Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez
 

 Antonio Cesti (1623-1669)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 18677
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

Antonio Cesti (1623-1669) Empty
MessageSujet: Antonio Cesti (1623-1669)   Antonio Cesti (1623-1669) EmptyMer 4 Aoû - 17:52

Pietro Antonio Cesti, également connu sous le nom de Marc'Antonio Cesti, (Arezzo, 5 août 1623 - Florence, 14 octobre 1669) est un compositeur d'opéra et maître de chapelle italien.


Ce moine franciscain était aussi chanteur, compositeur d'opéra et maître de chapelle de la cour d'Innsbruck. Antonio est son prénom de religion.
En 1650, le frère mineur est critiqué pour avoir chanté dans le Giasone de Cavalli. En 1652, il est appelé comme maître de chapelle de la Chambre de l'archiduc Ferdinand de Habsbourg, à Innsbruck. En 1654, Antonio Cesti reprend son Cesare amante, et la transforme en La Cleopatra, pour l'inauguration de la Komödienhaus.
En 1655, à l'occasion du passage à Innsbruck de la reine Christine de Suède, qui a abdiqué pour s'être convertie au catholicisme, et se rend à Rome, l'archiduc Ferdinand d'Autriche donne des festivités au cours desquelles est jouée l'Argia de Cesti.
En 1659, Antonio Cesti est relevé de ses vœux. Il est chantre à la Chapelle Sixtine à Rome. En 1661, à l’occasion des noces de Marguerite-Louise d'Orléans et de Côme de Médicis à Florence, la Doria est représentée. En 1662, la reine Christine de Suède rend une nouvelle fois visite à Innsbruck, la Magnanimita d'Alessandro est représentée.
En 1666, il devient second chef de chapelle à la cour de l’empereur Léopold Ier. La même année, l'opéra Orontea est repris au Teatro SS Giovanni e Paolo. En 1668, à l'occasion des fêtes du mariage de l'empereur Léopold Ier avec l'infante Marguerite d'Espagne, Il pomo d’oro est créé à Vienne. Le livret est de Sbarra, l’empereur y compose quelques arias.
En 1669, le compositeur meurt à l'occasion d'un voyage à Florence, alors qu'il était attaché à la cour impériale de Vienne.


Son œuvre

1651 : Alessandro vincitor di se stesso (Livret: Sbarra, Venise, Teatro SS Giovanni et Paolo)
1652 : Cesare Amante (Livret: Varotari, Venise, Teatro Grimano)
1654 : La Cleopatra (révision de Cesare amante)
1655 : L'Argia (Innsbruck)
1656 : L'Orontea (Livret: Hiacinto Andrea Cicognini, retravaillé par Filippo Apolloni - Innsbruck)
1657 : La Doria (Libretto: Apolloni - Innsbruck), le plus grand succès du compositeur à Innsbruck
1659 : Venere Cacciatrice (Livret: Sbarra - Innsbruck)
1662 : La Magnanimità d'Alessandro (Livret: Sbarra - Innsbruck)
1665 : La Semiramide (Livret: Moniglia - Innsbruck)
1666 : Il Tito (Livret: Nicolò Beregan - Venise)
1666 : Nettunno e Flora festeggianti (drama musicale per introduttione al gran balletto, libretto di Francesco Sbarra, Vienna)
1667 : Disgrazie d'Amore (Livret: Sbarra)
1667 : La Germania esultante (festa a cavallo, libretto di Francesco Sbarra, Vienna)
1668 : Il pomo d'oro (festa teatrale, libretto di Francesco Sbarra, Vienna)
1668 : La Schiava fortunata
1674 : La Semirami (dramma musicale, libretto di Giovanni Andrea Moniglia, 1667, Vienna; revisionata come La schiava fortunata, 1674, Modena)


Cantates

Alme sol vive
Alpi nevoese (I versione)
Alpi nevoese (II versione)
Amante gigante
Amanti, io vi disfido
Aspettate (dubbia)
Bella Clori
Cara e dolce libertà (I versione)
Cara e dolce libertà (II versione)
Cara e dolce libertà (III versione)
Chi d'Amor non sa
Chi del ciel
Chino la fronte (Disperazione) (testo di G. Lotti)
Chi non prova
Chi si fida
Cor amante
Del famoso oriente (La madre ebrea)
Disperato morirò
E che ne pensi
E qual misero
Era l'alba vicina (La corte di Roma) (testo di Salvator Rosa o di Giovanni Filippo Apolloni)
Era la notte, e l'orme (La strega) (testo di Salvator Rosa)
Era la notte e muto (I versione)
Era la notte e muto (II versione)
Hor son pur solo (testo di Salvator Rosa)
Il servir
Insegnatemi
Io non so
Io son la primavera (serenata per 5 voci e 4 strumenti, 1662; dubbia)
Licrime mie
La dove ode
L'amoroso veleno (dialogo per 2 voci)
Lunguia già l'alba
Lasciatemi in pace
Lasciatemi qui solo
Lasciate pur
Lungi dal core
Mia tiranna
Misero cor
Nel ricercar
Non disperi
Non si parli (I versione)
Non si parli (II versione)
O barbara sorte
O dell'anima mia
O questo (I versione)
O questo (II versione)
Partitevi respiri
Per l'ampio mar
Per sentier (Disperato avveduto
Piangete un dì (Lamento d'amante) (I versione; testo di Giovanni Filippo Apolloni)
Piangete un dì (Lamento d'amante) (II versione; testo di Giovanni Filippo Apolloni)
Potrebb'essere
Pose in fronte
Pria ch'adori (I versione; canzonetta amorosa morale, testo di G. Lotti)
Pria ch'adori (II versione; canzonetta amorosa morale, testo di G. Lotti)
Pria ch'adori (III versione; canzonetta amorosa morale, testo di G. Lotti)
Quante volte
Quanto è dolce
Ricordati mio core (dubbia)
Rimbombava d'intorno (Lamento di Niobe) (I versione; testo di Giovanni Filippo Apolloni)
Rimbombava d'intorno (Lamento di Niobe) (II versione; testo di Giovanni Filippo Apolloni)
Rimbombava d'intorno (Lamento di Niobe) (III versione; testo di Giovanni Filippo Apolloni)
Sensi voi (I versione; testo di Salvator Rosa)
Sensi voi (II versione; testo di Salvator Rosa)
Revenir en haut Aller en bas
 
Antonio Cesti (1623-1669)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: