Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Forfait Sosh Série limitée : 40 Go pour 9,99€
9.99 €
Voir le deal

 

 Alexandre Luigini (1850-1906)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22477
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Alexandre Luigini (1850-1906) Empty
MessageSujet: Alexandre Luigini (1850-1906)   Alexandre Luigini (1850-1906) Empty2010-08-07, 08:57

Alexandre Clément Leon Joseph Luigini, né à Lyon le 9 mars 1850 et mort à Paris le 29 juillet 1906, est un compositeur, violoniste et chef d'orchestre français d'origine italienne.  Le Ballet égyptien (1875) est son œuvre la plus connue. Alexandre Luigini était le neveu de César et d'Alexandre Luigini, tous deux instrumentistes.

Ses grands parents étaient originaires de Modène, et s'installèrent à Lyon en 1832 lorsque son grand père Ferdinando obtint un poste de trompettiste au Grand-Théâtre.
Son père, Giuseppe (né à Modène en 1822, mort à Paris en 1898) lui aussi fut trompettiste et clarinettiste de cet orchestre, qu'il finit d'ailleurs par diriger en 1864.

Après avoir étudié au Conservatoire national de musique et de déclamation à Paris le violon avec Joseph Massart et la composition avec Jules Massenet, il obtint un second prix de violon. Luigini retourna à Lyon et à partir de 1872, il jouait comme violoniste dans l'orchestre du théâtre, qu'il a ensuite dirigé, en devenant chef d'orchestre en 18771. Comme chef d'orchestre résident, il a dû également faire face aux exigences de composition du théâtre, écrivant un certain nombre de ballets, d'opéras et des suites orchestrales.

En 1897 il quitte Lyon pour prendre la direction de l'orchestre de l'opéra-comique de Paris, où il reste jusqu'à sa mort en 1906. Il y dirigea notamment la création de Cendrillon de Massenet le 24 mai 1899.

Ses compositions concernent principalement des oeuvres scéniques : ballets, 2 opéras comiques (Les Caprices de Margot, La Reine des fleurs), une opérette (Faublas), musiques de scène. On lui doit aussi la cantate Gloria victis, des mélodies et oeuvres pour quatuor à cordes ou autres musiques de chambre.

Le Ballet Egyptien opus 12 (1875) est la plue connue de ses oeuvres, devenue un "tube" au début du 20ème siècle dans sa version de suite d'orchestre. Cette popularité provient du fait que cette suite a été incluse dans le 2ème acte d' Aïda de Verdi lors d'une représentation à Lyon en 1886. Parmi ses autres partitions exotiques on connaît encore le Ballet russe op 23 et le Carnaval turc op 51.


Opéras-comiques

Les caprices de Margot, (Lyon, le 13 avril 1877)
La Reine des fleurs, (Lyon, 1878)
Faublas, (Paris, le 13 octobre 1881)


Ballets (tous créés au Grand-Théâtre de Lyon)

Le Rêve de Nicette (Lyon, 20 février 1870)
Ballet égyptien, op. 12 (Lyon, le 13 janvier 1875)
Anges et démons, (1876)
Les Noces d'Ivanovna, (1883)
Le Bivouac, (1889)
Les Écharpes, (1891)
Rayon d'or, (1891)
Rose et Papillon, (1891)
Le Meunier, (1892)
Arlequin écolier, ballets d'enfants (1894)
Dauritha (1894)


Orchestre

Marche de l'Émir, pour orchestre, op. 4 (transcrit pour piano par C. Blanc) (1873)
L'orage (Il pleut bergère), variations carnavalesques pour violon et orchestre (ou piano), op. 6 (1874)
Mazurka de concert pour violon et orchestre ou piano, op. 7 (1875)
Marche solennelle, op. 8 (1878) (transcrit pour piano par C. Saint-Saens)
Romance en ré majeur, pour violon et orchestre, op. 9 (1875)
La Voix des Cloches, rêverie, op. 18 (aussi pour piano) (1883)
Grand duo de concert en sol majeur, pour 2 violons et orchestre (ou piano), op. 26 (1887)
Fantaisie sur des thèmes du "Samson et Dalila" de Camille Saint-Saëns (1895)
Ballet russe, suite pour orchestre, op. 23 : Czardas - Valse lente - Scène - Mazurka - Marche russe (1896)
Invocation, rêverie mystique pour orchestre à cordes, op. 34 (1889) également pour mezzo soprano, chœur et orchestre, poésie de B. Lécureux
Andante cantabile, pour instruments à vent et harpe, op. 41
Noctambule, Grande valse, op. 45 (1900)
Marousia-Gavotte, pour orchestre, op. 46 (1897)
Romance en fa, pour cor et orchestre, op. 48
Jour de fête - Fête arabe, pour orchestre, op. 49 : Danse soudannaise - Chanson arabe -  Danse du ventre (1898)
Carnaval turc, poème symphonique pour orchestre, op. 51 (1901)
Scène de ballet, pour orchestre, op. 57 - également connu sous le nom de: Le rêve de Bacchylis , d'après un poème d' Édouard Noël (1903)
Le printemps - poésie musicale, op. 59 (1871)
Romance symphonique, pour orchestre, op. 65 (1906)
Dans les bois, pastorale pour 2 hautbois et orchestre (ed. 1911)
Ouverture symphonique
Saltarelle, pour violon et orchestre (ed. 1911)


Musique de chambre

Quatuor à cordes n° 1 en ré majeur, op. 5 (1873)
Quatuor à cordes n° 2 (1874)
Quatuor à cordes n° 3 en sol majeur, op. 53 (1875)
Quatuor à cordes n° 4 (1880)
Légende pour violon et piano, op. 3 (1871)
Six petits Morceaux, pour violon et piano - 1ère série = op. 14 - 2ème série = op. 28 (1886)
Menuet de la Reine, en ré mineur pour violon et piano (1901)
Aubade, pour 3 flûtes, hautbois, 2 clarinettes, basson, 3 cors et harpe, op. 13 (1881)
3 Pieces faciles, pour violon et piano, op. 14 : Petite mère, romance - Le Ménétrier d'Orléans, rondo villageois - En vacances, petite valse (1882)
Caline, Mazurka de salon pour piano, op. 16 (1883)
Lyon Grande valse pour piano, op. 21 (1884)
Romance pour piano, op. 22 (1896)
Etudiante, polka pour piano, op. 24 (1885)
Sérénade Romantique, pour flûte, violon, violoncelle, piano et orgue, op. 27 (1891)
Grande Fantaisie sur Roméo et Juliette de Gounod pour violon et piano, op. 29 (1886)
Code et Codex, grande valse, op. 32 (1887)
Clercs et ribaudes, mazurka pour piano, op. 33 (1896)
Licenciés et docteur, grande valse pour piano ou orchestre, op. 36 (1890)
Suite instructive - trois petits morceaux, pour violon et piano, op. 47 (1897)
Page d'album, 3 pièces faciles pour violon et piano, op. 54 (1901)
Caprice, pour cornet à pistons et piano, op. 60 (1904)
Trois pièces, pour 2 violons et piano, op. 61 (1905)
3 pièces pour 2 violons, op. 81 (1905)


Musique vocale

Gloria victis!, cantate patriotique pour chœur d'hommes, orchestre d'harmonie, tambourins et trompettes en mi bémol, op. 33 - texte: Paul Bertnay
Mon beau rêve, op. 17 (mélodie sur un texte de Dumoraize) (1883)
Credo d'amour pour baryton et piano (1905)
L'honneur au drapeau, mélodie sur des paroles de Paul Bertnay, op. 20 (1883)
Sérénade d'Avril, mélodie, paroles de Paul Bertnay, op. 38 (1890)
Les Traîneaux, mélodie, paroles de Paul Bertnay, op. 40 (1891)
Nuit d'Orient, pour chour d'hommes a cappella, op. 44 (1894)
Noël d'amour, op. 66 (mélodie sur un texte de Maurice Hennequin) (1906)
Guitarina (Souvenir d'Espagne) (mélodie sur un texte de L. Leclair) (1880)
Zingara, Chanson Bohémienne (mélodie sur un texte de L. Leclair) (1882)
Hymne à la Charité, chant sur un texte de Camille Roy (1891)
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22477
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Alexandre Luigini (1850-1906) Empty
MessageSujet: Re: Alexandre Luigini (1850-1906)   Alexandre Luigini (1850-1906) Empty2021-04-18, 19:26

Ballet Egyptien (intégral)



https://www.youtube.com/watch?v=ugKNjkZuFKA
Revenir en haut Aller en bas
 
Alexandre Luigini (1850-1906)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: