Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

  René CLEMENCIC, né en 1928.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10958
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: René CLEMENCIC, né en 1928.   Jeu 30 Sep - 8:41

RENE CLEMENCIC ,né le 27 février 1928 à Vienne, est un compositeur claveciniste,musicologue et chef d'orchestre autrichien. Il a été l'un des pionniers de la découverte des musiques médiévales. Né dans une famille cosmopolite comportant des ancêtres slaves,polonais et danubiens, RENE CLEMENCIC parle couramment l'Italien, l'Allemand et le Français. Il apprend d'abord le piano et le clavecin, puis la flûte à bec à Nimègue et à Berlin. Il étudie la philosophie,les mathématiques et l'ethnologie, avant de se consacrer à la musique, à Paris, à la Sorbonne et au Collège de France, puis à l'Université de Vienne où il a obtenu un doctorat en philosophie.

                               En 1957, il commence une carrière de virtuose du clavicorde, du clavecin et de la flûte à bec. Il utilise pour ses concerts les instruments provenant de sa collection, qui proviennent du monde entier. Il fonde en 1969 un ensemble de musique ancienne à géométrie variable, le Clemencic Consort, avec lequel il se propose de rendre leur notoriété aux chefs-d'oeuvre méconnus du Moyen-Âge, de la Renaissance et de la musique baroque, ainsi que de les faire connaître du grand public. Le CLEMENCIC CONSORT n'utilise que des instruments anciens ou des copies de ces derniers. RENE CLEMENCIC s'impose très vite comme chef d'orchestre, se spécialisant dans l'exécution d'oeuvres baroques. Il interprète également avec le Clemencic Consort des oeuvres contemporaines écrites pour instruments anciens (il serait intéressant qu'un jour il interprète la magnifique pièce pour instruments de la renaissance "pour que les fruits mûrissent cet été" de Karel Goeyvaerts). Dans les années 70,il publie avec le Clemencic Consort et le vielleur RENE ZOSSO, une série d'enregistrements de musiques profanes du Moyen-Âge, enregistrements qui vont alors révolutionner la perception jusqu'alors admise de la musique de cette époque. Il en montre le caractère joyeux et festif, voire paillard, en opposition avec la vision guindée en vigueur,qui s'appuyait essentiellement sur la musique religieuse (Clemencic parle à ce sujet de puritanisme et de cécilianisme). Il n'oublie cependant pas cette dernière et propose une interprétation très personnelle des CANTIGAS de SANTA MARIA.

Très actif aussi comme compositeur, (le domaine qui m'intéresse le plus actuellement et est la raison de cette biographie ici) il a écrit diverses oeuvres représentées plusieurs fois par le CLEMENCIC CONSORT ou par d'autres formations musicales du monde entier.

Parmi les oeuvres les plus représentatives du compositeur,notons celles-ci:

__MISSA MUNDI - messe en latin pour cinq voix et orchestre (1981).
__UNUS MUNDUS - oratorio pour instruments à vent et percussions (1986).
__DRACHENKAMPF (Le combat du gragon) 1987 - ballet avec le "Anonymous Brass Quintet (Budapest) et Tom Henkes,Wolfgang Reithofer aux percussions. Sorti chez Accord 200232.
__KABBALA - oratorio en hébreu pour cinq voix et orchestre.(1992) par le Clemencic Consort. Col Legno 2009
__DER BERG - opéra de chambre pour quatre voix et orchestre. (1993)
__APOKALYPSIS - oratorio en grec ancien pour cinq voix (2 contre-ténors,2 ténors,1 baryton),choeur féminin,3 trompettes,5
trombones,1 cor,1 tuba,7 contrebasses et 5 percussionnistes). 1996. Arte Nova Coffret 3 cd 2000.
__STABAT MATER - 2001.

RENE CLEMENCIC a également composé des pièces de musique de chambre, pour orchestre à cordes ainsi que la musique du film MOLIERE d'Adriane Mnouchkine avec le Clemencic Consort. "Musique d'abord" harmonia mundi 1978 - 1989. Il en résulte notamment un somptueux et raffiné "Thème de L'amour".

Dans ses compositions, RENE CLEMENCIC n'utilise pratiquement pas ou très peu les cordes. Si les sept contrebasses sont utilisées avec parcimonie dans son grand oratorio APOKALYPSIS, elles ont la part belle dans le thème d'amour de MOLIERE. Sinon, ce sont plutôt, en dehors des voix, les cuivres, les bois et les percussions qui ont la part belle dans l'oeuvre du maître autrichien.
Il en résulte une musique singulière, "moderne" avec des éléments de musique ancienne et baroque,ce qui fait de RENE CLEMENCIC un compositeur inclassable, à cheval entre les époques et, à la fois, si contemporain.


Dernière édition par Icare le Jeu 11 Fév - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10958
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: René CLEMENCIC, né en 1928.   Jeu 5 Déc - 10:42

Je viens, ce matin, d'écouter son superbe Kabbala par le "Clemencic Consort", oeuvre pour choeurs mixtes, cuivres et percussions. J'ai adoré encore une fois la singularité de cette musique où les percussions, des plus sourdes aux plus cristallines, les choeurs et les cuivres semblent provenir d'un monde très lointains mais d'un ton si moderne à la fois...toujours est-il que les choeurs me captivent davantage ici que dans les Aventures de Ligeti...Pas de place dans cette oeuvre pour la famille des cordes, pas un violon ni même un violoncelle ne s'y fait entendre. Il y a quelque chose de tribal, de brut, et j'adore ça!   


Dernière édition par Icare le Jeu 11 Fév - 22:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16299
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: René CLEMENCIC, né en 1928.   Jeu 5 Déc - 12:33

Catalogue


Opéras, oeuvres théâtrales

Musique pour le film "Molière" d'Ariane Mnouchkine (1978)
Drache kampf (Le Combat du Dragon), ballet-pantomime pour 3 trompettes, cor, trombone, tuba et 2 percussionnistes (1987)
Der Berg (La Montagne), opéra de chambre pour 4 chanteurs, 3 trompettes, 3 trombones, cor, tuba, 3 contrebasses et 3 percussionnistes (1993)
Der Monduntergang, operelle pour 4 chanteurs, récitant, violon, violoncelle, contrebasse, basson, trombone, flûte, piccolo et percussions (2006)
Nachts unter der steinernen Brücke, opéra de chambre (2009),
Harun und Dschafar, opéra de chambre (2011)
Gilgamesch, opéra-oratorio (2015)


Oratorios

Unus Mundus, oratorio instrumental pour cuivres, percussions avec sons de la nature, 3 trompettes, 3 trombones et tuba (1986)
Kabbala, oratorio en hébreu pour 5 chanteurs, trompette, 3 trombones et 2 percussionnistes (1992)
Apokalypsis (Apocalypse), oratorio sur le texte grec de l'Apocalypse de Jean, pour 5 chanteurs, choeur de femmes, cuivres et percussions (1996)
Reise nach Niniveh (Voyage à Ninive) basé sur le Livre de Jonas, pour 12 chanteurs (1999)


Musique vocale et sacrée

Meraviglia, pour récitants, magnétophones, cordes, trombone et percussions (1969)
Missa Mundi (Messe du Monde), en latin, pour 5 solistes, choeur d'enfants, orgue, 3 trompettes, 4 trombones, cordes et 3 percussionnistes (1981)
Stabat Mater, pour soprano, ténor, 5 cordes et 5 cuivres (2001)
Der Schlüssel zum Paradies, pour soprano, violon et piano (2004)


Musique instrumentale

Opus, pour flûte et cordes (1991)
Trio "Jéruschalajim" pour piano, violon, violoncelle (1995)
Feuertrunken, concerto pour cordes (2000)
Trio "Das Haus (La Maison)", pour piano, violon, violoncelle (2004)


Dernière édition par joachim le Ven 12 Fév - 10:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3287
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: René CLEMENCIC, né en 1928.   Jeu 5 Déc - 13:52

L'occasion pour moi de découvrir un passionné de flûte   et d'instruments anciens  .
j'ai trouvé des extraits de  la BO du film "Molière" sur Qobuz

ici

et le "Voyage " sur YT extrait du même film, j'aime bien I love you 

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10958
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: René CLEMENCIC, né en 1928.   Jeu 5 Déc - 17:47


René Clemencic fut effectivement un musicien passionné par la flûte. Il a même sorti un album paru sous le label "harmonia mundi" totalement consacré à cet instrument; "René Clemencic et ses flûtes - 21 flûtes du Moyen-Âge au Baroque:

Nous entendons sur cet enregistrement 21 instruments différents de la famille des flûtes à bec. J'ai voulu donner ainsi un aperçu de la grande multitude des timbres et possibilités d'expression dont dispose cette famille d'instruments. La flûte est un instrument à vent par excellence, comme l'indique déjà son nom qui vient du latin "flatus" (souffle, vent, souffler). Le joueur est plus immédiatement lié à son instrument que d'autres musiciens car il produit les sons avec son propre souffle, le souffle élément vital primaire. L'homme s'éteint avec le "dernier souffle". Ses expressions les plus immédiates sont le souffle transformé en sons: pleurs, soupirs, rires, jubilations. Les flûtes à bec existent depuis des millénaires. Il est difficile de déterminer quand apparut l'ancêtre de notre flûte traversière moderne, mais il est sûr que les deux genres ont existé depuis toujours chez tous les peuples. Les flûtes à bec médiévales se trouvent encore aujourd'hui dans des formes similaires dans le monde folklorique arabe. Le matériel employé était d'une grande diversité (bois, métal, roseau, os, céramique). Le nombre de trous n'est pas déterminé. Certaines flûtes ont un trou dorsal pour le pouce, d'autres non. Une chose leur est cependant commune: elles sont d'une seule pièce, en forme de tuyau cylindrique ou légèrement conique. Le son peut être charmeur, doux, à la façon de la flûte traversière, mais aussi agressif, aigu, tranchant ou semblable au chalumeau. Jusqu'à l'époque de la renaissance, on utilisait aussi dans la musique savante européenne (et aujourd'hui encore dans le folklore slave) des double-flûtes, sans doute comme dernière réminiscence du bourdon médiéval ou de temps plus anciens encore. Parfois on confectionnait spécialement des double-flûtes, parfois le musicien jouait simultanément sur deux flûtes. (A l'entrée sud de la cathédrale de Tolède, XVème siècle), on voit par exemple un ange jouant sur une double-flûte à bec).

René Clemencic.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10958
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: René CLEMENCIC, né en 1928.   Jeu 5 Déc - 18:13


Voici par ailleurs le contenu de cet album René Clemencic et ses flûtes:

___Flûtes de corne: Hymne à St Wenceslas de N. von Reuenthal.

___Flûtes de berger et flûtes à bec médiévales: Cantiga 77 de Alphonse le Sage - En Mai de C. Muset - Rondeau de G. d'Amiens - Cantiga 176 d'Alphonse le Sage - Saltarello (Anonyme)

___Doubles-flûtes - Noci Milà (Anonyme) - Otodik Tancz de Codex Kajoni.

___Galoubet - Rotulum et Tropus (Anonyme).

___Cors de chamois - Allemaigne - Gaillarde - De post de T. Susato.

___Flûtes à bec Renaissance: Hélas mon bien de J. Obrecht - Die Megdlein sinnd von Flandern (Anonyme) - Brader Cunrads Tantzmaass (Anonyme) - Le mourisque de T. Sasuto.

___Flûtes à bec Renaissance: Branle double de Pratum Musicum - Sonata prima de D. Castello.

___Flûtes à bec baroques - Sonate en sol de R. Valentino - 1er Divertissement de campagne de J. Bodin de Boismortier.

Je ne connais aucun nom des compositeurs mentionnés dans cet album à l'exception de Boismortier. Je ne sais pas si Joachim les connais et s"il les a déjà répertoriés sur ce forum.

Les différentes flûtes y sont accompagnées, suivant les morceaux, par d'autres instruments; le régale, le positif baroque, la "chitarra saracenica", rubebe, luth, guimbarde, tympanon, tambours, tambourin, darabukka, cymbales et buche.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3287
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: René CLEMENCIC, né en 1928.   Jeu 5 Déc - 19:40

très intéressant, merci !

Par rapport au jeu de la flûte à bec, Frans Brüggen en parle non comme de l'art de "souffler" mais l'art "d'expirer", tout est dans l'expiration... je dois dire que ça m'inspire pour mon apprentissage, de la même façon que les paroles de mon professeur qui me dit qu'il faut enchaîner les notes comme les perles d'un collier ... des paroles qui restent gravées et qui font leur chemin !
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10958
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: René CLEMENCIC, né en 1928.   Jeu 11 Fév - 22:48

Icare a écrit:
Je viens, ce matin, d'écouter son superbe Kabbala par le "Clemencic Consort", oeuvre pour choeurs mixtes, cuivres et percussions. J'ai adoré encore une fois la singularité de cette musique où les percussions, des plus sourdes aux plus cristallines, les choeurs et les cuivres semblent provenir d'un monde très lointains mais d'un ton si moderne à la fois...toujours est-il que les choeurs me captivent davantage ici que dans les Aventures de Ligeti...Pas de place dans cette oeuvre pour la famille des cordes, pas un violon ni même un violoncelle ne s'y fait entendre. Il y a quelque chose de tribal, de brut, et j'adore ça!

Voilà une nouvelle écoute qui s'est avérée aussi fructueuse que les précédentes. J'ai aussi beaucoup aimé sa musique de ballet Le Combat du Dragon - Drachenkampf pour quintette de cuivres et percussions. Le quintette se constitue de deux trompettes, un cor anglais, un posaune et un tuba. Côté percussions, on y trouve du vibraphone, du glockenspiel, du tam-tam, de la grosse caisse, des tambours, des triangles, du holsblock, du tempelblock, waldteufel, Gläser, etc...par Tom Henkes et Wolfgang Reithofer. J'aime beaucoup les combinaisons instrumentales entre les instruments à vent et les percussions, une musique essentiellement tonale et si singulière à la fois, entre force et délicatesse, modernité et relents de musique ancienne.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16299
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: René CLEMENCIC, né en 1928.   Ven 12 Fév - 10:08

Son dernier opéra (2015) retrace l'épopée de Gilgamesch :



https://www.youtube.com/watch?v=vDK0sGenezU


On trouve aussi son "operelle" Monduntergang (la passage de la lune)

https://www.youtube.com/watch?v=is2C5yO6_O0

A noter qu'une operelle est un court opéra de 15 minutes maximum dont l'idée provient du Sirene Operntheater de Vienne en 2004, où l'on interprète à la suite une série de ces mini-opéras.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: René CLEMENCIC, né en 1928.   

Revenir en haut Aller en bas
 
René CLEMENCIC, né en 1928.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: