Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

  ANTHONY GIRARD, né en 1959

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11476
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: ANTHONY GIRARD, né en 1959   Ven 9 Juil - 20:11

Cette fin de siècle correspond probablement à la fin subite d'une idéologie qui a régné dans la musique européenne pendant presque cent ans. A deux reprises durant le 20ème siècle, la pratique de la composition musicale a établi des canons esthétiques incontournables:

1) Explosion des nouveaux langages dans les années dix.

2) Avènement de l'"avant-gardisme total" dans les années cinquante.

 Ces deux canons,dont l'un complète et développe logiquement l'autre,sont fondés sur des phénomènes communs (refus systématique du langage du passé,surtout de l'harmonie tonale,probité intellectuelle hors pair et incommunicabilité farouche). Ils sont devenus au fil des années une vaste institution mondiale ( "l'Empire de la musique contemporaine"), pratiquement fondue aujourd'hui,par un étrange jeu de correspondances avec les pouvoirs publics et les médias. Et malheur à ce qui n'était pas conforme  à son échelle de références, extrêmement codifiée,réclamée au nom de la liberté du créateur et de la création.

  Depuis quelques temps,ce colosse immuable nous a donné soudainement quelques signes de faiblesse,d'essoufflement. Attaquées de tous côtés,d'une façon obstinée par les mélomanes,pour qui le phénomène musical n'est pas forcément d'ordre intellectuel,et surtout par une large partie des professionnels,"l'institution" en déroute a changé ses slogans. ses
maîtres ont commencé à plaider la tolérance et le pluralisme stylistique. Par la brèche soudainement ouverte,sont apparus à la surface différents compositeurs indépendants, rattachés à des courants tels que la Musique Minimaliste aux U.S.A., la "Nouvelle Simplicité" en Allemagne,en Europe de l'Est et en russie,ou d'influence spiritualiste,renouant pour certains avec l'expression populaire d'hier et d'aujourd'hui.

 Jusqu'à présent ,ce flot a pratiquement épargné la France, forte de ses traditions intellectuelles et de la rigidité fantastique de ses institutions. Mais,depuis quelques temps, un groupe de jeunes compositeurs (ceux qui vont façonner le paysage musical français du 3ème millénaire), a commencé aussi à réclamer le droit à une nouvelle esthétique musicale. Parmi eux,se trouve le compositeur français ANTHONY GIRARD. Un disque compact de ses oeuvres était impensable en France il y a quelques années.

  Né en 1959 à Long Island près de New York de parents français,ANTHONY GIRARD a passé son enfance à Paris où il a commencé ses études musicales. A l'issue de celles-ci, il obtient cinq premiers prix du conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (1980-86), un DEA de Musicologie (Sorbonne 1995),puis les CA de directeur et de professeur de culture musicale. Il a étudié auprès de Tony Aubin,Jean-Claude Raynaud,Jean-Claude Henry,Serge Nigg,Marcel Bitsch, Claude Ballif et Danièle Pistone. Sont aussi déterminantes dans son parcours sa rencontre avec Guy Sacre,Jean-François Zygel et Valery Arzoumanov. Il est pensionnaire de la Casa de Vellasquez de 1986 à 1988. Lauréat de plusieurs concours
internationaux,il reçoit en 1992 le Prix PAUL BELMONDO de l'Académie des Beaux-Arts pour l'ensemble de son oeuvre.

Liste de ses oeuvres pour orchestre symphonique et de chambre:

1985: LA NUIT pour trompette et douze cordes.
1987: CHANT D'AMOUR A L'ETERNITE pour voix,violon,violoncelle,flûte,clarinette et piano.
Pièce poétique et délicate qui s'avère un peu longuette et monotone et qui aurait sans doute
mérité d'être écourtée.
1988: VIE NOUVELLE pour orchestre symphonique.
1989: POUR LA PAIX pour violon,alto (ou hautbois) et 12 cordes.
très jolie pièce de musique délicatement ciselée où le hautbois a le beau rôle.
1990: DEIA pour hautbois,clarinette,cor,basson et orchestre à cordes.
1990: PRELUDE A LA VIE ETERNELLE  pour harpe et orchestre à cordes.
1991: MAGNIFICAT pour hautbois et 12 cordes.
Un des joyaux de la musique de ANTHONY GIRARD et plus particulièrement un sublime second
mouvement et quelle mélodie!!
1991: VERS L'aUTRE RIVE pour guitare et 12 cordes.
1991: A CIEL OUVERT pour orchestre symphonique.
Une musique très plaisante.
1992: DOUBLE CONCERTO pour violoncelle,piano et orchestre de chambre.
Pièce magnifique et très inspirée du compositeur,ma préférée dans celles que j'ai la chance de
connaître.
1992: 24 PRELUDES pour orchestre symphonique.
Autre oeuvre que j'adore du compositeur dont le concept consiste à amener celui-ci à moduler
continuellement en lui imposant le cadre de 24 préludes. Le résultat est très attachant.
1992: LA MORT DE NARCISSE pour flûte et orchestre à cordes.
1995: DEUX PRIERES POUR LA FIN DE LA GUERRE pour orchestre symphonique.
1995: CROIX DE LUMIERE pour voix d'enfant solo,soprano,choeur et orchestre,est sans doute
à ce jour l'oeuvre majeure du compositeur,oeuvre que je ne connais pas encore.
1996: COMME UNE ETOILE DU MATIN pour orchestre à cordes.
Belle inspiration pour cette oeuvre divisée en trois parties distinctes.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11476
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: ANTHONY GIRARD, né en 1959   Ven 8 Mai - 22:35


Je suis content que Naxos a édité plusieurs oeuvres de musique de chambre du compositeur Anthony Girard que je ne connaissais jusque là qu'au travers de sa musique pour orchestre. Voilà par ailleurs des oeuvres que je n'ai pas réécoutées depuis des lustres; une belle occasion pour y revenir et d'enrichir ce topic encore trop vide de mes modestes impressions. Le cd Naxos contient quatre opus: Eloge de la folie, sonate pour clarinette et piano (1995), les Noces d'Orphée, trio pour clarinette, violoncelle et piano (2004), L'Effroi de la nuit froide pour clarinette solo (1988) et Le Cercle de la vie, 24 préludes pour piano (2007). Les titres me plaisent beaucoup et j'espère que la musique me plaira autant.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11476
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: ANTHONY GIRARD, né en 1959   Ven 8 Mai - 23:43


Je ne sais pas si Anthony Girard a un lien de parenté avec le chef d'orchestre et compositeur André Girard, celui-là même qui dirigea le concerto pour flûte d'Antoine Tisné avec Jean-Pierre rampal et l'Orchestre de Chambre de L'ORTF. Je voulais créer un topic en son honneur mais n'ai trouvé aucun élément biographique le concernant. André Girard semble inconnu au bataillon. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16654
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: ANTHONY GIRARD, né en 1959   Sam 9 Mai - 10:03

Je ne crois pas qu'il y ait un lien de parenté avec André Girard (né le 30 mars 1913 à Paris, mort le 20 octobre 1987 au Vésinet). On trouve ceci : Sa femme Jacqueline Girard -Brilli violoniste (1910-1987) Sa fille France et sa belle-fille Catherine (1ère fille de jacqueline) Ses 3 petites -filles: Patricia, Laurence et Eve. Son petit-fils: Guillaume. Ses 3 arrières petits enfants: Hugo, Léonard et Sarah.

Donc pas trace d'Anthony Girard dans la famille d'André Girard.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11476
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: ANTHONY GIRARD, né en 1959   Sam 9 Mai - 15:06

Merci Joachim pour ces précisions. En fait, ce n'est pas très important en soi...simple curiosité...et surtout que je comptais ouvrir un topic sur André Girard... un trop peu d'éléments m'incite donc à reporter à plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11476
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: ANTHONY GIRARD, né en 1959   Mar 23 Juin - 12:22

Les 24 Préludes pour piano réunis sous le titre Le Cercle de la vie (2007) que je viens d'écouter pour la première fois, aujourd'hui, sous un ciel un peu couvert et traversé de quelques timides rayons de soleil, ne m'ont pas procuré une immense émotion. Néanmoins, je ne peux pas dire qu'ils m'ont laissé totalement insensible. Comme pour le toit parisien, j'y ai perçu des lueurs, des éclaircies, des tranches de lumière certes tamisées par quelques nuages un peu sombres et disloqués. J'entends par ces lueurs, ces éclaircies, ces tranches de lumière, des moments de piano qui, pendant l'écoute, resaisissaient mon attention. L'oeuvre m'a paru souvent sombre et mélancolique avec la sensation que certains éléments poétiques m'ont échappé: avec ce Cercle de la vie, je m'attendais à une musique plus lumineuse, plus enjouée...Je suis toutefois conscient qu'il s'agissait, de ma part, d'une attente quelque peu arbitraire. De plus, ce n'était pas tenir compte de ce que le compositeur écrivit sur son oeuvre:

Le prélude pour piano peut apparaître comme une composition en germe, une ébauche, le début de "quelque chose" qui ne se sera pas pleinement exploité, qui ne sera pas pleinement exprimé. Composer un cycle de 24 préludes, c'est donc tenter de donner un sens à une succession d'instants. Imaginons la vie comme un cercle, et la musique comme des points situés le long de ce cercle: comme un voyage autour du monde où les pôles seraient la Joie (Prélude 1) et la Tristesse (Prélude 7), et à mi-chemin l'Inquiétude (Prélude 4) et la Paix (Prélude 10); c'est sur ce modèle-là que s'articulent les douze premiers préludes. Pour les douze suivants, le principe est le même: la rotation nous conduit de la Lumière (Prélude 13) aux Ténèbres (Prélude 19); du Rêve (Prélude 16) à la Réalité (Prélude 22). Les 24 Préludes décrivent ainsi une sorte de voyage intérieur circulaire, où se succèdent la totalité des états émotionnels.

Ce sont probablement tous ces états que je n'ai pas ressentis lors de cette première écoute, et donc cette impression tenace que ce Cercle de la vie m'a échappé en partie, qu'il va me falloir y revenir incessamment sous peu, pourquoi pas maintenant alors que le soleil tente une nouvelle percée.


Dernière édition par Icare le Mar 23 Juin - 13:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11476
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: ANTHONY GIRARD, né en 1959   Mar 23 Juin - 13:39

Icare a écrit:
Ce sont probablement tous ces états que je n'ai pas ressentis lors de cette première écoute, et donc cette impression tenace que ce Cercle de la vie m'a échappé en partie, qu'il va me falloir y revenir incessamment sous peu, pourquoi pas maintenant alors que le soleil tente une nouvelle percée.

Ce que cette seconde écoute aura eu de fructueux, ce n'est pas trop l'intérêt global que je lui porte et qui reste très mitigé - Je n'ai pas été davantage captivé cette fois-ci que la fois précédente par ces instants musicaux, si ce n'est que j'ai mieux cerné les différentes humeurs et particularités de chacun de ces 24 préludes - les premiers étant effectivement plus lumineux et optimistes - et surtout que j'étais passé à côté du vingt-quatrième qui est, à mon goût, le prélude magnifique de ce Cercle de la vie. Mon instant choisi fut celui-là.

Geneviève Girard: piano.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11476
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: ANTHONY GIRARD, né en 1959   Jeu 25 Juin - 9:44

Si Le Cercle de vie m'a laissé une impression plutôt mitigée, si on excepte le dernier Prélude que j'ai trouvé magnifique, J'ai été bien plus séduit par sa sonate Eloge de la folie, pour clarinette et piano (1995), que je conseille même à Stadler. Même si je reconnais un certain penchant parfois pour l'austérité, il n'y a rien d'austère dans cette musique. Je connaissais déjà le talentueux clarinettiste qu'est Jean-Marc Fessard, par le biais des très beaux concertos de Jacques Bondon. Il fait également merveille sur cette délicieuse sonate avec la complicité dynamique de la pianiste Geneviève Girard. Cette musique est galvanisante, rafraîchissante. Dans Les Noces d'Orphée, le violoncelliste Fabrice Bihan rejoint le duo. Ce trio, composé en 2004, brûle d'un même feu sacré, même si l'introduction est tendre et romantique; la clarinette: soyeuse, le violoncelle: réconfortant, le piano: tout en retenue, avant que les trois instrumentistes ne s'animent au bénéfice d'une musique de chambre de très bonne qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ANTHONY GIRARD, né en 1959   

Revenir en haut Aller en bas
 
ANTHONY GIRARD, né en 1959
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: