Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  
Partagez
 

 John FOULDS 1880-1939.

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13071
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

John FOULDS 1880-1939. Empty
MessageSujet: John FOULDS 1880-1939.   John FOULDS 1880-1939. EmptyDim 1 Aoû - 18:22

JOHN FOULDS,l'une des figures les plus remarquables et les plus injustement oubliées de la "Renaissance musicale britannique",est né à Manchester en 1880. Son père était bassoniste dans le Hallé Orchestra qu'il rejoignit lui aussi en tant que violoncelliste en 1900. HANS RICHTER lui fit découvrir la direction et il voyagea également à l'étranger,prenant également quelques cours avec MAHLER. Il commença à composer dès son enfance,mais s"il se fit connaître comme compositeur de musique légère, relativement peu de ses oeuvres de plus grande ambition furent exécutées,et à plus forte raison publiées,de son vivant. Beaucoup sont aujourd'hui perdues. Il est difficile de porter un jugement sur ses réalisations,ou même de classer un compositeur qui maitrisait des styles d'une stupéfiante diversité. Mais il était manifestement une figure aventureuse,possédant une forte musicalité innée et une grande compétence technique.

A plusieurs égards,JOHN FOULDS était en avance sur son époque: il se mit à utiliser les quarts de tons dans ses partitions dès les années 1890,et il fut parmi les premiers compositeurs occidentaux à s'intéresser à la musique indienne. Lorsqu'il commença à remporter un certain succès public en tant que compositeur,dans les années 1900,il travaillait dans un style essentiellement post-romantique,trahissant l'influence de figures comme BRAHMS,ELGAR, RICHARD STRAUSS et peut-être SIBELIUS.

Musicien extrêmement empirique,JOHN FOULDS commença à l'époque d'APOTHESIS et de MIRAGE à écrire de la musique légère destinée à la consommation populaire. Il connut bientôt un vif succès (son KELTIC LAMENT de 1911 devint une pièce de salon favorite) et composa également de nombreuses partitions réussies pour le théâtre. Il s'installa à Londres avant la première guerre mondiale,au cours de laquelle il rencontra et épousa l'Irlandaise MAUD MacCARTHY (1882- 1967),chanteuse et violoniste virtuose,et l'une des grandes spécialistes occidentales de la musique indienne dans la première partie du XXème siècle.

Fin de la première partie.


Dernière édition par Icare le Dim 25 Déc - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13071
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

John FOULDS 1880-1939. Empty
MessageSujet: Re: John FOULDS 1880-1939.   John FOULDS 1880-1939. EmptyDim 1 Aoû - 19:57

Le WORLD REQUIEM (1919-1921) de JOHN FOULDS fut donné tous les ans,le soir de L'Armistice au Royal Albert Hall de 1923 à 1926 sous les auspices de la Légion britannique -- exécutions qui constituèrent les premiers Festivals du Souvenir. L'intérêt pour l'oeuvre s'estompa et FOULDS passa la fin des années vingt à Paris. En 1935,il partit pour l'Inde où il collecta de la musique populaire,devint directeur de la Musique européenne pour la Radio indienne à Delhi,créa un orchestre et commença à travailler à son rêve de synthèse musicale entre Orient et Occident,composant des pièces pour ensembles d'instruments indiens traditionnels. JOHN FOULDS mourut soudainement du choléra à Calcutta en 1939.

...Et à propos de son fameux rêve de synthèse...

Dans certaines de ses musiques "légères",JOHN FOULDS exploite un riche filon d'invention "celtique" en employant un pentatonisme écossais. Des rythmes de Scotch-snap (rythmes dits lombards),des bourdons de cornemuse et ainsi de suite,à des fins de couleurs locales. Mais le concerto pour voix (sans texte) et orchestre qu'il intitula LYRA CELTICA est une conception beaucoup plus visionnaire et exploratoire,qui unit mystérieusement les mondes de l'Inde et des Hébrides. Les concertos pour voix sont extrêmement rares. Il est clair que FOULDS écrivit le sien pour Maud MacCarthy qui avait la faculté de chanter l'échelle micro-tonale de 22 sons de la musique classique indienne: sans doute est-ce pour cette raison que la partie soliste de LYRA CELTICA comporte de telles échelles.

La petite histoire de THREE MANTRAS FROM AVATARA op.61b.

Dans les années vingt,JOHN FOULDS travailla à un mystérieux opéra sanscrit, AVATARA,qu'il abandonna ensuite et détruisit. Le terme hindou Avatara désigne l'incarnation ou la manifestation terrestre d'un Dieu comme Rama ou Krishna (le mot 'avatar' en est issu), et l'opéra de FOULDS est sans doute une espèce de drame ou de mystère sur ce thème. Il n'en subsiste que les trois magnifiques MANTRAS qui servaient à l'origine de préludes aux trois actes,et que FOULDS conserva comme une oeuvre symphonique autonome.

La superbe miniature THE SONG OF RAM DASS a sa petite histoire aussi: Peu après son arrivée en Inde en 1935,FOULDS composa cette délicieuse petite pièce pour petit orchestre, un rêve de la nuit orientale ressemblant à une transe. Sa deuxième femme,Maud MacCarthy, contribua également à ce morceau,car il s'appuie sur une mélodie qu'elle avait improvisée dans "le style indien".




Dernière édition par Icare le Dim 20 Mai - 16:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 18677
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

John FOULDS 1880-1939. Empty
MessageSujet: Re: John FOULDS 1880-1939.   John FOULDS 1880-1939. EmptyLun 2 Aoû - 11:26

Voici Ptose, la première des Trois Mantras.

Musique intéressante à connaître, mais je ne vois pas bien le caractère hindou du morceau.

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13071
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

John FOULDS 1880-1939. Empty
MessageSujet: Re: John FOULDS 1880-1939.   John FOULDS 1880-1939. EmptyLun 2 Aoû - 18:02

Il s'agissait d'abord du thème de l'opéra et je pense ensuite qu'il s'agit de techniques compositionnelles assez subtiles pour l'oreille. Cependant,je le ressens assez dans son concerto pour voix LYRA CELTICA et plus encore dans la miniature THE SONG OF RAM DASS.


Dernière édition par Icare le Dim 25 Déc - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13071
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

John FOULDS 1880-1939. Empty
MessageSujet: Re: John FOULDS 1880-1939.   John FOULDS 1880-1939. EmptyLun 2 Aoû - 20:09

liste non exhaustive des oeuvres de JOHN FOULDS que je complèterai au fur et à mesure.


__WORLD REQUIEM, op 60 (1919-1921).
__THREE MANTRAS FROM AVATARA,op.61b
__LYRA CELTICA--concerto pour voix et orchestre,op.50
__APOTHEOSIS (Elegy)--Music-poem N°4 pour violon et orchestre,op.18
__MIRAGE--Music-poem N°5 pour orchestre,op.20
__DYNAMIC TRIPTYCH pour piano et orchestre,op.88
__APRIL-ENGLAND (impressions of time and place N°1) op.48 N°1.
__MUSIC-PICTURES GROUP III,op.33
__The song of Ram Dass + Keltic Lament,op.29 N°2 (Keltic suite) - (miniatures)
__ESSAYS IN THE MODES,pièces pour piano op 78.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 18677
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

John FOULDS 1880-1939. Empty
MessageSujet: Re: John FOULDS 1880-1939.   John FOULDS 1880-1939. EmptySam 19 Mai - 10:08

Je suis en train d'écouter le monumental World Requiem. C'est en effet une oeuvre grandiose qu'il est bon de connaître. Je lui reproche seulement d'être un peu trop long (100 minutes pile!) et d'avoir en son sein des sortes de récitatifs, peut être intéressants si l'on comprend l'anglais mais trop longuets si on ne comprend pas.

Au total, néanmoins je suis enchanté par cette oeuvre, tout à fait tonale (et avec des quarts de ton, mais je ne sais pas ce que ça signifie).


John FOULDS 1880-1939. Cover44
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13071
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

John FOULDS 1880-1939. Empty
MessageSujet: Re: John FOULDS 1880-1939.   John FOULDS 1880-1939. EmptySam 19 Mai - 21:26


Je suis très intéressé par cette oeuvre. C'est un cd récent?
Revenir en haut Aller en bas
ysov

ysov

Nombre de messages : 438
Age : 56
Date d'inscription : 16/09/2011

John FOULDS 1880-1939. Empty
MessageSujet: Re: John FOULDS 1880-1939.   John FOULDS 1880-1939. EmptyDim 20 Mai - 3:16

Je connais Foulds surtout pour sa musique de chambre et de piano, qui à mon sens démontre d'avantage de coffre que son oeuvre orchestrale, comme Pasquinade Symphonique, Mirage, St-John Suite, qui sont en revanche plus légères comme oeuvre, évoquant souvent la musique de film comme atmosphère, voire même un peu légère.

Sa sonate pour violoncelle et piano est une oeuvre majeure dans le XXe siècle britannique. Sa musique pour piano recèle de belles oeuvres dignes du concert. Kathryn Stott a enregistrée de ses oeuvres pour le label BIS et disponible en écoute streaming:


John FOULDS 1880-1939. 73185913 Pour l'écouter ----ICI
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13071
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

John FOULDS 1880-1939. Empty
MessageSujet: Re: John FOULDS 1880-1939.   John FOULDS 1880-1939. EmptyJeu 31 Jan - 9:15


Belle redécouverte, ces jours-ci, des oeuvres que je possède de ce compositeur, dont Three Mantras from Avatara op.61b, notamment le second mouvement avec choeur qui est particulièrement délicieux. J'aime beaucoup aussi son Lyra Celtica - concerto pour voix et orchestre op.30, son Dynamic Triptych pour piano et orchestre et son très beau The song of Ram Das qui développe une très tendre mélodie. Si j'aime bien la musique de ce compositeur, j'aime aussi son histoire, son parcours. Il mériterait d'être un peu mieux connu. Sa musique me fait voyager, me transporte. Grâce à elle, je suis aux anges. John FOULDS 1880-1939. 333455
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13071
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

John FOULDS 1880-1939. Empty
MessageSujet: Re: John FOULDS 1880-1939.   John FOULDS 1880-1939. EmptyMar 11 Mar - 19:13

Il fallait bien que je revienne, un jour, à la musique de John Foulds, mais comme je n'ai pas découvert de nouvelles oeuvres depuis, j'ai donc réécouté celles que je connaissais déjà. J'ai vécu les mêmes émotions, souvent pour les mêmes morceaux, comme par exemple sur le superbe deuxième mouvement de Three Mantras, le Concerto pour voix et orchestre bien que la voix de la meezo-soprano Susan Bickley me freine un peu, plus encore sur Apotheosis Elegy pour violon et orchestre - un violon (celui de Daniel Hope) qui évolue dans l'aigu au service d'une poignante élégie. Mirage pour orchestre m'a peut-être moins transporté, je le serai davantage par son concerto pour piano et orchestre Dynamic Triptych, ample, généreux et tonique. L'interprétation énergique et impeccable de Peter Donohoe a sans aucun doute contribué au souffle épique du concerto. April-England pour orchestre symphonique développe une musique d'un genre presque emphatique et non dépourvu de romantisme. Par moment, le charme opère, par d'autres, un peu moins. Cependant, Music-Pictures Group III Opus 33 pour orchestre m'aura davantage diverti. Ma redécouverte de l'univers de John Foulds s'achèvera sur deux pièces courtes et très attachantes, la première The song of Ram Dass, la seconde, Keltit Lament, joliment émouvante... John FOULDS 1880-1939. 333455 John FOULDS 1880-1939. 333455
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 18677
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

John FOULDS 1880-1939. Empty
MessageSujet: Re: John FOULDS 1880-1939.   John FOULDS 1880-1939. EmptyMar 18 Nov - 18:01

Icare n'a pas terminé le catalogue. Faut tout faire ici bas...  Laughing


Orchestre

Tableaux musicaux, groupe 1, op 1
Epithalamium, poème symphonique, op 10
Lento e Scherzetto pour violoncelle et orchestre, op 12
Holiday Sketches, op 16
Concerto pour violoncelle et orchestre en sol majeur, op 17
Apothéosis (Elegy) pour violon et orchestre, op 18 (1909)
Mirage, poème symphonique, op 20 (1910)
Suite française pour petit orchestre, op 22
Ouverture celtique, op 28 (1930)
Keltic Lamentorch, Suite celtique, op 29 (1910)
Tableaux musicaux, groupe 3, op 33 (1912)
Idylle pour cordes, op 42
Hellas, suite sur la Grèce ancienne, op 45 (1932)
Impressions de temps et de lieux : April England, op 48/1, Isles of Greece, op 48/2 (1932)
Le Chant de Ram Dass (1935)
Tableaux musicaux, groupe 4, pour cordes, op 55
Three Mantras, op 61b
Gaelic Dream Song pour petit orchestre, op 68
Suite fantastique, op 72 (1924)
Le Cabaret, ouverture pour une comédie française, op 72a (1921) et Suite Fantastique, op 72b (d'après Deburau)
Sain Joan, Sainte Jeanne, suite de la musique de scène, op 82b (1925)
Aubade sicilienne (1927)
Suite in the Olden Style from 'Henry VIII', Op. 87
Trityque dynamique pour piano et orchestre, op 88 (1929)
Deva-Music, Op. 94 (fragments only)
Chinese Suite, Op. 95
A Puppet-Ballet Suite (1934)
Pasquinades symphoniques n° 1 et 2, op 98 (1935)
Prélude celtique
Grand Durbar March (1937–1938)
Symphony of East and West, Op. 100 (lost)
Symphonic Studies for string orchestra, Op. 101 (lost)
Indian Suite
Rhapsodie hébraïque


Musique de chambre

Quatuor à cordes n° 4 en fa mineur (1899)
Quatuor à cordes n° 6 (ou 5) "Romantico" (1903)
Sonate pour violoncelle et piano, op 6 (1905)
Quatuor à cordes n° 8 en ré mineur, op 23
Trio à cordes, op 24 : ritornello con variazioni
Two Concert pièces pour violoncelle et piano (dont Chant de marin canadien, op 25/1 (1914)
Tableaux musicaux, livre 2 "Aquarelles" pour quatuor à cordes, op 32 (1914)
Ballade et refrain rococo pour violon et piano, op 40/1
Caprice Pompadour pour violon et piano, op 42/2
Procession grecque pour quintette à cordes
Quatuor à cordes n° 9 "Intime", op 89 (1931)
Quatuor à cordes n° 10 "Génial", op 97 : Lento quieto (1935)


Piano

Variations et Improvisations sur un thème original, op 4 (1901)
Gandharva-Music, op 49 (1915)
Tableaux musicaux, livre 6 "mélodies gaéliques", op  81 (1924)
Avril - Angleterre, op 48/1 (1926)
Essais sur les modes, op 78 (1927)
Tableaux musicaux, livre 7 "Paysages", op 13
English Tune with Burden, op 89
Egoiste "Essai sur le mode 45"


Musique lyrique et vocale

La Vision de Dante, opéra de concert sur la Divine Comédie, op 7 (1907)
Lyra celtica pour soprano et orchestre, op 50 (1917/20)
A World Requiem, pour soprano, alto, ténor, baryton, choeurs et orchestre, op 60 (1918/21) hommage aux morts de la Première Guerre mondiale qui mêle textes liturgiques, non liturgiques et poèmes, à l’instar du War Requiem de Benjamin Britten (1962).
Sainte Jeanne, musique de scène, op 82
Mantras, pour choeurs et orchestre (1930)


Mélodies et choeurs a cappella

Three Songs of Beauty for tenor and piano, Op. 11 (texts by Byron and Edgar Allan Poe)
Five Mood Pictures for voice and piano, Op. 51 (texts by "Fiona MacLeod")
Two Songs in "Sacrifice" for voice and string quintet, Op. 66 (texts by Rabindranath Tagore; also performable with violins and tambura)
Three Songs for Voice and Piano, Op. 69 (texts by Longfellow and Griffin)
Five Scottish-Keltic Songs for mixed chorus, Op. 70 (various texts)
Three Choruses in the Hippolytus of Euripides for women's chorus with mezzo-soprano solo and piano, Op. 84B
Garland of Youth, song-cycle Op. 86 (various texts)
The Seven Ages, monologue with text by Shakespeare, for baritone and piano
English Madrigals for unaccompanied voices (c.1933)


Musiques de scène et de théâtre

Wonderful Grandmama (Harold Chapin), Op. 34
The Whispering Well (Rose), Op. 35
Julius Caesar (Shakespeare), Op. 39
Sakuntala (Kālidāsa), Op. 64
The Trojan Women (Euripides), Op. 65
Veils (Maud MacCarthy), Op. 70
Deburau (Sacha Guitry), Op. 72
The Goddess (Nirjan Pal), Op. 75
The Fires Divine (Rosaleen Valmer), Op. 76
The Cenci (Shelley), Op. 77
Cymbeline (Shakespeare), Op. 80
Saint Joan (George Bernard Shaw), Op. 82
Masses and Man (Ernst Toller), Op. 83
Hippolytus (Euripides), Op. 84
The Dance of Life (Hermon Ould), Op. 85
Henry VIII (Shakespeare), Op. 87
The Merry Wives of Windsor (Shakespeare) (1932)
Dear Brutus (J. M. Barrie) (1934)


Dernière édition par joachim le Mar 18 Nov - 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13071
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

John FOULDS 1880-1939. Empty
MessageSujet: Re: John FOULDS 1880-1939.   John FOULDS 1880-1939. EmptyMar 18 Nov - 18:31

Très belle initiative, Joachim. Mains
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13071
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

John FOULDS 1880-1939. Empty
MessageSujet: Re: John FOULDS 1880-1939.   John FOULDS 1880-1939. EmptyMar 30 Juin - 10:18

Icare a écrit: Il fallait bien que je revienne, un jour, à la musique de John Foulds, mais comme je n'ai pas découvert de nouvelles oeuvres depuis, j'ai donc réécouté celles que je connaissais déjà. J'ai vécu les mêmes émotions, souvent pour les mêmes morceaux, comme par exemple sur le superbe deuxième mouvement de Three Mantras, le Concerto pour voix et orchestre bien que la voix de la mezzo-soprano Susan Bickley me freine un peu...

J'ai réécouté le Concerto pour voix (sans texte) et orchestre, Lyra Celtica, ce matin-même, et je pense ne l'avoir jamais autant apprécié qu'aujourd'hui. Sans doute, aurais-ce été le summun du plaisir avec un timbre de voix comme celui d'Edda dell'Orso, par exemple, qui a l'art de me faire fondre, ou encore celui d'Agnès Baltsa particulièrement envoûtant...Toutefois, la prestation de la mezzo-soprano Susan Bickley n'en demeure pas moins exemplaire. Elle interprète avec beaucoup de justesse la musique très mélodieuse de John Foulds. A aucun moment, elle ne "surchante", ne force sa voix. Du coup, je finis de plus en plus par accepter son timbre, même à l'apprécier, sincèrement, et, par conséquent, à être de plus en plus sensible à la beauté singulière de ce très beau concerto. Le concerto pour voix et orchestre demeure assez rare en musique et Foulds avait composé le sien pour Maud MacCarthy qui avait la faculté de chanter l'échelle microtonale de vingt-deux sons de la musique classique indienne: sans doute est-ce pour cette raison que la partie soliste de Lyra Celtica comporte de telles échelles.
J'ai également réécouté Three Mantras en trois mouvements et tiré de son opéra avorté Avatara. Comme toujours, le second mouvement est le moment de grâce de cette oeuvre, magnifique, délicieux, divin, avec une superbe écriture des choeurs. Les mouvements I & III, plus symphoniques, plus expansifs et vigoureux dans leur charge expressive, s'encaissent plutôt bien, mais il faut dire que le second Mantra suscite chez moi une telle émotion, une telle plénitude....Voilà, c'est le mot que je recherchais: plénitude...

pour la petite histoire:

Dans les années vingt, John Foulds travailla à un mystérieux opéra sanscrit, Avatara, qu'il abandonna ensuite et détruisit. Le terme hindou "Avatara" désigne l'incarnation ou la manifestation terrestre d'un dieu comme Rama ou Krishna (le mot "avatar" en est issu), et l'opéra de Foulds est sans doute une espèce de drame ou de mystère sur ce thème. Il n'en subsiste que les "Trois Mantras" qui servaient à l'origine de préludes aux trois actes, et que Foulds conserva comme une oeuvre symphonique  autonome. La composition s'étendit sur plusieurs années: une esquisse au crayon datée d'août 1919 comporte ses premières idées pour les trois mouvements, et le Mantra III fut achevé en avril 1930. La partition attendit 1988 pour être jouée, et la première exécution en concert fut enfin donnée à la Biennale d'Helsinki en 1997. Les trois mouvements créent un triptyque visionnaire. Dans la mantra-yoga, des formules verbales répétées à l'infini (les mantras) servent à induire des états mystiques. Dans les Mantras orchestraux de Foulds, d'étincelants processus de variation sont construits sur de petites cellules de base, qui portent les structures dramatiques plus vastes exprimées par des idées mélodiques contrastantes. Les trois mouvements comportent des successions de quartes justes ou augmentées, et certains thèmes sont présentés sous des atours radicalement différents dans chacun d'eux. Foulds les considérait non comme de simples morceaux de bravoure orchestraux mais comme des évocations des mondes terrestre, céleste et cosmique de l'ancien enseignement philosophique sanscrit. Malcolm MacDonald.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13071
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

John FOULDS 1880-1939. Empty
MessageSujet: Re: John FOULDS 1880-1939.   John FOULDS 1880-1939. EmptyMar 30 Juin - 13:24

Apotheosis (Elegy) - Music-Poem N°4 for violin and orchestra, dédié à la mémoire du grand violoniste-compositeur austro-hongrois Joseph Joachim, m'est toujours aussi beau et touchant. Le violon de Daniel Hope est toujours ce guide émotionnel, souvent dans l'aigu, qui m'emmène encore un peu plus haut que la dernière fois. C'est une musique, un violon, qui me donne des ailes, et malgré un côté "funèbre" et solennel, une musique en hommage à un artiste que Foulds devait beaucoup admirer qui m'emplit de bonheur et de respect. Mirage - Music-Poem N°5 est essentiellement un poème symphonique en six mouvements dont leurs titres se réfèrent de toute évidence à un programme spirituel et philosophique: "Nature immuable", "L'éternelle ambition de l'homme", "L'éternel échec de l'homme", "Mirage", "L'homme humilié", "Le triomphe sur soi de l'homme". L'oeuvre est de forme romantique, souvent intense et colorée, très bien orchestrée, avec des moments mystérieux et scintillants, puis d'autres plus "virils" et dramatiques. Moins émouvant pour moi que Three Mantras, Lyra Celtica et Apotheosis, mais j'aime bien.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13071
Age : 55
Date d'inscription : 13/11/2009

John FOULDS 1880-1939. Empty
MessageSujet: Re: John FOULDS 1880-1939.   John FOULDS 1880-1939. EmptyMar 30 Juin - 19:27

Dynamic Triptych est un formidable concerto pour piano, plein d'élan, ample et généreux. Comme quoi, il m'arrive souvent d'être sensible à des oeuvres qui ne se ressemblent absolument pas et que parfois tout oppose. Ainsi, il y a peu, je faisais l'éloge du Concerto Conciso de Thomas Adès qui se situe à l'opposé de l'exubérance du Dynamic Triptych de John Foulds. C'est pendant son séjour à Paris, de 1927 à 1929, qu'il composa ce concerto pour piano dont la principale qualité fut, pour moi, de créer de l'enthousiasme, de l'exaltation, de la générosité. Au fond, il m'a peut-être davantage plu que le premier concerto pour piano de Liszt. L'oeuvre se divise en trois mouvements, "Dynamic Mode, Dynamic Timbre, Dynamic Rhythm" et est interprétée avec beaucoup de conviction par l'excellent pianiste Peter Donohoe. Si mes mots transpirent d'enthousiasme, c'est parce que j'ai vraiment été pris dans son tourbillon énergique du début à la fin, c'est même un concerto que j'aimerais bien redécouvrir en concert. De l'exaltation, de la générosité, au sens symphonique du terme, il y en a aussi dans April - England (Impressions of Time and Place N°1) (1926, orch. 1932) mais Music-Pictures Group III (1912) pour orchestre complet m'a plus intéressé. peintre amateur et sculpteur sur bois enthousiaste, John Foulds en vint à s'interroger sur les liens communs aux arts plastiques et à la musique. Je pense que cette oeuvre est née de ces interrogations légitimes. Elle se composent de quatre sections. Les deux premières sont celles qui m'ont le plus captivé, surtout la n°1 "The Ancient of Days": je lui trouve une atmosphère particulière assez grave. J'aime bien la couleur orchestrale de cet extrait. Pour terminer, je pourrais croire écouter deux thèmes de musique de film en The Song of Ram Dass (1935) et Keltic Lament (1911). Mon propos n'a rien de péjoratif car j'aime beaucoup ces deux courtes pièces; Je les trouve très émouvantes.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 18677
Age : 73
Date d'inscription : 19/08/2006

John FOULDS 1880-1939. Empty
MessageSujet: Re: John FOULDS 1880-1939.   John FOULDS 1880-1939. EmptyMer 31 Aoû - 20:34

Je suis en train de réécouter ce Requiem du Monde, vraiment très beau ! On trouve l'enregistrement sur youtube, mais il dure 10 minutes de moins. c'est bizarre John FOULDS 1880-1939. 1521897346

https://www.youtube.com/watch?v=HfqJ58yjHJ4

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




John FOULDS 1880-1939. Empty
MessageSujet: Re: John FOULDS 1880-1939.   John FOULDS 1880-1939. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
John FOULDS 1880-1939.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: