Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Josquin Des Prés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Josquin Des Prés   Mer 1 Nov - 22:49

Le compositeur français Josquin Des Prés (ou Josquin Desprez) est né à Beaurevoir (Picardie) vers 1440 et mort à Condé-sur-Escaut le 27 août 1521.

D'abord chanteur à la collégiale de Saint-Quentin (Aisne) puis, de 1459 à 1472, à la cathédrale de Milan (Italie), Josquin Des Prés entra en 1474 au service de Galeazzo Maria Sforza comme cantore di Capella. Entre 1476 et 1504, il passa au service du cardinal duc Ascanio Sforza. Entre 1486 et 1494, il fut attaché à la chapelle pontificale, mais voyagea beaucoup : Milan, Modène, Nancy, Paris, Plaisance... Un temps musicien à la cour du roi de France Louis XII, il fut maître de Chœur de la cathédrale de Saint-Quentin en 1509. Vers 1500, il quitta Rome pour entrer au service du Duc de Ferrara, auprès duquel il restera jusqu'en 1515. Il fut alors chanoine à Condé-sur-Escaut jusqu'à sa mort.

L'œuvre de Josquin Des Prés fut largement diffusée en Europe occidentale, notamment grâce à l'imprimerie musicale naissante. Maître du contrepoint, il fut le premier grand musicien de la Renaissance et l'un des créateurs de la chanson polyphonique. Jusqu'en 1485, il a plutôt utilisé le contrepoint mélismatique à la manière d'Ockeghem. Ses laudes Victimae paschali (1502), constituent un bon exemple de son art de jeunesse. Entre 1485 et 1505, il a tenté de faire la synthèse entre la tradition polyphonique de Dufay ou Ockeghem et l'harmonie italienne ; l'anthem Planxit David ou Absalon, fili mi montrent une plus grande maturité. Ses motets postérieurs, tel In principio erat verbum, généralement des arrangements à quatre parties de textes bibliques, sont plus mélodieux.

Œuvres religieuses :

Ave Maria
Miserere
Stabat Mater
Une vingtaine de messes, dont Missa de beata virgine, Missa Pange Lingua et Missa Hercules Dux Ferrarie
Plus de 100 motets, hymnes ou psaumes

Œuvres profanes :

Environ 80 chansons, dont Mille Regretz et Si j'ay perdu mon ami.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Josquin Des Prés   Dim 29 Avr - 12:32

J'apprécie beaucoup les compositions de Josquin Desprez. C'est plutôt aérien comme musique (surtout pour ce qui est religieux: normal, il faut atteindre les Cieux...) Wink
Voici son Ave Maria cité par Snoopy juste au-dessus!!! C'est absolument magnifique et reposant!!!

http://media.putfile.com/Ave-Maria---Josquin-Desprez
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Josquin Des Prés   Dim 29 Avr - 13:10

Cécile a écrit:
C'est plutôt aérien comme musique (surtout pour ce qui est religieux: normal, il faut atteindre les Cieux...) Wink

Il y a d'autres moyens tout aussi agréables pour cela... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Hector Berlioz

avatar

Nombre de messages : 1705
Age : 35
Date d'inscription : 14/08/2006

MessageSujet: Re: Josquin Des Prés   Dim 29 Avr - 15:21

Tu es vraiment incorrigible! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Josquin Des Prés   Dim 29 Avr - 15:30

Very Happy Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Josquin Des Prés   Dim 29 Avr - 22:56

Comme la plupart des compositeurs de la Renaissance, Josquin nous a laissé des oeuvres religieuses ferventes et lumineuses tout aussi bien que des chansons pleines de réjouissance..
Ainsi l'album 'Adieu, mes amours" interprété par l'ensemble Clément Janequin
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16541
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Josquin Des Prés   Jeu 8 Nov - 10:04

Catalogue des oeuvres


Les difficultés de recensement des œuvres de Josquin ne sont pas exagérées. En raison de son immense prestige au début du xvie siècle, beaucoup de copistes et d'éditeurs ne résistèrent pas à la tentation d'attribuer à Josquin des œuvres anonymes si ce n'est des faux. Le compositeur et éditeur de musique allemand Georg Forster a résumé admirablement la situation en écrivant en 1540 :"Maintenant que Josquin est mort, il produit plus d'œuvres que lorsqu'il était vivant". L'authenticité de plusieurs des œuvres listées ci-dessous est ainsi contestée.


Messes

Missa Ave maris stella (Rome, 1486–1495) (4 voix);
Missa de Beata Virgine (5 voix);
Missa Di dadi (N'aray-je jamais) (4 voix; attribution contestée)
Missa Faisant regretz (4 voix);
Missa Fortuna desperata (4 voix);
Missa Gaudeamus (4 voix);
Missa Hercules Dux Ferrarie (Ferrare, 1503-1504) (4 voix, 6 dans l'Agnus III);
Missa La sol fa re mi (4 voix);
Missa L'ami Baudichon (4 voix);
Missa L'homme armé sexti toni (4 voix, 6 dans l'Agnus III);
Missa L'homme armé super voces musicales (4 voix);
Missa Malheur me bat (4 voix, 6 in Agnus III);
Missa Mater patris (4 voix; attribution contestée)
Missa Pange lingua (Condé, vers 1514) (4 voix);
Missa Sine nomine (4 voix; messe en canon, originellement titrée "Missa Ad fugam");

Attribution incertaine :
Missa Ad fugam (4 voix)
Missa Da pacem (4 voix)
Missa Une musique de Biscaye (4 voix)
Missa D'ung aultre amer (4 voix)


Fragments de Messes

Authenticité discutable, excepté pour le Credo De tous biens playne:"

Credo Chascun me crie (Des rouges nez);
Credo De tous biens playne;
Credo Vilayge (II);
Credo [Quarti toni] (en canon)
Gloria De beata virgine;
Sanctus De passione;
Sanctus D'ung aultre amer.
Credo Vilayge (I);
Credo La belle se siet (probablement Robert de Févin)


Motets

Absalon, fili mi (4voix) (attribution récusée; peut-être Pierre de la Rue)
Absolve, quaesumus, Domine/Requiem aeternam (6voix) (attribution récusée);
Alma redemptoris mater;
Alma redemptoris mater / Ave regina caelorum;
Ave Maria, gratia plena ... benedicta tu (4 voix);
Ave Maria, gratia plena ... Virgo serena (Milan 1484/85)92;
Ave munda spes, Maria (n'apparaît pas dans la première édition des œuvres complètes);
Ave nobilissima creatura;
Ave verum corpus natum;
Benedicta es, caelorum regina;
Christum ducem, qui per crucem (4 voix);
De profundis clamavi (4 voix) (sans doute composition de milieu de période : attribution remise en question);
De profundis clamavi (5 voix) (composition tardive);
Domine exaudi orationem meam;
Domine, ne in fuore tuo (4 voix);
Domine, non secundum peccata nostra (2-4 voix; pour Rome);
Ecce, tu pulchra es, amica mea;
Factum est autem;
Gaude virgo, mater Christi;
Homo quidam fecit cenam magnam;
Honor, decus, imperium;
Huc me sydereo descendere jussit Olympo (5 voix);
Illibata Dei virgo nutrix;
In exitu Israel de Aegypto;
In illo tempore assumpsit Jesus doudecim disciplus;
Iniquos odio habui (4 voix, seules les parties de ténor ont survécu);
In principio erat Verbum (authenticité remise en question);
Inviolata, integra et casta es, Maria;
Jubilate Deo omnis terra;
Liber generationis Jesu Christi;
Magnificat quarti toni (attribué à Josquin sur la base du style);
Magnificat terii toni (attribué à Josquin sur la base du style);
Memor esto verbi tui;
Miserere mei Deus (Ferrare, 1503);
Misericordias Domini in aeternum cantabo (France, 1480/83);
Missus est Gabriel angelus ad Mariam Virginem;
Mittit ad virginem;
Monstra te esse matrem;
O admirabile commercium (partie d'un cycle de 5 motets);
O bone et dulcissime Jesu;
O Domine Jesu Christe (partie d'une Passion en 5 sections);
O virgo prudentissima;
O virgo virginum;
Pater noster, qui es in caelis (Condé, 1505–1521);
Planxit autem David;
Praeter rerum seriem;
Qui edunt me adhuc;
Qui habitat in adiutorio altissimi;
Qui velatus facie fuisti (partie d'Passion en 6 sections);
Salve regina (4voix);
Salve regina (5voix, 1502);
Stabat Mater;
Tu lumen, tu splendor;
Tu solus qui facus mirabilia;
Usquequo Domine oblivisceris me (attribué sur la base du style; seule partie conservée);
Ut Phoebi radiis;
Veni, sancte spiritus (attribuée aussi à Forestier);
Victimae paschali laudes;
Virgo prudentissima;
Virgo salutiferi (Ferrare, 1504/05);
Vultum tuum deprecabuntur (cycle de Passion en 7 parties) (1480s).


Motets-chansons

A la mort / Monstra te esse matrem;
Fortune destrange plummaige/Pauper sum ego;
Que vous madame / In pace in idipsum.


Chansons

A l'heure que je vous;
A l'ombre d'ung buissonet, au matinet (3 voix);
Adieu mes amours;
Adieu mes amours (6 voix ou 7 voix);
Baisé moy, ma doulce amye (4 voix);
Belle, pour l'amour de vous;
Bergerette savoyenne;
Cela sans plus;
Comment peult haver joye;
Cueur langoreulx;
De tous biens plaine (3 voix);
De tous biens plaine (4voix);
Douleur me bat;
Du mien amant;
Dulces exuviae;
En l'ombre d'ung buissonet tout, au long (3 voix);
En l'ombre d'ung buissonet tout, au long (4 voix);
Entré je suis en grant pensée (3 voix);
Entré je suis en grant pensée (4 voix);
Fama malum;
Faulte d'argent;
Fors seulement (seule la partie de l'une des 5 voix est conservée);
Fortuna d'un gran tempo;
Helas madame;
Ile fantazies de Joskin;
Incessament livré suis à martire;
Je me complains;
Je n'ose plus;
Je ris et si ay larme;
Je sey bien dire;
La belle se siet;
La Bernardina;
La plus de plus;
Le villain [jaloux];
Ma bouche rit et mon cueur pleure;
Mille Regretz (4 voix);
Mon mary m'a diffamée;
N'esse pas ung grant desplaisir;
Nymphes des bois (lamento écrit pour la mort de Johannes Ockeghem);
Nymphes, nappés / Circumdederunt me;
Parfons regretz;
Petite camusette;
Plaine de dueil;
Plus n'estes ma maistresse;
Plus nulz regretz (écrite entre 1508 et 1511, en commémoration du traité de Calais de 1507);
Plusieurs regretz;
Pour souhaitter;
Quant je vous voye;
Qui belles amours a
Recordans de my signora;
Regretz sans fin;
Se congié prens;
Si j'ay perdu mon amy (3voix);
Si j'ay perdu mon amy (4voix);
Tant vous aimme Bergeronette;
Tenz moy en voz bras;
Une mousque de Biscaye;
Vive le roy (pièce instrumentale écrite pour Louis XII);
Vous l'arez, s'il vous plaist;
Vous ne l'arez pas;
Sans texte (4 voix).


Frottole et Canon

El Grillo;
In te Domine speravi per trovar pietà;
Scaramella va alla guerra.
Canon from Glareanus' Dodecachordon of 1547
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3393
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Josquin Des Prés   Dim 22 Fév - 15:44

Je découvre l'école franco-flamande de la Renaissance avec bonheur et Josquin des Prés comme ambassadeur sublime

Josquin Des Prés, surnommé le « prince de la musique » est assurément le plus grand compositeur de l’école franco-flamande du 15ème siècle. Il a su concilier dans sa musique la spiritualité de l’époque médiévale et l’humanisme de la renaissance.

"Mille regrets" ! par La Capella Reial de Catalunya Jordi Savall

http://youtu.be/3GBwbt6hK6c



Déploration sur la mort d'Ockeghem

Faulte d'argent
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Josquin Des Prés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Josquin Des Prés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: