1937.
À noter un petit rôle (celui d'un chef d'orchestre) au cinéma, dans La Nuit de décembre de Kurt Bernhardt, réalisé en 1939.


Œuvres autres que musique de film

Cinq chants sahariens (1924) pour voix et petit ensemble ;
Contrebande (1927) : opéra de chambre ;
Suite française (1932) pour orchestre ;
Motet pour messe de mariage (1934) pour orgue (pour le mariage de Maurice Thiriet)
Nativité (1935) : cantate pour soli, choeurs et orchestre ;
Tessa, musique de scène pour la pièce de Jean Gireaudoux
La guerre de Troie n'aura pas lieu (1935) : musique de scène pour la pièce de Jean Giraudoux ;
Concert flamand (1936) pour orchestre ;
Intermèdes (1936) pour orchestre à cordes ;
Géographies (1937) pour choeurs et orchestre ;
Jeanne d'Arc (1937) : symphonie concertante ;
Saisir (1939) : cinq mélodies pour soprano et petit orchestre ;
Trois Psaumes pour le temps de guerre (1940), pour choeur de femmes, harpe et piano.


Dernière édition par joachim le Mer 10 Aoû - 9:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12418
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Maurice Jaubert (1900-1940)   Mar 3 Mai - 20:15

J'adore les superbes musiques de Maurice Jaubert qui furent utilisées dans le film de François Truffaut; Adèle H. Quelqu'un peut-il m'apporter un éclairage sur les origines de ces musiques?


Dernière édition par Icare le Dim 7 Aoû - 23:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12418
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Maurice Jaubert (1900-1940)   Sam 7 Mai - 19:54

Il existe aussi un cd regroupant plusieurs pièces orchestrales dont la SUITE FRANCAISE par l'Orchestre de Chambre de Nice plus des pièces pour piano interprétées par YOKO SAWAI. J'ai écouté quelques extraits sur le site et j'ai surtout retenu Préambule et Pastourelle tiré de sa Suite Française. Sinon,le reste m'a paru d'une élégance bien française même si ce n'est pas le genre d'esthétique musicale que je préfère.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12418
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Maurice Jaubert (1900-1940)   Dim 29 Juil - 19:28

Icare a écrit:
 J'adore les superbes musiques de Maurice Jaubert qui furent utilisées dans le film de François Truffaut; Adèle H. Quelqu'un peut-il m'apporter un éclairage sur les origines de ces musiques?

Je crois avoir la réponse: par Wikipédia: <<1975 L'Histoire d'Adèle H. : comprenant l'intégralité de la Suite Française pour orchestre et de la Cavatine d'après Bellini (composée pour le documentaire Bernard-l'hermite (1930) de Jean Painlevé), et de nombreux extraits des musiques écrites pour L'Île de Pâques, L'Atalante, et La guerre de Troie n'aura pas lieu sur une direction d'orchestre de Patrice Mestral.

Trois films avec Jean Gabin jeune m'avaient marqué lorsque j'étais enfant, au point que des fragments d'images me sont restés gravés au fond de ma mémoire: Le Jour se lève de Marcel Carné (1939), Quai des Brumes (1938), également de Marcel Carné et La Bête humaine (1938) de Jean Renoir d'après le roman d'Emile Zola. Je ne gardais en revanche aucun souvenir des musiques de ces films, pensant cependant que Le jour se lève était "musicalisé" par Joseph Kosma car je croyais me rappeler que les superbes dialogues étaient de Jacques Prévert. Je pensais aussi au même Kosma pour La Bête humaine et je savais, en revanche, pour en avoir de courts extraits, que c'était bien Maurice Jaubert qui avait composé la musique de Quai des Brumes. En réalité, Le jour se lève a bien été mis en musique par Jaubert et non Kosma. En revanche, je ne me suis pas trompé sur le dialoguiste, il s'agit bien de Prévert. Ma mémoire n'est évidemment pas infaillible mais elle a vu juste en retenant le nom de Joseph Kosma sur La Bête humaine. Aujourd'hui, en réécoutant ce peu que j'ai du Quai des Brumes de Maurice Jaubert, quelques images me sont revenues, une scène de gifles, bien sûr la scène mythique avec la fameuse réplique adressée par Jean Gabin à Michèle Morgan: <T'as d'beaux yeux, tu sais.> et la mort du héros à la fin. Une musique que j'aime vraiment bien de Maurice Jaubert est celle qu'il composa pour L'île de Pâques (1935) de John Fernhout et Henri Storck. Enfin j'aime surtout l'extrait de sept minutes que j'ai sur ma compilation et qui réapparaîtra dans L'Histoire d'Adèle H de François Truffaut. Lorsque j'avais vu ce film en cinémathèque, il y avait tout un passage musical d'un impressionnisme très français qui m'avait beaucoup plu. Je pensais la retrouver dans la suite de quinze minutes que je possède de L'Atalante (1934) de Jean Vigo mais en fait non. Ce n'est pas cette musique-là. Je pense qu'il s'agit de sa Suite Française que je ne connais pas encore. Cette charmante compilation commence avec une petite suite de Zéro de conduite (1933), un autre film de Jean Vigo qui avait été interdit par la Censure jusqu'en 1946 parce que considéré comme un violent pamphlet libertaire. Pour la petite histoire: "La Gaumont, inquiète après l'interdiction de Zéro de conduite, film précédent du cinéaste, décida de remplacer dans "L'Atalante" la musique de Maurice Jaubert par la chanson à succès de Lys Gauty "Le Chaland qui passe". (« Imaginez qu'au milieu d'une représentation de Pelléas, l'orchestre exécute soudain "Parlez-moi d'amour", s'était insurgé Claude Aveline). La musique originale de Zéro de conduite a un côté un peu grotesque (dans le bon sens du terme) et ironique.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12418
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Maurice Jaubert (1900-1940)   Dim 29 Juil - 22:27

L'instant musical:

https://www.youtube.com/watch?v=_35pBnRc7yQ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maurice Jaubert (1900-1940)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maurice Jaubert (1900-1940)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: