Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 La musique au fil de l'eau ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La musique au fil de l'eau ...   Mar 13 Juil - 1:14

Oui c'est pour ça que j'ai pris la photo ! Laughing
Mais je crois que certains canards reposent sur une patte quand il dorment, ils la replient et même certains tournent
leur tête à 90° et la rentrent dans le plumage de leur dos !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16539
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: La musique au fil de l'eau ...   Mar 13 Juil - 9:35

Heureux de voir que ce bois de Vincennes est toujours ce hâvre de paix que j'avais connu dans ma jeunesse (j'habitais pas loin, à Vitry, près de la Seine, et j'allais au bois en vélo).

Bonne idée, cet accompagnement par la Pastorale Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La musique au fil de l'eau ...   Mar 13 Juil - 16:38

Ah tu habitais à Vitry ! Sais-tu qu'il y a ouvert depuis 2005 un musée d'art contemporain (le MAC/VAL, musée d'Art contemporain du Val de Marne) ?
Je n'y suis toujours pas allée cela dit Embarassed
Oui, le Bois de Vincennes est toujours un hâvre de paix. Moi, étant petite, j'habitais le 12e arrondissement de Paris et je passais presque tous mes week-end
au bois. Plus tard, j'ai habité le centre de Paris, dans le Marais, historique mais étouffant ! Et je suis revenue vivre encore plus près de mon bois adoré ! C'est
bien simple, il est en bas de chez moi ! C'est mon grand jardin à moi ! Il a malheureusement souffert de la terrible tempête de 99, je me souviens qu'au lendemain
de celle-ci, c'était une désolation de voir tous ces merveilleux arbres à terre. Heureusement, il en a tenu beaucoup et notamment un chêne près du Lac des Minimes
qui a dû "vivre" la Révolution française gaillardement !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16539
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: La musique au fil de l'eau ...   Mar 13 Juil - 20:40

Ah, le chêne est toujours là, je me le demandais, justement Very Happy

Oui j'habitais à Vitry, dans le quartier qui borde la Seine, appelé "Le Port à l'Anglais". Je n'y suis jamais retourné depuis que je suis parti dans le Nord, il y a quelque 40 ans !

Un coin où j'aimais beaucoup flâner, c'est le Jardin des Plantes, je travaillais gare d'Austerlitz, juste à côté.
Maintenant, quand je vais faire un tour à Paris, une ou deux fois par an, c'est pour aller quartier latin, faire les soldes de CD ! (je vais d'ailleurs y aller pas plus tard que vendredi).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La musique au fil de l'eau ...   Mar 13 Juil - 21:17

joachim a écrit:
Un coin où j'aimais beaucoup flâner, c'est le Jardin des Plantes

Je l'aime bien aussi, avec le Museum d'histoire naturelle, et les squelettes de dinosaures Very Happy

Tu restes combien de temps à Paris ? On pourrait aller se boire un coup ?
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5925
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: La musique au fil de l'eau ...   Mer 14 Juil - 14:08

Le lac des cygnes - ballet de Tchaikovsky


le lac de Robertville, est de la Belgique

Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5925
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: La musique au fil de l'eau ...   Mer 14 Juil - 14:15

La Mer de Debussy


la mer du nord à Heist

Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16539
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: La musique au fil de l'eau ...   Mer 14 Juil - 21:24

Le Lac Enchanté, d'Anatole Liadov

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11298
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Vos meilleures musiques inspirées par l'eau...   Mer 27 Juil - 14:34

J'ai personnellement toujours été sensible aux musiques inspirées par l'eau et plus principalement par tout ce qui se rapporte à la mer (ou océan),ce ce soit le navire qui la chevauche, les animaux marins qui peuples ses entrailles ou ses mouvements, ses éclatements contre un rocher, qu'une musique va nous faire ressentir, va même sublimer. Si chacun peut venir ici nous parler d'une ou plusieurs oeuvres répondant au thème du topic,ce serait formidable car il est toujours formidable de lire la passion des autres,puis chacun pouvant ainsi attirer l'attention de l'autre sur une musique qu'il ne connaissait pas.

Tiens! J'en cite quatre pour commencer:


___THE TRAGIC HISTORY OF THE SEA de FERNANDO LOPES-GRACA (Graça) est la première oeuvre qui me vient à l'esprit par le thème principal pour baryton,choeur et orchestre qui ouvre et ferme l'oeuvre...un morceau passionné où le balancement de la mer s'y fait parfaitement ressentir...C'est chavirant... Le baryton est Oliveira Lopes.

___MOBY DICK, cantate de BERNARD HERRMANN, pour solistes, choeur d'hommes et orchestre. J'aime beaucoup cette oeuvre et j'y reviendrai ultérieurement.

___SYMPHONIE N°1 "A Sea Symphony" de RALPH VAUGHAN WILLIAMS.

___QUINTETTE de 1928 pour harpe,flûte,violon,alto et violoncelle de JEAN CRAS composé au bord de La Provence.


Allez,à vos claviers moussaillons! Very Happy


Dernière édition par Icare le Mer 27 Juil - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
avatar

Nombre de messages : 4199
Age : 47
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: La musique au fil de l'eau ...   Mer 27 Juil - 15:13

La Mer de Charles Trenet Wink



... devenant "Beyond the Sea"



... voire, perdant toute parole



Dernière édition par Stadler le Mer 27 Juil - 15:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: La musique au fil de l'eau ...   Mer 27 Juil - 15:32

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

avatar

Nombre de messages : 6566
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: La musique au fil de l'eau ...   Mer 27 Juil - 15:59

chez les baroques évidemment le water-music de Haendel et le Wasser music de Télémann

Jean Crasa également composé un genre de poème symphonique "Journal de bord" en 3 mouvements 1- Quart de 8 à minuit; 2- Quart de minuit à 4 et 3_ Quart de 4 à 8
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5925
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: La musique au fil de l'eau ...   Mer 27 Juil - 17:48

Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: La musique au fil de l'eau ...   Mer 27 Juil - 18:49

Ah oui! C'est vrai! J'avais oublié le topic de Bel Canto! Embarassed

Du coup, ce topic ci...tombe à l'eau! Hehe

Peut être fusionner les deux non?
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11298
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: La musique au fil de l'eau ...   Mer 27 Juil - 18:56

Bien sûr ! Comme quoi, l'eau et la musique... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5925
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: La musique au fil de l'eau ...   Mer 27 Juil - 19:43

Je trouve qu'ils sont complémentaires et on peut les réunir en effet ! Mains
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: La musique au fil de l'eau ...   Mer 27 Juil - 19:47

C'est fait Wink Désolé d'avoir "oublié" ton topic d'origine Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Bel Canto
Admin
avatar

Nombre de messages : 5925
Age : 61
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: La musique au fil de l'eau ...   Mer 27 Juil - 23:24

Mais y a vraiment pas de quoi ... on ne peut pas tout se rappeler non plus ! Kiss
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11298
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: La musique au fil de l'eau ...   Jeu 28 Juil - 9:12



Moby Dick de Bernard Herrmann par Bernard Herrmann:



<< La musicalité innée du "Moby Dick" de Herman Melville a déjà tenté plusieurs compositeurs. Cette oeuvre offre des possibilités illimitées pour toutes sortes de musiques : les Cantiques de la Nouvelle-Angleterre, les exhortations fougueuses et les monologues mélancoliques du Capitaine Ahab, les orages déchaînés en mer, les beuveries de l'équipage du Peguod, les calmes tropiques - et la terreur omnisciente de la Baleine Blanche - sont là. Le tout est une magnifique évocation de l'océan, du ciel et de l'homme qui lutte contre sa destinée épique.

Un opéra semblait au premier abord la forme la plus complète qui puisse embrasser cet énorme roman. Mais après avoir soigneusement relu le texte avec W. Clark Harrington, poète de la Nouvelle-Angleterre qui l'a arrangé dans sa forme définitive, nous avons eu l'impression que la scène n'était pas le véhicule idéal pour Moby. L'action du livre est statique la plupart du temps, limitée surtout aux méditations et au dialogue de l'équipage, et le tout se concentre sur la passion dévorante d'un seul homme pour la poursuite et la mort d'une grosse baleine. Pour cela, le véhicule du théâtre semble trop limité.

D'autre part, une oeuvre purement orchestrale n'utiliserait pas la magnifique prose de Melville. Nous avons finalement décidé que la forme de la cantate constituerait un juste milieu entre les deux. Nous pensions pouvoir y conjuguer la narration, les descriptions et les passages de conversation du roman sans aucune restriction sur la scène et, d'autre part, l'absence de décor, de costumes et autres effets permettait au public de créer ses propres images.

L'oeuvre, après un bref éclat sonore en ouverture du choeur "Et Dieu créa de grosses baleines", introduit le narrateur, Ismaël, qui nous parle de la "bruine humide de Novembre dans mon âme". Puis, l'auditeur est transporté vers une scène dans l'église de New Bedford où les matelots chantent un cantique tandis que la pluie d'automne se déverse dehors. C'est une condensation du chapitre
appelé "le Sermon" et j'y ai utilisé l'orchestre à la manière d'un immense harmonium. Nous avons ensuite le départ du Peguod, puis la scène violente dans laquelle le Capitaine Ahab informe son équipage du but de leur voyage et offre "une once d'or espagnol" à l'homme qui lui amènera "une baleine à la tête blanche, avec un front plissé et une mâchoire de travers".

Cela est suivi du monologue d'Ahab au couché de soleil. Le Chapitre 39, "Minuit,gaillard d'avant", vient ensuite. Ce chapitre est un exemple frappant de la musicalité innée de Melville. Il suffit de jeter un coup d'oeil au texte pour constater qu'il est entrecoupé de brèves exclamations et de fragments de dialogue par différents membres de l'équipage, formant un tourbillon frénétique en crescendo qui équivaut à un scherzo éblouissant en paroles. C'est ce qui m'a poussé d'éliminer complètement les paroles de ce passage - à part quelques fragments de chanson de marin ivre - pour en faire une matelote de bacchanale. A la fin, Pip, le mousse,
succombant à la terreur, prie Dieu de le "protéger de tous les hommes qui ne connaissent pas la peur".

Le chapitre "la Symphonie" qui suit dépeint le calme du Pacifique par une "journée claire, d'un bleu d'acier". Ce calme est interrompu par la vue de la baleine, la poursuite, la mort du Capitaine Ahab et la destruction finale du navire. L'oeuvre s'achève tranquillement sur les paroles d'Ismaël: "Et moi seul ai survécu pour te le dire".

Bien que cette oeuvre soit une cantate, elle n'est pas traitée essentiellement de manière chorale. J'ai mis le livre en musique aussi directement que possible, utilisant le choeur de façon réaliste comme équipage du navire et on n'y trouve nulle part d'écriture chorale contrapunctique compliquée. Il n'y a pas non plus de leitmotiv, à l'exception peut-être, d'une ou deux phrases répétées qui ont toujours été associées subconsciemment dans mon esprit à Moby Dick.

L'oeuvre est écrite pour un grand orchestre symphonique, avec de plus une machine pour le tonnerre. L'orchestre est utilisé de façon descriptive et non pas pour commenter l'action.>>
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La musique au fil de l'eau ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La musique au fil de l'eau ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: La musique en vidéos-
Sauter vers: