Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

  Lalo SCHIFRIN, né en 1932

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11190
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Lalo SCHIFRIN, né en 1932   Jeu 28 Aoû - 11:36

Un joli moment argentin avec Tres Tangos de Lalo Schifrin. Il faut dire que la formation instrumentale est idéale à mon oreille puisqu'elle réunit la flûte de Marisa Canales, quelques cordes et une harpe utilisée avec parcimonie. Ces trois Tangos sont d'une humeur assez sombre et de forme romantique, mais un romantisme tendu et raffiné.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11190
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Lalo SCHIFRIN, né en 1932   Sam 25 Oct - 18:07

<<Dans ces oeuvres pour clarinette auxquelles se rajoute un Central Park Variations pour clarinette et piano,comme souvent pour le reste de sa musique de concert,Lalo Schifrin reprend pas mal de son matériel thématique initialement composé pour le cinéma. Le point positif pour tous réfractaires aux "modernes",tels que nous les définissons ici,c'est que le compositeur ne délaisse ni la mélodie ni le lyrisme. Ils constituent non seulement la colonne vertébrale de ces pièces présentées ci-dessus mais aussi une des principales composantes de son style avec un goût prononcé et reconnaissable pour les rythmes chauds et les riches couleurs harmoniques. Les trois pièces sont interprétées par un clarinettiste américain de premier ordre qui s'appelle presque comme le compositeur avec juste le C en moins; David Shifrin. Comme ses symphonies,ses concertos et sa merveilleuse cantate Cantos Aztecas interprétée par le célèbre ténor Placido Domingo,ces musiques respirent la sud-américanité du maître argentin jusqu'au coeur de chacune des notes...la musique est tour à tour énergique,galvanisante,tendre,lyrique,virile et raffinée, autant porteuse de gravité que d'insouciance,de légèreté que de puissance,mais avec toujours la même élégance de style qui le caractérise>>

Dès que j'écoute les premières mesures des Danses Concertantes pour clarinette et orchestre de Lalo Schifrin, interprétées par David Shifrin et l'"Adelaide Symphony Orchestra" sous la direction du compositeur, je reconnais aussitôt l'univers symphonique d'un musicien que je connais finalement si bien et qui, à chaque fois, ensoleille mon être de ses rythmes chauds, de son lyrisme tellement expressif et de ses constructions mélodiques si caractéristiques. Tout ce qui est écrit dans le commentaire en bleu est ce que je ressens dans la musique de Lalo Schifrin. Son Capriccio pour clarinette et orchestre à cordes est peut-être un peu plus grave dans le ton quoique le soleil argentin est présent. Je ressens ses rayons me traverser lorsque je l'écoute. C'est d'une grande vitalité et expressivité, lyrique et chaleureux. Central Park Variations pour clarinette et piano développe un "Schifrin" plus intimiste mais là encore, son style mélodique transparaît fortement sous un jeu sensible et rigoureux du clarinettiste David Shifrin.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11190
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Lalo SCHIFRIN, né en 1932   Ven 7 Aoû - 22:31

Icare a écrit:

Ecoute de la JAZZ MASS de LALO SCHIFRIN et ce n'est pour moi que du pur bonheur:  

Lorsque le jazz épouse la musique religieuse...

...Elle fait swinguer Dieu en personne... Hehe Je réécoute cette éclatante Jazz-Mass de Lalo Schifrin ce soir et c'est d'une vitalité étonnante et communicative, d'une tonicité qui risque de me tenir en éveil jusqu'au matin...C'était peut-être imprudent d'écouter une telle musique lorsque le soleil a envie de se coucher. le "Kyrie" est excellent, endiablé ou diaboliquement envoûtant. C'est lui qui donne le ton, qui révèle dans quelle genre d'oeuvre vous mettez votre oreille.  Le jazz y est beaucoup plus prononcé que dans la Missa Popularis - Jazz-Mass de Claus Bantzer qui est, certes, elle aussi, très belle, plus romantique et tendre. L'oeuvre de Schifrin est assez rentre-dedans, très extravertie. Le multi-instrumentiste Tom Scott, tantôt saxophoniste, tantôt clarinettiste, tantôt flûtiste, le pianiste Frank Chastenier, le "WDR Big Bang" et le "St. Stephan's Youth Choir of Cologne" s'y donnent à coeur-joie au service d'une Messe énergique, colorée, hyper schifrinienne en fin de compte, intense, viscérale, audacieuse et moderne. J'aime aussi beaucoup l'apport de la flûte basse, notamment dans "Prayer" ainsi que l'ambiance mystérieuse qui se développe dans "Offertory" par une combinaison percussions/basse/vibraphone/piano/flûte/cuivres qui monte en densité. La harpe dans l'"Interludium" a quelque-chose de magnétique alors que le "Credo" révèle un climat et une tension très caractéristiques du compositeur. L'"Agnus Dei" est sans doute le moment le plus apaisant de la Jazz-Mass avec ses choeurs et sa clarinette, sans doute l'un des plus beaux aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11190
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Lalo SCHIFRIN, né en 1932   Ven 9 Oct - 9:07

Hier soir, pendant que mon épouse regardait des conneries à la télé, j'en ai profité pour m'isoler et réécouter le Concerto pour piano et orchestre n°2 - The Americas de Lalo Schifrin par le formidable pianiste Jeffrey Biegel. Voilà bien une oeuvre de concert typique du compositeur qui, par conséquent, me caresse dans le sens du poil, riche en rythmes sud-américains et aussi coloré et ensoleillé que le Carnaval de Rio, c'est pour dire! Sur ce point, il me renvoie directement à son Concerto pour flûte où plusieurs cultures, folklores, se rejoignent et fusionnent au bénéfice d'une musique flamboyante, virtuose et, parfois, festive. Le concerto pour piano me semble malgré tout plus percutant, ce qui n'est guère étonnant puisqu'il en va aussi de la nature-même de l'instrument soliste, surtout lorsqu'il est exploré par un ténor du rythme tel que Lalo Schifrin. "The Americas" approche les 42 minutes, se découpe en trois mouvements aux titres révélateurs; "Blues", "Tango" et "Carnaval". J'en suis ressorti exalté, ému, comblé.Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Lalo SCHIFRIN, né en 1932   Ven 9 Oct - 13:04

Pour l'instant, j'écoute son Concerto pour flûte et c'est le ravissement, même si la qualité du son sur YT n'est pas bonne, je me laisse emporter par la flûte vers des horizons inconnus, ravie à moi-même, que peut-on rêver de mieux ? Wink
Voici le lien :

https://youtu.be/PgwKrLGFA4Y
Merci Icare !
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11190
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Lalo SCHIFRIN, né en 1932   Jeu 7 Avr - 22:49


Découverte au hasard de mes recherches du Delta Concerto pour trompette et orchestre, probablement l'une des dernières compositions du maître argentin. Typiquement schifrinien et, évidemment, tellement sensible à sa musique, j'ai adoré. Il va d'ailleurs falloir que je me concocte un cycle entièrement consacré à la trompette qui était, soit dit en passant, le seul instrument qu'aimait ma mère - elle détestait le piano, et qui commence à me fasciner de plus en plus. J'espère en tout cas que ce Delta Concerto sortira, un jour, en cd, pourquoi pas couplé avec son aussi fameux Double Concerto pour trompette, piano et orchestre. En attendant, le voici en "live":

https://www.youtube.com/watch?v=WXlfyRLtmBI
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11190
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Lalo SCHIFRIN, né en 1932   Mer 25 Mai - 20:52


Il y a longtemps que j'espérais redécouvrir en disque la fameuse musique que Lalo Schifrin composa pour le western de John Sturges, Joe Kidd, avec Clint Eastwood. Ce message pourrait d'ailleurs figurer sur deux autres topics; "Coup de coeur du jour ou du moment" et "Les mélodies du bonheur". Le thème principal est pour moi un enchantement, aussi bien la mélodie si caractéristique du compositeur qui a un effet magique sur moi que le traitement instrumental qui en est fait. J'aime aussi ses thèmes de suspens et d'action, l'usage du cymbalum...
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Lalo SCHIFRIN, né en 1932   Mer 25 Mai - 21:46

Icare a écrit:
Il y a longtemps que j'espérais redécouvrir en disque la fameuse musique que Lalo Schifrin composa pour le western de John Sturges, Joe Kidd, avec Clint Eastwood.

Grand moment musical pour ce film, il y en a plusieurs versions sur YT avec extrait du film ou pas dont celui-ci
ICI.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11190
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Lalo SCHIFRIN, né en 1932   Ven 27 Mai - 18:44


Un autre générique de Lalo Schifrin que j'aime beaucoup, appartenant au thriller The mean season que j'ai réécouté aujourd'hui:

https://www.youtube.com/watch?v=YpBnlpOaaTc
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11190
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Lalo SCHIFRIN, né en 1932   Mar 24 Jan - 19:57

Icare a écrit:
La réécoute de son Piano Trio - Hommage à Ravel (1995) (violon, violoncelle et piano) m'a révélé, pour la énième fois, une oeuvre tonale forte par la qualité de ses thèmes, la force émotionnelle de son récit. Il faut bien évidemment savoir, et ceux qui connaissent bien sa musique l'attesteront, que Lalo Schifrin a toujours été influencé par la musique française, par Claude Debussy, mais peut-être plus encore par Maurice Ravel. Ce trio qui lui rend d'ailleurs un bien bel hommage subit son influence de plein fouet et cela même si la personnalité de son auteur transpire de chaque mesure. Schifrin n'a visiblement pas essayé une quelconque imitation du style de Ravel. Il fut davantage dans la perspective un peu délicate il est vrai, d'imaginer ce qui aurait pu éventuellement affecter le compositeur français s'il avait encore vécu et composé en 1995...Toujours est-il que le Piano Trio de Lalo Schifrin conjugue avec talent et maîtrise, en quatre mouvements, certains éléments de jazz, d'impressionnisme français, gammes moyen-orientales, rythmes de danses africaines et sud-américaines, créant ainsi une oeuvre métissée aux sonorités parfois particulières, et ponctuées, comme dans le premier mouvement, par une esquisse mélodique pouvant provenir d'un tango argentin.

          Je ne vois pas ce que je pourrais écrire d'autre sur ce Trio en hommage à Ravel, si ce n'est que j'ai une préférence pour le génial quatrième et dernier mouvement. Si "schifrinien" avec ça! Au début, pour qui connaît Lalo Schifrin au travers de ses génériques pour séries télévisées au succès planétaire, sera sans doute un peu dérouté par cette musique de chambre qui lui paraîtra si différente, plus âpre et difficile d'accès en comparaison, mais pour un plus grand connaisseur qui est allé plus loin dans son oeuvre, découvrant ainsi les diverses facettes du maître argentin, il identifiera très vite ses constructions mélodiques, son goût pour les rythmes chiadés et métissés, son sens du lyrisme: c'est déjà vrai dans l'Introduction et le quatrième mouvement, plus que les précédents, m'évoque complètement Schifrin, dans toute sa splendeur.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11190
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Lalo SCHIFRIN, né en 1932   Aujourd'hui à 19:04

Je suis enfin arrivé à la fin de mon second cycle autour de l'Amérique latine, le premier s'articulant autour de la musique de film, soit par un compositeur originaire d'un pays de ce continent, soit en rapport au sujet du film, le second réunissant des compositeurs brésiliens, chiliens, argentins, mexicains, cubains, vénézuéliens...sur des oeuvres de concert. Pour célébrer cette fin, j'ai souhaité une fête, une musique festive qui swingue, un jazz mâtiné de rythmes et couleurs de folklore argentin ou cubain, peut-être une fusion de plusieurs folklores. J'aurais pu opter pour l'oeuvre d'un créateur brésilien intégrant dans un contexte savant des éléments rythmiques et timbriques du Carnaval de Rio, mais peut-on en imaginer à quelque endroit de la Latin Jazz Suite de Lalo Schifrin. Ainsi s'est élevé un jazz si vivant avec les formidables John Faddis, David Sanchez, Ignacio Berroa, Alex Acuna, Marcio Doctor, réunis autour de Lalo Schifrin dans une complicité de jeu qui galvanise l'amateur de jazz que je suis aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lalo SCHIFRIN, né en 1932   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lalo SCHIFRIN, né en 1932
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: