Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
ASOS : -20% en plus sur les articles soldés
Voir le deal

 

 Mstislav Rostropovitch

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21935
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

Mstislav Rostropovitch Empty
MessageSujet: Mstislav Rostropovitch   Mstislav Rostropovitch Empty2006-11-04, 10:59

Mstislav Rostropovitch est un violoncelliste et chef d'orchestre russe, né le 27 mars 1927 à Bakou.

Dès l'âge de 4 ans, il apprend le piano auprès de sa mère, pianiste confirmée, puis à 10 ans, aussi le violoncelle auprès de son père, violoncelliste éclairé qui avait étudié auprès de Pablo Casals et lui-même fils de violoncelliste. À 16 ans, il entre au Conservatoire de Moscou où il étudie le piano et le violoncelle, mais aussi la direction et la composition et où il eut pour professeurs Chostakovitch et Prokofiev.

Il donna son premier concert de violoncelle en 1942 et obtint le Premier prix aux concours internationaux de Prague et Budapest en 1947, 1949 et 1950. En 1950, à l'âge de 23 ans seulement, il se voit récompensé de la plus haute distinction qui existe alors en Union soviétique, le Prix Staline. À l'époque, le musicien est déjà très connu dans son pays et parallèlement à une intense activité de soliste, il enseigne au Conservatoire de Leningrad (actuellement Saint-Pétersbourg), puis à celui de Moscou. En 1955, il épouse la soprano du Bolchoï, Galina Vichnevskaïa. Sa carrière internationale (c'est-à-dire du côté Ouest) commença réellement en 1964 lors d'un concert donné en Allemagne fédérale. Dès lors, il exécute plusieurs tournées à l'Ouest où il rencontre des compositeurs tels que Benjamin Britten qui se mettent à composer pour lui. En 1967, il dirige Eugène Onéguine au Bolchoï, laissant ainsi éclater sa passion pour la direction et l'opéra.

Promouvant l'art sans frontière, la liberté d'expression et les valeurs démocratiques, Mstislav Rostropovitch n'était pas très bien vu du régime soviétique. Son amitié avec Alexandre Soljenitsyne et son soutien aux dissidents du régime en place furent la cause d'une disgrâce officielle au début des années 70. Il fut banni de nombreux groupes musicaux puis déchu en 1974 de sa nationalité soviétique pour actes portant systématiquement préjudice au prestige de l'Union soviétique. Rostropovitch, sa femme et leurs enfants quittèrent alors l'Union soviétique et s'installèrent aux États-Unis l'année suivante.

Il fonde à Paris en 1977 le concours de violoncelle qui porte son nom et dont les premiers lauréats furent Lluis Claret et Frédéric Lodéon.
De 1977 à 1994, il conduisit l'Orchestre Symphonique National de Washington DC. Il est aussi le directeur et fondateur de nombreux festivals (Aldeburgh, Rostropovitch Festival, …) et réalise de nombreux récitals et concerts et joue avec les plus grands (Richter, Horowitz, etc.). Il suscita aussi de nombreuses créations de la part de Chostakovitch, Prokofiev, Britten, Dutilleux, Bernstein ou encore Penderecki.

Sa prestation le 9 Novembre1989 aux toutes premières heures de la chute du mur de Berlin, assis sur une chaise contre un pan de ce mur lui valût d'être connu dans le monde entier, la scène ayant été filmée par des télévisions internationales.

En 1990, il put reprendre sa nationalité d'origine.
Membre de la Légion d'honneur française, et primé par les honneurs internationaux et les doctorats honorifiques des universités les plus prestigieuses du monde, il promeut la liberté d'expression dans l'Art et la politique. Il est devenu Ambassadeurs de bonne volonté pour l'UNESCO et donne son appui à des projets d'éducation et culturels. Il profite de sa reconnaissance internationale pour promouvoir l'Appel international de l'UNESCO pour l'enseignement artistique dans les écoles. Avec sa femme, Galina Vichnevskaïa, Mstislav Rostropovitch a créé une fondation dont le but est de stimuler des activités et des projets sociaux.

L'histoire ne se montre pas tendre avec Sergueï Prokofiev : l'image de compositeur officiel envahit ses biographies mal informées. On oublie souvent que l'écriture de Zdravitsa, ode aux 60 ans de Staline, et d'autres œuvres "officielles", furent d'abord motivées par la prise en otage de Lina, sa première femme, et de leurs deux fils, en Sibérie. On oublie aussi que si d'autres ont pu bénéficier de la détente imposée par Khrouchtchev pour racheter leur musique de propagande par de puissantes représentations musicales de la terreur, Prokofiev mourut le 5 mars 1953, cinquante minutes avant son bourreau ... Nombreux ceux qui, jusque dans le confort des capitales occidentales, n'eurent pas besoin d'être menacés pour chanter les louanges du Petit Père Des Peuples.

Cela eut put être pire : la deuxième purge stalinienne le condamna publiquement et de fait le conduisit à la misère. Par chance, Rostropovitch força Tikhon Khrennikov, secrétaire général de l'Union des compositeurs, à fournir 5000 roubles. Le garde-manger de Prokofiev dut beaucoup au violoncelliste caucasien. Son talent et son amitié amenèrent naturellement Prokofiev à lui écrire la symphonie concertante op. 125 (sur la base du concerto op. 58 ). D'ailleurs, nous pouvons dire sans exagérer que Rostropovitch collabora à l'écriture, faisant découvrir au compositeur toute l'étendue des possibilités expressives de l'instrument.
La mort du compositeur laissa une ébauche pour violoncelle et piano de l'op. 132 : un Concertino pour violoncelle. Rostropovitch avait encore en mémoire les conversations qu'il eurent au sujet de l'œuvre et prit sur lui d'en achever l'écriture. Après la création, en décembre 1956, il demanda à Dmitri Kabalevski de l'orchestrer et la version finale fut donnée le 18 mars 1960.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Stadler
Admin
Stadler

Nombre de messages : 4063
Age : 50
Date d'inscription : 09/11/2006

Mstislav Rostropovitch Empty
MessageSujet: Re: Mstislav Rostropovitch   Mstislav Rostropovitch Empty2007-04-27, 11:32

Rostropovitch nous a quittés aujourd'hui.

Au revoir, Monsieur Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21935
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

Mstislav Rostropovitch Empty
MessageSujet: Re: Mstislav Rostropovitch   Mstislav Rostropovitch Empty2007-04-27, 13:39

Le violoncelliste, pianiste et chef d'orchestre russe, Mstislav Rostropovitch, s'est éteint vendredi 27 mars 2007, à l'âge de 80 ans, selon la confirmation de son porte-parole Natalia Dollejal.

Depuis novembre 2006 où il avait été contraint d'annuler une série de concerts aux USA, le musicien avait, à de nombreuses reprises, été hospitalisé . La presse russe parlait de cancer quand son entourage refusait de confirmer le déclin préoccupant de sa santé. Or pour le banquet qui lui était réservé le 27 mars 2007 à l'occasion de ses 80 ans, Mstislav Rostropovitch était apparu pâle et fatigué.

Homme d'honneur et d'engagement, le violoncelliste a donné ses lettres de noblesse à la musique, en accordant défense active des valeurs humanistes et exercice de la musique comme violoncelliste exceptionnel.

En 1970, il accueillait dans sa datcha, l'écrivain "interdit" par le régime soviétique, Alexandre Soljenitsyne. En novembre 1989, il interprétait Jean-Sébastien Bach au pied du mur de Berlin déconstruit. Le Président Gorbatchev l'avait réhabilité en lui restituant la citoyenneté russe en 1990. Créateur des oeuvres de Chostakovitch et de Prokofiev, Mstislav Rostropovitch demeure la figure emblématique de l'artiste militant, citoyen du monde, en guerre contre la guerre, pour l'exercice libre et sans entrave de l'art et du génie culturel.

Emi classics a réédité un DVD événement consacré aux Suites de Bach (1991).
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



Mstislav Rostropovitch Empty
MessageSujet: Re: Mstislav Rostropovitch   Mstislav Rostropovitch Empty2007-04-27, 17:24

Au risque de tomber dans le cliché facile, c'est un monument de la musique, homme de coeur de surcroît, qui vient de nous quitter. Peu de mélomanes seront insensibles à cette nouvelle tant Mstislav Rostropovitch s'est illustré dans tous les répertoires, passant avec aisance du violoncelle à la direction d'orchestre, soutenant inlassablement et avec générosité les compositeurs contemporains par des commandes qui resteront dans l'histoire de la musique. Il y a enfin son engagement politique courageux mais nous quittons-là le domaine qui nous est cher et nous réunit sur ce forum...
Revenir en haut Aller en bas
Talisker

Talisker

Nombre de messages : 157
Age : 60
Date d'inscription : 01/04/2007

Mstislav Rostropovitch Empty
MessageSujet: Re: Mstislav Rostropovitch   Mstislav Rostropovitch Empty2007-04-27, 18:24

robert45 a écrit:
passant avec aisance du violoncelle à la direction d'orchestre,
Il était un tout grand violoncelliste, mais un chef médiocre. Ceci dit, il est vrai qu'il a commandé quelques oeuvres qui survivront peut-être l'oubli.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20082
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Mstislav Rostropovitch Empty
MessageSujet: Re: Mstislav Rostropovitch   Mstislav Rostropovitch Empty2007-04-27, 19:46

Une grande perte et pour la musique et pour l'humanité Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mstislav Rostropovitch Empty
MessageSujet: Re: Mstislav Rostropovitch   Mstislav Rostropovitch Empty2007-04-27, 21:25

robert45 a écrit:
... Si des oeuvres telles que les Concertos pour violoncelle, respectivement, de Dutilleux ("l'Arbre des Songes") et de Lutoslawski tombent dans l'oubli, alors, c'est à désespérer de tout...
Chacun aura rectifié de lui-même et ce post est donc probablement superflu : le concerto pour violoncelle de Henri Dutilleux est sous-titré "Tout Un Monde Lointain...". "L'Arbre des Songes" est le sous-titre donné, par le même compositeur, à son magnifique concerto pour violon. Errare humanum est...


Dernière édition par le 2007-04-28, 10:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mstislav Rostropovitch Empty
MessageSujet: ROSTROPOVITCH   Mstislav Rostropovitch Empty2007-04-27, 23:07

Une trés grande perte, un GRAND interprétant un autre TRES GRAND, ce concerto est somptueux, je l'ai mis en route dès que j'ai appris la nouvelle, et écouté sans arrêt, ce dialogue entre trois instrumentistes accompagnés par l'orchestre, est fabuleux, du BEETHOVEN dans toute sa puissance créatrice.

Merci Coco de nous avoir passé cette vidéo, cela m'a rappelé ce concert du 20 Janvier à Pleyel, assise au premier rang, je ne perdais pas un seul mouvement des trois solistes, la même émotion m'étreignant comme toujours incontrôlable, magie de la musique quand tu nous tiens.

Adieu ROSTROPOVITCH, on ne t'oubliera jamais.
Revenir en haut Aller en bas
benoît

benoît

Nombre de messages : 324
Age : 56
Date d'inscription : 14/02/2007

Mstislav Rostropovitch Empty
MessageSujet: Re: Mstislav Rostropovitch   Mstislav Rostropovitch Empty2007-04-28, 09:34

Un IMMENSE musicien que je n' oublierai pas. pale

J' attends le coffret édité chez DG reprenant ses grandes interprétations ( au prix de quelques doublons) et son DVD des concertos de Haydn vient d' arriver dans ma boîte aux lettres : quand je le regarderai et l' écouterai,ce sera difficile de ne pas être ému.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21935
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

Mstislav Rostropovitch Empty
MessageSujet: Re: Mstislav Rostropovitch   Mstislav Rostropovitch Empty2007-04-28, 09:53

Personne n'est éternel, c'est aussi ce qui fait le charme de la vie...
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Talisker

Talisker

Nombre de messages : 157
Age : 60
Date d'inscription : 01/04/2007

Mstislav Rostropovitch Empty
MessageSujet: Re: Mstislav Rostropovitch   Mstislav Rostropovitch Empty2007-04-28, 12:23

Snoopy a écrit:
Personne n'est éternel, c'est aussi ce qui fait le charme de la vie...
Alors là, je suis d'accord à 300% !!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lucbrewaeys.com
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21935
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

Mstislav Rostropovitch Empty
MessageSujet: Re: Mstislav Rostropovitch   Mstislav Rostropovitch Empty2007-04-28, 14:01

Pour une fois que nous sommes d'accord sur quelque chose! Very Happy Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21935
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

Mstislav Rostropovitch Empty
MessageSujet: Re: Mstislav Rostropovitch   Mstislav Rostropovitch Empty2007-04-29, 21:11

Le célèbre violoncelliste et chef d'orchestre russe Mstislav Rostropovitch, musicien de talent et défenseur des libertés sous l'Union soviétique, a été inhumé au cimetière moscovite de Novodevitchié, non loin de son ami l'ancien président Boris Eltsine.

Dans la matinée, en présence de 4.500 personnes, la messe de funérailles, qui a duré deux heures, avait été célébrée en la cathédrale du Christ-Sauveur, où le corps du musicien, décédé vendredi à l'âge de 80 ans, avait été porté samedi soir.

Aux côtés de la veuve du musicien, la soprano Galina Vichnievskaïa, étaient notamment présentes la veuve de Boris Eltsine, Naïna, la reine Sofia d'Espagne et Bernadette Chirac, épouse du président français.

Après la cérémonie, le corps a été porté en terre au cimetière de Novodevitchié, sous une croix de bois, au milieu de dizaines de couronnes de fleurs.

Des soldats en uniforme ont défilé lentement dans l'allée centrale du cimetière, jonchée de roses rouges, avant l'arrivée du cercueil.

Un millier de personnes - parents, proches et admirateurs - ont applaudi une dernière fois le cercueil et certains ont embrassé la photographie du disparu placée près de la fosse.

"UNE LUMIERE QUI NOUS GUIDAIT"

"C'était une lumière qui nous guidait, à la fois comme citoyen et comme musicien. Il va nous manquer", déclare Elena Zoubkovskaïa, qui raconte avoir assisté à la plupart des concerts du musicien jusqu'à son départ d'Union soviétique en 1974.

"Malgré sa célébrité, les gens pouvaient l'approcher", rappelle le pope pendant la cérémonie d'inhumation.

Le mois dernier, Rostropovitch avait fait une apparition au Kremlin où, d'une voix vacillante, il s'était brièvement exprimé.

Son décès a été annoncé vendredi, quatre jours après celui de Boris Eltsine, qu'il avait rejoint sur les barricades pour défendre le siège du gouvernement durant le putsch avorté des "durs" du parti communiste en 1991.

Selon des agences de presse russes, Rostropovitch est décédé dans un hôpital de Moscou des suites d'une longue maladie.

Celui qu'on surnommait le "roi des violoncellistes" avait acquis la réputation d'un champion des droits de l'homme à l'époque soviétique. Le Kremlin l'avait déchu de sa citoyenneté en 1978 pour "activités antipatriotiques". Avec son épouse, il avait toujours refusé d'accepter cette décision.

Ami de l'écrivain Alexandre Soljenitsyne, il avait aussi défendu le dissident Andreï Sakharov.

Un an avant l'effondrement de l'Union soviétique, en 1990, Rostropovitch avait recouvré sa citoyenneté, sous la perestroïka. Depuis lors, il partageait son temps entre la Russie, les Etats-Unis et la France. Son épouse dirigeait avec lui une fondation à but caritatif.

Quelques jours après la chute du Mur, en 1989, le musicien prenait son violoncelle et partait à Berlin pour un concert inattendu à côté des restes de ce symbole honni du régime communiste est-allemand.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



Mstislav Rostropovitch Empty
MessageSujet: ROSTROPOVITCH   Mstislav Rostropovitch Empty2007-04-29, 22:13

Tu nous fais un beau texte sur ROSTROPOVITCH, à part l'histoire du mur de Berlin, je ne connaissais pas le reste, seulement un violoncelliste de renom.

J'ai lu des bouquins de Soljenytstine, beaucoup entendu parler de SAKAROV, la dissidence de SAKHAROV avait fait beaucoup de bruit.

Ce sont toujours les meilleurs qui partent, ce que je trouve dans la mort, "qu'elle n'est pas juste", certains partent jeunes, d'autres trés malades, d'autres qui ne passent leur vie qu'à faire du mal s'en tirent toujours trés bien, quelle justice y a-t'il là, enfin je m'exprime peut-être avec trop de sentimentalité.

Une chose est certaine c'est que l'on ne l'oubliera pas, il aura marqué une page dans l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 21935
Age : 45
Date d'inscription : 10/08/2006

Mstislav Rostropovitch Empty
MessageSujet: Re: Mstislav Rostropovitch   Mstislav Rostropovitch Empty2020-07-10, 22:32

Petite promenade en soirée dans le centre de Moscou près de la Maison des compositeurs. Pas loin, se trouve un monument à la mémoire de Rostropovitch. A même pas 50 mètres, se trouve celui de Khatchaturian.

(La photo n'est pas terrible, c'est pris avec le téléphone)
Mstislav Rostropovitch 200710104505462992
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




Mstislav Rostropovitch Empty
MessageSujet: Re: Mstislav Rostropovitch   Mstislav Rostropovitch Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mstislav Rostropovitch
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les interprètes-
Sauter vers: