Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Johan Peter Emilius Hartmann (1805 - 1900)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean

avatar

Nombre de messages : 6513
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Johan Peter Emilius Hartmann (1805 - 1900)   Sam 3 Juil - 9:49

Johan Peter Emilius Hartmann (14 mai 1805, Copenhague - 10 Mars 1900, Copenhague) était un compositeur Danois.

 
 Biographie
Hartmann est issu d'une famille de musiciens allemands. Bien qu'il ait reçu ses premières leçons de musique d'abord de son père, il fut plutôt autodidacte. Il respecta la volonté de son père pour étudier la jurisprudence et par conséquent il a travaillé comme fonctionnaire de 1829 à 1870, mais a également poursuivi une longue carrière musicale. En 1824 , il était déjà organiste à la Garnisons Kirke à Copenhague, et en 1832, il fait ses débuts en tant que compositeur avec l'opéra Ravnen (Le Corbeau) .

En 1836, il fait son premier voyage d'études en  Allemagne et en France, où il fait la connaissance de ces importantes figures musicales que sont Frédéric Chopin, Gioachino Rossini, Luigi Cherubini, et Louis Spohr. Spohr et le compositeur danois Christoph Friedrich Ernst Weyse ont été des mentors les plus importants de Hartmann ; il effectua d'autres voyages en Allemagne dans années suivantes, au cours desquelles il a aussi fondé l'Association danoise de musique en 1836, dont il resta son président jusqu'à la fin de sa vie. En 1843, il a été transféré de la GarnisonKirke à la Vor Frue Kirke en remplacement de Weyse, et est devenu le directeur de l' Association des étudiants en chant choral. Il a également tenu tous ces postes jusqu'à sa mort.

En 1867, après avoir enseigné au Conservatoire de Giuseppe Siboni depuis 1827, Hartmann a co- créé et dirigé le Conservatoire de Copenhague avec Niels Gade et Paulli Simon Holger. Durant sa vie, Hartmann a occupé une place centrale dans la vie musicale danoise et a été considéré par beaucoup comme une autorité absolue sur les questions musicales. Son fils, Emil Hartmann, est également devenu un compositeur ; Niels Gade épousé la fille de JPE Hartmann.



Les oeuvres de Hartmann ont été caractérisées par la gravité artistique, vitalité dramatique, et en particulier, par la coloration nationale qui fait appel à des publics très danois. Les éléments nordiques, ce qui pourrait être discerné dans les thèmes sur la base chansons folkloriques, modulations, et la tendance semble plutôt sombre,  sont apparus fortement après les années 1830. Hartmann réunit ces influences romantiques avec un fort contrôle sur les deux forme et thème, acquise par sa formation classique et rappelle souvent Felix Mendelssohn.


Oeuvres Orchestrales

Symphonie n° 1 en sol mineur, op. 17 (1835)
Symphonie n° 2 en mi majeur, op. 48 (1847-1848)
Ouverture de concert en ré mineur, op. 3 (1825)
Gejstlig Ouverture en ut mineur, op 9 (1827)
Festmarsch og Sange til Mindefesten ved Skanderborg over höisalig Kong Frederik den Sjette, avec choeur, op. 42
Ouverture de concert en ut majeur, op. 51 (1852)
En efterarsjagt (une chasse d'automne),  ouverture de concert op. 63 (1863)
Ouvertures pour les Tragédies d' Adam Oehlenschläger :
- Axel og Valborg, op. 57 (1856)
- Corregio, op. 59 (1858)
- Yrsa, op. 78 (1883)
Karakterstykker for Strygeorkester (pièces de caractère pour orchestre à cordes) Op.81


Musique de scène :

Olaf den hellige (A. Oehlenschläger), op.23 (1838)
Knud den Store (A. Oehlenschläger), op. 28 (1839)
Fiskeren og hans Børn (A. Oehlenschläger), op. 29 (1840)
Syvsoverdag (J.L. Heiberg), op.30 (1840/72)
Maurerpigen (H.C. Andersen), op 32 (1840/42)
Undine, op. 33 (Carl Borgaard) (1842)
Hakon Jarl, op. 40 (Oehlenschläger) (1844-1857)
Sulamith og Salomon, op. 52 (B.S. Ingemann) (1854)
Dante, op. 85 (Molbech) (1888)


Ballets

Fantasiens Ø (L'Ile de la Fantaisie), 1 acte (1838)
Et folkesagn (Une Légende Populaire), 3 actes (1° et 3° actes de Gade) (1854)
Valkyrien, (La Walkyrie), op. 62 (1860-1861)
Thrymskviden, (La Légende du Thym), op. 67 (1867-1868)
Arcona, op. 72 (1873-1875)


Opéras

Raven, eller Broderprøven (Le Corbeau, ou l'épreuve du frère), 3 actes, Andersen, op. 12 (1830-1832)
Korsarerne, (Le Corsaire), 3 actes, H. Herz, op. 16 (1832 à 1835)
Liden Kirsten, (Petite Christine),1 acte, Andersen, op. 44 (1844-1846)
Kong Saul (Le Roi Saül) (1865, inachevé)
La Fille du Roi des Aulnes (1867)


Autres musiques vocales

nombreuses cantates, dont :
Quando Corpus Morietur, op 15 (1850)
Weyses Minde (Cantate en mémoire de Weyse), op 36 (1843)
En Sommerdad (Un Jour d'Eté), soprano, ténor, choeur mixte, orchestre (1855)
Dryadens Bryllup (Les Noces de la Dryade), op 60 (1858)
Hinsides bjergene (Au-delà de la Montagne), mezzo, choeur et orchestre (1865)
Foraarssang (Chanson de Printemps), op 70 (1871)
Cantate ved Universitetets Fest, Op.84 (1888)

Guldhornene (Les Cornes d'or), op. 11, mélodrame après Oehlenschläger pour récitant et orchestre (1832)
Jurabjerget, mélodrame, op 14 (1833)
Der Taucher, mélodrame, op21 (1837)
oeuvres chorales a cappella (dont Choeurs d'hommes, op 61 (1860)
Vølvens spaadom (La Prophétie de la Sybille), pour choeur d'hommes et orchestre, op 71 (1872)
Chants religieux et profanes, pour choeur mixte et orchestre, op 73 (1872)
lieder (dont 6 Gesänge, op 13 et 6 Sange af B. S. Ingemann, Op.45, 1847)


Musique de Chambre

Sonate pour violon et piano n° 1 en sol mineur, op. 8 (1826)
Sonate pour violon et piano n° 2 en ut majeur, op. 39 (1844)
Sonate pour violon et piano n° 3 en sol mineur, op. 83 (1886)
Suite pour violon et piano en la mineur, op 66
Sonate pour flûte et piano en si bémol, op. 1 (1825)
Quatuor avec piano en fa majeur, op 2 (1823)
2 Quatuors à cordes, en sol majeur (1848) et en la majeur (1855)
Andantino et 8 Variations en ut majeur pour piano, violon, violoncelle
Fantaisie-Allegro pour violon et piano (1889)


Piano

Sonate pour piano n° 1 en ré mineur, "de la prison", op. 34 (1841)
Sonate pour piano n° 2 en fa majeur (1853)
Sonate pour piano n° 3 en la mineur, op. 80 (1876-1883)
Petite Rondeau Sonatine, op. 4, à quatre mains (1826)
Deux Rondeaux brilliants, op. 6
Fantasie, op. 7
Allegro di bravura og Andante, op. 10
2 Caprices, op 18 (1835)
Introduction et Andante religioso, op 25 (1840)
2Pièces de caractère, op 26 (1840)
8 Pièces, op 31 (1842)
Pièces en forme de chanson, op 37 (1842)
Sonatine, op 48a (1848)
Petites pièces de caractère sur des textes d'Andersen, op 50 (1848)
Etudes instructives, op 53 (1851)
Phantasiesstücke, op 54 (1855)
6 Novelettes, op 55b (1855)
Etudes et Novelettes, op 65 (1866)
Klaverstykker fra ældre og nyere Tid, op. 74 (1877)
de nombreux autres petits morceaux (dont Arbucklenian Polka)


Orgue

Fantaisie en la majeur (1826)
Fantaisie en fa mineur, op. 20 (publié 1837)
Marche funèbre pour les obsèques de Thorvaldsen (1844) avec ensemble de cuivres, publié dans une version pour orgue solo (1879) de Hartmann
Langfredag, Paaskemorgen (Vendredi Saint, Matin de Pâques), op 43 (1847)
Marche funèbre pour Oehlenschläger (1850), avec ensemble de cuivres
Matin de Pâques, op 47 (1848)
Sonate pour en sol mineur, op. 58 (1855 )
Marche funèbre pour Nicolai Peter Nielsen(1860 )
Musique d'ouverture pour un anniversaire de l'Université (1879), avec ensemble de cuivres
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16304
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Johan Peter Emilius Hartmann (1805 - 1900)   Sam 3 Juil - 15:16

J'avais fait un topic sur le grand père :

http://musiqueclassique.forumpro.fr/les-compositeurs-f2/johann-ernst-hartmann-t4655.htm?highlight=hartmann

dont j'avais entendu les symphonies chez CPO - pas mal d'ailleurs Wink

Mais je ne crois pas avoir écouté une oeuvre du petit-fils Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6513
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Johan Peter Emilius Hartmann (1805 - 1900)   Sam 3 Juil - 19:51





je viens de découvrir: sans crier aux chefs d'oeuvre ce n'est pas mal du tout!!
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16304
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Johan Peter Emilius Hartmann (1805 - 1900)   Jeu 14 Mai - 20:10

Découverte de JPE Hartmann avec ce CD, qui comporte une belle cantate pour choeur d'hommes et orchestre : Vølvens Spådom (la Prophétie de la Sybille), opus 71, ainsi que des ouvertures de concert : Yrsa, op 78, Axel og Valborg, op 57, Hakon Karl, op. 40 et Corregio, op. 59. Très beaux morceaux, bien romantiques comme il se doit...

Pas pour Icare, surtout s'il vient d'écouter du Boulez Laughing

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10973
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Johan Peter Emilius Hartmann (1805 - 1900)   Jeu 14 Mai - 20:14

Les dernières choses écoutées sont du "Petrassi première période", ce qui devrait me rendre plus clément envers le romantisme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Johan Peter Emilius Hartmann (1805 - 1900)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Johan Peter Emilius Hartmann (1805 - 1900)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: