Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -30%
Maillot de Football de l’Équipe de France
Voir le deal
63 €

 

 Ludwig van Beethoven (1770-1827)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant
AuteurMessage
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5153
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2017-01-22, 23:29

Exactement !! Laughing C'est à chaque fois ici , quand je prends en route, que je me plante ( Hehe ). le N° 23.... Rolling Eyes

Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5153
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2017-05-09, 22:38

A propos de Beethoven, UN GRAND MOMENT SUR LA CHAINE CLASSICA, avant-hier (j'étais naze tard devant la chaîne..) :
- Claudio Abbado ("le" maestro génial pour moi), dirigeant Daniel Barenboim sur le concerto N° 5 de Beethoven !!    Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 185465
Vous imaginez !! C'était à mon avis une archive datant des années "80-90" (il faudra que je vérifie le programme). Abbado était superbe , souple, charismatique et beethovénien parfait (comme toujours)  Very Happy . Barenboim, un peu confus parfois sur certaines phases du concerto (qui humble avis se doit d'être très précis pianistiquement dans le phrasé, ce qui ne fut pas le cas). Certaines notes ont été "avalées", Barenboim ne semblait pas complètement à l'aise, un peu crispé...  (le trac ?). Bref, pianistiquement, je l'ai connu mieux et plus sûr de lui, que cela soit sur Beethoven, que sur Mozart qu'il maîtrise à la perfection .
Ce concert enregistré a le mérite d'être "une pépite rare", comme on dit !  Sublime. Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 395622

P.S. : Je rajoute que Barenboim, malgré mes petites réticences sur le plan de la technique (j'ai le droit..), manifestait une émotion de pianiste extraordinaire... Et que justement, malgré ces petits "loupés" à mon petit avis, il était transcendant !  Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 13150
C'est bien pour cela que j'ai écrit "sublime" !  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5153
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2017-05-10, 22:12

Ce merveilleux concert était en 1994 (un peu plus tard en date que je ne le pensais). Donc Barenboim devait avoir une cinquantaine d'années et Abbado une dizaine d'années de plus. 
Il est en ligne sur Youtube si cela vous intéresse (il faut bien taper les mots-clé, évidemment, comme d'hab).  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2017-05-21, 11:26

Le 21 mai 1820 : dans une lettre célèbre, Carl Maria von Weber fustige l'organisation chaotique des idées (parfois géniales) de  Beethoven dans ses dernières œuvres. Comme quoi, le jugement d'illustres contemporains n'est pas toujours lumineux Wink  mais montre aussi pourquoi ces œuvres tardives ne sont pas facilement abordables aujourd'hui encore, en dehors de quelques tubes....
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5153
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2017-05-22, 00:16

Oui, c'est vrai ! , et que dire du jugement de Wagner sur les derniers quatuors de Beethoven, les trouvant "injouables" pour le public !!
(Perso pas du tout d'accord, j'ai entendu encore hier sur Mezzo l'intégrale des quatuors en concert -une rediff superbe-).
Certainement, certaines oeuvres de Beethoven sont difficiles d'accès, mais idem pour Mozart !! (par exemple, ses quatuors aussi).
Quant à la musique Renaissance dont tu es expert, vrai aussi, n'est-ce-pas ?
Quant au grégorien, des débuts aux mutations etc..., pas facile non plus...
J'ai un CD de chant grégorien (en latin) complètement monophonique, un autre inédit (mon ex-chorale bretonne) de litanies orthodoxes du Moyen-Age (en polonais).., -que j'ai chantées d'ailleurs- ; C'est sûr que si l'auditeur n'est pas passionné par le sujet...., c'est un peu difficile... !
On s'éloigne de Beethoven, mais il est vrai que j'en ai un peu marre de l'Ode à la Joie, je ne sais pas trop pourquoi... Hehe , et en concert on donne principalement les symphonies..., ou les concertos les plus prestigieux. Cherchez l'erreur... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
cmos



Nombre de messages : 21
Age : 67
Date d'inscription : 14/04/2017

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2017-05-26, 16:41

Oui, entièrement d'accord...on peut passer sa vie à écouter Beethoven à la radio et au concert sans savoir qu'il a composé autre chose que les sempiternelles symphonies, les concertos pour piano et le concerto pour violon!
Certes, ces oeuvres sont magnifiques, mais que dire des quatuors?

C'est amusant de relire les réactions des contemporains à l'écoute des derniers quatuors; ça a du leur faire un drôle d'effet, comme un bond temporel direct dans le XXé sciècle...
Même le premier violon du quatuor Schuppanzig avait déclaré à Beethoven que c'était injouable, et on veut bien croire que les problèmes techniques inédits posés par ces oeuvres révolutionnaires pouvaient sembler hors de portée des instrumentistes de l'époque!

Beethoven lui-même fut un peu dépité de l'accueil du public , notamment pour la Grande Fugue qu'il considérait comme le sommet du genre, mais qui, aujourd'hui encore, peut dérouter plus d'un auditeur ...
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5153
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2017-05-26, 18:55

Cmos a écrit:
Même le premier violon du quatuor Schuppanzig avait déclaré à Beethoven que c'était injouable, et on veut bien croire que les problèmes techniques inédits posés par ces oeuvres révolutionnaires pouvaient sembler hors de portée des instrumentistes de l'époque!

Beethoven lui-même fut un peu dépité de l'accueil du public , notamment pour la Grande Fugue qu'il considérait comme le sommet du genre, mais qui, aujourd'hui encore, peut dérouter plus d'un auditeur ...
Il serait intéressant de savoir pourquoi le premier violon que tu cites avait trouvé cela injouable.. (il n'aimait pas, quoi !). Je pense plus à cause des tonalités très novatrices, que pour la virtuosité. Des dissonances, des brusque ruptures de ton, une recherche presque métaphysique du son, plus qu'harmonique... Tout le monde mettait cela sur le compte de la surdité de Beethoven, c'est absurde !  Il a été très novateur, c'est tout... Quant j'entends ses quatuors, oui, on dirait de la musique contemporaine, mais orchestrée de façon très équilibrée entre les quatre instruments. Je pense comme toi que cela nécessite une petite explication pour l'auditeur qui découvre.. (ce que j'avais déjà fait pour mon CD).
Les sonates pour piano admirables de Beethoven, sont heureusement jouées de temps en temps en concert, car les pianistes sont nombreux et beaucoup de concerts sont dédiés à ces oeuvres précisément. Mais ce sont des récitals de solistes..., et il faut bien faire travailler les orchestres symphoniques de la planète, d'où l'omni-présence beethovénienne ! On devrait jouer plus de symphonies de Haydn, tiens, ça changerait et il y a de quoi faire... (mais je crois que le futur chef du Philarmoniker va plutôt aller piocher dans ses compositeurs russes...!). 
J'ai entendu hier ou avant-hier soir sur l'une des chaînes musicales, le concerto 3 de Beethoven (mon préféré étant le 4, et non, pas le 5 !). Incroyable comme la partie pianistique est mozartienne.... C'est l'accompagnement orchestral qui fait la différence, et là on reconnaît la patte de Ludwig !  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
cmos



Nombre de messages : 21
Age : 67
Date d'inscription : 14/04/2017

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2017-05-27, 11:20

J'imagine que le nouveauté du style ,de la construction (certains des derniers quatuors comportent six mouvements) et, effectivement, les ruptures de rythme, l'ampleur des oeuvres, l'étrangeté des sonorités, sont autant d'éléments qui ont déconcerté le public viennois, très conservateur comme chacun sait (cf Mozart...), et les interprètes de l'époque...Les Schuppanzig ont céé, si ma mémoire est bonne, la quasi totalité des quatuors de Beethoven; ça s'est parfois fait dans la douleur!
On rapporte que , face aux doléances des musiciens, Beethoven aurait répondu: "que m'importent vos misérables archets quand l'esprit me parle!"...je ne sais pas s'il l'a vraiment dit, mais on imagine qu'il aurait pu en tout cas!

Malheureusement, ces oeuvres difficiles sont assez peu jouées au concert.On trouve sur le tube une petite merveille : l'intégrale des 17 quatuors en live à Vienne par les Alban Berg...à consommer sans modération Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Kristian



Nombre de messages : 1365
Age : 78
Date d'inscription : 18/11/2016

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2017-05-27, 11:50

Avez-vous une interprétation particulière des quatuors de Beethoven à recommander en CD ? Je dois avouer que je ne les connais pas, et votre échange me met l'eau à la bouche... ou plutôt, la musique au cœur.

Merci d'avance ! Mains Kiss (selon...)
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7713
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2017-05-27, 18:13

je ne partage pas l'avis de cmos disant que ces oeuvres sont peu jouées au concert...
le nombre d'enregistrements qui existent tendent à prouver le contraire...et en général, un ensemble de musicien qui enregistre un cd le joue bien souvent en public avant et après l'enregistrement...et toutes les formations "quatuor à cordes" (qui sont loin d'être rares!) n'ont pas toutes la chance ou l'opportunité d'enregistrer ce qu'ils jouent....

Des intégrales, il y en a de nombreuses qui sont "au top" pour les uns ou les autres...
Celle du quatuor Alban Berg est très réputée effectivement
Celle du "quartetto Italiano" également
plus récemment celle du quatuor "Artemis"
également le quatuor de Tokyo
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5153
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2017-05-27, 19:21

J'ai beaucoup aimé l'intégrale donnée par le quatuor Belcea, que Mezzo Live a rediffusé deux ou trois fois.
Ce quatuor fut créé en 1994 en Angleterre, Corina Belcea en est le "conductor" et le premier violon.

Extraits : (deux l'un à la suite de l'autre)

https://www.youtube.com/watch?v=WKXfWl1q1Jk
Revenir en haut Aller en bas
StylusPhantasticus

StylusPhantasticus

Nombre de messages : 226
Age : 21
Date d'inscription : 22/05/2015

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2017-06-04, 01:34

Une drôle de petite découverte depuis bientôt 1 semaine, hehe Hehe  :
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7713
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2017-06-04, 14:27

très drôle!! Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 231625
Revenir en haut Aller en bas
benoît



Nombre de messages : 325
Age : 57
Date d'inscription : 14/02/2007

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2017-06-13, 09:30

Hello ! le Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 395622  ! ...surtout en ce moment !
Rigolo, avec tous les tics beethoveniens !
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7713
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2017-06-25, 09:59

Après les échanges sur les quatuors à cordes de Beethoven, je suis tombé sur cet enregistrement des quatuors N° 11 et 14 joués par un orchestre à cordes ...(de 20 musiciens quand même! dont 2 contrebassistes)....
Ma curiosité et mon intérêt pour ces quatuors (la totale et pas uniquement ces deux là!) m'ont vite fait craquer, cédant à mon envie de découvrir des oeuvres célèbres sous une autre lumière...

Je ne suis pas déçu...c'est superbe, sans bien sûr remplacer les originaux; peut être plus "attractif" (?) pour quelqu'un plus ou moins rebuté par l'austérité d'un quatuor à cordes; le son y est évident plus charnu, plus moelleux et l'interprétation me comble.

Mais je ne suis pas sans me poser des questions. Je comptais sur la notice (pour une fois avec un texte en français Wink! ) pour y répondre; eh bien rien!! Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 3590544693 ...des commentaires sur ces deux quatuors à cordes, certes...mais tout juste l'annonce qu'ils sont ici interprétés par un orchestre de 20 cordes sans le moindre commentaire sur cette particularité...

D'abord on apprend, si on l'ignorait, que le quatuor op 95 N°11 a été "arrangé" pour orchestre à cordes pour Mahler (comme le quatuor "la jeune fille et la mort" de Schubert...et peut être d'autres??)...Pour l'opus 131 op 14, aucune mention d'un "arrangeur" ...

Je dois reconnaître que ces quatuors me sont quand même nettement moins familiers que beaucoup d'autres oeuvres de Beethoven ou autres...aussi mon écoute manque sans doute d'analyse , points de repère, pour repérer des différences autre que "l'épaisseur" du son, entre les versions quatuors à cordes et orchestre de chambre; mais je ne peux pas supposer que Mahler se soit contenté de multiplier par 3 ou 4 le nombre d'instrumentistes leur faisant jouer tous la même chose?...De plus je n'entends pas de différence de ...conception entre ces deux quatuors, comme par exemple entre une transcription pour piano de la même oeuvre de Bach faite par Busoni ou par Saint Saens, par exemple...
Si quelqu'un peut éclairer ma lanterne? Wink

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 71A6a2ZONkL._SL1200_



https://www.youtube.com/watch?v=KAIE0T0rJyk
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5153
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2017-11-15, 23:55

On en reparlera de ces oeuvres, Jean, il y a de quoi dire.. !! Merci pour ton message que j'avais dû lire vite fait avant ma période très agitée d'été...
C'était pour parler vite fait (je sors encore d'une soirée où j'ai reçu de la famille.. !!), des concertos pour piano de Beethoven.
Je les ai entendus sur Classica ou Brava, la semaine dernière, TOUS, par Kristian Zimerman , direction Leonard Bernstein ! 
C'était splendide, évidemment. Bernstein est ravi, magistral, souriant et sautillant même de plaisir, embrassant très chaleureusement et longuement son petit poulain Zimerman à la fin de chaque concerto !
Enregistrement "en live" de 1992, de mémoire. Tout s'est "distillé" sur plusieurs soirées.
Mon seul bémol : le concerto l'Empereur, le N° 5 = J'ai trouvé que Zimerman, peut-être encore trop jeune, pas assez "mûri", ne donnait pas assez de sensibilité , de fougue, et de maturité à cette oeuvre. J'ai préféré par exemple, une version récente de Barenboim..., peut-être moins techniquement parfaite, mais plus passionnée, plus aboutie, plus "ressentie".. (sans parler d'autres que je possède mais ce soir je n'ai plus le temps).
Je sais que cette version aussi de Barenboim (voir mes messages plus haut, de cette année), m'avait aussi légèrement déçue. Je vais tenter de vous reparler de mes versions que je considère comme absolument magnifiques.... 
Mais enfin, Zimerman et Bernstein, c'est franchement sublime !
Ici, il s'agit du N° 4 :

https://youtu.be/o1ph_jLOawE
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15387
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2018-07-21, 00:01


Ce soir, je viens de réécouter de notre cher Beethoven; 12 Variations en Sol majeur sur "See, the conqu'ring Hero Comes" de "Judas Maccabaeus" de Haendel, WoO 45, puis 7 Variations en Mi bémol majeur sur "Bei Männern, welche liebe fühlen" de "La Flûte enchantée" de Mozart, WoO 46 et aussi 12 Variations en Fa majeur sur "Ein Mädchen oder Weibchen" de "La Flûte enchantée de Mozart, opus 66.

<<Les trois cahiers de variations témoignent de la vogue d'une littérature brillante à la fin du 18ème siècle, mais aussi de l'intérêt de Beethoven pour un genre qu'il pratiquera jusqu'à la fin de sa carrière. C'est vraisemblablement en 1796 que le jeune musicien compose la première série de douze variations (WoO 45), sur le célèbre thème de l'oratorio "Judas Macchabée" de Haendel, << See the conquering hero comes >>. Dédiées à la Princesse von Lichnowsky, épouse du protecteur de Beethoven et pianiste amateur, ces variations confient à la partie de piano un rôle de premier plan. Le violoncelle est plus virtuose dans les Douze variations sur <<Ein Mädchen oder Weibchen>> de "La Flûte Enchantée" de Mozart (opus 66) composées en 1798. Tiré de l'air dans lequel Papageno exprime son désir de trouver une femme, le thème donne lieu à des variations chantantes et joyeuses, à l'exception de la onzième, mélancolique. Beethoven, qui admirait Mozart et en particulier "La Flûte Enchantée", s'inspire de ce même opéra dans ses Sept variations sur <<Bei Männern, welche liebe Fühlen>> (WoO 46) composées en 1801 et dédiées à son ami le comte de Browne. Ici, le thème issu de Papageno/Pamina est suivi de sept variations, dont un Adagio particulièrement expressif (variation VI) ainsi que d'une coda dont le matériau thématique rappelle un couplet du Rondo de la 1ère Sonate composée quelques années auparavant.>>
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15387
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2018-07-21, 09:22

Réécoute de la Sonate pour violoncelle et piano n°1 en Fa majeur et de la Sonate pour violoncelle et piano n°2 en Sol mineur par Xavier Phillips et François-Frédéric Guy. Quelle bonne idée ce fut d'accompagner ce début de matinée avec deux sonates pour violoncelle et piano du grand Beethoven. Je ne pouvais trouver meilleur soutien à la belle humeur qui m'envahissait soudainement, à croire qu'en ce samedi matin, alors qu'un petit filet d'air frais se glissa par l'ouverture de la fenêtre entrouverte du salon, je me levai du pied droit. En réalité et en réfléchissant juste un peu, je prends conscience que je me lève toujours du pied gauche, car du droit ce serait déjà plus compliqué. Hehe Cette petite parenthèse anecdotique refermée, je reviens à la musique pour violoncelle et piano de Beethoven avec laquelle j'ai pris mon pied, et peu importe qu'il s'agisse du droit ou du gauche. J'avais fort besoin de ce violoncelle, tantôt langoureux, tantôt plus vif et virtuose. J'avais l'impression d'une grande balade à travers champs ou à travers bois. Je n'avais juste qu'à fermer les yeux. Ce n'était pas bien difficile d'imaginer avec une si belle musique toutes les images de la vie que l'on aime, celles de la nature en particulier. Quelques chants d'oiseaux parvinrent jusqu'à moi par la fenêtre entrouverte, peut-être emportés par ce filet d'air frais qui me caressait les joues. Ce doux moment de plaisir matinal commença sur l'adagio chantant qui démarre la première sonate et s'acheva sur un air joyeux et presque insouciant de l'allegro final de la seconde. Il me fallait bien ce moment de rêve éveillé aux saveurs estivales et selon l'humeur d'une musique qui correspondait idéalement à ma condition intérieure, entre la joie de vivre et les restes d'une douce mélancolie qui finissait de s'évaporer.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22465
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Concerto pour piano n° 6   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2018-10-19, 12:04

Parmi les concertos pour piano de Beethoven, on connaît ses 5 concertos pour piano, le concerto de jeunesse en mi bémol (dit n° 0), ainsi que la transcription effectuée par Beethoven lui-même de son concerto pour violon.

On sait moins que Beethoven a ébauché un concerto n° 6 :

Le Concerto pour piano en ré majeur, Hess 15, est une ébauche de concerto pour piano composée par Ludwig van Beethoven entre 1814 et 1815.

Entre la fin de l'année 1814 et le début de 1815, Beethoven œuvra sur un projet de concerto pour piano en ré majeur. Ce projet a finalement été abandonné par le compositeur, qui durant cette période travaillait également sur deux sonates pour violoncelle et piano, la sonate pour piano n° 27 ainsi que sur une ouverture orchestrale. Les années 1812-1817 étaient pour Beethoven les moins prolifiques : souvent alité et devant faire face à de nombreux soucis, dont notamment la querelle entre sa belle-sœur Johanna van Beethoven quant à la tutelle de son neveu Karl, le compositeur n'eut certainement pas la force d'achever le concerto.

Le premier mouvement comporte soixante-dix pages complètes d'ébauches et de notes. Beethoven avait même commencé à écrire une partition complète pour ce mouvement (MS Artaria 184 à la Staatsbibliothek de Berlin), dont la composition est presque ininterrompue du début jusqu'au milieu de l'exposition du solo (mesure 182). À partir d'ici, la partition devient moins complète, montrant des signes d'indécision et d'insatisfaction de la part de Beethoven.

En 1987, à partir des notes richement fournies par Beethoven, le musicologue anglais Nicholas Cook compléta le premier mouvement. Quelques interprétations ont été effectuées et enregistrées, donnant ainsi une idée globale de l'œuvre.


article Wikipedia


Et voici ce premier mouvement reconstitué par Nicholas Cook :



https://www.youtube.com/watch?v=Kmm6aP99X8w
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5153
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2018-11-07, 22:02

Merci Icare et Joachim. J'avais complètement oublié ce fil dans ma boîte mail (ça s'était un peu perdu..depuis quelques semaines).
C'est fort intéressant tout cela, et rare.
Je vais aller écouter tout ça un peu plus tard , dont tenter de récupérer sur youtube les variations dont Icare parle. A suivre. Wink
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: lvb   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2020-05-30, 13:41

Je découvre la vie de Ludwig van Beethoven grâce à un document audio très documenté et bien fait à écouter ICI 

Tout le contexte historique, familial, politique, artistique, médical... des documents historiques uniques présentés et commentés, une mine d'informations passionnantes qui me font aimer L. van Beethoven encore plus Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 185465
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7713
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2020-06-21, 19:11

une belle initiative de l'orchestre de la Suisse Romande et son chef Jonathan Nott pour la fête de la musique et malgré les restriction encore en vigueur : la 9eme de Beethoven depuis le Wictoria Hall de Genève: les musiciens sont éparpillés dans la salle, en l'absence de tout public:
(viédéo disponible jusqu'au 27/06):

https://www.arte.tv/fr/videos/097958-000-A/la-neuvieme-de-beethoven/
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26291
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2020-06-21, 21:57

C'est pas mal en effet, merci Jean!

Ce qui aurait été intéressant de savoir, c'est si, à cause de cette configuration "éclatée" de l'orchestre et du chœur, la perception et la spatialité du son est différente que lorsque que l'orchestre et le chœur est en "bloc"?
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

Jean

Nombre de messages : 7713
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2020-06-21, 22:51

Effectivement... Wink mais à l'écoute sur Arte, on avait pas l'impression d'une différence acoustique malgré un pareil "éparpillement" des instrumentistes et chanteurs...c'est vrai aussi qu'avec les micros et de bons preneurs de sons on modifie tout. Cà parait quand même incroyable ou pas très crédible qu'il n'y ait pas eu une grosse...différence Wink
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26291
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty2020-06-22, 10:59

Oui c'est pour ça que je me pose des questions. Soit en effet, tout a été "restructuré" * ensuite en post production soit il y "arnaque" ou soit il faut que je revois mes cours de physique sur la propagation du son Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 1521897346

* Dans le cas (le plus probable) où cela a été restructuré en post production, je trouve ça dommage car c'était justement l'occasion de nous présenter cette oeuvre sous un nouveau jour, et éventuellement pour Arte, de profiter pour faire un petit reportage sur la spatialité du son et les différences justement qui vont avec selon les configurations. Là, c'est un peu de la triche du coup.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Revenir en haut 
Page 13 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: