Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-15%
Le deal à ne pas rater :
Roborock S7 Aspirateur Robot en promo chez Cdiscount
509 € 599 €
Voir le deal

 

 Béatrice THIRIET, née en 1960

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15395
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty
MessageSujet: Béatrice THIRIET, née en 1960   Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty2010-08-20, 11:36

BEATRICE THIRIET découvre très tôt sa passion pour la musique. Formée au conservatoire de Versailles Par Jean Aubain et Solange Anconnat,elle se dirige vers la composition et l'analyse musicale. Parallèlement,sa formation de pianiste est marquée par la rencontre avec Mikhail Rudy. Sa vocation musicale,une attirance pour l'écriture et son intérêt pour le théâtre et le cinéma la conduisent très vite à s'orienter vers la musique de scène. L'opéra et la musique de film sont ses domaines de prédilection.

Elle reçoit en 2001 le Prix Nadia et Lili Boulanger à l'Académie des Beaux-Arts pour la création de son Opéra de Chambre: NOUVELLES HISTOIRES D'ELLES.

Découverte au cinéma par Pascale Ferran, elle a écrit la musique de PETITS ARRANGEMENTS AVEC LES MORTS en 1993,de L'ÂGE DES POSSIBLES en 1994 et de LADY CHATTERLEY en 2006. Elle travaillent avec de nombreux réalisateurs et réalisatrices,au cinéma et à la TV:
Dominique Cabrera, L'AUTRE CÔTE DE LA MER, LE LAIT DE LA TENDRESSE HUMAINE.
Jacques Deschamps, LA FILLE DE SON PERE, MEFIE-TOI DE L'EAU QUI DORT.
Radu Mihaileanu, LES PYGMEES DE CARLO.
Jésus Garai, LES GENS D'EN FACE.
Xavier Durringer, LES OREILLES SUR LE DOS.
Marc Esposito, LE COEUR DES HOMMES I & II
Anne Le Ny, LES INVITES DE MON PERE.

Elle a obtenu le Fipa D'or de la meilleure musique de film sur LADY CHATTERLEY de Pascale Ferran.

Critique musicale,elle a collaboré à l'émission de France Musique le <>. En novembre 2007,elle propose chaque mercredi une émission sur Radio Classique "Femmes de musique".

Elle a réalisé deux courts métrages; PORTRAITS DE LETTRES AVEC CHOEURS et LA LETTRE DE MOURAD avec France 2 et Mezzo.

Elle est également l'auteur du texte et de la musique d'une oeuvre multimédia destinée aux enfants: << Bee et Bop>> pour la Cité de la musique et Sony.  

Hors cinéma, on notera aussi un cd intitulé FORTUNE COOKIES qui regroupe ses 14 PIECES POUR PIANO ainsi que 4 POESIES MURMUREES POUR VOIX ET PIANO,paru en 2003 chez "Les disques du crépuscule".
Elle a composé une petite merveille sur un poème de W. A. MOZART, une oeuvre courte intitulée VOGEL STAR pour choeur et orchestre.

BEATRICE THIRIET est une compositrice française née à Paris le 4 mai 1960. Sa musique est souvent poétique, délicate et recherchée, une musique qui ne recherche jamais l'emphase ni les grands effets. Souvent dans la retenue et l'épure, allant à l'essentiel, c'est une voix singulière et sincère qui s'impose discrètement mais sûrement dans la création musicale française. En tout cas,j'aimerais beaucoup découvrir son opéra de chambre cité plus haut.


Dernière édition par Icare le 2021-02-26, 10:38, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15395
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty
MessageSujet: Re: Béatrice THIRIET, née en 1960   Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty2011-08-05, 23:44


Les invités de mon père est une très jolie et délicate musique,la dernière que j'aurai découvert de Béatrice Thiriet. En revanche, je n'ai toujours pas vu le film de Anne Le Ny. Dommage. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15395
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty
MessageSujet: Re: Béatrice THIRIET, née en 1960   Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty2012-09-03, 20:01




https://www.youtube.com/watch?v=ulyc-PGbvAo

Redécouvertes aujourd'hui de ses pièces de piano tirées de l'album FORTUNE COOKIES, un monde poétique très personnel où les mots croisent des notes de piano et flirtent avec des sonorités "bruitistes". C'est parfois étrange, suggestif, insolite mais la compositrice n'oublie pourtant pas d'y joindre une pointe de mélancolie... I love you


Dernière édition par Icare le 2021-02-26, 21:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22477
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty
MessageSujet: Re: Béatrice THIRIET, née en 1960   Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty2012-09-03, 20:45

C'est la soeur d'Elisabeth Thiriet (donc la fille de Maurice Thiriet), ou bien c'est sans lien de parenté ?
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15395
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty
MessageSujet: Re: Béatrice THIRIET, née en 1960   Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty2012-09-03, 20:55

Non, j'avais d'ailleurs eu la mauvaise information qu'elle était la petite-fille de Maurice Thiriet, ce que j'avais mentionné ici. Elisabeth Thiriet qui a fréquenté un moment ce forum, m'avait contacté par MP pour me demander de corriger cette erreur. Béatrice Thiriet n'est donc pas la fille de Maurice Thiriet et n'a aucun lien de parenté. J'aimerais tellement découvrir son opéra de chambre! Béatrice THIRIET, née en 1960 248345
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15395
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty
MessageSujet: Re: Béatrice THIRIET, née en 1960   Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty2012-09-03, 22:56

Je n'ai pas pu m'empêcher de me faire une réécoute de son album FORTUNE COOKIES, juste quelques heures après l'avoir écouté. J'avais envie de reparcourir les quatre saisons, Printemps, été, automne et hiver. La musique commence sur des sons "bruitistes" qui
semblent s'extraire des entrailles du piano, avant que celui-ci n'émette des sons plus communs, et sur des mots de Matsuo Bashô (1644-1694): "Eveil du printemps, les oiseaux crient et les yeux des poissons ont des larmes". Dans les trois pièces pour piano opus 1, le piano devient aussi limpide et fluïde que l'eau que l'on entend ruisseler. C'est une musique qui s'immisce entre les chuchotements, les chantonnements, les bruits de la nature, celle d'un piano schizophrène tantôt instrument classique, tantôt instrument moderne fabriquant des sons neufs sans racine. "Sur la barque gît un linceul, et dehors, c'est l'été..." Morikawa Kyorika (1656-1715)....Il me semble que c'est dans Three Numbers opus 1 que l'on entend chanter des oiseaux. J'imagine alors une scène très simple; une pianiste joue du piano dans une pièce où la fenêtre est ouverte et on entend les oiseaux chanter. Je me dis qu'ils chantent parce qu'ils aiment le piano. J'aime la simplicité de cette scène musicale. Je ne m'arrêterai pas sur la belle partie de l'automne et les 3 Miroirs opus 2, mais sur un beau thème mélancolique, "Blanc, labeur éternel", la seconde Etude opus 2 en rapport à l'hiver. Outre le thème mélodique en lui-même, le piano joue dans une sonorité particulière, inhabituelle, comme s'il était désaccordé ou délicatement préparé. Je ne sais pas trop...J'aime bien le son du piano à ce moment-là. I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15395
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty
MessageSujet: Re: Béatrice THIRIET, née en 1960   Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty2013-12-19, 10:12

Icare a écrit:
Les invités de mon père est une très jolie et délicate musique,la dernière que j'aurai découvert de Béatrice Thiriet. En revanche, je n'ai toujours pas vu le film de Anne Le Ny. Dommage. Embarassed

J'ai réécouté cette délicieuse partition, ce matin. C'est une musique qui m'a d'ailleurs mis de très bonne humeur, sans doute grâce à ce qu'elle exprime et aux orchestrations...quelque chose de lumineux, de léger, proche de la fantaisie mais derrière quoi il y aurait un soupçon de gravité, de sérieux...Le thème principal de cette B.O. me fascine de plus en plus. J'en adore la construction, la poétique. Je le trouve original et touchant. La version piano n'est pas mal non plus. En bonus, on y trouve le superbe Impromptu opus 90 n°3 de Franz Schubert, interprété au piano par Béatrice Thiriet en personne.

Cette musique me donne vraiment envie de voir le film d'Anne Le Ny. J'aime beaucoup le thème principal.

Synopsis: <<Lucien Paumelle, médecin retraité, est un militant de longue date (Résistance, droit à l'avortement). Par conviction, il décide d'héberger une clandestine et sa fille, venant de Moldavie. Seulement, les rapports entre Tatiana et Lucien Paumelle ne sont pas forcément bien vus par ses enfants, Babette et Arnaud.>>


Dernière édition par Icare le 2021-02-26, 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15395
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty
MessageSujet: Re: Béatrice THIRIET, née en 1960   Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty2017-04-05, 22:01

Encore une approche singulière et d'une belle sensibilité sur un autre film de Pascale Ferran intitulé Bird People, mais c'est un extrait d'une autre B.O. que j'ai décidé de poster ici, avec un violon poignant de Laurent Korcia et un piano mélancolique d'Emma Jaspert:

https://www.youtube.com/watch?v=FmdmTfbAIPM
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15395
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty
MessageSujet: Re: Béatrice THIRIET, née en 1960   Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty2017-07-16, 12:54

En général, je n'aime pas trop lorsque l'on mélange sur disque les différents "bruits" et dialogues d'un film avec la partition musicale qui a été composée à cet effet. Mais, comme toujours, la musique nous confronte à un moment ou un autre à une exception, cette fameuse exception qui confirmerait la fameuse règle...C'est-à-dire que je me retrouve face à quelque-chose qui devrait me repousser et, à ma grande surprise, c'est le contraire qui se produit: j'en ressors ému. Lorsque j'ai découvert en 1997 ou 1998 la B.O. que Béatrice Thiriet a composée pour le film L'Autre Côté de la Mer de Dominique Cabrera, j'ai aussitôt été pris dans l'ambiance très mélancolique et nostalgique de la trompette de Djaffar Bensetti s'exirpant des divers bruits d'un aéroport. Tous ces bruits qui, dans l'absolu, auraient dû m'irriter, prirent une consistance quasi-musicale. Avec la trompette au son très particulier de Djaffar Bensetti, ils forment un tout, une étrange symphonie semi-bruitiste. D'ailleurs, j'en ai une version sans les bruits de l'aéroport qui, au final, ne me produit pas le même effet. Etrange? Pas forcément. Il y a comme ça des alchimies qui fonctionnent merveilleusement alors que la trompette et un aéroport ne formaient pas une association si évidente. Un point commun? La trompette de Bensetti m'évoque une plainte mélancolique, un souffle de nostalgie. Les aéroports ne sont pas seulement témoins du passage de vacanciers, ils sont aussi témoins de départs sans espoir de retour, de déracinements, de renvois forcés, de retour après une très longue absence dans un pays qu'ils ne reconnaitront peut-être plus, etc...La trompette de Djaffar Bensetti prend alors tout son sens, elle est la plainte intérieure du déraciné.

Mini-biographie de Djaffar Bensetti:

Djaffar Bensetti est né à Oran en 1962, au mois de décembre. Il est devenu un grand trompettiste de raï. Il a accompagné pendant longtemps Cheb Khaled et depuis 1990, le groupe de Cheb Sahraoui et Chebba Fadela. Il poursuit ses études jusqu’en 2ème année secondaire puis avec l’agrément de son grand père, il fait ses débuts dans les fêtes et les studios avec différents orchestres et notamment celui de Mohamed Belarbi avec lequel il fait merveille. Parallèlement, il prend des cours de musique chez un professeur espagnol vivant à Oran : M. Philiberto Serna.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15395
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty
MessageSujet: Re: Béatrice THIRIET, née en 1960   Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty2018-04-04, 23:09


Avec Béatrice Thiriet, il ne faut jamais s'attendre à des formes trop classiques et impersonnelles, ce qui est toujours d'après moi un point positif dans sa personnalité musicale. Même lorsqu'elle compose pour un film, il y a toujours un petit quelque-chose d'un peu poétique et de singulier qui traverse sa musique. Je ne parle pas d'une musique franchement expérimentale d'une rudesse xenakissienne, non pas du tout, mais d'une écriture parsemée de petites touches personnelles où je me dis: tiens, il se passe quelque-chose d'intéressant, d'un peu singulier, qui se détourne un peu des lieux communs. C'est-à-dire que sur un film comme Lady Chatterley de Pascale Ferran, on pourrait s'attendre à une partition "en costume" dans une forme classique très labourée. Et bien non, Béatrice Thiriet s'en sort habilement et non sans une certaine finesse de ton. Le romantisme est bien là, ne serait-ce déjà dans le thème d'ouverture qui ne manque pas de raffinement, néanmoins une certaine emprise de la nature n'est jamais totalement exempte de son univers sonore, puisse-t-il être, à un moment donné, en communion avec les chants d'oiseaux. La construction personnelle du thème de Petits arrangements avec les morts et l'aspect énigmatique du bref L'âge des possibles appuient la singularité de son approche, mais peut-être que le morceau Vogel Star - mélodie pour choeur et orchestre composée sur un poème de Wolfgang A. Mozart - est celui qui définit au mieux, du moins sur ce disque, la particularité poétique de cette musicienne.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15395
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty
MessageSujet: Re: Béatrice THIRIET, née en 1960   Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty2018-05-22, 19:44


Le mot de la compositrice à propos de sa partition pour BIRD PEOPLE, un film de Pascale Ferran, une réalisatrice avec laquelle Béatrice Thiriet a pas mal collaboré. Là encore, elle nous dessine une B.O. singulière, un peu en marge des schémas habituels de forme très classique comme ils sont parfois défendus avec un certain savoir-faire par des compositeurs tels que Philippe Rombi, par exemple. Je ne dirais pas que Béatrice Thiriet les esquive systématiquement, d'ailleurs le tout premier thème de Bird People, du moins dans sa première exposition, est de cette fabrication-là, ce qui n'empêche pas que je le trouve fort sympathique. le "Techno choc" qui suit est déjà plus amusant, plus insolite. Son caractère obsessionnel m'intéresse. Assez minimaliste dans l'ensemble et dépouillé.

<<C'est à la lecture du scénario de BIRD PEOPLE que sont nées mes premières intentions et émotions musicales. C'est notre quatrième collaboration et Pascale Ferran m'en a remis le scénario, elle ne m'avait rien dit de l'histoire. Voici donc comment j'ai abordé la composition de la musique de BIRD PEOPLE et voici le récit des étapes clés qui ont précédé son enregistrement. J'ai dévoré une première fois le scénario puis l'ai relu, plus tranquillement. J'ai eu l'impression de lire une nouvelle, un texte entre Murakami et Novalis...Je suis venue sur le tournage. Comme lors de nos précédentes collaborations un échange de textes, disques, dans un va et vient régulier fut instauré entre Pascale et moi. Les tous premiers éléments musicaux furent posés sur les images avec la collaboration attentive et précieuse de Mathilde Muyard, la monteuse du film. Au cours des rencontres et des échanges, le langage musical s'éclaircit peu à peu...J'ai confié l'interprétation de la musique au Star Pop Orchestra dirigé par Mathias Charton. Sur disque, on retrouve bien sûr les moments musicaux du film et beaucoup restent tels quels et inchangés et chronologiques. La musique de BIRD PEOPLE c'est un peu l'anti-score...Voici ces quelques notes, ces couleurs et ces sons, placés à des moments soigneusement choisis avec Pascale Ferran...Ce sont des phrases musicales, des temps de musiques parfois interrompus, troués par des silences pour laisser naître une émotion, une phrase, un visage, un son ou un mot...La musique aurait pu rester dans le film et ne pas en bouger mais l'idée d'un disque était là, alors j'ai bâti une deuxième partie, des titres nouveaux pas forcément chronologiques, une simple évocation musicale.>>

Béatrice Thiriet.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15395
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty
MessageSujet: Re: Béatrice THIRIET, née en 1960   Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty2021-02-25, 18:19


Méfie-toi de l'eau qui dort:

<<Béatrice Thiriet fait partie de cette nouvelle génération de compositeurs qui se passionnent pour la musique au sens large; elle aime l'idée de polyvalence, a délibérément envie de varier les plaisirs, de s'amuser à des exercices de style: pas de frontières entre les genres musicaux, sa musique doit être un carrefour. Après le succès de "Petits arrangements avec les morts" de Pascale Ferran - Caméra d'or Cannes 1994, Bayard d'or 1994 - elle compose quatre musiques de films en 1995 puis "Méfie-toi de l'eau qui dort" de Jacques Deschamps, prix de la Première Oeuvre et prix de la jeunesse à Venise 1996. A propos de la B.O. - "Cette musique est le résultat d'une osmose trop rare au cinéma et d'un échange singulier entre: le réalisateur Jacques...(Deschamps), le mixeur du film Dominique...(Vieillard), Nicolas...(Becker), le bruiteur, Anne...(Weil) la monteuse, Bertrand...(Faivre) notre producteur et moi-même Béatrice...(Thiriet).>>

Béatrice THIRIET, née en 1960 X-mefietoideleauqui96-jjv

Très vite, lorsque j'ai commencé à m'intéresser à la musique de film avec davantage d'assiduité, j'ai été attiré par les B.O. qui sortaient un peu des sentiers battus, qui s'écartaient des "conventions" du genre. J'ai toujours estimé que le cinéma était un champs d'expressions suffisamment vaste pour permettre des approches très différentes les unes des autres, même les plus audacieuses et risquées. Je n'en ai jamais fait une règle absolue et chez, par exemple, un compositeur comme John Williams, j'aime autant sa musique de E.T. que celle plus avant-gardiste de Images, de même que chez Jean Prodromidès, j'aime pour ainsi dire autant Le Voyage en Ballon que Danton. Ce n'est pas l'approche en soi qui fait une bonne musique de film, mais le talent et le savoir-faire du compositeur qui a derrière, même si parfois, là aussi, ça ne suffit pas toujours. D'autre part, je n'ai jamais eu peur d'être déstabilisé ou dérouté par une oeuvre musicale, puisse-t-elle être ou non composée pour l'image. Lorsque j'ai découvert la partition que Béatrice Thiriet composa pour Méfie-toi de l'eau qui dort, sorte de quintette pour flûte, clarinette, alto, violoncelle et piano, je ne me suis pas méfié d'une musique qui dormait parmi les bruits, les murmures et les silences de l'eau et des arbres autour d'elle. Une ambiance, un climat, une poétique, me plaisaient d'emblée et, en même temps, des éléments m'échappaient, m'étaient impalpables... une fausse inconsistance. La musique place méticuleusement ses quelques épices sonores dans une structure abstraite qui se construit lentement, en harmonie avec la nature. Elle deviendra un objet palpable et concret sous les traits d'une valse étrange et deviendra une vision onirique sous ceux, luminescents, d'un piano-tango. Le piano prend à ce moment-là une sonorité particulière, oscillant entre le réel et l'irréel.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15395
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty
MessageSujet: Re: Béatrice THIRIET, née en 1960   Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty2021-02-25, 23:00

L'autre Côté de la mer est un film de Dominique Cabrera (1997) mis en musique par Béatrice Thiriet. Il fait des films que je n'ai toujours pas vus. C'est fou le nombre de films que je n'ai jamais vus et dont je connais et apprécie la B.O.. La liste est longue! Celui-là, j'avoue qu'il titille ma curiosité, et puis ce serait l'occasion de retrouver Claude Brasseur récemment disparu. L'histoire:

<<Georges Montero, industriel pied-noir resté en Algérie après l'indépendance, revient en France en 1994 pour se faire opérer de la cataracte. Son chirurgien, Tarek Timzert, est un beur qui a coupé tous les liens avec sa culture originelle. A travers la relation qui se noue entre eux, Georges devra choisir entre rester en France ou bien rentrer, le coeur libre mais a ses risques et perils a Oran, au moment ou la guerre civile prend de l'ampleur.>>

Béatrice THIRIET, née en 1960 9444_source

Je reviens toujours à cette émouvante et même sentimentale trompette de Djaffar Bensetti qui erre dans une aérogare parmi ses bruits quotidiens qui, à mon oreille en tout cas, font chair avec la musique si je peux me permettre cette expression: d'une certaine manière, ils sont devenus "musique" où les instruments occasionnels et bruitistes qui accompagnent la trompette dans son errance. Celle-ci est tellement pétrie de nostalgie et de solitude... Où pourrait-elle mieux résonner que dans une aérogare, une gare, un aéroport, un port? En général, je n'aime pas trop lorsque les bruits d'un film s'immiscent dans la musique sur album, or ce morceau de Béatrice Thiriet fait figure d'exception, au point que la version débarrassée de ces bruits quotidiens d'aérogare, qui existe sur la compilation Air des toiles m'est moins émouvante, peut-être plus banale aussi d'une certaine façon. Peut-être parce que la nostalgie qui transpire du thème mélodique de la trompette de Bensetti se trouve dupliquée par ces sons concrets qui, eux, ne m'apparaissent pas comme des intrus ou des parasites, mais comme les alliés ou les complices d'une profonde mélancolie. Béatrice Thiriet a, selon moi, réussi quelque-chose à ce niveau-là. Sur la compilation "Air des Toiles", je ne suis pas mécontent qu'elle ait choisi la "version nue" dans la mesure où elle m'a permis de prendre conscience que la "version filmique" me convenait davantage. En dehors de Djaffar Bensetti qui, en plus de la trompette, joue aussi du saxophone, il y a Olivier Louvel à la guitare, Enrico Macias qui y joue un peu d'oud et Alain Deblossat au saxophone. Béatrice Thiriet assume les quelques parties piano et le synthé. Ce beau thème à la trompette qui respire la Méditerranée, avec ses bruits quotidiens d'aérogare, c'est la complainte du déraciné.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15395
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty
MessageSujet: Re: Béatrice THIRIET, née en 1960   Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty2021-02-26, 07:54


Fortune Cookies:

Matsuo Bashō, plus connu sous son seul prénom de plume Bashō ( signifiant "Le Bananier"), est un poète japonais du XVIIème siècle (début de l'époque d'Edo). De son vrai nom Matsuo Kinsaku (enfant) puis Matsuo Munefusa (adulte), il est né en 1644 à Iga-Ueno et mort le 28 novembre 1694 à Ōsaka. Il est considéré comme l'un des quatre maîtres classiques du haïku japonais (Bashō, Buson, Issa, Shiki). Auteur d'environ 2 000 haïkus, Bashō rompt avec les formes de comique vulgaire du haïkaï-renga du XVIème de Sōkan en proposant un type de baroque qui fonde le genre au XVIIème en détournant ses conventions de base pour en faire une poésie plus subtile qui crée l'émotion par ce que suggère le contraste ambigu ou spectaculaire d'éléments naturels simples opposés ou juxtaposés. (Wiki)

Béatrice THIRIET, née en 1960 Basho_by_Buson

Le mini-portrait que je réalise à partir des albums que je possède de Béatrice Thiriet m'a amené à reparcourir les quatre saisons, Printemps, été, automne et hiver qui constituent l'album de piano Fortune Cookies. La musique commence sur des sons "bruitistes" qui semblent provenir des entrailles du piano, avant que celui-ci n'émette des sons plus communs, et sur des mots de Matsuo Bashô (1644-1694): "Eveil du printemps, les oiseaux crient et les yeux des poissons ont des larmes". Dans les Trois pièces pour piano opus 1, le piano devient aussi liquide que l'eau que l'on entend ruisseler. C'est une musique qui s'immisce entre les chuchotements, les chantonnements, les bruits de la nature, celle d'un piano schizophrène tantôt instrument classique, tantôt instrument moderne fabriquant des sons neufs sans racine. Sous certains aspects ou du moins dans l'esprit, cette musique me renvoie à la poétique de Méfie-toi de l'eau qui dort. "Sur la barque gît un linceul, et dehors, c'est l'été..." Morikawa Kyorika (1656-1715)....Il me semble que c'est dans "Three Numbers opus 1 que l'on entend piaffer des emplumés.Very Happy J'imagine alors une scène très simple; une (ou un) pianiste joue du piano dans une pièce où la fenêtre est ouverte et on entend les oiseaux chanter. Cette scène imaginaire me rappelle une scène bien réelle où Richter, jouant Bach au piano, la fenêtre ouverte: j'entendais un oiseau chanter. Sans doute chantait-il parce qu'il aimait le piano. Cette scène musicale, imaginaire ou réelle, a le charme de la simplicité et de la beauté: la beauté d'un oiseau confronté à la beauté d'un piano. Je ne m'arrêterai pas sur la belle partie de L'automne et les 3 Miroirs opus 2, mais sur un beau thème mélancolique, "Blanc, labeur éternel", la seconde Etude opus 2 en rapport à l'hiver. Outre le thème mélodique en lui-même, le piano joue dans une sonorité particulière, inhabituelle, comme s'il était désaccordé ou délicatement préparé. Je ne sais pas trop...J'aime bien le son dénaturé du piano à ce moment-là.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15395
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty
MessageSujet: Re: Béatrice THIRIET, née en 1960   Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty2021-02-26, 12:54


Lady Chatterley (2006)

<<L'histoire se situe au lendemain de la Première Guerre mondiale. Constance est mariée à Sir Clifford Chatterley, homme d'affaires et propriétaire d'un grand domaine et d'une belle demeure. Connie s'ennuie profondément dans sa vie d'épouse sage et dévouée depuis que son mari est revenu de la guerre partiellement paralysé et impuissant. Les époux font chambre à part et leur vie reculée les condamne à la monotonie. Plus le temps passe et plus Constance semble s'éteindre. Connie est médicalement reconnue comme déprimée, elle cède donc sa place d'aidante auprès de son mari au profit d'une garde malade. Elle doit retrouver goût à la vie. Au détour de promenades dans l'immense domaine, Constance tombe sous le charme de la cabane du garde-chasse, c'est là qu'elle se sent bien. Peu à peu elle fait connaissance avec le garde-chasse de la propriété : Parkin, un homme solitaire et bourru qui pourtant l'intrigue mais qui au départ, n'apprécie guère cette intrusion sur son territoire. Une relation va se nouer petit à petit entre eux. Elle en tombera éperdument amoureuse et tandis que le corps de Connie se réveille, celui de Parkin revient à la vie...>> (Wikipédia)

Béatrice THIRIET, née en 1960 M5571

Je suis revenu à une partition de Béatrice Thiriet qui peut paraître à première vue plus conventionnelle que Méfie-toi de l'eau qui dort, mais, en réalité elle n'en est rien. D'autre part, le morceau qui donne cette impression est superbe. Il s'intitule "Ouverture" et il se retrouve également à la fin de la B.O., une ouverture en guise de conclusion, or quelle conclusion! Une conclusion onirique avec laquelle mon esprit aime vagabonder. Beaucoup d'échantillons constituent la bande originale, ce que j'appelle des instantanés musicaux, qui, à la suite les uns et des autres, forme un tout poétique. Sur un film comme Lady Chatterley de Pascale Ferran, je connais déjà suffisamment la personnalité musicale de Béatrice Thiriet pour que l'idée d'une "musique en costume" dans une forme classique très labourée ne soit même pas envisageable. Je sens bien que cette dernière est parfaitement à l'aise avec le cinéma de Pascale Ferran et qu'il y a là une collaboration intéressante entre un musicien et un cinéaste. Celle-ci avait démarré avec le film Petits arrangements avec les morts (1994) qui a donné naissance à une de ses toutes meilleures musiques de films. Un morceau de cinq minutes est d'ailleurs proposé à la suite de Lady Chatterley. S'en suit également un court thème provenant de leur seconde collaboration; L'âge des possibles (1995), thème bien trouvé. La conclusion du disque s'échappe apparemment de l'univers cinématographique avec un joyau intitulé Vogel Star, une Mélodie pour choeur et orchestre avec flûte solo sur un poème de Wolfgang A. Mozart.

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15395
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty
MessageSujet: Re: Béatrice THIRIET, née en 1960   Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty2021-02-26, 18:41

Les invités de mon père:

<<Créer sur des images, pour des images, en posant une écriture musicale qui accompagne la dramaturgie propre du film tout en gardant sa propre dynamique est un exercice particulier qui demande au compositeur une dose égale de créativité et d'humilité. Dans notre travail commun avec Béatrice Thiriet, je suis toujours émerveillée par sa disponibilité, son complet dévouement au projet. Revoir mon film avec sa partition me donne la sensation d'une osmose totale et j'en arrive à me faire croire que sa composition appartient pleinement au film. Mais si je l'écoute indépendamment, d'autres images apparaissent, libérées de mes propres images. Je me rends compte alors que la musique de Béatrice n'a en rien besoin de mon film pour exister dans toute sa richesse et complexité. Et c'est peut-être à ce moment-là, que je suis le plus reconnaissante à Béatrice Thiriet d'avoir partagé son talent avec moi...>> Anne Le Ny.

https://www.youtube.com/watch?v=zvPoyvG9Wf0


Il arrive assez souvent que dans l'album d'une bande originale se glisse un morceau classique, généralement un morceau connu d'un compositeur tout aussi connu, pour ne pas dire illustre; Mozart, Bach, Beethoven, Chopin, Schubert, Brahms.... La plupart du temps je les élimine grâce à mon programmateur afin de mieux me concentrer sur la musique originale du film. Je fais évidemment la même chose lorsqu'il s'agit d'un tube de la pop ou tout extrait musical n'ayant aucun lien avec la composition originale. Sur l'album, ils ont cependant leur raison d'être, tout simplement parce que ces morceaux classiques jouent un rôle dans le film, diégétique ou non. Peu importe, le plus souvent je les occulte. Il faut dire que les connais déjà, les ai sur des disques consacrés à la musique classique. Dans l'album qui contient la musique originale du film Les invités de mon père, se trouve l'Impromptu opus 90 n°3 en sol bémol majeur de Franz Schubert. Aujourd'hui, contrairement aux fois précédentes, j'ai décidé de le conserver dans l'écoute de la B.O., d'autant plus qu'il est interprété par Béatrice Thiriet également pianiste. J'ai apprécié la douceur de son interprétation. Mais, ce que j'ai le plus apprécié, ce sont ses propres compositions: lumineuses, raffinées, porteuses d'une certaine fantaisie et légèreté mais derrière quoi s'immisce un soupçon de gravité, de sérieux... Son thème principal est une belle réussite, j'en apprécie la construction et la poétique. Toujours ces combinaisons instrumentales et ces constructions singulières qu'elle sait bâtir avec finesse qui caractérisent son style...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15395
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty
MessageSujet: Re: Béatrice THIRIET, née en 1960   Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty2021-02-26, 22:46

Bird People:

Bird People est un film français réalisé par Pascale Ferran (2014). Il a été présenté dans la sélection Un certain regard du festival de Cannes 20141, ainsi qu'au festival international du film de Toronto 2014, dans la section "Contemporary World Cinema". Synopsis: Un ingénieur en informatique américain en partance pour Dubaï décide de mettre un terme à sa vie professionnelle et familiale lors d'un séjour à Paris. Une longue séquence est alors consacrée à décrire une scène de rupture interminable avec son épouse, par l'entremise de leurs ordinateurs. La vie d'une femme de chambre, Audrey, qui travaille dans l'hôtel où il est descendu bascule quand elle se transforme subitement en moineau. S'ensuit une série aléatoire de promenades aériennes et nocturnes autour de l'hôtel Hilton de Roissy et alentour. Dans les dernières secondes du film, l'ingénieur Gary et Audrey font connaissance.

Béatrice THIRIET, née en 1960 PHgLxyED79Y1x2gPdiXnRaHr9wFzE2bzXuA_dLLNDecnpS6xSp3FcmT0aT1QbX0C0WV4hyVspli0cv6e3cxPYpQkCykniNKxYJ6L9nFpRnkKfjeRKspupzMFEJWD6jfnrORqddiS

Une telle histoire ne pouvait qu'inspirer Béatrice Thiriet et, effectivement, elle signa une partition assez singulière dans son ensemble dont l'interprétation fut confiée au "Star Pop Orchestra" sous la direction de Mathias Charton:

<<Né en 1980, Mathias Charton s’oriente dans un premier temps vers le trombone au Conservatoire National de Région de Lyon, puis vers une carrière d’enseignant. Titulaire d’un master en musicologie et analyse, de l’agrégation de musique et du diplôme d’état de direction d’ensembles instrumentaux, Mathias devient très tôt un acteur engagé de l’univers de la pédagogie musicale. Il intègre ainsi en 2005 le Groupe d’Expérimentation Pédagogique de l’académie de Versailles, puis le Groupe de Recherche Pédagogique de l’académie de Rouen en 2011. Outre sa charge de professeur en collèges et lycées, il est depuis 2008 professeur de trombone et responsable des orchestres de cuivres au conservatoire du 19ème arrondissement de Paris(...)En novembre 2006, Mathias Charton contribue à la création de l’orchestre symphonique "Musiques en Seine". Il est actuellement directeur musical du Star Pop Orchestra, un orchestre spécialisé dans la musique symphonique populaire (musiques de films, comédies musicales, arrangements pop-rock) avec lequel il enregistre de très nombreuses bandes originales pour la télévision et le cinéma.

Dans Bird People, il y a des morceaux un peu pop, employant l'électronique et développant dans une structure bien définie des sons un peu cocasses qui ne manquent pas de pimenter la musique mais dont je ne saurais pas toujours dire s"ils proviennent d'instruments réels ou s"ils sont complètement produits électroniquement. Ils me plaisent beaucoup, bien que je ne sois pas spécialement familier de ce genre de musique électro-pop-acoustique - j'ignore d'ailleurs comment les qualifier le plus justement possible. J'en ai tellement entendu de creux et de surfaits par divers bidouilleurs des claviers réalisant de l'électro-je-ne-sais-quoi au kilomètre... Thiriet, par un indéniable savoir-faire, sait apporter à ces morceaux un style, une âme, une délicatesse, un son qui retient, un rythme qui se retient, une alchimie sonore assez douce qui n'est jamais dans l'outrance, finalement. Dans un style plus classique, il y a le thème principal qui est une belle réussite, avec une reprise finale qui invite le chant d'oiseau. Décidément, les oiseaux ne quittent pas la musique de Béatrice Thiriet. Après Méfie-toi de l'eau qui dort, je les retrouvais dans Lady Chatterley. Je me demande s"ils n'apparaissent pas aussi dans Les invités de mon père... En tout cas, les oiseaux inspirent la compositrise, peut-être ses animaux fétiches, ceux qui accompagnent en permanence ses pensées musicales et poétiques.

Afin de conclure ce portrait musical consacré à Béatrice Thiriet, j'ai réécouté la compilation Air des Toiles, son meilleur album à mon sens, qui renferme les extraits de plusieurs de ses compositions pour l'image:
__Petits arrangements avec les morts et Lâge des possibles, deux films de Pascal Ferran,
__Le lait de la tendresse humaine et L'autre côté de la mer, deux films de Dominique Cabrera,
__Les gens d'en face, un film de Jesus Garai,
__Les pygmées de Carlo, téléfilm de Raidu Mihaileanu,
__La fille de son père, un film de Jacques Deschamps,
__Les oreilles sur le dos, un téléfilm de Xavier Durringer pour lequel Béatrice Thiriet a composé une excellente musique, peut-être sa meilleure...
__Le coeur des hommes, un film de Marc Esposito.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty
MessageSujet: Re: Béatrice THIRIET, née en 1960   Béatrice THIRIET, née en 1960 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Béatrice THIRIET, née en 1960
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: