Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Percy Aldridge GRAINGER 1882-1961

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12565
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Percy Aldridge GRAINGER 1882-1961   Ven 6 Aoû - 9:21

[/b]PERCY ALDRIDGE GRAINGER est un pianiste,saxophoniste et compositeur australien, né le 08 juillet 1882 à Brighton (dans la banlieue de Melbourne) et mort le 20 février 1961 à New York. Son père,architecte,vient de Londres tant dis que sa mère est issue d'Adélaïde,au sud de l'Australie. Alors que GRAINGER n'a que 11 ans,ses parents divorcent: son père, alcoolique,a contracté la syphilis et l'a transmise à sa femme. En 1895,GRAINGER et sa mère, une femme cultivée au tempérament autoritaire et possessif,rejoignent l'Europe afin de parfaire l'éducation musicale du jeune musicien. Sa mère choisit le conservatoire du Docteur Hoch à Francfort sur-le-Main,puis les cours de FERRUCCIO BUSONI à Berlin,en 1903.

De 1901 à 1914,
PERCY GRAINGER vit à Londres où il se lie d'amitié avec EDVARD GRIEG dont il admire la musique. GRIEG s'est longtemps intéressé à la musique populaire traditionnelle de son pays natal,la Norvège,et GRAINGER fait de même en Angleterre grâce à un phonographe à cylindre de cire. Pendant cette période,GRAINGER compose pour le piano alors qu'il est déjà un remarquable interprète.

PERCY GRAINGER[/b] émigre aux Etats-Unis avant que n'éclate la première guerre mondiale en 1914. Il y soutient financièrement l'effort de guerre et se produit au saxophone ou au hautbois auprès des militaires engagés. En 1918,il obtient la nationalité américaine. Sa pièce pour piano "Country Gardens" devient alors un succès,ce qui n'empêche pas son auteur de la considérer comme une oeuvrette. Une certaine aisance financière permet à GRAINGER et sa mère de s'installer dans les environs cossus de New York. Ce confort n'empêchera pas le suicide de sa mère en 1922,libérant définitivement l'artiste d'une relation étouffante.

Cette même année,il se rend au Danemark afin de recueillir et orchestrer nombre de musiques populaires traditionnelles de ce pays.

En novembre 1926,GRAINGER tombe amoureux de la poète suédoise ELLA VIOLA STRÖM. Cet amour partagé conduit à un mariage grandiose le 09 août 1928 après une cérémonie spectaculaire qui prend la forme d'un concert donné à l'Hollywood Bowl,devant 20 000 personnes,avec un orchestre composé de 126 musiciens et un choeur. Y sera interprétée sa dernière composition "To a Nordic Princess" totalement dédiée à ELLA.

En décembre 1929,GRAINGER présente une nouvelle théorie musicale appelée "Elasting Scoring" qui encourage conjointement les arrangements aux orchestrations originales. En 1932,il devient professeur à l'Université de New York où il assoit sa réputation au niveau de la recherche et de l'innovation musicales. Il invite ainsi le compositeur DUKE ELLINGTON mais l'expérience est de courte durée.

En 1940,PERCY GRAINGER se rend à Springfield (Missouri) et donne des concerts pour soutenir les engagés. Néanmoins,sa notoriété décline après la guerre faute d'une moindre virtuosité au piano et d'une musique quelque peu passée de mode. Pendant ces dernières années,il invente avec BURNETT CROSS la FREE MUSIC MACHINE,ancêtre du synthétiseur.

Reste la notoriété du personnage,plutôt bel homme orné d'une grande chevelure blonde, élancé et tiré à quatre épingles...Sa musique à part,GRAINGER put choquer en raison de ses penchants sado-masochistes dont il ne s'est jamais caché,et pour ses théories raciales affirmant la primauté de l'homme blond aux yeux bleus. Il a également défendu la langue anglaise en rejetant la terminologie italienne courante de tempo et de nuance au profit d'expressions anglaises telles que "louden","soften" et "holding back" au lieu de "crescendo","diminuendo" et "meno mosso". On pourra aussi trouver paradoxale son admiration sincère pour DUKE ELLINGTON et GEORGE GERSHWIN.

Il a suivi une démarche évolutive toute personnelle,participant d'une recherche de l'insolite et d'un goût étrange. Son étude approfondie de la musique traditionnelle est la base de la structure mélodique et rythmique de sa propre musique. De l'Irlande à Bali,en passant par la Scandinavie,sa curiosité n'avait pas de limites. Il a cultivé la polytonalité,les micro-intervalles et les rythmes complexes. L'expérimentation d'instruments inhabituels a été l'une des préoccupations constantes de sa vie. Il a également
mis en pratique sa conception de la <<Musique Libre>>,une musique dans laquelle le temps,le rythme et la structure sont libérés des limites habituelles de la gamme,du battement de la mesure et de l'harmonie.




Dernière édition par Icare le Mar 12 Juil - 23:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 18023
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Percy Aldridge GRAINGER 1882-1961   Ven 6 Aoû - 12:36

C'est probablement l'autoritarisme de sa mère qui a développé chez lui ses tendances sado-masochistes. Je me demande quelle a pu être la vie de sa femme...

Sa musique, que je connais assez bien, ne concerne pas les grandes formes (symphonies, concertos, opéras ou messes) mais uniquement des petites pièces souvent basées sur le folklore anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12565
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Percy Aldridge GRAINGER 1882-1961   Ven 6 Aoû - 13:12

joachim a écrit:
C'est probablement l'autoritarisme de sa mère qui a développé chez lui ses tendances sado-masochistes. Je me demande quelle a pu être la vie de sa femme...

Sa musique, que je connais assez bien, ne concerne pas les grandes formes (symphonies, concertos, opéras ou messes) mais uniquement des petites pièces souvent basées sur le folklore anglais.

L'autoritarisme de sa mère qui finira par se suicider,bien qu'elle aura fait le nécessaire pour que son fils s'accomplisse en tant que musicien,l'alcoolisme du père qui avait peut-être d'autres vices encore que l'alcool... pas tout-à-fait ce que l'on pourrait appeler des parents idéaux...

Je vais d'ailleurs faire la liste de ses oeuvres qui comprend malgré tout quelques pièces symphoniques et une oeuvre pour trois solistes,choeur et orchestre.


Dernière édition par Icare le Mar 12 Juil - 23:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12565
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Percy Aldridge GRAINGER 1882-1961   Ven 6 Aoû - 14:52

Liste des oeuvres de PERCY ALDRIDGE GRAINGER.


Pièces pour orchestre avec ou sans choeur.

__COLONIAL SONG (1928)

__IN A NUTSHELL,suite,(1916)-(sortie en cd chez EMI par le CBSO sous la direction de Sir SIMON RATTLE) Il s'agit d'une oeuvre très enlevée dans ses mouvements un et quatre,et si le deuxième révèle une mélodie espiègle que l'on retient aussitôt,le "Pastoral" qui suit et se développe sur 9 mn,est un pur diamant,ne serait-ce que par ses richesses timbrales et la douce et ample mélodie qui en ressort.

__MOLLY ON THE SHORE,IRISH REEL.
__THE MERRY WEDDING,pour choeur et orchestre.

__THE WARRIORS,Musique pour un ballet imaginaire,pour orchestre et trois pianos (1916). Partition assez moderne dans l'esprit, elle évoque sans doute un peu STRAVINSKY. Les pianos,sous les doigts rigoureux de Malcolm Wilson,Roderick Elms et Wayne Marshall,rivalisent avec l'orchestre et les petites percussions qui y jouent un rôle essentiel. ( Paru chez EMI)

__DANISH FOLKSONG,suite.
__ARRIVAL PLATFORM HUMLET,pour orchestre et piano
__AUSTRALIAN MARCHING SONG
__BEACHES OF LUKANNON pour choeur mixte et cordes

__JUNGLE BOOK pour trois solistes,choeur et orchestre. Cette oeuvre est d'une durée de + de 70 mn,est d'ailleurs (sur le cd HYPERION) précédée d'un délicieux thème pour baryton,piccolo, trois clarinettes,clarinette basse,basson,contrebasson,deux saxophones alto,cor,cordes,piano,harmonium,quatre guitares,deux mandoles,deux mandolines et deux ukulélés. JUNGLE BOOK
contient aussi quelques chants à cappella. C'est surtout une oeuvre qui s'apprivoise au fil des écoutes,et comporte d'excellents passages. L'orchestre n'étant jamais trop mis en avant,ce sont plutôt les chants qui y sont mis en valeur. Les interprètes sont la soprano LIBBY CRABTREE,le ténor JOHN MARK AINSLEY et le bariton DAVID WILSON-JOHNSON. Le choeur et l'orchestre sont sous la direction de STEPHEN LAYTON.

__TO A NORDIC PRINCESS pour choeur et orchestre.
__TRAIN MUSIC (1901) miniature d'1mn 35.
__COUNTRY GARDENS (1950) miniature de 2mn 36.

__LINCOLNSHIRE POSY for military band (1939) Charmante pièce de musique divisée en 5 parties dont la troisième est superbe et la dernière: une mélodie entêtante magnifiquement traitée par l'orchestre.

__RAVEL -- Arrangements de PERCY GRAINGER: La Vallée des Cloches (Miroirs) (1944).
__DEBUSSY --Arrangements de PERCY GRAINGER: Pagodes (Estampes) (1928)
Les arrangements qu'en a fait le compositeur australo-américain sont vraiment superbes,un vrai travail d'orfèvre sur le plan des orchestrations,notamment le "Debussy".


Musique de chambre

__THE THREE RAVENS,pour baryton,choeur et 5 clarinettes.
__DIED FOR LOVE,pour un soliste vocal,flûte,clarinette et basson.
__WALKING TUNE,pour quintette à vents.
__THE MERRIE KING.
__AFTERWORD,pour choeur et cuivres.
__AS SALLY SAT A'WEEPING,pour quintette de cuivres.
__BEAUTIFUL FRESH FLOWER,pour trio de saxophones.
__ALWAYS MERRY AND BRIGHT pour clavier à quatre mains.

PERCY GRAINGER a également composé beaucoup d'oeuvres plus ou moins courtes pour instruments à vent et d'autres pour voix à cappella qu'il me serait fastidieux de retranscrire ici.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12565
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Percy Aldridge GRAINGER 1882-1961   Mer 13 Juil - 0:10


Ecoute ce soir de Free Rambles Dished Up de PERCY GRAINGER,une série d'oeuvres pour piano,certaines sont du compositeur australien,d'autres ont été arrangées admirablement bien par ce dernier et les auteurs se nomment BACH,R. STRAUSS,FAURE, DOWLAND,TCHAIKOVSKY,BRAHMS,ELGAR,GERSHWIN. Beaucoup de jolies choses,de superbes arrangements de "Love Walked in" et
"The man i love" de GERSHWIN,de "Ramble on the last love duet from der rosenkavalier" de R. STRAUSS,sa propre "Pastorale" tirée de son oeuvre symphonique "In a Nutshell Suite". Si on rajoute la belle mélodie de son "Colonial song" et la célèbre "Toccata and Fugue" de BACH,on obtient un disque fort attachant.

Janine Sowden: Piano.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12565
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Percy Aldridge GRAINGER 1882-1961   Lun 1 Jan - 23:23

Ce soir, j'ai rejoint la terre ferme pour m'enfoncer dans la jungle, mais une jungle onirique: JUNGLE BOOK de Percy Grainger pour trois solistes, choeur et orchestre. Cette oeuvre est d'une durée de + de 70 mn, est d'ailleurs (sur le cd HYPERION) précédée d'un délicieux thème pour baryton, piccolo, trois clarinettes, clarinette basse, basson, contrebasson, deux saxophones alto, cor, cordes, piano, harmonium, quatre guitares, deux mandoles, deux mandolines et deux ukulélés. JUNGLE BOOK contient aussi quelques chants à cappella. C'est surtout une oeuvre qui s'apprivoise au fil des écoutes,et comporte d'excellents passages. L'orchestre n'étant jamais trop mis en avant,ce sont plutôt les chants qui y sont mis en valeur. Les interprètes sont la soprano LIBBY CRABTREE,le ténor JOHN MARK AINSLEY et le baryton DAVID WILSON-JOHNSON. Le choeur et l'orchestre sont sous la direction de STEPHEN LAYTON. J'aime beaucoup les choeurs dans le tout premier extrait "The Fall of the Stone" mais aussi dans d'autres passages. La musique n'essaie jamais vraiment d'apporter une description subjective des lieux. Elle est davantage au service des voix et de la narration même si elle s'agrémente d'un instrumentarium assez atypique. Tous ces instruments évoluent dans une certaine discrétion, dans la nuance et la concision.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12565
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Percy Aldridge GRAINGER 1882-1961   Dim 15 Avr - 23:41

Icare a écrit:
__IN A NUTSHELL,suite,(1916)-(sortie en cd chez EMI par le CBSO sous la direction de Sir SIMON RATTLE) Il s'agit d'une oeuvre très enlevée dans ses mouvements un et quatre,et si le deuxième révèle une mélodie espiègle que l'on retient aussitôt,le "Pastoral" qui suit et se développe sur 9 mn,est un pur diamant,ne serait-ce que par ses richesses timbrales et la douce et ample mélodie qui en ressort.
__THE WARRIORS,Musique pour un ballet imaginaire,pour orchestre et trois pianos (1916). Partition assez moderne dans l'esprit, elle évoque sans doute un peu STRAVINSKY. Les pianos,sous les doigts rigoureux de Malcolm Wilson,Roderick Elms et Wayne Marshall,rivalisent avec l'orchestre et les petites percussions qui y jouent un rôle essentiel. ( Paru chez EMI)
__TRAIN MUSIC (1901) miniature d'1mn 35.
__COUNTRY GARDENS (1950) miniature de 2mn 36.
__LINCOLNSHIRE POSY for military band (1939) Charmante pièce de musique divisée en 5 parties dont la troisième est superbe et la dernière: une mélodie entêtante magnifiquement traitée par l'orchestre.
__RAVEL -- Arrangements de PERCY GRAINGER: La Vallée des Cloches (Miroirs) (1944).
__DEBUSSY --Arrangements de PERCY GRAINGER: Pagodes (Estampes) (1928)
Les arrangements qu'en a fait le compositeur australo-américain sont vraiment superbes,un vrai travail d'orfèvre sur le plan des orchestrations,notamment le "Debussy".

Voilà les oeuvres que j'ai réécoutées ce soir avec toujours le même enchantement que les fois précédentes.

Train Music (1901)

<<Train Music est un morceau de musique pour orchestre écrit par le compositeur australien Percy Grainger . Ce fragment de musique écrit en 1901 par un Grainger, alors âgé de 18 ans, a été initialement conçu pour un orchestre massif. Inspiré par un voyage en train de 1900 à travers les montagnes d'Italie, Grainger l'imaginait pour un énorme orchestre de 150 musiciens, dont 8 hautbois et 6 bassons. Le compositeur n'a obtenu qu'un fragment d'une à deux minutes.>> 1'35" dans la version que j'ai de Sir Simon Rattle avec le "City of Birmingham Symphony Orchestra".

Country Gardens

https://www.youtube.com/watch?v=ckt1mAiq5Uo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Percy Aldridge GRAINGER 1882-1961   

Revenir en haut Aller en bas
 
Percy Aldridge GRAINGER 1882-1961
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: