Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 David Fray, piano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16539
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: David Fray, piano   Mer 11 Aoû - 19:58

David Fray est un pianiste de musique classique français né le 24 mai 1981 à Tarbes dans les Hautes-Pyrénées. Marié avec Chiara Muti.


Par tradition familiale, David Fray étudie le piano vers l’âge de 4 à 5 ans. Tout au long de son enfance et de son adolescence, il baigne dans les arts et la culture allemande. La découverte puis le goût de la musique prend une telle importance dans sa vie qu’elle fonde sa vocation de musicien. Si bien, que ses choix musicaux le portent tout naturellement vers le répertoire des compositeurs germaniques parmi lesquels se détache une figure majeure : Jean Sébastien Bach.
À 14 ans, il est distingué par le Conservatoire de sa ville natale qui lui décerne 3 Médailles d’or : piano, musique de chambre et formation musicale.
Après avoir remporté divers concours, il entre au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, en 1999 — dans la classe de Jacques Rouvier — où il obtient le diplôme de formation supérieure (mention très bien avec bourse à la clé).
En 2002 David Fray est admis en cycle de perfectionnement — derechef avec Jacques Rouvier — puis en formation supérieure de musique de chambre — dans la classe de Christian Ivaldi et Claire Désert.
Depuis, il s’est produit entre autres, à la Cité de la musique (2002), au Théâtre Mogador à Paris (2003), au Festival de La Roque-d'Anthéron (été 2004), au festival d’Entrecasteaux, à 15e édition de La Folle Journée de Nantes (2009), Place des Arts de Montréal et à l'Alti Hall de Kyoto.
Il collabore avec des orchestres internationaux de renom comme l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, l’Orchestre de Paris sous la direction de John Axelrod et Christoph Eschenbach, l’Orchestre National de France, l’Orchestre du Mozarteum de Salzbourg, l’Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam, l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal…
Effectue des tournées en Espagne : Barcelone, Madrid ; en Angleterre : Londres ; en Amérique du Sud (2005/2006) ; en Italie (mars 2007), sous la direction de Riccardo Muti : Rome, Turin ; en Allemagne (décembre 2007), avec l’Orchestre de la Bayerische Rundfunk : Munich, Zurich ; et aux États-Unis : Boston, New York, Philadelphie…
En parallèle David Fray multiplie les récompenses et les distinctions. Après s’être vu attribué le 2e Grand Prix au Concours international de Montréal, en 2004, la maison de disque canadienne, Atma Classique lui signe un contrat et lui fait enregistrer son 1e disque consacré à Schubert et Liszt.
À la suite d’un concert où il remplaça Hélène Grimaud au Théâtre du Châtelet en juin 2006, la major Virgin Classics lui signe un contrat d’exclusivité. L’année suivante, un disque est publié — enregistrement qui met « en miroir » les œuvres de Bach avec celles de Pierre Boulez.
En 2008, le second disque est consacré à ses transpositions pour pianos de 4 Concertos pour clavier et cordes de Bach pour lesquelles il est accompagné par l’Orchestre de Chambre de Brême.
Simultanément, il y a la parution d’un reportage sur cet enregistrement. Filmé par Bruno Monsaingeon, un plus large public découvre alors le charisme de ce musicien particulièrement expressif.


Récompenses et distinctions

1995 : Médaille d’or de piano, médaille d’or de musique de chambre, médaille d’or de formation musicale, décernées par le Conservatoire de Tarbes.
Lauréat du Concours des jeunes talents d’Aix-en-Provence.
1998 : Lauréat du Concours international d’Arcachon.
2003 : Diploma of Outstanding Merit lors du 5e Concours international d’Hamamatsu au Japon.
Sélectionné pour participer à la Master Class de Menahem Pressler au Théâtre du Châtelet.
2004 : Lauréat de la Fondation Banque populaire avec bourse à la clé.
Lauréat de l’Association française d'action artistique (AFAA)
Désigné « Révélation classique de l’année » par la Société civile pour l'administration des droits des artistes et musiciens interprètes (ADAMI).
Deuxième Grand Prix et Prix de la meilleure interprétation d’une œuvre canadienne3 au Concours international de Montréal4.
Désigné « Soliste de l'année » par la commission des radios francophones publiques : Radio France, RTBF, RSR et Radio-Canada.
2005 : Lauréat de la Fondation Meyer pour le développement culturel et artistique.
2006 : Prix des jeunes talents du Klavier-Festival Ruhr (18e Festival de piano de la Ruhr), parrainé par Pierre Boulez.
2008 : Nommé au Victoires de la musique classique dans la catégorie « révélation soliste instrumental de l’année ».
2009 : Nommé au Victoires de la musique classique, dans la catégorie « soliste instrumental de l'année ».
2010 : Désigné « Soliste instrumental de l'année » aux 17e Victoires de la musique classique, le 8 février.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16539
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: David Fray, piano   Mer 11 Aoû - 20:00

Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6566
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: David Fray, piano   Mer 11 Aoû - 20:59

joachim a écrit:
Un joyeux drille ou un triste individu ? Rolling Eyes

http://www.lemonde.fr/culture/article/2010/08/09/quand-deux-francais-malmenent-mozart-a-new-york_1397193_3246.html#xtor=EPR-32280229-[NL_Titresdujour

tu parles de qui? de David Fray ou de Renaud Machard?....à les connaître un peu oh! seulement d'après , l'un ses enregistrements -qui malgré Machard ont obtenu de nombreux éloges de la presse dans Bach et Schubert, et l'autre par son "venin" qu'il distille avec tout l'art d'un musicien raté comme souvent les critiques Wink ) ... pour moi le triste individu serait plutôt l'auteur de ces lignes!!
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11298
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: David Fray, piano   Mer 11 Aoû - 21:07

Jean a écrit:
joachim a écrit:
Un joyeux drille ou un triste individu ? Rolling Eyes

http://www.lemonde.fr/culture/article/2010/08/09/quand-deux-francais-malmenent-mozart-a-new-york_1397193_3246.html#xtor=EPR-32280229-[NL_Titresdujour

tu parles de qui? de David Fray ou de Renaud Machard?....à les connaître un peu oh! seulement d'après , l'un ses enregistrements -qui malgré Machard ont obtenu de nombreux éloges de la presse dans Bach et Schubert, et l'autre par son "venin" qu'il distille avec tout l'art d'un musicien raté comme souvent les critiques Wink ) ... pour moi le triste individu serait plutôt l'auteur de ces lignes!!

Oui,j'ai déjà lu pas mal de critiques acerbes et lapidaires de ce Machard dont l'erreur serait
d'y accorder trop d'importance.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: David Fray, piano   Mer 11 Aoû - 22:11

Ca sent quand même le flingage gratuit
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2678
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: David Fray, piano   Dim 18 Sep - 17:51

J'écoute de temps en temps David Fray qui évidemment depuis la création de votre fil, continue sur sa belle lancée....
J'ai entendu il y a deux jours, un clip musical diffusé par Mezzo, comme souvent le soir. C'était la partita 4 de Bach, de mémoire. Très beau, exécution magnifique. Mais j'ai été surprise par les "tics" et les "attitudes" de ce jeune homme de 35 ans, complètement "à la Gould", avec le dos tout voûté (je me disais : quel dommage à son âge..). Y compris le tic du fredonnement incessant (mais inaudible).
Je reconnaîs humblement que ça m'a un peu gênée.., je n'arrive pas trop à analyser pourquoi. Peut-être parce je n'aimais déjà pas ça chez Gould, peut-être aussi parce qu'il y a un peu de "frime" là-dedans. J'ai bien dit "peut-être", je ne suis pas une critique "vacharde" !
David Fray semble aller vers Brahms, d'après ce que j'ai cru comprendre...
En tout cas, son jeu est très technique, quasi-parfait, avec une sensibilité évidente.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6566
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: David Fray, piano   Dim 18 Sep - 20:45

Anouchka a écrit:

Je reconnaîs humblement que ça m'a un peu gênée.., je n'arrive pas trop à analyser pourquoi. Peut-être parce je n'aimais déjà pas ça chez Gould, peut-être aussi parce qu'il y a un peu de "frime" là-dedans. J'ai bien dit "peut-être", je ne suis pas une critique "vacharde" !
.

de la "frime"?...j'ai du mal à imaginer çà dans cette attitude plutôt pas...élégante du tout ..(plutôt l'inverse) ..quant au fredonnement incessant...je pense qu'il y a peu d'auditeurs que çà n'exaspèrent pas plus ou ou moins!!
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2678
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: David Fray, piano   Dim 18 Sep - 22:05

Eh bien oui, tu vois.. ! Wink . J'adore le son et le jeu de David Fray, que j'ai souvent entendu et vu sur les chaînes musicales.
Son attitude, tant pis. Il a le droit d'être comme il est..... Quand je l'écoute (et je le vois) jouer Bach si divinement, et que ça commence à un peu me gêner (vision) , je ferme les yeux, c'est tout ..... Wink Et après tout, notre Martha Arguerich impériale  (tu as vu qu'elle fait la une du "Classica" du mois), , peut être agaçante "visuellement" .. aussi... Je m'en "fiche", je regarde ses mains et j'admire cette magistrale transcendance. Voilà. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: David Fray, piano   

Revenir en haut Aller en bas
 
David Fray, piano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les interprètes-
Sauter vers: