Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Geoffrey BURGON (1941-2010)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10564
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Geoffrey BURGON (1941-2010)   Ven 30 Juil - 18:56

GEOFFREY BURGON ne vint à la musique que relativement tard. Doué d'un engouement pour le jazz durant son adolescence, il apprit la trompette en autodidacte. Ce fut pendant ses études à la Guildhall School of Music and Drama de Londres que se développa sa passion pour la composition. Dans un premier temps,ses activités d'interprète,notamment au Royal Opéra House, lui permirent de survivre et de poursuivre son travail de créateur. A 30 ans,il se résigna pourtant à vendre toutes ses trompettes afin de s'engager de façon définitive dans la composition. Il décrivit alors les années qui allaient suivre comme "financièrement périlleuses" et ce jusqu'en 1976 quand le succès de son REQUIEM au Three Choirs Festival lui apporta une reconnaissance qui ne s'est jamais démentie depuis.

Il faut bien reconnaître qu'en tant que compositeur d'oeuvres vocales,l'homme s'avère plutôt doué et inspiré. THE FALL OF LUCIFER pour baryton-basse,contre-ténor,ténor,choeur et instruments ainsi que MERCILESS BEAUTY pour contre-ténor et orchestre, toutes deux interprétées par le formidable JAMES BOWMAN,accréditent avec brio sa grande aisance dans ce registre. Depuis BENJAMIN BRITTEN, aucun compositeur anglais n'a été aussi fidèle dans son attachement à concevoir des cycles de mélodies que GEOFFREY BURGON. Cette inclination,visible dès ses premiers opus,vit le jour "d'un besoin de communiquer directement".
Pour BURGON,"l'attrait de la musique vocale provient de la manière dont les poèmes peuvent enflammer un sentiment inattendu ou suggérer une atmosphère."

Outre ses oeuvres vocales,BURGON a aussi beaucoup écrit pour le cinéma et la télévision. Il compte à son actif quelques partitions pour des productions de choix,comme celles de DR WHO,TINKER,TAILOR,SOLDIER,SPY,LIFE OF BRIAN,TURTLE DIARY... Outre un opéra tiré de l'ouvrage de DICKENS,HARD TIMES,d'autres projets consistèrent par exemple à satisfaire des
commandes de célèbres solistes,avec des concertos pour la pianiste JOANNA MacGREGOR,le trompettiste CRISPIAN STEELE-PERKINS et la percussionniste EVELYN GLENNIE et un QUINTETTE avec clarinette pour EMMA JOHNSON. S'ajoutent désormais à ces oeuvres un concerto pour alto pour l'altiste PHILIP DUKES et un concerto pour violoncelle pour la violoncelliste JOSEPHINE KNIGHT, récemment édités chez "Chandos" avec une nouvelle version de MERCILESS BEAUTY,cette fois interprétée par la sopraniste SARAH CONNOLLY.


Dernière édition par Icare le Dim 26 Mai - 19:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10564
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Geoffrey BURGON (1941-2010)   Ven 30 Juil - 23:39

Découverte,ce soir,de GHOSTS OF THE DANCE,(son concerto pour alto),ainsi que la nouvelle version pour soprano et orchestre de MERCILESS BEAUTY et son CONCERTO pour violoncelle. Le concerto pour alto tire ses influences du jazz américain des années 30 & 40, offrant deux premiers mouvements tout-à-fait captivants aux orchestrations élégantes. J'ai un peu moins aimé son troisième mouvement bien qu'il reste dans le même esprit. Concernant cette nouvelle version pour soprano et orchestre de MERCILESS BEAUTY, elle m'a semblé un brin en dessous la précédente, celle avec le contre-ténor JAMES BOWMAN et sous la direction du compositeur lui-même. Est-ce la voix du contre-ténor qui me captive plus que celle de SARAH CONNOLLY? Est-ce parce qu'il m'a semblé que RUMON GAMBA faisait jouer un poil trop vite la première mélodie, en atténuant ainsi la magie initiale de la première version? C'est difficile à dire. Elle n'en demeure pas moins la très belle page de musique que j'évoquais dans mon premier exposé.

Le CONCERTO POUR VIOLONCELLE est l'OEUVRE du cd,celle qui m'a laissé la plus grande impression et je peux même dire que j'ai été happé d'un bout à l'autre, d'autant plus que la partie finale du concerto touche au sublime. GEOFFREY BURGON a imaginé son concerto pour violoncelle comme un film noir,de ceux qu'il se gargarisait durant sa jeunesse. Il considéra alors le soliste comme un protagoniste de ce type de film,pourchassé dans de sombres ruelles par une nuit d'hiver pluvieuse. C'est un peu de cette façon qu'en tant qu'auditeur, j'ai appréhendé mon héros dans sa fuite effrénée vers une fin majestueuse et hollywoodienne,malgré la pluie,le froid et les traques récurrentes de l'orchestre.


Dernière édition par Icare le Dim 26 Mai - 18:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6414
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Geoffrey BURGON (1941-2010)   Sam 31 Juil - 9:17

En tout cas...tu donnes envie d'écouter et découvrir!
Mais tu fais comment? par les cd?...Je survole un peu les nouveautés en musique contemporaine...mais j'ai l'impression qu'ils sont quand même peu enregistrés ou du moins publiés, (par rapport aux "inconnus" (pour moi) que tu cites)...
Médiathèque? diffusion radio?
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10564
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Geoffrey BURGON (1941-2010)   Sam 31 Juil - 16:42

Jean a écrit:
En tout cas...tu donnes envie d'écouter et découvrir! Mais tu fais comment? par les cd?...Je survole un peu les nouveautés en musique contemporaine...mais j'ai l'impression qu'ils sont quand même peu enregistrés ou du moins publiés, (par rapport aux "inconnus" (pour moi) que tu cites)...Médiathèque? diffusion radio?

Je pense que les quelques cd qui existent de leurs oeuvres sont soit épuisés,soit mal distribués. L'avantage,à Paris,on finit presque toujours par les trouver, si ce n'est pas par les grands magasins traditionnels comme les Fnac et Virgin,c'est par des petites infrastructures comme La Chaumière,Boulinier ou plus connu,Gibert (Saint-Michel) qui pratiquent le rachat et les échanges, ce qui permet parfois de trouver des disques généralement introuvables à des prix intéressants. Le problème,c'est que ces petits magasins tendent à disparaître. De très bons, à Jussieu, dont chacun avait sa spécialité; jazz,musique du monde,classique...ont fini par mettre la clef sous la porte. Sinon,je fonctionne essentiellement par achat de cd. J'aime de toute façon posséder les supports originaux des musiques que je recherche et apprécie.


Dernière édition par Icare le Dim 26 Mai - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15968
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Geoffrey BURGON (1941-2010)   Sam 31 Juil - 21:07

Icare a écrit:

L'avantage,à Paris,on finit presque toujours par les trouver,si ce n'est pas par les grands
magasins traditionnels comme les Fnac et Virgin,c'est par des petites infrastructures comme
La Chaumière,Boulinier ou plus connu,Gibert (Saint-Michel) qui pratiquent le rachat et les
échanges,ce qui permet parfois de trouver des disques généralement introuvables à des prix
intéressants. Le problème,c'est que ces petits magasins tendent à disparaître. De très bons,à
Jussieu,dont chacun avait sa spécialité; jazz,musique du monde,classique...ont fini par mettre
la clef sous la porte.


Je reconnais là le connaisseur Very Happy En effet, quand je me pointe à Paris (il y a encore une quinzaine de jours), c'est pour me rendre chez Gibert (Joseph) et à la Chaumière. Sur la place St Michel, face à la fontaine, se trouvait un merveilleux magasin, le Dream Store, consacré au Classique et au Jazz, où l'on trouvait des CD neuf à moitié prix à peine (les CPO à 10 euros par exemple, et quelquefois soldés par dessus le marché). Ce magasin a hélas disparu il y a trois ou quatre ans...

Tu dis que les magasins Jussieu, comme la Dame Blanche, sont fermés ?
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10564
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Geoffrey BURGON (1941-2010)   Sam 31 Juil - 21:26

joachim a écrit:
Tu dis que les magasins Jussieu, comme la Dame Blanche, sont fermés ?

Oui,peut-être à l'exception de celui consacré à la pop-rock. A vérifier.


Dernière édition par Icare le Dim 26 Mai - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10564
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Geoffrey BURGON (1941-2010)   Jeu 23 Sep - 13:05



Décès de GEOFFREY BURGON à l'âge de 69 ans: 1941-2010.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15968
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Geoffrey BURGON (1941-2010)   Jeu 23 Sep - 20:52

En effet, on apprend qu'il est mort brusquement dans la nuit du 21 au 22 septembre...


Oeuvres principales :

Pour la scène

The Golden Fish, ballet (1964)
Joan of Arc, music drama for 2 sopranos, tenor, baritone, narrator, flute, cello, harp and percussion (1970)
The Calm, ballet (1974)
The Fall of Lucifer, music drama in 2 acts for soloists, chorus and five instruments (1974)
Goldberg's Dream (Running Figures), ballet (1975)
Step at a Time, ballet (1976)
Songs, Lamentations and Praises, ballet (1979)
Orpheus, music drama (1982)
Mass, ballet for chorus, 4 trombones and percussionist (playing piano) (1984)
Macbeth, incidental music (1986)
Murder in the Cathedral, incidental music (1987)
Blood Wedding, incidental music (1988)
The Trial of Prometheus, ballet (1988)
Hard Times, opera (1991); after the novel by Charles Dickens
Nicholas Nickleby, incidental music for the play by Charles Dickens (2001)


Orchestre

Concerto for string orchestra (1963)
Gending for brass, woodwind, celesta and percussion (1968)
Alleluia Nativitas (1970)
Cantus Alleluia (1973)
Brideshead Variations (1982)
Suite from The Chronicles of Narnia (1991)
Suite from Bleak House (1991)
Suite from Martin Chuzzlewit (1994)
Suite from Testament of Youth (1991)
A Different Dawn for celesta, percussion and string orchestra (1999)
Industrial Dreams (2006)

Cuivres

Narnia Suite (1998)
Paradise Dances (1994)


Musique Concertante

Trumpet Concerto: The Turning World for trumpet, string orchestra and percussion (1993)
City Adventures, concerto for percussion and orchestra (1996)
Piano Concerto (1997)
The Calm, concerto for violin, trumpet, harp and string orchestra (1974, 2004); arranged for the ballet The Calm
Concerto for cello and chamber orchestra (2007)
Concerto Ghosts of the Dance for viola and orchestra (2008)
On the Street for alto saxophone and wind orchestra (2009)


Musique de chambre

Fanfares and Variants for 2 trumpets and 2 trombones (1969)
Lullaby and Aubade for trumpet and piano (1972)
Gloria for piccolo, oboe, clarient, horn, cello and piano (1973)
Three Nocturnes for harp solo (1974)
Four Guitars for 4 guitars (1977)
Four Horns for 4 horns (1977)
Six Studies for cello solo (1980); adapted for viola solo (2000); composed for Julian Lloyd Webber
Little Missenden Variation for English horn, clarinet, bassoon and horn (1984)
Fanfare for horns, trumpets, trombones and tuba (1985)
The Wanderer for clarinet and string quartet (1997–1998)
String Quartet (1999)
On The Street for brass quartet (1999)
Minterne Dances for flute, clarinet, string quartet and harp (2009)


Piano

Theme from Brideshead Revisited (1982)
Aslan's Theme from The Chronicles of Narnia (1988)
Waiting, 9 Easy Pieces (1998)


Musique vocale

Cantata on Mediaeval Latin Texts for countertenor, flute, oboe and bassoon (1964)
Acquainted with Night for countertenor, harp, timpani and string orchestra (1965)
Hymn to Venus for mezzo-soprano and piano (1966)
Five Sonnets or John Donne for soprano, mezzo-soprano, flute, oboe, clarinet (bass clarinet), horn, cello, piano and timpani (1967)
Songs of Mary for mezzo-soprano, viola and piano (1970)
At the Round Earth's Imagined Corners for soprano and organ, with optional trumpet (1971); words by John Donne
Worldës Blissë for countertenor and oboe (1971)
Threnody for tenor, piano and amplified harpsichord (1971)
This Endris Night for tenor, female chorus, brass ensemble and timpani (1972)
This Ean Night for 2 countertenors (1972)
Dira vi amores terror for countertenor solo (1973)
Canciones del Alma for 2 countertenors (or mezzo-sopranos) and 13 solo strings (1975)
Magnificat and Nunc Dimittis (1979)
Nunc Dimittis (1979)
The World Again for soprano and orchestra (1983)
Lunar Beauty for medium voice and guitar (or lute) (1986)
Title Divine for soprano and orchestra (1986)
Nearing the Upper Air for countertenor, 2 recorders, cello and harpsichord (1988)
The Fire of Heaven (setting of Traherne's poetry)
Title Divine (orchestral song cycle) (1987)
First Was the World for countertenor (or mezzo-soprano), mixed chorus and orchestra (1994); words by Andrew Marvell
A Vision, Song Cycle for tenor and string orchestra (1991); poems by John Clare
Almost Peace, Three Songs to Poems by Emily Dickinson for soprano and chamber ensemble (1995)
Merciless Beauty for countertenor and orchestra (1996); poems by Anonymous, Geoffrey Chaucer, William Blake and Kit Wright
Heavenly Things for medium voice and piano (2000)
The Road of Love for soprano and string quartet (2006)


Musique chorale

Three Elegies for mixed chorus (1964)
Short Mass for mixed chorus (1965)
Farewell Earth's Bliss for 6 solo voices (1966)
Three Carols for mixed chorus (1967)
Two Hymns to Mary for mixed chorus (1967, 1969)
Think on Dredful Domesday for soprano, mixed chorus and orchestra (1969)
And There was War in Heaven for boys (or soprano) chorus and organ (1970)
Five Alleluias for 6 solo voices (1970)
Golden Eternity for mixed chorus, harp and piano (1970)
Mai Hamama for 6 solo voices (1970)
A Prayer to the Trinity for mixed chorus (1972)
Sleep for 5 solo voices (1973)
The Fire of Heaven for triple chorus (1973)
Noche Oscura for 6 solo voices (1974)
Dos Coros for 12 solo voices (1975)
Requiem for soprano, countertenor (or mezzo-soprano), tenor, mixed chorus and orchestra (1976)
This World From for mixed chorus and organ (1979)
Veni Spiritus for soprano, baritone, mixed chorus and orchestra (1979)
Laudate Dominum for mixed chorus and organ (1980)
Hymn to St. Thomas of Hereford for mixed chorus and orchestra (1981); alternalte version with organ and optional timpani
But Have Been Found Again for double mixed chorus (1983)
A God and Yet a Man for double mixed chorus (1984)
The Names of the Hare for mixed chorus (1985)
The Song of the Creatures for mixed chorus and organ (1987)
Prayer to St. Richard for mixed chorus (1989)
Songs of the Creation for mixed chorus and organ (1989)
Five Love Songs for mixed chorus (1992)
In a Dark Time for mixed chorus (1992)
The First World for mixed chorus (1992)
Christ's Love 4 Pieces to Middle English texts for mixed chorus (2000)
Magic Words, 6 Pieces to Inuitt texts for mixed chorus, percussion (played by chorus) (2000)
Alleluia Psallat for mixed chorus and orchestra (2002)
Te Deum for mixed chorus and organ (2002)
Three Mysteries for mixed chorus and chamber orchestra (2003)
Of Flowers and Emeralds Sheen, Anthem for mixed chorus (2004); poem by St. John of the Cross
Becket Mass for mixed chorus and organ (2005)
Come Let Us Pity Death for mixed chorus, organ and trumpet (optional) (2005)
Death Be Not Proud for mixed chorus, organ and trumpet (optional) (2005)
Adam lay Ybounden for mixed chorus (2008)


Musiques de film

Monty Python's Life of Brian (1979)
The Dogs of War (1981)
Turtle Diary (1985)


Television scores

The Letter (1969)
Treasure of Abbot Thomas (1974)
Doctor Who: Terror of the Zygons (1975)
Doctor Who: The Seeds of Doom (1976)
As You Like It (1978)
Testament of Youth (1979)
Tinker, Tailor, Soldier, Spy (1979)
Brideshead Revisited (1981)
How Many Miles to Babylon? (1982)
Soft Targets (1982)
Bewitched (1985)
Bleak House (1985)
The Death of a Heart (1985)
The Happy Valley (1987)
Chronicles of Narnia
The Lion, the Witch and the Wardrobe (1988)
The Voyage of the Dawn Treader and Prince Caspian (1989)
The Silver Chair (1990)
Robin Hood (1991)
A Foreign Field (1993)
Martin Chuzzlewit (1994)
Silent Witness (1996); opening titles music, prominently featuring contralto vocals, was composed by John Harle
Turning World (1996)
Cider with Rosie (1998)
When Trumpets Fade (1998)
Ghost Stories for Christmas (2000)
Longitude (2000)
The Forsyte Saga (2002–2003)
Island at War (2004)
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10564
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Geoffrey BURGON (1941-2010)   Jeu 23 Sep - 22:25


Il a été prolifique le Monsieur. J'espère qu'après sa mort sa musique sera mieux éditée qu'avant. En plus c'est un compositeur
qui est resté très attaché à la mélodie et peut plaire à certains d'entre vous.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10564
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Geoffrey BURGON (1941-2010)   Dim 26 Mai - 19:18


En relation à mon cycle consacré à la musique religieuse, j'ai écouté pour la première fois trois oeuvres de Geoffrey Burgon nouvellement parue en cd; Canciones del Alma pour deux contre-ténors et 13 cordes solo (1975), Acquainted with Night pour alto et orchestre de chambre (1965) et Nunc Dimittis pour voix, trompette et cordes (1979).

En réalité, il y en a trois autres mais que je n'ai pu écouter faute d'un défaut sur le cd que je n'avais pas remarqué durant la période de l'achat ni durant le délai accordé pour l'échange.

Pour les trois pièces citées ci-dessus, il s'agit surtout de musiques un peu douces et lunaires, propices au recueillement, à l'exception du second mouvement d'"Acquainted with Night" qui est plus agité et même s'il y a une certaine intensité dramatique dans celui qui suit, le premier portant, quant à lui, le titre "Sleep". Le morceau qui m'a le plus séduit est le tout dernier mouvement de cette même oeuvre intitulé "Nocturne". Touchant et apaisant, assez magnifique. Le Nunc Dimittis est aussi dans cette douceur contemplative avec en plus une trompette solo au jeu certes minimal mais qui ajoute un charme supplémentaire à ce très beau recueil. I love you I love you

Frustré de ne pouvoir écouter Woridès Blissé pour contre-ténor et hautbois (1971), This Ean Night pour deux contre-ténors (1972) et Lumar Beauty pour voix médium et guitare (1985-86). Moi qui scrute attentivement mes cd lorsque je les achète, là je n'ai rien vu alors que le défaut se voit comme le nez sur le visage de Depardieu.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15968
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Geoffrey BURGON (1941-2010)   Dim 26 Mai - 19:48

Icare a écrit:



Frustré de ne pouvoir écouter Woridès Blissé pour contre-ténor et hautbois (1971), This Ean Night pour deux contre-ténors (1972) et Lumar Beauty pour voix médium et guitare (1985-86). Moi qui scrute attentivement mes cd lorsque je les achète, là je n'ai rien vu alors que le défaut se voit comme le nez sur le visage de Depardieu.

A tout hasard, essaie de mettre ton CD dans l'ordinateur : j'ai déjà eu le tour de CD que l'on ne pouvait pas lire sur la chaîne mais qui passaient sur l'ordinateur : il m'a donc suffit de le regraver pour qu'il passe sur la chaîne.

Ça ne te coûte rien d'essayer Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10564
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Geoffrey BURGON (1941-2010)   Dim 26 Mai - 19:57


Non seulement ça ne coûte rien mais j'ai déjà essayé et c'est encore pire car je ne peux pas écouter la troisième oeuvre qui passe pourtant sur mon lecteur cd. C'est le cd qui est abîmé, il a un gnon visible. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15968
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Geoffrey BURGON (1941-2010)   Lun 5 Mai - 20:37

Je suppose que c'est ton CD que je suis en train d'écouter :



Le concerto pour violoncelle me laisse plutôt indifférent, par contre j'aime bien celui pour alto "Ghosts of the dance". Il y a quand même du "pas trop mal" chez certains contemporains  Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10564
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Geoffrey BURGON (1941-2010)   Lun 5 Mai - 20:47

Le concerto pour violoncelle est l'oeuvre du cd, vraiment superbe...et tu es passé à côté. sacré Joachim.Laughing   Very Happy  Merciless Beauty est très beau même si je préfère la version avec James Bowman. Wink J'ai d'ailleurs prévu de réécouter ce cd bientôt et compte sur moi pour y laisser mes nouvelles impressions.  
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10564
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Geoffrey BURGON (1941-2010)   Dim 21 Sep - 19:07

Icare a écrit:
Le CONCERTO POUR VIOLONCELLE est l'OEUVRE du cd,celle qui m'a laissé la plus grande impression et je peux même dire que j'ai été happé d'un bout à l'autre, d'autant plus que la partie finale du concerto touche au sublime. GEOFFREY BURGON a imaginé son concerto pour violoncelle comme un film noir,de ceux qu'il se gargarisait durant sa jeunesse. Il considéra alors le soliste comme un protagoniste de ce type de film,pourchassé dans de sombres ruelles par une nuit d'hiver pluvieuse. C'est un peu de cette façon qu'en tant qu'auditeur, j'ai appréhendé mon héros dans sa fuite effrénée vers une fin majestueuse et hollywoodienne,malgré la pluie,le froid et les traques récurrentes de l'orchestre.

Ce n'est pas un hasard si j'ai décidé de réécouter le Concerto pour violoncelle et orchestre de Geoffrey Burgon après celui d'Alan Rawsthorne, non pas qu'ils se ressemblent où soient écrits dans un style à fortes similitudes. Non, c'est quelque chose d'autre, une allusion au cinéma, à un cinéma dramatique, plus ou moins proche du thriller ou du drame policier, parfaitement voulu par Burgon lorsque l'on lit le commentaire qu'il a rédigé sur son concerto: <<Le soliste comme le protagoniste d'un film noir pourchassé dans de sombres ruelles par une nuit froide et pluvieuse...>> et la liaison que je fais de manière plus subjective sans doute entre le concerto de Rawsthorne et la musique de Bernard Herrmann pour le cinéma d'Hitchcock. Je comprends pourquoi le concerto pour violoncelle n'a pas touché Joachim: il ne s'apparente pas à une construction classique habituelle mais obéit à des contraintes filmiques que le compositeur s'est imposées lui-même, faisant partie du processus créatif de l'oeuvre, avec ses moments d'attente, de suspens, ses changements de rythmes et d'ambiances, des gestes musicaux pas toujours extravertis mais aussi introvertis, relatant la solitude d'un héros pétri de paranoïa qui se bat pour sa survie...La fin n'est pas aussi hollywoodienne que je le laisse entendre dans mon précédent message, elle est mieux que ça, plus suspendue, apaisée, superbe même, pas nécessairement optimiste...

Joséphine Knight: violoncelle.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15968
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Geoffrey BURGON (1941-2010)   Mer 5 Nov - 20:18

Le Requiem de Burgon, s'il a les titres du Requiem latin : Requiem, Dies Irae et Libera, est en fait composé sur des poèmes en espagnol de St Jean de la Croix. Son style, assez moderne mais pas trop, fait par moments penser à la symphonie des lamentations de Gorecki. Dans l'ensemble, j'aime bien Wink




Dommage, il n'est pas en entier sur youtube (il dure 51 minutes)

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10564
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Geoffrey BURGON (1941-2010)   Mer 5 Nov - 20:37

Je pense quand même que c'est dans le domaine de la musique religieuse qu'il a donné le meilleur de lui-même. Je ne connais pas ce requiem. J'espère le découvrir un jour. Very Happy C'est un cd récent?
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 15968
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Geoffrey BURGON (1941-2010)   Jeu 6 Nov - 8:54

Icare a écrit:
Je pense quand même que c'est dans le domaine de la musique religieuse qu'il a donné le meilleur de lui-même. Je ne connais pas ce requiem. J'espère le découvrir un jour. Very Happy C'est un cd récent?

L'enregistrement est d'octobre 1981, mais je n'ai pas la date de sortie du CD.

J'ai omis de préciser qu'il y a des parties du Requiem latin (Dies Irae par exemple) parmi les poèmes de St Jean de la Croix.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10564
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Geoffrey BURGON (1941-2010)   Dim 29 Mar - 18:19

Icare a écrit:

En relation à mon cycle consacré à la musique religieuse, j'ai écouté pour la première fois trois oeuvres de Geoffrey Burgon nouvellement parue en cd; Canciones del Alma pour deux contre-ténors et 13 cordes solo (1975),  Acquainted with Night pour alto et orchestre de chambre (1965) et Nunc Dimittis pour voix, trompette et cordes (1979).

Pour les trois pièces citées ci-dessus, il s'agit surtout de musiques un peu douces et lunaires, propices au recueillement, à l'exception du second mouvement d'"Acquainted with Night" qui est plus agité et même s'il y a une certaine intensité dramatique dans celui qui suit, le premier portant, quant à lui, le titre "Sleep". Le morceau qui m'a le plus séduit est le tout dernier mouvement de cette même oeuvre intitulé "Nocturne". Touchant et apaisant, assez magnifique. Le Nunc Dimittis est aussi dans cette douceur contemplative avec en plus une trompette solo au jeu certes minimal mais qui ajoute un charme supplémentaire à ce très beau recueil.   I love you  I love you

Ces trois oeuvres m'ont permis, une nouvelle fois de profiter de l'une des plus belles voix de contre-ténor que je connaisse: James Bowman. J'aime bien aussi le côté lunaire et hypnotique de cette musique, avec sans doute une préférence pour Acquainted with night for alto and chamber orchestra - 1965 qui révèle davantage d'intensité et Nunc Dimittis for voice, trumpet and strings - 1979, courte pièce de trois minutes de toute beauté. Acquainted with night fut composé en 1965 alors que Geoffrey Burgon était encore étudiant, sur cinq poèmes anglais ayant pour thème la nuit, une oeuvre qui puise peut-être son inspiration dans le Nocturne - 1958 de Benjamin Britten.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10564
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Geoffrey BURGON (1941-2010)   Jeu 25 Juin - 22:26

Icare a écrit:
Icare a écrit:

En relation à mon cycle consacré à la musique religieuse, j'ai écouté pour la première fois trois oeuvres de Geoffrey Burgon nouvellement parue en cd; Canciones del Alma pour deux contre-ténors et 13 cordes solo (1975),  Acquainted with Night pour alto et orchestre de chambre (1965) et Nunc Dimittis pour voix, trompette et cordes (1979).

Pour les trois pièces citées ci-dessus, il s'agit surtout de musiques un peu douces et lunaires, propices au recueillement, à l'exception du second mouvement d'"Acquainted with Night" qui est plus agité et même s'il y a une certaine intensité dramatique dans celui qui suit, le premier portant, quant à lui, le titre "Sleep". Le morceau qui m'a le plus séduit est le tout dernier mouvement de cette même oeuvre intitulé "Nocturne". Touchant et apaisant, assez magnifique. Le Nunc Dimittis est aussi dans cette douceur contemplative avec en plus une trompette solo au jeu certes minimal mais qui ajoute un charme supplémentaire à ce très beau recueil.   I love you  I love you

Ces trois oeuvres m'ont permis, une nouvelle fois de profiter de l'une des plus belles voix de contre-ténor que je connaisse: James Bowman. J'aime bien aussi le côté lunaire et hypnotique de cette musique, avec sans doute une préférence pour Acquainted with night for alto and chamber orchestra - 1965 qui révèle davantage d'intensité et Nunc Dimittis for voice, trumpet and strings - 1979, courte pièce de trois minutes de toute beauté. Acquainted with night fut composé en 1965 alors que Geoffrey Burgon était encore étudiant, sur cinq poèmes anglais ayant pour thème la nuit, une oeuvre qui puise peut-être son inspiration dans le Nocturne - 1958 de Benjamin Britten.

Ces trois oeuvres me plaisent toujours autant et pour les raisons évoquées ci-dessus. Ce fut un immense plaisir de retrouver la voix du contre-ténor James Bowman. C'est l'une des voix classiques qui me procurent le plus d'émotion. J'adore sa voix. Elle m'emporte très haut. Sinon, j'aime beaucoup le caractère soyeux et retenu des cordes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Geoffrey BURGON (1941-2010)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Geoffrey BURGON (1941-2010)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: