Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

  Philippe CHAMOUARD, né en 1952

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11300
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   Lun 18 Avr - 14:31

Philippe Chamouard est né à Paris en 1952. Il a toujours tenu à se démarquer de toute influence et de toute école. C'est pour cette raison qu'il décide en 1987 de détruire la plupart de ses compositions antérieures. Après des études de piano avec Guy Lasson (élève d'Alfred Cortot) et la composition auprès de Roger Boutry (élève de Nadia Boulanger),Philippe Chamouard intègre l'Université de Paris-Sorbonne où il obtient un doctorat sur l'orchestration des symphonies de MAHLER.

Passionné par le compositeur autrichien,il lui consacre un livre "Mahler tel qu'en lui-même" publié en 1989 et réédité courant 2006. Membre honoraire de l'international "Gustav Mahler Gesellschaft" de Vienne,rédacteur aux éditions "Deutsche Grammophon",il a enseigné l'écriture musicale à l'université de Paris IV.

Quand en 1992 Philippe Chamouard décide à nouveau l'exécution de ses partitions, celles-ci sont aussitôt programmées,en France,au concert (Orchestre Colonne),dans les festivals et principalement à l'étranger,en Europe Centrale: Pologne,Roumanie,Bosnie herzégovine...mais aussi en Lettonie,Espagne, Portugal,Norvège,Finlande,Etats-Unis, Salvador....

Le trompettiste Maurice André et le célèbre compositeur italien Ennio Morricone le félicitent et l'encouragent à poursuivre sa démarche vers un langage qui se veut commun au compositeur,à l'interprète et à l'auditeur. Refusant une conception purement intellectuelle et théorique de la création,les sources de son inspiration sont essentiellement liées à une idéologie empreinte de spiritualité et d'humanisme.


Catalogue:

___OPALESCENCE,7 pièces pour orgue - 1988
___NOCTURNAL pour clarinette et piano - 2007
___POEME DU VENT pour orchestre à cordes - 1997
___HALABJA pour cordes et percussion - 1990  I love you
___LA VALSE DE MARBRE,version orchestre à cordes - 1990
___LES VOILES DU SILENCE pour orchestre à cordes - 1993  I love you
___LE VIOLON ET LE POETE pour violon et orchestre - 1996
___KYRIE,version pour orchestre à cordes - 1996
___KYRIE DE LA MESSE DES ANGES pour choeur d'hommes et orchestre - 1996  I love you
___LES OISEAUX DE SOLITUDE pour orchestre à cordes - 1997
___CONCERT NOCTURNE pour trompette et orchestre - 1993
___LES FIGURES DE L'INVISIBLE pour harpe celtique et orchestre - 1999   I love you
___MESSE GREGORIENNE pour choeur mixte et orchestre à cordes - 1997
___5 POEMES DE MICHEL-ANGE pour soprano et orchestre - 2000
___DE PROFUNDIS pour choeur mixte et orchestre - 2004
___TROIS POEMES DE MICHEL-ANGE pour soprano et orchestre à cordes - 2006
___SIX TANKAS pour soprano et piano - 2007
___SYMPHONIE MYSTIQUE "Sphène" - 1988   I love you
___LA VALSE DE MARBRE,version orchestre - 1990
___L'OFFRANDE DES LUMIERES pour orchestre - 1991   I love you
___SYMPHONIE N°1 "Tibétaine" - 1992   I love you
___SYMPHONIE N°2 "Sarajevo" - 1994    I love you
___SYMPHONIE N°3 "Les jardins du désert" - 1994-95   I love you
___L'ESPRIT DE LA NUIT pour orchestre - 1997
___SYMPHONIE N°4 "Le vagabond des nuages" - 2001
___SYMPHONIE N°5 "Le manuscrit des étoiles" - 2002
___SYMPHONIE N°6 "La montagne de l'âme" - 2005
___SYMPHONIE N°7 - 2006/07
___SYMPHONIE N°8 avec cornemuse écossaise - 2008  (j'aimerais beaucoup voir comment il fait sonner la cornemuse au sein de l'orchestre symphonique. J'aimerais découvrir toutes ses symphonies car les trois premières sont vraiment belles.)


Dernière édition par Icare le Mer 27 Juil - 23:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16544
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   Mar 19 Avr - 10:32

Mais où diable trouves tu des CD de ces compositeurs qui me sont parfaitement inconnus ? Encore un qui doit être tonal, pourtant (un peu le genre JM Damase, non ?).

J'aimerais bien écouter aussi cette symphonie avec cornemuse !
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11300
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   Mar 19 Avr - 12:05

joachim a écrit:
Mais où diable trouves tu des CD de ces compositeurs qui me sont parfaitement inconnus ? Encore un qui doit être tonal, pourtant (un peu le genre JM Damase, non ?).

J'aimerais bien écouter aussi cette symphonie avec cornemuse !

Paris est une ville extraordinaire pour ça (pourvu qu'elle le reste) et parfois je les trouve à des prix dérisoires! Je me souviens avoir tenté un opéra du compositeur JOAN ALBERT AMARGOS "Euridice" qui était vendu à deux euros. Ce qui m'avait plu c'est que l'oeuvre entremêle des genres très différents,l'Opéra selon la grande tradition et le monde des marionnettes de TONI RUMBAU,afin que musique savante et musique populaire dialoguent dans un opéra également adapté à un public infantile. Ainsi,aux chants des sopranos et ténors,s'ajoutent ceux presque diaboliques des titeres. Il se trouve que j'adore cet opéra qui m'a couté seulement 2 euros! J'en adore l'histoire et la musique et bien sûr les chants,en plus du contraste saisissant entre les vraies voix et celles des titeres. Alors,oui,il m'arrive parfois aussi d'être déçu mais c'est le prix à payer lorsque l'on accepte de prendre des risques. Je me considère en musique comme un aventurier et jusqu'à présent la musique me l'a bien rendu.

pour ce qui est de cette symphonie avec cornemuse,je ne pense pas qu'elle existe sur support CD pour le moment,hélas!


Toutefois,Joachim,Snoopy avait présenté ici un livre sur MAHLER écrit par lui. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11300
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   Ven 29 Avr - 23:31

De mon écoute de l'oeuvre de PHILIPPE CHAMOUARD,il y a quelques jours,trois titres me viennent à l'esprit: d'abord sa SYMPHONIE N°2 "Sarajevo" qui est d'une grande beauté,notamment le troisième mouvement avec mezzo-soprano (Doris Lamprecht), la cerise sur le gâteau! Se rajoutent LES FIGURES DE L'INVISIBLE pour harpe celtique et orchestre et KYRIE DE LA MESSE DES ANGES pour voix d'hommes et orchestre où l'insolite (l'électronique) côtoie le merveilleux (l'orchestre),le céleste,(les voix). J'aime cette oeuvre même si quelque part la pièce L'OFFRANDE DES LUMIERES pour orchestre avec laquelle elle est couplée,m'impressionne encore plus par un jeu d'orfèvre de contrastes des ombres et des lumières. EXQUIS!
Revenir en haut Aller en bas
Nocturnal



Nombre de messages : 12
Age : 57
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   Jeu 29 Sep - 8:54

joachim a écrit:
Mais où diable trouves tu des CD de ces compositeurs qui me sont parfaitement inconnus ? Encore un qui doit être tonal, pourtant (un peu le genre JM Damase, non ?).

J'aimerais bien écouter aussi cette symphonie avec cornemuse !



Bonjour,

Vous pouvez écouter des extraits (de chaque mouvement) de la 8ème symphonie sur le site d'une association des Yvelines : www.musica-vaux.fr.

En 2008 et 2010, l'association a présenté plusieurs oeuvres de Philippe Chamouard dont la création de Nocturnal pour clarinette et piano mais également sa version pour trio à cordes.

Pour savoir où trouver les enregistrements des oeuvres de Philippe Chamouard, vous pouvez également consulter son site http://www.chamouard.fr et contacter le compositeur pour connaître les points de vente. Pour y avoir trouvé le "kyrie de la messe des anges" dans la section chant grégorien (mdr) un grand établissement dont le nom commence par la lettre F propose certains enregistrements.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11300
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   Jeu 29 Sep - 10:54

Merci pour ces liens, nocturnal,ce qui m'a permis d'entrevoir à quoi ressemble sa huitième symphonie. Ils laissent entendre une certaine évolution de son style depuis les trois premières symphonies. Je m'attendais toutefois à une plus grande utilisation de la cornemuse qui, apparemment, n'intervient que dans le troisième mouvement, et dans un contexte précis. J'espère qu'elle sortira en cd car j'aime bien avoir le support physique d'une oeuvre que j'apprécie et ne suis pas très adepte du téléchargement.
Revenir en haut Aller en bas
Nocturnal



Nombre de messages : 12
Age : 57
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   Ven 30 Sep - 8:36

Je rappelle qu'il s'agit de plusieurs extraits mis bout à bout pour chaque mouvement. Vous n'avez donc entendu que quelques instants de l'utilisation de la cornemuse.

N'hésitez pas à contacter le compositeur par courriel, il se fera un plaisir de vous donner des précisions ou de répondre à vos questions.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11300
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   Ven 30 Sep - 9:12


Je n'y manquerai pas.
Revenir en haut Aller en bas
Nocturnal



Nombre de messages : 12
Age : 57
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   Dim 9 Oct - 17:26

Si vous êtes sur la région parisienne, sachez que Philippe Chamouard présentera, lui même, ses oeuvres lors d'une conférence qui se déroulera le 24 mars 2012.
Je posterai plus d'informations dès que je les aurai.
Revenir en haut Aller en bas
Nocturnal



Nombre de messages : 12
Age : 57
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Philippe Chamouard : conférence   Mar 20 Déc - 10:17


Le samedi 24 mars 2012, Philippe Chamouard présentera et commentera ses oeuvres lors d'une conférence qui sera donnée à Vaux sur Seine (78) à 14 h 30.

Alors si vous êtes dans la région parisienne, renseignez-vous sur le site http://www.musica-vaux.fr
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11300
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   Mar 20 Déc - 16:39


Merci pour ces informations, j'espère pouvoir m'y rendre...
Revenir en haut Aller en bas
Medayon



Nombre de messages : 1
Age : 27
Date d'inscription : 23/03/2012

MessageSujet: P.Chamouard 8ème Symphonie   Ven 23 Mar - 12:16

Bonjour à tous,

J'ai eu la chance de participer à l'enregistrement et à la création de la 8ème symphonie (au sein de l'Orchestre Symphonique de Rouen).
Je peux donc vous confirmer que la cornemuse n'intervient que dans le 3ème mouvement, sur le thème de "Amazing Grace".
M Chamouard a surtout eu la volonté de jouer sur un effet de spatialisation en laissant d'abord entendre la cornemuse "chauffer" en coulisse, avant de la faire venir sur scène (je vous raconte pas la galère lors de l'enregistrement, puisqu'il fallait un second chef pour faire une seconde battue...), et qu'elle s'en retourne après quelques instants.

Chaque musicien s'est vu offrir un exemplaire du CD, mais quant au point de vente, je ne peux pas vraiment vous aider, j'essayerais de me renseigner au conservatoire.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11300
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   Ven 23 Mar - 12:28


Voilà un chanceux et merci pour ces précisions.
Revenir en haut Aller en bas
Nocturnal



Nombre de messages : 12
Age : 57
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Création du concerto pour violoncelle   Lun 2 Avr - 14:53

Consultez régulièrement le site de Philippe Chamouard www.chamouard.fr pour y découvrir les dates et lieux des créations mais aussi des conférences qu'il donne. Aux amateurs, Philippe Chamouard a donné une conférence (indiquée plus haut) sur ses oeuvres, expliquant un grand nombre de précisions sur ses compositions.

Ce samedi 31 mars, à l'université d'Orsay et par l'orchestre du même nom, a été créé le Concerto pour violoncelle.

Superbe interprétation par une virtuose de cet instrument, l'oeuve a encore un petit quelque chose de nouveau. Une pointe de "presque romantisme" très vite rattrapée par les effets sonores typiques du compositeur et qui se termine dans une agressivité que je ne connaissais pas du compositeur. J'attends de connaitre l'histoire du concerto pour en connaitre les raisons.

Mais j'ai a Do Ré Very Happy Very Happy


En ce qui concerne ses enregistrements,certains sont en vente dans les magasins spécialisés, pour les autres comme la 8è symphonie, contactez directement le compositeur. Hélas, ses pièces de musique de chambre ne sont pas encore en cd.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11300
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   Jeu 5 Avr - 22:39

Merci pour tous ces renseignements et j'aimerais bien que sa musique de chambre sorte en cd. Comme Honegger, il ne se passe pas une année sans que j'écoute une oeuvre de Chamouard, néanmoins, contrairement au compositeur du Roi David qui occupe une bonne partie de mes étagères, je n'en possède qu'une petite dizaine de ses compositions que j'ai déjà écoutées maintes fois. Je vais visiter son site. Very Happy Le concerto pour violoncelle m'intéresse aussi et ce que tu en dis me fait saliver.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11300
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   Sam 15 Sep - 19:08

Ysov, j'ignore si tu connais ce compositeur, si oui aurais-tu déjà eu l'occasion d'écouter son oeuvre pour orgue?
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11300
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   Mar 6 Aoû - 23:25


J'ai enfin écouté sa huitième symphonie, ce soir, et je n'ai pas été déçu du tout. J'y ai entendu des choses qui m'ont parues un peu nouvelles en rapport aux précédentes mais il faudrait que je les réécoute - j'envisage d'ailleurs un cycle-portrait où je réécouterai ainsi toutes ses oeuvres que j'ai à ma disposition. Ce cycle-portrait me permettra de mieux saisir sans doute l'éventuelle et plus que probable évolution de son style symphonique. Toujours cette impression que le fantôme de Mahler n'est jamais très loin même si Philippe Chamouard, à chaque oeuvre nouvelle, me semble un peu plus définir un chemin musical personnel et toujours aussi en marge des clivages du modernisme. La cornemuse intervient bien uniquement dans le troisième mouvement. La seconde oeuvre du cd, Poème du vent, pour orchestre à cordes, s'inscrit impeccablement dans la poétique de ce compositeur immode.  
Revenir en haut Aller en bas
bartleby

avatar

Nombre de messages : 107
Age : 46
Date d'inscription : 15/02/2014

MessageSujet: Re: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   Lun 17 Fév - 21:26

Ce compositeur me convient bien : parfaitement contemporain et parfaitement audible (donc presque un rebelle ?).

Sur ioutioube, on trouve quelques morceaux de son oeuvre :
- Symphonie n°2 Sarajevo (1994) : http://www.youtube.com/watch?v=PsECkoxT8Lc
- Symphonie n°8 (2008), troisième mouvement - Grave : http://www.youtube.com/watch?v=qeZr4DYQF7g
- L'esprit de la nuit (1997) : http://www.youtube.com/watch?v=p5Y7mNrqt54
- Concerto pour violoncelle (2012 ?), création par l'orchestre symphonique du campus d'Orsay dirigé par Martin Barra, 1er mouvement : http://www.youtube.com/watch?v=3oMzP_ufeuk
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11300
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   Jeu 17 Avr - 18:19

Icare a écrit:

J'ai enfin écouté sa huitième symphonie, ce soir, et je n'ai pas été déçu du tout. J'y ai entendu des choses qui m'ont parues un peu nouvelles en rapport aux précédentes mais il faudrait que je les réécoute - j'envisage d'ailleurs un cycle-portrait où je réécouterai ainsi toutes ses oeuvres que j'ai à ma disposition. Ce cycle-portrait me permettra de mieux saisir sans doute l'éventuelle et plus que probable évolution de son style symphonique. Toujours cette impression que le fantôme de Mahler n'est jamais très loin même si Philippe Chamouard, à chaque oeuvre nouvelle, me semble un peu plus définir un chemin musical personnel et toujours aussi en marge des clivages du modernisme. La cornemuse intervient bien uniquement dans le troisième mouvement. La seconde oeuvre du cd, Poème du vent, pour orchestre à cordes, s'inscrit impeccablement dans la poétique de ce compositeur immode.  

Je viens de réécouter sa Symphonie n°8 et son Poème du vent pour orchestre à cordes et j'adore de plus en plus. Les deux premiers mouvements de la symphonie m'ont paru assez extravertis et même chantants sur certains passages du second. Il y a un usage des cuivres qui me plait beaucoup, autant dans les moments les plus animés que dans d'autres moments où la musique semble s'assouplir vers quelque chose de plus mélodieux. Le troisième mouvement est effectivement très beau et la mise en scène de la cornemuse est sans doute un aspect plus visuel de l'oeuvre à apprécier en concert. Je me demande finalement si mon mouvement préféré n'est pas le "Largo cantabile" (dernier mouvement). On parle de cette symphonie comme d'une oeuvre panoramique et ample et c'est ainsi que je l'ai perçue. La pièce pour orchestre à cordes qui complète le cd est également belle et raffinée. J'aime l'effet naturaliste qui ouvre et conclut ce Poème du vent.    I love you
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11300
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   Lun 25 Juil - 18:08

En rapport à mon nouveau cycle, je suis donc revenu à la musique de Philippe Chamouard. Il y avait longtemps que je n'avais pas réécouté une de ses oeuvres que j'ai en ma possession. Si ma mémoire ne me fait pas défaut, la dernière fois que j'ai écouté ce compositeur remonte en 2014, avec sa huitième symphonie. Rien en 2015! En même temps, étant donné que je m'intéresse à beaucoup de compositeurs et de musiques différentes, il devient nécessaire d'en mettre certains de côté avec l'idée d'y revenir immanquablement dans un futur que l'on espère jamais trop éloigné. C'est ainsi qu'en cette fin juillet 2016, j'ai décidé de réécouter l'une de ses plus belles créations...du moins pour moi...qu'est la Symphonie n°2 - Sarajevo. Elle se divise en trois mouvements, a la particularité de n'offrir aucun mouvement rapide: "Andante, Grave/Largo, Lamentoso/Adagio, Dolcissimo cantabile. C'est justement (mais pas seulement) ce qui me fascine dans cette symphonie qui agit sur moi comme une grande "procession" dramatique et solennelle et convoque dans son troisième mouvement la merveilleuse voix de mezzo-soprano, Doris Lamprecht. Je ne l'ai peut-être jamais autant appréciée qu'aujourd'hui, sans doute parce qu'elle fut pour moi un recueil, voire un refuge provisoire, en réponse aux tristes évènements de ce mois de juillet, un vaste éclair de beauté en opposition à la laideur barbare qui envahit de plus en plus notre actualité.

Halabja - A la mémoire des victimes kurdes pour orchestre démarre par de terribles dissonances qui annoncent le chaos. S'en suit un paysage sonore statique, désertique, qui, petit-à-petit, redevient fertile, porteur d'espoir et de vie. Les cordes dominent l'oeuvre. Somptueux. Elles dominent aussi Les Voiles du Silence, une musique d'abord introvertie qui ondule lentement, se trouble et se "détrouble", gagne en chair dans sa partie la plus émouvante. Une très touchante écriture des cordes: effectivement, un doux voile musical sur le silence qui se retirera dans la plus grande discrétion.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11300
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   Mar 26 Juil - 17:16

Icare a écrit:
KYRIE DE LA MESSE DES ANGES pour voix d'hommes et orchestre où l'insolite (l'électronique) côtoie le merveilleux (l'orchestre),le céleste,(les voix). J'aime cette oeuvre même si quelque part la pièce L'OFFRANDE DES LUMIERES pour orchestre avec laquelle elle est couplée,m'impressionne encore plus par un jeu d'orfèvre de contrastes des ombres et des lumières. EXQUIS!

Réécoutées aujourd'hui, ces deux oeuvres m'ont conduit vers la lumière, l'"Offrande" biensûr, mais aussi le "Kyrie" pour choeur d'hommes et orchestre, avec un emploi habile et poétique de l'électronique. J'eus, pendant cette écoute et ce recueillement - parce que dans la musique de Chamouard il y a beaucoup de recueillement - une pensée pour le prêtre lâchement assassiné dans son église et avec l'espoir que la seconde personne, grièvement blessée, revoie la lumière du jour. Que la musique est belle, puisse-t-elle, même provisoirement, chasser de notre esprit les horreurs du monde et pérenniser l'espoir qui subsiste en nous!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11300
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   Mar 26 Juil - 18:49


J'ignore pourquoi mais j'ai eu l'indicible envie de réécouter le Kyrie de la messe des anges pour la seconde fois, la même journée. Quelque-chose en moi m'a poussé à la réécouter et je l'ai encore plus appréciée cette fois-ci. J'ai vraiment vécu une belle proximité émotionnelle avec cette musique. Dans ma lancée, j'ai poursuivi l'émotion avec L'Offrande des Lumières avec laquelle elle est couplée et qui me fascine également: une superbe écriture pour orchestre, un véritable ballet d'ombres et de lumières.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11300
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   Mer 27 Juil - 14:24

En ce qui me concerne, je suis revenu à la symphonie par l'un de mes symphonistes français préférés du XXème siècle: il y a évidemment Arthur Honegger, Aubert Lemeland et donc Philippe Chamouard duquel je viens de ressortir la Symphonie n°1 Tibétaine et la Symphonie Mystique "Sphene" qui a été apparemment composée avant la première symphonie, "Sphene" en 1988 alors que "Tibétaine" le fut en 1992. C'est pourtant cette dernière qui est qualifiée de N°1, un point de détail qui n'a évidemment aucune incidence sur l'appréciation de ces deux oeuvres. D'ailleurs, je me permets de préciser qu'elles me plaisent à peu près pour les mêmes raisons, avec une préférence pour la Symphonie Tibétaine. J'en aime d'abord le caractère méditatif et lentement évolutif. Je connais des mélomanes qui ont du mal avec les symphonies de Philippe Chamouard, notamment celles-là lorsque j'ai eu l'occasion de leur faire écouter ou qu'ils les ont écoutées par eux-mêmes. Ces quelques mélomanes aiment généralement les symphonies très bruckneriennes, ils aiment l'emphase et la charge, voire la charge héroïque bien cuivrée et clinquante: j'ignore si c'est le goût musical le plus répandu en matière de symphonie, peu importe, chacun se laissant guider par sa propre sensibilité et exigence. Ils se sont donc ennuyés sur ces deux symphonies de Chamouard et, par conséquent, n'ont pas tenté les suivantes. Ce qui leur fut ennuyeux, c'est exactement ce qui me fascine depuis toujours dans sa musique: la lenteur, la progression, la montée en intensité, la retombée, le caractère réfléchi, la retenue très étudiée, la dimension mystique, le caractère méditatif, propice au recueillement et à la réflexion...des cordes parfois très soyeuses, raffinées à l'extrême... Bien sûr, j'apprécie aussi des symphonies très différentes, plus déchaînées, plus exacerbées, pouvant susciter de l'exaltation ou de l'excitation, mais cette approche du compositeur français me correspond parfaitement, spirituellement, intellectuellement, émotionnellement...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11300
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   Jeu 28 Juil - 17:28

La Symphonie n°3 de Philippe Chamouard possède un très beau sous-titre, "Les Jardins du Désert", ce qui est souvent le cas chez ce compositeur. Il y a d'ailleurs dans cette symphonie un véritable cheminement autour du silence et même du vide, plaçant l'auditeur que je suis dans une situation d'attente et de pesanteur, en équilibre entre le vide et la matière: on me pardonnera sûrement cette manière un peu maladroite d'exprimer mon ressenti et le mieux est de se référer au propos du compositeur lui-même:

"Après avoir écrit les Voiles du Silence", j'eus l'intention d'étendre la notion de silence à une partition plus ambitieuse. Je découvris alors le merveilleux texte de l'écrivain indien Ohyesa: << Le silence est l'équilibre absolu du corps, de l'esprit et de l'âme. L'homme qui préserve l'unité de son être reste à jamais calme et inébranlable devant les tempêtes de l'existence - pas une feuille qui bouge sur l'arbre, pas une ride à la surface étincelante du lac - voilà, aux yeux du sage illettré, l'attitude idéale et la meilleure conduite de vie.>>
___Si vous lui demandez: <Qu'est-ce que le silence?>, il répondra: << C'est le Grand Mystère! Le Silence Sacré est Sa Voie!>>
___Si vous lui demandez: <Quels sont les fruits du silence?> Il dira: <<C'est la maîtrise de soi, le courage vrai ou l'endurance, la patience, la dignité et le respect. Le silence est la pierre d'angle du caractère.>>


Voilà sur quelles bases s'est érigée cette troisième symphonie que j'ai réécoutée deux fois de suite. J'ai bien aimé les quelques interventions de trois gongs thaïllandais graves renforçant la profondeur du silence, notamment après les cordes de la lumière qui illuminent le troisième mouvement. Le premier est fascinant, peut-être mon préféré de la symphonie. Le second mouvement m'avait un peu décontenancé dans un premier temps, mais ça n'a pas duré très longtemps. Les différentes tournures orchestrales me récupérèrent très vite. Cependant, je pense avoir encore été plus touché par Les Figures Invisibles pour harpe celtique et orchestre. Magnifique partition! Harpe celtique: Anna Sikorzak-Olek. En complément, il y a un extrait très touchant de L'Esprit de la Nuit pour orchestre.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11300
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   Ven 29 Juil - 19:59


Cette huitième symphonie ne possède décidément aucun temps mort! Elle est interprétée par l'Orchestre Symphonique du Conservatoire de Rouen sous la direction de Claude Brendel. Il en va de même pour la méditation naturaliste Poème du Vent. En quelques jours, j'aurai réécouté toutes les oeuvres que je possède de Philippe Chamouard et, dans ce cycle croisé, j'aurai fait la même chose avec Angel Illarramendi et Gustav Mahler. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Philippe CHAMOUARD, né en 1952   

Revenir en haut Aller en bas
 
Philippe CHAMOUARD, né en 1952
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: