Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Albéric Magnard (1865-1914)

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21009
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Albéric Magnard (1865-1914)   Lun 6 Nov - 9:38

Lucien Denis Gabriel Albéric Magnard (Paris, 9 juin 1865 - Baron, dans l'Oise, 3 septembre 1914) compositeur français.

Fils d'un rédacteur en chef du Figaro, Albéric Magnard perdit sa mère à l'âge de 4 ans. Il fit des études de droit avant d'entrer au Conservatoire de Paris vers 1886, où il devint l'élève de Dubois et Massenet. Plus tard, il prit des leçons avec Vincent d'Indy et apprit le contrepoint à la Schola Cantorum, fondée à Paris en 1894 par Bordes, Guilmant et d'Indy.
Il composa quatre symphonies — à l'orchestration riche, digne de César Franck, dont la majestueuse Symphonie n°4 (1912) — un Chant funèbre pour orchestre (1895), très émouvant, dédié à la mémoire de son père, une sonate pour violon et piano, une sonate pour violoncelle, un trio avec piano, un quatuor à cordes, un quintette pour vents et piano ainsi que des œuvres lyriques (Bérénice, Yolande). Il écrivit, en outre, quelques chroniques musicales dans le journal Le Figaro.

En 1914, il perdit la vie à 49 ans, dans son manoir à Baron (Oise) en résistant contre une attaque allemande, qui détruisit le manuscrit de Guercœur, son second opéra ainsi que celui de Yolande. Guy Ropartz, un ami de longue date, reconstitua par la suite la partition de Guercœur qui fut représenté pour la première fois en 1931.

Sa vie fut marquée par un certain nombre d'engagements : il dédia sa quatrième symphonie à une organisation féministe et démissionna de l'armée en tant que dreyfusard.

Son œuvre ne comporte que 21 opus.

Œuvres symphoniques :

Symphonie n°1 (1889)
Symphonie n°2 (1892–1893, rév. 1896)
Symphonie n°3 (1895–1896)
Chant funèbre (1895)
Hymne à la justice (1902)
Symphonie n°4 (1913)
Œuvres lyriques :
Yolande (1888-1891)
Guercœur (1897-1900)
Bérénice (1905-1909)
Musique de chambre :
Sonate pour violon (1901)
'Quatuor à cordes op 16 (1903)
Trio pour piano (1904)
Sonate pour violoncelle (1910)
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17749
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Albéric Magnard (1865-1914)   Lun 6 Nov - 18:03

Voici en complément la liste des oeuvres par opus (j'ai toujours aimé constituer des catalogues) :

1 : 3 pièces pour piano
2 : Suite dans le style ancien pour orchestre de chambre
3 : 6 poèmes en musique
4 : Symphonie n° 1 en ut mineur
5 : Yolande, drame lyrique en 1 acte
6 : Symphonie n° 2 en mi majeur
7 : Promenades, 7 pièces pour piano
8 : Quintette pour piano, flûte, hautbois, clarinette, basson en ré mineur
9 : Chant funèbre pour orchestre
10 : Ouverture pour orchestre
11 : Symphonie n° 3 en si bémol mineur
12 : Guercoeur, tragédie kyrique en 3 actes
13 : Sonate pour violon et piano en sol majeur
14 : Hymne à la Justice pour orchestre
15 : 4 poèmes en musique
16 : Quatuor à cordes en mi mineur
17 : Hymne à Vénus pour orchestre
18 : Trio pour piano, violon, violoncelle en fa majeur
19 : Bérénice, tragédie lyrique en 3 actes
20 : Sonate pour violoncelle et piano en la majeur.
21 : Symphonie n° 4 en ut dièse mineur

l'opus 22 : 12 poèmes en musique est perdu

sans opus :
A Henriette, poème en musique
En Dieu mon espérance, pièce pour piano
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21009
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Albéric Magnard (1865-1914)   Lun 6 Nov - 18:51

Merci. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Albéric Magnard (1865-1914)   Sam 26 Mai - 17:26

Pour écouter avec les n'oreilles :

http://www.christoph-keller.ch/music/magnard-promenade-op7-nr1.mp3

Promenade

interprétée par Christoph Keller

et :

http://www.christoph-keller.ch/music/magnard-sonate-op20-satz2.mp3

Sonata for violoncello and piano in A Major op. 20, 2nd movement; Thomas Demenga (violoncello), Christoph Keller (piano)


Coco
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 6253
Age : 62
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Albéric Magnard (1865-1914)   Mer 4 Juil - 14:32

réédité en juin 2012 chez EMI Classics

Jose Van Dam - Hildegard Behrens - Jean-Luc Viala - Nadine Denize... - Orfeon Donostiarra - Orchestre du Capitole de Toulouse - Michel Plasson

Guercœur (1897/1901), opéra en trois actes, sur un livret du compositeur
Reconstitution de Guy Ropartz à partir de la réduction pour piano et de ses souvenirs (puisqu'il avait dirigé l'opéra avant l'incendie de la maison de Magnard qui causa la perte de la partition excepté le 3e acte)
Création à l'Opéra de Paris le 24 avril 1931

Diapason d'or -Choc de Classica (juillet 2012)

source : qobuz

La musique montre la forte influence de Wagner.

Rôles

Guercoeur : baryton
Heurtal : ténor
Giselle : soprano
La Vérité : soprano

Synopsis

Guercoeur, le sage souverain d'un Etat-cité médiéval, est décédé. Dans le ciel, il demande à être autorisé à revenir pour sauver sa ville. Son vœu est exaucé, mais il trouve son meilleur ami, Heurtal, devenu l'amant de sa veuve, Giselle, et devient un despote.

source : wikipedia

Citation :
La musique montre la forte influence de Wagner.

En effet ... mais le chant est bien dans la tradition française. Personnellement, je trouve qu'il s'approche assez bien de Debussy.
Merveilleux José Van Dam encore ! Prononciation, couleur de voix et engagement sont au rendez-vous ! L'association Orchestre de Toulouse, Michel Plasson et José Van Dam est toujours de très grande qualité. Le reste de la distribution est de très bonne qualité aussi. Avec un français très audible de tous.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
OSS 1970

avatar

Nombre de messages : 234
Age : 57
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Albéric Magnard (1865-1914)   Mar 19 Fév - 13:31




Pas grand chose sur ce compositeur. Très peu d'analyses, ni de commentaires.
J'ai acheté son intégrale des symphonies et après 3 tentatives, j'ai eu le déclic.
J'ai, pour l'instant, écouté que la quatrième. Je me suis dit, vu la difficulté, autant commencer par la dernière, probablement la plus aboutie.
Au début ça m'a pas déplu mais je trouvais que ça tournait un peu à vide. Immédiatement je me suis dit : il n'est pas resté inconnu si longtemps pour rien. Puis à la troisième écoute j'ai été soudain séduit par sa délicatesse sans pouvoir vraiment donner d’explication. Elle n'est pas difficile d’accès mais sa beauté ne frappe pas d’emblée. Je trouve qu'elle a un coté germanique mais avec une légèreté, une vivacité, une délicatesse bien française.


l’Orchestre Symphonique de Malmö est très beau et la prise de son très fine.



Revenir en haut Aller en bas
http://ctifanblog.blogspot.com/
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17749
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Albéric Magnard (1865-1914)   Mar 19 Fév - 13:56

Encore un presque inconnu ! Pourtant ses oeuvres sont absolument géniales. J'ai presque tout écouté de lui (sauf les opéras Yolande et Bérénice), et rien ne m'a déplu, sauf un peu les mélodies mais de toute façon je n'aime pas beaucoup les mélodies en général.

Parmi ses symphonies, c'est la troisième que je préfère Wink
Revenir en haut Aller en bas
OSS 1970

avatar

Nombre de messages : 234
Age : 57
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Albéric Magnard (1865-1914)   Mar 19 Fév - 15:28

joachim a écrit:


Parmi ses symphonies, c'est la troisième que je préfère Wink

C'est donc ma prochaine étape Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://ctifanblog.blogspot.com/
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12418
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Albéric Magnard (1865-1914)   Mar 19 Fév - 20:04


J'ai découvert la musique d'Albéric Magnard malgré moi, c'est-à-dire grâce à un ami mélomane qui m'avait proposé, à l'époque, gratuitement deux cd contenant ses Symphonies 1, 3 & 4 + son Opus 9 "Chant Funèbre" sous la direction de Michel Plasson et avec l'Orchestre du Capitole de Toulouse. J'avais répondu: "Pourquoi pas?". Je dois reconnaître que, globalement, je n'ai pas trop accroché, même après plusieurs écoutes...enfin deux ou trois au total... Embarassed Ca me fait un peu le même effet qu'avec des compositeurs comme René Gerber, Bernard Reichel et Lazzari, ça ne m'émeut pas beaucoup à vrai dire. Cependant, je ne suis pas étonné que Joachim aime beaucoup. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12418
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Albéric Magnard (1865-1914)   Mar 19 Fév - 20:20


J'ai omis de préciser que je n'approuve pas pour autant le fait qu'il soit oublié et qu'il existe si peu de commentaires et d'analyses à son sujet ou qu'il soit si peu joué en concert. Je trouve toujours frustrant lorsque j'apprends qu'un compositeur a écrit, par exemple, six symphonies et qu'aucune n'a été jouée en concert ni éditée sur cd. Je ne suis jamais sûr qu'elles vont me plaire pas plus que je suis sûr qu'elles vont me déplaire. Disons que j'ai toujours cette pensée optimiste d'imaginer qu'il y a peut-être une oeuvre merveilleuse qui dort dans un tiroir...Dans la musique, il y en a pour tous les goûts et pour Magnard c'est déjà formidable qu'il existe des cd de ses oeuvres. Wink
Revenir en haut Aller en bas
OSS 1970

avatar

Nombre de messages : 234
Age : 57
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Albéric Magnard (1865-1914)   Mar 19 Fév - 21:41

Icare a écrit:

J'ai découvert la musique d'Albéric Magnard malgré moi, c'est-à-dire grâce à un ami mélomane qui m'avait proposé, à l'époque, gratuitement deux cd contenant ses Symphonies 1, 3 & 4 + son Opus 9 "Chant Funèbre" sous la direction de Michel Plasson et avec l'Orchestre du Capitole de Toulouse.

J'ai, moi aussi, écouté cette version à la médiathèque il y a maintenant pas mal d'années. L'inconvénient de ces prêts c'est que t'es pas toujours dispo le jour X, après tu rends le cd et tu oublis, parfois, le compositeur. Je n'ai donc plus aucun souvenir de cette écoute pourtant je suis sur qu'il faut écouter la version de Sanderling pour ce faire une idée de Magnard et pas celle de Plasson. Parmi les critiques que j'ai pu pu lire son interprétation penche trop du coté germanique. Il faut beaucoup de finesse, de clarté pour capter toute la poésie de ses symphonies.

En plus elles ont été réédité chez Brillant Classic c'est à dire pour 3 francs six sous Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://ctifanblog.blogspot.com/
Jean

avatar

Nombre de messages : 7010
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Albéric Magnard (1865-1914)   Mar 19 Fév - 22:46

j'ai cette intégrale rééditée chez brilliant...faut que je réécoute Embarassed ....la première fois n'ayant pas été très concluante Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12418
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Albéric Magnard (1865-1914)   Jeu 21 Mar - 11:03


Bon! Je me suis réessayé aux symphonies de Magnard, plus précisément les N° 1, 3 & 4 et ça s'est finalement plutôt pas mal passé. Si je n'ai pas été spécialement renversé par la 1 et la 3, je ne les ai pas trouvées ennuyeuses non plus. Elles s'écoutent bien. J'ai toutefois préféré la Quatrième, ma préférée des trois, et surtout le Chant Funèbre avec lequel elle est couplée: il est très émouvant.

Au final, je me dis que j'ai eu raison de donner une nouvelle chance à ces oeuvres. Very Happy I love you
Revenir en haut Aller en bas
OSS 1970

avatar

Nombre de messages : 234
Age : 57
Date d'inscription : 17/06/2007

MessageSujet: Re: Albéric Magnard (1865-1914)   Jeu 21 Mar - 12:56

Icare a écrit:

Bon! Je me suis réessayé aux symphonies de Magnard, plus précisément les N° 1, 3 & 4 et ça s'est finalement plutôt pas mal passé. Si je n'ai pas été spécialement renversé par la 1 et la 3, je ne les ai pas trouvées ennuyeuses non plus. Elles s'écoutent bien. J'ai toutefois préféré la Quatrième, ma préférée des trois, et surtout le Chant Funèbre avec lequel elle est couplée: il est très émouvant.

Au final, je me dis que j'ai eu raison de donner une nouvelle chance à ces oeuvres. Very Happy I love you

La 4 est vraiment pas mal. Moi aussi je ne suis pas, pour l'instant, convaincu par les autres.
Reste que Sanderling est meilleur que Plasson sur ce coup là Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://ctifanblog.blogspot.com/
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12418
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Albéric Magnard (1865-1914)   Jeu 21 Mar - 13:34

J'essaierai avec Sanderling lorsque j'aurai envie de réécouter ces oeuvres, c'est promis! Wink
Revenir en haut Aller en bas
jdperdrix

avatar

Nombre de messages : 326
Age : 67
Date d'inscription : 28/02/2013

MessageSujet: Re: Albéric Magnard (1865-1914)   Jeu 21 Mar - 20:33

J'ai entendu il y a bien longtemps le quatuor à cordes. J'ai été stupéfié ! J'ai ensuite entendu la 3e symphonie par Beecham (je crois qu'elle a été rééditée). Depuis, j'ai acheté tout ce que je pouvais de Magnard... Very Happy

Mes favoris restent le quatuor, la sonate pour violon, la 4e symphonie et le chant funèbre.

Toutes ses oeuvres sont maintenant disponibles, sauf Yolande et Bérénice. Pour ce qui est de cette dernière, j'ai pu télécharger une bande du concert donné à la RTF en 1961 sous la direction de Pierre-Michel Le Conte. Mais je ne sais plus où je l'ai trouvée ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17749
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Albéric Magnard (1865-1914)   Mer 24 Sep - 18:44

L'oeuvres symphonique d'Albéric Magnard se compose des quatre symphonies, dont nous avons parlé succinctement, et de cinq autres morceaux : Suite en style ancien opus 2, Chant funèbre opus 9, Ouverture opus 10, Hymne à la Justice opus 14 et l'Hymne à Vénus opus 17.

Si la Suite dans le style ancien me semble plutôt quelconque, par contre les quatre autres morceaux sont absolument magnifiques, en particulier le Chant Funèbre composé en 1895 à la mémoire de son père. Une oeuvre d'une intensité presque insoutenable...

On trouve les cinq pièces dans un CD Timpani, interprétées par l'orchestre philharmonique du Luxembourg, dirigé par Mark Stringer.

L'hébergeur d'images ne fonctionne pas aujourd'hui...

La vidéo est indisponible.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12418
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Albéric Magnard (1865-1914)   Ven 3 Aoû - 19:14

Je ne pouvais guère omettre de réécouter les oeuvres d'Albéric Magnard que j'ai en ma possession et dont l'intérêt mitigé que je leur portais jusqu'ici fait qu'elles correspondent parfaitement au thème de mon cycle: "Mes bouderies bien-aimées". J'ai réécouté la Symphonie n°4 - opus 21 et Chant Funèbre - opus 9, toujours par l'Orchestre du Capitole de Toulouse sous la direction de Michel Plasson, c'est-à-dire que je n'ai pas encore tenu compte du conseil d'OSS 1970 qui me fut aimablement fait plus haut et me disait qu'il fallait que je les écoute par Sanderling. Selon lui, Plasson aurait trop appuyé l'aspect germanique de ces symphonies, éludant une légèreté plus française qui se retrouverait davantage dans les versions de Sanderling. Il est vrai que cette quatrième symphonie est toute en verve, en fougue, en puissance, germanique sans aucun doute. Une grande palette de couleurs l'irise d'un bout à l'autre. Elle est finalement très riche cette symphonie de Magnard, riche sur le plan sonore et par ses nombreux rebondissements. Bien sûr, elle a ses moments de répit et de pure poésie avant de replonger dans un tumulte final presque démesuré. Je n'ai pas renoncé à la réécouter par Sanderling, bien au contraire, je l'aime assez désormais pour avoir envie de la redécouvrir dans une autre physionomie. En revanche, ce qui est sûr, c'est que cet aspect germanique et luxuriant qui ressort assez nettement dans l'interprétation de Plasson m'a beaucoup plu cette fois-ci. Je pense ne l'avoir jamais appréciée autant qu'aujourd'hui, à croire que j'avais besoin de cette force brute, de cette richesse sonore, de cette fougue symphonique exaltante, de ce germanisme dont je ne suis pas particulièrement friand en règle générale. Il m'aura fallu du temps, sans doute parce que ce n'est pas un genre musical qui me touche d'emblée, n'est pas celui qui correspond le mieux à ma sensibilité. Je dois être alors dans de très bonnes prédispositions pour ce type de musique. Je vais donc en profiter avec les symphonies n°1 & 3 du même compositeur. Chant Funèbre m'a toujours plu, m'a caressé dans le sens du poil dès la première approche. Il s'agit de mon oeuvre fétiche d'Albéric Magnard. Son caractère légèrement obsessionnel m'est irrésistible.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17749
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Albéric Magnard (1865-1914)   Ven 3 Aoû - 20:29

C'est dommage qu'il ait si peu composé (22 opus seulement)...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12418
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Albéric Magnard (1865-1914)   Sam 4 Aoû - 22:55


Je viens de réécouter ce soir les Symphonies 1 & 3, également par l'Orchestre du Capitole de Toulouse, sous la direction de Michel Plasson. Mes premières impressions plutôt mitigées sont désormais de vieux souvenirs. j'ignore si ces oeuvres ont fini par m'adopter ou si c'est moi qui les ai définitivement adoptées. Il y a un rayonnement, une expressivité qui me tient en haleine. La première symphonie fut composée par Albéric Magnard entre 1889 et 1890 sur les instances de Vincent d'Indy qui en surveilla l'élaboration et la corrigea sans ménagement. Ainsi lui est-elle justement dédiée. Si elle me captive en entier, certains mouvements plus que d'autres, notamment le "Religioso, largo - Andante", la Symphonie n°3 a toute ma préférence. Effectivement, il y a ce magnifique hautbois de Christian Fougeroux qui illumine la "Pastorale" (troisième mouvement) et rien que pour ce morceau il m'est tentant de l'inscrire devant les N°1 & 4, ne connaissant pas encore la Seconde, mais le premier mouvement, "Introduction et Ouverture" est également somptueux. En 2013, j'avais entre les trois une préférence pour la Quatrième. Aujourd'hui, elle se porte sur la Troisième. <<Si le mot chef-d'oeuvre signifie payante réalisation d'une conception magnifique en soi, il doit s'appliquer à la troisième symphonie - en a dit G. Ropartz - Si le terme vous effraye, disons seulement, et ce n'est pas peu, qu'elle est une oeuvre définitive.>>
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 17749
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Albéric Magnard (1865-1914)   Dim 5 Aoû - 18:40

Personnellement je place les 4 symphonies sur un pied d'égalité : toutes ont leur charme propre. Si je devais absolument en choisir une sous peine de mort Hehe  ce serait la troisième, comme toi...




https://www.youtube.com/watch?v=KZt7GbwJCm0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Albéric Magnard (1865-1914)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Albéric Magnard (1865-1914)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: