Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Paul Hindemith (1895-1963)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14152
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Paul Hindemith (1895-1963) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith (1895-1963)   Paul Hindemith (1895-1963) - Page 2 Empty2020-07-30, 08:21


J'ai découvert, pas plus tard qu'hier soir, trois sonates pour piano de Paul Hindemith par le charismatique Glenn Gould. Je vois déjà les oriflammes désapprobateurs des anti-Gould s'ériger au loin...Hehe ...mais je n'en ai que faire car, personnellement, j'ai toujours aimé Glenn Gould, aussi bien son "touché" pianistique que sa personnalité que j'avais entrevue dans un documentaire, il y a certes très longtemps et qu'il me faudrait revoir: ce devait être sur ARTE....en même temps...Même ses légers chantonnements qui peuvent s'apparenter à une manie ou un tic ne me dérangent absolument pas. Glenn Gould est en quelque sorte mon pianiste fétiche. Quand je dis "fétiche", ça ne signifie pas pour autant qu'il est forcément mon préféré - j'adore Martha Argerich, Fazil Say et Christoph Eschenbach, sans oublier Sviatoslav Richer que je connais exclusivement par J. S. Bach. J'entends par "fétiche", le fait que c'est avec Glenn Gould et J. S. Bach que mon amour du piano a réellement commencé; les Variations Goldberg et le Concerto italien, là encore tant pis pour celles et ceux qui ne jurent Bach que par le clavecin ou sans Glenn Gould...Hehe ...

Glenn Gould, je l'appréhende désormais par trois compositeurs; J. S. Bach, Arnold Schoenberg et Paul Hindemith. Les trois sonates de Hindemith furent une totale découverte et, décidément, force est de constater que ce compositeur aura dominé (avec quelques autres) mes écoutes de 2020. La Sonate n°1 qui se constitue de cinq parties commence tièdement même si j'aime assez bien le thème du premier mouvement: ça manque pour moi peut-être d'intensité. C'est sur son cinquième et dernier mouvement que la musique d'Hindemith a pris tout son envol, du moins lors de cette première approche. Je suis d'ailleurs convaincu que les prochaines écoutes seront fructueuses en rebondissements. En revanche, j'adore lorsqu'une oeuvre, telle qu'elle soit, commence de "feu de Dieu", comme c'est le cas avec les deux autres sonates qui, elles,se composent de quatre mouvements, surtout la Sonate n°2 avec sont excellent "MäBig schnell", titre du premier mouvement: qu'est-ce que j'aime cet emploi grave et martelé du piano. C'est un caractère musical qui me prend toujours aux tripes, un "système" dont je suis très friand, et cela depuis le début que je m'intéresse à la musique! Néanmoins, plus globalement, c'est la Sonate n°3 qui m'a le plus captivé cette fois-là, je ne saurais même pas dire lequel des quatre mouvements j'ai préféré. Je pense avoir été tenu en haleine sur toute la longueur de cette sonate qui, comme la N°2, fait moins de vingt minutes - environ quatorze pour la seconde et dix-sept pour la troisième, contrairement à la N°1 qui dépasse les trente.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20582
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Paul Hindemith (1895-1963) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith (1895-1963)   Paul Hindemith (1895-1963) - Page 2 Empty2020-07-30, 09:23

Personnellement, ces trois sonates d'Hindemith me laissent de glace, et plus par Glenn Gould... Evil or Very Mad Il existe une quatrième sonate, en fait composée beaucoup plus tôt (1920) alors que les trois autres sont de 1936. C'est son opus 17. On l'a cru perdue mais elle a été retrouvée.
Je préfère celle-ci...



https://www.youtube.com/watch?v=u6o2OVKi41o
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14152
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Paul Hindemith (1895-1963) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith (1895-1963)   Paul Hindemith (1895-1963) - Page 2 Empty2020-07-30, 10:26

Je ne connaissais pas du tout cette quatrième sonate ni son interprète. Dans une écoute en aveugle, je n'aurais même pas deviné son auteur. Je viens de l'écouter mais j'ai été déçu car elle m'a laissé complètement indifférent. Après sa sonate pour quatre cors, c'est la seconde fois seulement qu'une oeuvre de Paul Hindemith me laisse indifférent, ce qui est très peu par rapport à tout ce que je connais déjà. Rien d'insupportable dans cette sonate qui a été reconstituée par un certain Billeter, je dirais juste qu'elle se laisse écouter d'autant plus qu'elle ne dure que neuf minutes, mais à aucun moment je n'ai frémi. Je ne saurais dire si c'est l'interprétation que j'ai trouvée trop neutre, froide, voire trop appuyée ou molle par endroit, ou si c'est la pièce en elle-même qui ne dégage rien. Je pense que c'est la pièce en premier lieu car je n'y ai pas rencontré ce que j'aime chez Hindemith, n'y ai pas trouvé un caractère intéressant comme dans, par exemple, le premier mouvement de la Sonate n°2. Je la mets loin derrière les sonates 2 & 3 et probablement même derrière la N°1 car, lors de la première écoute, j'ai beaucoup aimé le dernier mouvement qui, à lui seul et à une minute près, est presque de même durée que la quatrième sonate. Wink

Merci Joachim de m'avoir fait découvrir une oeuvre de Paul Hindemith que je n'aime pas. Paul Hindemith (1895-1963) - Page 2 231625
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14152
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Paul Hindemith (1895-1963) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith (1895-1963)   Paul Hindemith (1895-1963) - Page 2 Empty2020-09-22, 23:03


J'ai retrouvé Paul Hindemith par un album auquel je suis désormais très attaché et qui réunit trois compositions pour quatuor à cordes. Par le "Kocian Quartet". La première oeuvre est la plus courte et s'intitule Ouverture du "Vaisseau Fantôme", "Jouée à vue par un orchestre thermal de deuxième ordre sur le coup de 7h. du matin, pour quatuor à cordes", Militärminimax - Minimax, "anthologie de musique militaire" (1923) et Quatuor à cordes - Opus 22 (1922). C'est un album purement instrumental qui n'est sans doute pas vraiment ou du moins complètement en phase avec le thème de mon cycle actuel: Je l'ai retenu comme album-interlude mais dans lequel tout lien avec la musique dite légère ou populaire n'est absolument pas exclu. J'avais écrit précédemment que Hindemith avait su manier l'ironie et la fantaisie avec beaucoup de dextérité et surtout de panache avec une préférence pour un morceau qui se situe dans Militärminimax, le sixième extrait dont la traduction française de son titre est celle-ci, d'un contenu peu orthodoxe: "Les deux drôles de pinsons, pièce de caractère, solo pour deux piccolos" - il n'y a pas de piccolos dans ce bijou mais quatre instruments à cordes qui excellent dans l'ironie tout en prenant un ton original. Ceci-dit, l'oeuvre qui me fait la plus forte impression est son Quatuor à cordes op.22 qui se compose de cinq mouvements, dont un très court qui apparaît davantage comme un interlude au quatrième (cinquième) mouvement. Cet opus 22 fut composé en novembre/décembre 1921 et est resté au répertoire de plusieurs interprètes, le Quatuor Amar dont Hindemith était l'altiste, le Quatuor de Budapest, celui de Prague, le Quatuor Kroll et le Fine Arts Quartet, puis, malheureusement, il disparut des programmes à partir du triomphe de la Seconde Ecole de Vienne. Je suis bien content qu'il soit ressorti du néant, notamment grâce au "Kocian Quartet" par lequel je l'ai découvert et réécouté ce soir. Conscient de l'effet qu'il me procure, je ne suis pas loin de le classer parmi mes quatuors à cordes préférés, toutes périodes confondues.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 20582
Age : 74
Date d'inscription : 19/08/2006

Paul Hindemith (1895-1963) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith (1895-1963)   Paul Hindemith (1895-1963) - Page 2 Empty2020-09-23, 10:55

Icare a écrit:
La première oeuvre est la plus courte et s'intitule Ouverture du "Vaisseau Fantôme", "Jouée à vue par un orchestre thermal de deuxième ordre sur le coup de 7h. du matin, pour quatuor à cordes"

Tu ne donnes pas de détails - ou alors tu les ignores - alors en voici :

Dans sa jeunesse, Hindemith a complété le revenu familial en se produisant dans des bals, des auberges et dans des orchestres de cinéma, d' opérette et de spa. Plus tard, son sens de l'humour a occasionné de nombreuses pièces parodiques, dramatiques, instrumentales et vocales.

Ouvertüre zum „Fliegenden Holländer“, wie sie eine schlechte Kurkapelle morgens um 7 am Brunnen vom Blatt spielt est une parodie musicale pour quatuor à cordes de Paul Hindemith, basée sur l' ouverture du Vaisseau Fantôme de Richard Wagner. La pièce date 1925 et dure environ huit minutes.

Comme on pouvait s'y attendre du titre, la composition voit l'ouverture de Wagner mutilée. Pourtant, toutes les erreurs, le jeu désaccordé , l' imprécision rythmique et les déficiences interprétatives auxquelles un tel ensemble pourrait être sujet à une telle occasion sont "écrites méticuleusement", exigeant une grande compétence technique dans l'exécution, même si la fin le résultat est "pitoyable". À partir de la mesure 261, la pièce se dissout dans une valse (partie des Patineurs de Waldteufel), avant de revenir à Wagner et de se terminer par une finale chatoyante. Il n'est pas clair si l'œuvre d' Hindemith est une satire de Wagner, des interprètes incompétents, des "compositeurs ostensiblement dissonants", ou l'introduction d'éléments populaires dans la musique sérieuse. Quoi qu'il en soit, selon l'érudit de musique américain Daniel Albright, de toutes les retouches du Vaisseau Fantôme" dans la musique du vingtième siècle , c'est "le plus explicitement amusant".




https://www.youtube.com/watch?v=9QjodlxRxa8

En tout cas, Wagner a dû se retourner dans sa tombe en voyant son ouverture ainsi transformée, lui qui était un maniaque de la précision... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 14152
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Paul Hindemith (1895-1963) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith (1895-1963)   Paul Hindemith (1895-1963) - Page 2 Empty2020-10-17, 22:43

Icare a écrit:
Je pense avoir de plus en plus, chez Paul Hindemith, une préférence pour ses oeuvres de petite et moyenne formations, surtout lorsqu'elles mettent les instruments à vent en avant...oh, le vilain jeu de mots involontaire... Laughing  Je viens d'en revivre l'expérience avec deux pièces de musique de chambre qui m'étaient encore inédites jusqu'à ce jour: Trio pour alto, heckelphone et piano - opus 47 (1928) et Quartette pour clarinette, violon, violoncelle et piano (1938). Il se trouve que la troisième oeuvre du disque est cette fameuse Sonate pour quatre cors de 1952, qui ne m'a jamais vraiment emballé, sans doute ce que j'aime le moins de Paul Hindemith parmi tout ce que je connais désormais. Comme il s'agit d'une autre interprétation, je l'écouterai quand même car sait-on jamais!?

J'ai donc fini par écouter cette Sonate pour quatre cors de 1952 dans cette autre interprétation, en complément du Trio pour alto, heckelphone et piano - Opus 47 et le Quatuor pour clarinette, violon, violoncelle et piano (1938) que j'ai bien sûr réécoutés aussi avec un plaisir identique aux fois précédentes, en clôture de mon cycle "23 façon de voir les anges". Cette sonate pour quatre cors que j'avais déjà dans une autre interprétation aux côtés de deux sonates pour cor et piano (1939 & 1943) que j'aime beaucoup, me paraît quand même un peu mieux par les musiciens de l'Ensemble Villa Musica qui m'ont semblé lui avoir insufflée une meilleure dynamique et, pour le coup, un aspect moins morne. Néanmoins, elle garderait sa dernière place si je devais établir une liste préférentielle de toutes les oeuvres que je connais de Paul Hindemith. Les quatre interprètes sont:

__Marie-Luise Neunecker
__Claudia Strenkert
__Wolfgang Wipfler
__Ursula Kepser

Les interprètes de la version par laquelle j'avais découvert cette sonate sont:

__Zdenek Tylsar
__Bedrich Tylsar
__Zdenek Divoky
__Jiri Havlik
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Paul Hindemith (1895-1963) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Paul Hindemith (1895-1963)   Paul Hindemith (1895-1963) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Paul Hindemith (1895-1963)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: