Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

  André JORRAND (1921-2007)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10700
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: André JORRAND (1921-2007)   Ven 29 Avr - 9:05

Le départ d'André Jorrand s'est fait dans un relatif silence à Aubusson. Il y est pourtant né de 27 novembre 1921,de Henri Jorrand (fils d'Antoine du Fôt) et de Madeleine Jondeau,dite "Manna",demeurant rue des Tanneurs. Très tôt passionné par la musique,il devint, après un professorat de musique,conférencier aux jeunesses musicales de France et est entre autres le compositeur de plusieurs symphonies....

 "André Jorrand est notamment l'auteur de 5 symphonies (la seconde créée en 1995,par l'Orchestre Symphonique du Limousin, sous la direction de Guy Condette),de 2 concertos pour orgue,orchestre à cordes et percussions (le premier répondant à une commande de l'état,le second ayant été créé en 1983 par Guy Condette,avec Philippe Lefebvre à l'orgue) et de partitions instrumentales et de musique de chambre"

....Menant parallèlement des études de droit,il fit par la suite carrière d'avocat à Paris,puis de magistrat en tant que président du Tribunal de Landres. Il voulut ensuite gravir à son tour les marches de la création et,fort d'une formation supérieure à l'orgue et d'une licence de composition de l'ENM,il enchaine les créations de symphonies,de pièces religieuses pour orgue seule ou avec baryton et choeur,de concertos et musiques de chambre. Sa musique est jouée par de grandes formations comme la Maîtrise de Radio-France,l'Orchestre de Nuremberg... et il enregistre plusieurs cds. C'est à travers son oeuvre musicale qu'il souhaitait que l'on se souvienne de lui et il demandera que soit inscrit sur sa tombe à Ahun,le titre de "compositeur"....

  "Dans l'esprit de la décentralisation musicale coordonnée par Marcel Landowski,André Jorrand constitue en 1978 l'Association des amis de l'orgue d'Aubusson et préside aux destinées d'un superbe instrument d'inspiration saxonne réalisé par Gérard Guillemin dont il est le premier titulaire. En 1988,avec l'appui de l'Association et de la Mairie d'Aubusson,il inaugure le premier festival de musique sous le vocable de "Musiques au coeur de la Tapisserie" qui depuis a lieu tous les ans."

....André Jorrand a eu pour maîtres Maurice Duruflé (orgue),Roland Manuel (Classe d'esthétique du Conservatoire national de musique de Paris où il obtint un premier prix) et Henri Dutilleux (à l'école normale de musique où il obtint une licence de composition et d'orchestration)....


 <<J'ai découvert la musique de ce compositeur par un CD regroupant ses trois premières symphonies,la première pour orchestre à cordes,les deux suivantes pour grand orchestre,le tout interprété par l'Orchestre Symphonique de Nuremberg,sous la direction de Robert Houlihan. On est en présence d'un style musical bien français qui s'est d'ailleurs nourri de la métrique d'Albert Roussel, de l'harmonie d'Arthur Honegger et de celle d'Olivier Messiaen. Son tonalisme ne doit rien à l'école de Vienne ni à ses farouches disciples. Il s'extériorise par la rythmique de ses mouvements vifs,tandis que l'intimité de son lyrisme trouve son climat d'élection dans une harmonie contemplative. C'est d'autant plus vrai dans sa troisième symphonie,ma préférée des trois. Je n'ai pas été subjugué d'emblée par le style musical d'André Jorrand,mais,à la réécoute,je le trouve assez attachant,tout comme je trouve plutôt belles ses pièces pour orgue et voix. En tout cas,son style me bassine moins que celui de Lionel Stoléru dont la "Symphonie juive" d'un passéisme rasoir m'est restée comme une arête à travers la gorge.>>


Dernière édition par Icare le Sam 18 Juil - 17:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16091
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: André JORRAND (1921-2007)   Ven 29 Avr - 13:06

En somme, si sa musique est tonale, il devrait me plaire ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10700
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: André JORRAND (1921-2007)   Ven 29 Avr - 13:08

joachim a écrit:
En somme, si sa musique est tonale, il devrait me plaire ? Wink

Je serais même très étonné du contraire. Il existe d'ailleurs des extraits en écoute sur la toile pour se faire une petite idée.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10700
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: André JORRAND (1921-2007)   Sam 18 Juil - 17:32

<<J'ai découvert la musique de ce compositeur par un CD regroupant ses trois premières symphonies,la première pour orchestre à cordes,les deux suivantes pour grand orchestre,le tout interprété par l'Orchestre Symphonique de Nuremberg,sous la direction de Robert Houlihan. On est en présence d'un style musical bien français qui s'est d'ailleurs nourri de la métrique d'Albert Roussel, de l'harmonie d'Arthur Honegger et de celle d'Olivier Messiaen. Son tonalisme ne doit rien à l'école de Vienne ni à ses farouches disciples. Il s'extériorise par la rythmique de ses mouvements vifs,tandis que l'intimité de son lyrisme trouve son climat d'élection dans une harmonie contemplative. C'est d'autant plus vrai dans sa troisième symphonie,ma préférée des trois. Je n'ai pas été subjugué d'emblée par le style musical d'André Jorrand,mais,à la réécoute,je le trouve assez attachant...>>

Voilà un compositeur dont je n'entends jamais parler, ni en bien ni en mal, n'ai jamais lu son nom au fil d'une discussion forumale ou autre, exception faite ici-même par mes propres soins, lorsque je lui dédiai un topic courant 2011. Peut-être parce que sa musique est jugée trop ordinaire, trop encrée dans une tradition symphonique très française sans jamais se démarquer de ses maîtres. L'empreinte d'Albert Roussel m'y semble évidente, celle d'Arthur Honegger un peu moins. Ce que je peux dire des deux premières symphonies, la N°1 pour orchestre à cordes et la N°2 pour grand orchestre, c'est qu'elles ont, selon moi, un caractère printanier. C'est une musique qui fait chanter la nature, virevolter les papillons, s'ouvrir les fleurs, une musique qui éclaircit les cieux, les peint en bleu, très primesautière par moment. Le mouvement lent (le second) de la symphonie pour cordes est d'un lyrisme intime et apaisant. C'est un petit ruisseau qui s'écoule en douceur, une plaine fleurie, un après-midi tranquille et serein. Lors de cette nouvelle écoute, je ne suis plus sûr de préférer la troisième symphonie à la seconde. L'Allegro marcato qui démarre l'Opus 21 me plait beaucoup désormais et l'Adagio (troisième mouvement) me renvoie vers le doux lyrisme de tout-à-l'heure, mais un lyrisme encore plus coloré et chatoyant. Je me demande si je n'y ai pas entendu un oiseau chanter sur la cime d'un arbre. J'ai vraiment ressenti une musique très optimiste et en parfaite osmose avec la nature. La troisième symphonie pour grand orchestre, elle aussi, est peut-être un peu plus grave et chargée dans sa première partie. André Jorrand ne se complait pas uniquement dans une musique lente et contemplative. Il affectionne aussi des formes plus animées. Sur ce point, le premier mouvement de l'Opus 3 ne manque pas d'entrain. Les cordes y développent toute leur énergie. Le premier mouvement s'intitule d'ailleurs "Energique". Ceci étant dit, dans la seconde partie de l'Opus 22-23, intitulée "Zénith: Midi d'été...", je retrouve cette musique lente, contemplative, ensoleillée, parfois fragile qui, doucement, me conduit vers un sommeil bienfaisant. Il ne me manque que les cigales...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: André JORRAND (1921-2007)   

Revenir en haut Aller en bas
 
André JORRAND (1921-2007)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: