Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Walter PISTON (1894-1976)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16485
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Walter PISTON (1894-1976)   Jeu 12 Aoû - 17:38

Walter Piston né à Rockland, Maine, (États-Unis), le 20 janvier 1894 et mort à Belmont, Massachusetts, le 12 novembre 1976 est un compositeur américain.

Piston est né à Rockland. Son grand-père paternel, un marin nommé Antonio Pistone, a changé son nom en Anthony Piston quand il est arrivé en Amérique en venant de Gênes, Italie. En 1905, le père de Walter Piston est venu avec sa famille à Boston.

Walter Jr. a abord suivi une formation d'ingénieur à la Mechanical Arts High School à Boston, mais il avait plutôt des goûts artistiques. Après avoir obtenu ses diplômes en 1912, il est entré à la Massachusetts Normal Arts School, où il a complété un programme d'études en dessin industriel en 19161

Pendant les années 1910, Piston a gagné sa vie en jouant du piano et du violon dans des orchestres de danse. Plus tard il a joué du violon dans des orchestres dirigés par Georges Longy. Pendant la Première Guerre mondiale, Piston a rejoint l'US Navy en tant que musicien de la fanfare, après avoir appris tout seul rapidement à jouer du saxophone. Il a déclaré plus tard qu"il est devenu évident que puisque tout le monde devait faire son service, je voulais y aller en tant que musicien". En s'intégrant dans la fanfare, Piston a appris tout seul à jouer de la plupart des instruments à vent.

En 1920, Piston a épousé l'artiste Kathryn Nason (1892–1976), qui avait été une camarade de classe à la Normal Arts School4. Ils sont restés mariés jusqu'à sa mort en février 1976, quelques mois avant lui.

Piston a été étudiant à l'Université Harvard de 1920 à 1924, où il a appris le contrepoint avec Archibald Davison, le canon et la fugue avec Clifford Heilman, l'harmonie avec Edward Ballantine, et la composition ainsi que l'histoire de la musique avec Edward Burlingame Hill. Brillant élève, il obtient une bourse qui lui permet de partir à Paris, où il travaille avec Nadia Boulanger de 1924 à 1926.

De retour aux États-Unis, il enseigne à la faculté de musique de l'Université Harvard où il est nommé professeur de composition en 1944. Il y enseignera jusqu'en 1959.

En 1936, la Columbia Broadcasting System a commandé à six compositeurs américains (Aaron Copland, Louis Gruenberg, Howard Hanson, Roy Harris, William Grant Still et Piston) d'écrire des œuvres pour les stations radio de la CBS. L'année suivante, Piston a écrit sa Symphonie no 1 et dirigé sa création avec l'Orchestre symphonique de Boston le 8 avril 1938.

Piston a étudié la technique dodécaphonique de Arnold Schoenberg et a écrit des œuvres en utilisant les tournures de celle-ci dès la Sonate pour flûte et piano (1930) et la Première Symphonie (1937). Sa première œuvre entièrement dodécaphonique était Chromatic Study on the Name of Bach pour orgue (1940), qui conserve néanmoins un vague sentiment de tonalité. Bien qu'il ait employé la technique des douze tons de façon sporadique tout au long de sa carrière, celle-ci deviennent beaucoup plus perceptible dans la 8e symphonie (1965) et dans de nombreuses œuvres suivantes : les Variations pour violoncelle et orchestre (1966), le Concerto pour clarinette (1967), le Ricercare pour orchestre, la Fantaisie pour violon et orchestre (1970), et le Concerto pour flûte (1971).

En 1943, le fonds Alice M. Ditson de l'Université Columbia a commandé à Piston sa Symphonie no 2, qui a été créée par le National Symphony Orchestra le 5 mars 1944 et a été primée par le New York Music Critics' Circle. La symphonie suivante, la troisième, a obtenu le Prix Pulitzer, de même que sa Symphonie nº 7. Son Concerto pour alto et quatuor à cordes no 5 a également reçu plus tard le prix du Cercle des critiques.

Piston a écrit quatre livres sur les aspects techniques de la théorie de la musique qui sont considérés comme des classiques dans leurs domaines respectifs : Principles of Harmonic Analysis, Harmony, Counterpoint, Orchestration. Le dernier de ceux-ci a connu quatre éditions du vivant de l'auteur, et a été traduit en plusieurs langues, et (avec des modifications et des ajouts par Mark DeVoto) était encore récemment considéré en 2009 comme un texte standard d'harmonie.


Piston, d'abord influencé dans les années 1920 par l'esthétique cosmopolite de Boulanger, a adopté un style d'écriture néo-classique tendant vers la sobriété.

On lui doit entre autres œuvres huit symphonies et de nombreux concertos pour divers instruments. Parmi ses élèves, figurent le pianiste Noël Lee, le compositeur Conlon Nancarrow, le compositeur et pianiste Frederic Rzewski.


Œuvres principales


Ballet

The Incredible Flutist (1938)


Orchestre

Symphony No. 1 (1937)
Symphony No. 2 (1943)
Symphony No. 3 (1948)
Symphony No. 4 (1950)
Symphony No. 5 (1954)
Symphony No. 6 (1955)
Symphony No. 7 (1960)
Symphony No. 8 (1965)
Piece for orchestra (1925)
Symphonic piece (1927)
Suite n° 1 for Orchestra (1929)
Concerto for Orchestra (1934)
Prelude and fugue (1934)
Suite from The Incredible Flutist (1940)
Sinfonietta (1941)
Fanfare for the fighting french, pour curves et percussion (1942)
Fugue on a victory tune (1944)
Variations on a thème of Goossens (1944)
Suite No. 2 for Orchestra (1948)
Toccata (1948)
Tunbridge fair, intermezzo pour vents (1950)
Serenata for Orchestra (1957)
Three New England Sketches (1960)
Symphonic Prelude (1961)
Lincoln Center Festival Overture (1962)
Variations on a Theme by Edward Burlingame Hill (1963)
Pine Tree Fantasy (1965)
Ricercare (1967)
Ceremonial fanfare for the year 1200 (1970)
Bicentennial Fanfare (1975)



Musique concertante

Piano Concertino (1937)
Concerto for Two Pianos and Orchestra (1958)
Violin Concerto No. 1 (1939)
Violin Concerto No. 2 (1960)
Prelude and Allegro for Organ and Strings (1943)
Fantasy for English Horn, Harp, and Strings (1954)
Viola Concerto (1957)
Capriccio for Harp and Strings (1963)
Variations for Cello and Orchestra (1966)
Concerto for Clarinet and Orchestra (1967)
Fantasia for violin and orchestra (1970)
Concerto for Flute and Orchestra(1971)
Concerto for String Quartet, Wind Instruments and Percussion (1976)


Musique de chambre

Minuetto in stile vecchio, for String quartet (1927)
String Quartet No. 1 (1933)
String Quartet No. 2 (1935)
String Quartet No. 3 (1947)
String Quartet No. 4 (1951)
String Quartet No. 5 (1962)
Three Pieces for Flute, Clarinet and Bassoon (1926)
Flute Sonata (1930)
Suite for Oboe and Piano (1931)
Piano Trio No. 1 (1935)
Violin Sonata (1939)
Sonatina for Violin and Harpsichord (1945)
Interlude for Viola and Piano (1942)
Flute Quintet (1942)
Partita for Violin, Viola and Organ (1944)
Divertimento, for nine instruments (1946)
Duet for Viola and Cello (1949)
Piano Quintet (1949)
Wind Quintet (1956)
Piano Quartet (1964)
String Sextet (1964)
Piano Trio No. 2 (1966)
Souvenir for flute, viola and harp (1967)
Duo for Cello and Piano (1972)
3 Counterpoints for String Trio (1973)


Vents

Carnival song (1938)
Fanfare for the fighting French (1942)
Tunbridge Fair, for symphonic band (1950) (Commissioned by the American Bandmasters Association)


Piano

Piano Sonata (1926)
Passacaglia (1943)
Improvisation (1945)


Orgue

Chromatic Study on the Name of BACH (1940)


Choeur

Psalm and Prayer of David : choeur, 3 vents et 4 cordes (1959)
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16485
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Walter PISTON (1894-1976)   Jeu 21 Jan - 10:49

On dit dans la bio que Piston a abordé le dodécaphonisme pendant une période de sa vie. En tout cas ça ne se sent pas avec les oeuvres enregistrées sur ce CD : la suite du ballet "l'incroyable flûtiste", les 3 Esquisses de Nouvelle Angleterre et la 6ème symphonie.
Je pense que ce compositeur mériterait à être plus connu.






https://www.youtube.com/watch?v=pY8MsPspOWc

Suite de l'Incroyable flûtiste

https://www.youtube.com/watch?v=NJvq-RY6rT4

00:00 - Introduction - Siesta in the Market Place
01:09 - Entrance of the Vendors
03:24 - Entrance of the Customers
03:53 - Tango of the Merchant's Daughters
07:20 - Arrival of the Circus
07:50 - Circus March
08:24 - The Flutist
09:59 - Minuet
10:39 - Spanish Waltz
11:31 - (Eight o'clock strikes)
11:50 - Siciliano
14:19 - Polka Finale
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11189
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Walter PISTON (1894-1976)   Jeu 21 Jan - 17:54

joachim a écrit:
Je pense que ce compositeur mériterait à être plus connu.

La fameuse petite phrase de Joachim....Hehe Je ne connais pas bien ce compositeur et il est possible que je n'ai encore rien écouté de lui.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16485
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Walter PISTON (1894-1976)   Jeu 21 Jan - 17:59

Icare a écrit:
joachim a écrit:
Je pense que ce compositeur mériterait à être plus connu.

La fameuse petite phrase de Joachim....Hehe

Une phrase que je ne dirais pas pour Boulez... ou alors dans une autre vie Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Walter PISTON (1894-1976)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Walter PISTON (1894-1976)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: