Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Ludwig van Beethoven (1770-1827)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
benoît

avatar

Nombre de messages : 295
Age : 53
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Sam 17 Fév - 13:20

non,cela je les connais à fond mais plutôt les ouvertures (que j' aime moyennement),Fidélio (à redécouvrir=je viens d' acheter le DVD de Bernstein).

Toutefois,je viens d' acheter et écouter la version P. Barbizet-C. Ferras des sonates pour piano et violon et j' attends la sortie imminente de la version C. Haskil-A. Grumiaux chez Brilliant Classics (donc pas chère-ou aller voir sur HMV-Japon la réédition Philips sortie en janvier ),version que j' ai en vinyles ,écoutés il y a donc fort longtemps.

J' attends ma commande de la version M. Perahia-B. Haitink des concertos pour piano,que je connais en musicassettes (usées).

Je viens de recevoir l' intégrale des Variations et bagatelles pour piano par A. Brendel,belle opportunité rééditée dhez Brilliant Classics.Je ne les connais pas toutes (Variations) mais je les aime bien ainsi que les bagatelles MAIS les Diabelli (donc de dernière période) sont pour moi un pensum qui me gave;j' ai pourtant entendu au concert A. Brendel,éblouissant bien entendu dans ce cycle.

J' ai aussi acquis le volume 14 de l' Edition Beethoven de DGG(sortie en 1997) consacrée à la musique de chambre avec des belles oeuvres connues(Septuor...)et d' autres oeuvres mineures mais plaisantes.

Enfin,et je le recommande à tous,les dernières oeuvres vraiment découvertes récemment et que j' aime beaucoup sont la Messe op. 86,Meeresstille und glückliche Fahrt et l' air de concert "Ah !perfido".

Disque par J. E. Gardiner (ARCHIV)
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Sam 17 Fév - 13:40

benoît a écrit:
Enfin,et je le recommande à tous,les dernières oeuvres vraiment découvertes récemment et que j' aime beaucoup sont la Messe op. 86,Meeresstille und glückliche Fahrt et l' air de concert "Ah !perfido".


On peut écouter la Meeresstille und glückliche Fahrt ici Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Ludwig Van Beethoven   Sam 17 Fév - 15:46

Bonjour Benoît, je lis tes messages, puis-je te conseillele Septuor opus 20, le Quintette opus 16, la fantaisie pour piano opus 80, et le merveilleux Triple concerto, ce sont des oeuvres de Beethoven qui sont celles que j'écoute et re-écoute toujours avec le même bonheur.

La Missa Solemnis est un monument de musique religieuse et c'est dans une église de Paris que je l'ai entendue pour la première fois, rien à voir avec une écoute de cd.

Si tu abordes les quatuors, le sommet de la musique Beethovénienne, j'aimerais que tu m'en dises tes impressions, surtout lorsque tu auras écouté la Grande Fugue opus 133, c'est un des chefs d'oeuvre les plus suggestifs et les plus complets que Beethoven ait écrit.

Je suis étonnée que les Symphonies ne t'émeuvent pas, remarque que je suis tellement acquise à Beethoven, que je ne pourrais pas dire que quelque oeuvre que ce soit, ne m'apporte pas la même émotion, certaines plus que d'autres, par exemple "la marche funèbre" de l'Héroïque et le 3ème mouvement de la Neuvième.

Ceci dit, je me régale à l'écoute de Symphonies de Mendelssohn, en particulier "l'Italienne" et l'Ecossaise"

En ce qui concerne l'édition DGG 1997, ler nombre de volume me fait peur, je n'ai pas encore trouvé le site pour le prix, mais la quantité doit faire trés lourd pour un budget. Pourrais-tu m'en donner les références, auteur, ISBN pour les rentrer dans mon site de livres sur Beethoven,

Je n'aime pas trop les variations Diabelli, je les ai dans mon intégrale des sonates de Beethoven par Claudio AARAU, je sais que tu n'aimes par GOULD, j'ai aussi les coffrets des sonates de Beethoven, vendus pour une intégrale, mais qui n'a en réalité que 20 sonates, il est évident que dans certaines, il n'est pas terrible, mais c'est un pianiste génial.

Je voudrais avoir la quantité extraordinaire de cd que tu as, quand je regarde ma maigre discothèque, cela me rend rêveuse, mais néanmoins y trônent les grands Beethoven, JS Bach, Mozart et mon petit préféré Haydn, de chez Brillant, et quelques intégrales de Symphonies, concertos, par plusieurs orchestres ou chefs d'orchestre différents.


Dernière édition par le Lun 12 Mar - 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Ludwig Van Beethoven   Sam 17 Fév - 15:49

Désolée, j'aurais du me relire, j'ai fait des fautes de frappe

Snoopy: Il suffit de cliquer sur "éditer" en haut à droite de ton message et tu peux corriger tes erreurs ou réécrire ton texte si tu veux. Cela dit, ne t'inquiète pas, nous faisons tous des fautes de temps en temps... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Sam 17 Fév - 17:47

Je trouve personnellement que le meilleur compositeur de Symphonie est Beethoven. La seule symphonie que je n'ai pas aimé, jusqu'à maintenant est la 4ème. je ne colle pas à la plupart des symphonies, les trouvant surtout dans les mouvement lents assez ennuyantes. Mais chez Beethoven, les symphonies sont dans les mouvements rapides, dinamiques, et dans les mouvements lents poignantes( je pense surtout au 3ème mouvelment de la 9ème symphonie. Mais niveau symphonie, Joseph Haydn ( à moin que ce soit sont frère) n'est pas mal du tout. Il y a juste un hic dans la 9 ème symphonie: le choeur final est trop long.
Revenir en haut Aller en bas
Marcus

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 43
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Lun 19 Fév - 0:08

Benoît, cela m'intéressera d'avoir ton avis sur le DVD du Fidelio de Bernstein. Ca fait un petit moment que je lorgne dessus (j'ai déjà en CD la version Fricsay).

Pour les symphonies de Beethoven, mes préférées sont la 3ème (Héroïque) et la 7ème, notamment pour leurs exceptionnels mouvements lents.

J'aime bien les très (trop ?) connues 5 et 6, mais je les ai entendues tellement souvent à une époque que je m'en suis un peu lassé. C'est un peu comme la 40ème de Mozart (en plus ça m'énerve aussi quand je l'entends comme sonnerie de téléphone portable).
Par contre, je suis très attaché à "celles qu'on a tendance à oublier", à savoir les 1, 2, 4 et 8.
Je vais d'ailleurs écouter la 2ème symphonie à un concert dans deux semaines.

La 9ème symphonie est un cas à part. D'une part, je la trouve un peu trop longue et d'autre part je fais toujours une sorte de blocage avec l'usage des voix dans une symphonie. C'est aussi une des raisons pour lesquelles je n'accroche pas à beaucoup de symphonies de Mahler.
J'aime quand même beaucoup Wink , mais c'est loin d'être ma symphonie préférée...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Lun 19 Fév - 0:11

Chez moi c'est simple: j'aime toutes les symphonies de Beethoven sauf la 9ème.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: 7ème Symphonie "La Grande"   Dim 25 Fév - 19:01

7ème SYMPHONIE de Ludwig Van BEETHOVEN - en LA MAjeur - opus 92 -
1812 - Dédicataire le Comte Moritz von Fries

Pendant toute la période qui sépare la 6ème de la 7ème Symphonie, la vie de BEETHOVEN est aussi riche en évènements biographiques majeurs. En 1809 Beethoven forma le projet, annulé au dernier moment d'aller à Cassel, comme Maître de Chapelle à la cour de Jérôme Bonaparte, et c'est aussi en 1809 qu'eut lieu la deuxième occupation de Vienne par les Français, dont souffrit terriblement Beethoven, qui composera la sonate
"Les Adieux".

En 1810, à la recherche d'un bonheur conjugal, dont il rêvera toute sa vie, sans jamais le trouver, il cherche en vain à épouser la nièce de son médecin Theresa Malfatti.

Plus importante encore en cette année 1810, sa rencontre avec Bettina Brentano, qui sera à l'origine des échanges entre Goethe et Beethoven, c'est en juillet 1812, aprés l'achèvement de la 7ème Symphonie, que se situent 2 évènements exceptionnels :

- la lettre à l'Immortelle Bien-Aimée, datée du 6 Juillet, retrouvée dans ses papiers aprés sa mort, lettre merveilleuse et bouleversante, dénotant un amour passionné.

- 4 rencontres avec Goethe à Teplitz, ville d'eaux, se situant du 19 au 23 Juillet.

La 7ème Symphonie a été composée en même temps que la 8ème, elles sont jumelles comme la 5ème et la 6ème en 1808.

Beethoven aimait beaucoup sa "Petite" 8ème, mais il a conscience de ce qui la sépare de la 7ème "La Grande".

1ère exécution le 8 Décembre 1813. La Symphonie ne fut exécutée que 18 mois aprés avoir été terminée, elle eut lieu sous la direction de Beethoven. Sa surdité s'était encore aggravée et le gênait beaucoup dans la direction de l'orchestr, mais il ne se résolvait pas à laisser d'autres chefs diriger à sa place, la création de ses oeuvres.

L'interprêtation fut magistrale, malgré la direction confuse, on s'apercevait que le Maître presque sosurd n'eentendait plus les passages "pianos" de sa propre musique.

Ce passage devient terriblement dramatique dans sa description, j'ai énormément de mal à l'écrire.

En dépit de ces difficultés, ce fut un triomphe.

La 7ème fait partie des Symphonies impaires (3,5,7,9) caractérisées par leur vigueur, leur tension, leur rythme, par opposition aux Symphonies paires (2,4,6,8) plus mélodiques et détendues.

La 7ème est la plus rythmique des Symphonies.

Elle comporte 4 mouvements :

- 1er mouvement - Poco sostenuto - vivace
-2ème d° - Allegretto (le plus célèbre de la Symphonie)
-3ème d° - Presto
-4ème d° - Allegro con brio

En ce moment, je suis à l'écoute de cette Symphonie, toujours le même émerveillement devant la richesse de sa musique, qui nous fait passer de la douceur, de la tendresse, à l'explosion dans toute sa force. Beethoven confirme dans sa chacune de ses oeuvres, son esprit novateur, unique.

Mais je vais me laisser encore dominer par mes profondes émotions, celles qui font que je reviens toujours à lui, dans toutes les circonstances de la vie, gaies ou tristes.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16724
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Dim 25 Fév - 20:25

La Septième est celle que Wagner appelait "l'apothéose de la danse", tant le quatrième mouvement nous emporte dans un tourbillon.
Autant les jumelles (en opus) 5 et 6 sont différentes, autant les jumelles 7 et 8 le sont aussi.
Et toutes ces oeuvres ont été composées par le même homme, jusqu'à la Neuvième, le monument le plus extraordinaire jamais composé.
Revenir en haut Aller en bas
steph-w

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 57
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Dim 25 Fév - 21:51

Incroyable également chez un même compositeur qui n'a composé que 9 symphonies, elles puissent être si différentes! Entre la 1re qui comporte encore de nombreux accents mozartiens et la 9e c'est toute une évolution formidable. Un siècle entre les deux qui ne comporterait qu'une bonne vingtaine d'années!?Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Ludwig van Beethoven   Dim 25 Fév - 23:13

C'est le miracle Beethoven, lui seul a été capable de composer de si différentes Symphonies, l'héritage qu'il a laissé, mérite que l'on s'incline devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Sonates de Beethoven sur Arte   Lun 26 Fév - 12:48

Hier soir dimanche 25 février 2007, j'ai regardé sur Arte à 19h00 le 2° (ou 3°) volet de l'émission Maestro consacrée à Daniel Barenboim et les sonates de Beethoven. L'artiste était présenté en concert (au Staatsoper de Berlin) et dirigeant une Master Class. Un hommage sublime à ces magnifiques sonates pour piano dont la complexité mélodique, harmonique et rythmique a toujours suscité mon enthousiasme.
Je n'ai malheureusement pas pensé à vous en avertir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Ludwig Van Beethoven   Lun 26 Fév - 12:55

Moi non plus Robert, je n'ai pas pensé à avertir, j'ai raté la première émission, vu la deuxième et la 3ème, c'était magnifique, j'aime beaucoup le jeu de Baremboïm


Dernière édition par le Sam 17 Mar - 14:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Mar 27 Fév - 8:44

steph-w a écrit:
Incroyable également chez un même compositeur qui n'a composé que 9 symphonies, elles puissent être si différentes! Entre la 1re qui comporte encore de nombreux accents mozartiens et la 9e c'est toute une évolution formidable. Un siècle entre les deux qui ne comporterait qu'une bonne vingtaine d'années!?Very Happy

Tout à fait. C'est l'oeuvre de la maturité et de la créativité. Wink Toutefois, dès la 3ème, on commence à "sentir" le style Beethoven.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
benoît

avatar

Nombre de messages : 295
Age : 53
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Sam 17 Mar - 14:48

J' ai regardé ce matin le DVD de Fidelio par L. Bernstein,avec G. Janowitz,R. Kollo,H. Sotin,L. Popp etc... et j' ai beaucoup aimé I love you I love you

Certes la mise en scène est traditionnelle mais elle va à l' essentiel et tous les chanteurs sont excellents même G. Janowitz finalement crédible dans ce rôle travesti.

Chef et orchestre superlatifs évidemment.

Je regrette seulement de ne pas avoir (encore) un ensemble vidéo et une télé meilleurs pour profiter pleinement de cette si belle musique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Ludwig Van Beethoven   Dim 18 Mar - 23:29

Que vois-je, on s'éloigne de Ludwig, mais je suis entièrement d'accord avec Benoït, tu tiens le forum avec la maestria d'un grand Maître, pour te faire plaisir, je viens de poster sur un compositeur trés oublié Jean Sainte Colombe, il faut se creuser la cervelle pour trouver, je n'ai aucun dictionnaire de musiciens, mais je suis sûre que tu connais celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Marcus

avatar

Nombre de messages : 187
Age : 43
Date d'inscription : 29/01/2007

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Jeu 22 Mar - 22:54

J'ai finalement aussi acheté le DVD du Fidelio de L. Bernstein/Vienne avec Janowitz.

Je n'ai pas encore pu le visionner mais je me réjouis de le voir le week-end prochain Very Happy . L'avis de Benoît rejoint toutes les critiques excellentes que j'ai déjà pu lire sur ce DVD.

Pour l'instant je n'ai en CD que la version de Ferenc Fricsay, mais cela m'intéressera d'écouter aussi la version originale de LEONORE par Gardiner, étant donné qu'il y a apparemment beaucoup de différences par rapport à la version définitive de FIDELIO (on en a déjà parlé sur d'autres forums).
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Jeu 22 Mar - 23:21

J'aime pas trop la façon dont Gardiner interprète et dirige Beethoven en général.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Stadler
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 47
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Lun 26 Mar - 9:03

Aujourd'hui, 180ème anniversaire de la disparition de Ludwig.

On pense à toi, Cécile Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Lun 26 Mar - 9:39

Ben ça ne le rajeunit pas tout ça! Very Happy Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Ludwig Van Beethoven   Lun 26 Mar - 10:46

Merci Stéphane, j'y pensais 180 ans que Beethoven est mort, c'est aussi l'anniversaire de mon petit fils aujourd'hui, une date que je n'oublie jamais.

c'est aussi une journée consacrée entièrement à sa musique, en ce moment la 5ème Symphonie, mon rêve retourner à Vienne porter des fleurs sur sa tombe, je crois qu'elle est sur le forum, Snoopy l'a mise. c'était une journée exceptionnelle pour moi de recueillement, je ne sais pas pour les autres, tourisme, curiosité, mais pour moi c'était beaucoup plus, un hommage à celui que je respecte et que j'admire.

Il y a des êtres exceptionnels qui devraient être éternellement vivants, lui est souvenir éternel.
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 47
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Lun 26 Mar - 11:00

Ludwig a écrit:
... c'est aussi l'anniversaire de mon petit fils aujourd'hui, une date que je n'oublie jamais.

Autre hasard des dates anniversaires : Sa date de naissance, le 17 décembre, était la date de naissance de mon grand-père I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Anniversaires de Ludwig   Lun 26 Mar - 11:07

steph-libouton a écrit:
Ludwig a écrit:
... c'est aussi l'anniversaire de mon petit fils aujourd'hui, une date que je n'oublie jamais.

Autre hasard des dates anniversaires : Sa date de naissance, le 17 décembre, était la date de naissance de mon grand-père I love you

On a un deuxième point commun les anniversaires
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ven 30 Mar - 15:09

Bien sûr Beethoven mais un compositeur surcôté selon moi au même titre que Bach. Combien de fois ai-je dû entendre que les Symphonies de Beethoven étaient le summum en la matière ! Désolé Ludwig mais je préfère celles de Bruckner bien plus grandes, plus longues, plus majestueuses ! Sinon c'est avec les symphonies de Beethoven que l'on passe de la période classique à la période romantique ! Ses pièces pour piano sont superbes! Mais je ne connais pas son unique Opera "Fidelio", qui peut m'en parler ? Mais ne t'inquiète pas Ludwig, tu es un "Grand" tout de même ! Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ven 30 Mar - 15:43

kougelhof 1er a écrit:
Mais je ne connais pas son unique Opera "Fidelio", qui peut m'en parler ? !

C'est ici Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: